It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

Toxic ∞ Thiago & Josephine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Toxic ∞ Thiago & Josephine Sam 11 Jan - 23:11

Un vol direct de New York à Honolulu prenait onze heures. Onze longues heures que Josephine allait devoir passer à servir et rassurer les passagers. Ce n’était en temps normal pas un problème puisqu’elle avait choisi ce métier en connaissance de cause. La fatigue n’était pas un problème non plus et elle avait déjà connu des vols bien plus longs. Mais là il y avait un passager en particulier qui avait retenu son attention et qui ne cessait pas de l’appeler. Et à chaque fois qu’il l’appelait, il prenait un malin plaisir à lui demander n’importe quoi, tout cela pour lui demander le contraire quand elle revenait. Malheureusement elle ne pouvait pas se permettre de perdre patience alors elle se contentait de sourire de manière très exagérée et très fausse bien sûr et de continuer de le servir. Elle ne pouvait pas faire autrement. Ce passager c’était Thiago évidemment. Qui d’autre ? Il devait bien être content de lui-même là, il avait enfin l’occasion de se « venger » pour ce qu’elle lui avait fait subir et à sa place… well elle aurait peut-être fait pareil. Même si ce genre de gamineries n’était pas trop son truc en fait, elle était une adulte, elle.

Au bout d’un moment, Josephine en eut marre. Elle sentait qu’elle allait commencer à perdre son calme alors elle fit la première chose qui lui passa par la tête : elle lui attrapa la main et le força à se lever. La nuit étant tombée et la plupart des passagers dormant, personne ne remarqua vraiment sa petite scène. De cette façon, la jeune australienne le conduit à l’écart, jusqu’aux toilettes. « Vous vous amusez bien, ça va ? » lui demanda-t-elle l’air dur. Elle était loin de s’amuser elle et elle avait très envie de lui faire passer l’envie de continuer aussi. Avant qu’elle n’ait pu ajouter quoi que ce soit, l’avion se mit à trembler. Il y eut plusieurs secousses… Josephine tenta de garder l’équilibre mais elle ne trouva rien de mieux que de s’accrocher à Thiago pour ça. Et bien sûr, elle l’entraina avec lui dans sa « chute ». En fait, la porte des toilettes, mal fermées, s’était ouverte. Ils y avaient atterri tous les deux et la porte avait fini par se refermer avant que les secousses ne s’arrêtent. Quelques instants plus tard, tout était revenu à la normale. Elle tenta donc d’ouvrir la porte pour sortir d’ici. Parce que l’idée de rester dans un espace si petit avec l’autre n’était pas très tentante. Seulement, toutes ses tentatives furent vaines, ils étaient apparemment coincés tous les deux. « Si c’est une blague elle n’est absolument pas drôle » marmonna-t-elle en donnant un coup de pied dans la porte comme si ça pouvait aider. Elle se tourna ensuite vers Thiago. « Faites quelque chose, arrangez ça. Tout de suite. » Elle aurait pu lui demander plus poliment mais c’était loin d’être sa priorité, là. Elle aurait aussi pu lui demander s’il allait bien mais comme elle, elle allait bien, elle s’était dit que c’était également son cas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Dim 12 Jan - 23:09

Thiago devait se rendre à Hawaï pendant quelques jours. C'était le 'cadeau de Noël' qu'il s'était fait et il trouvait ça bien. Bon, la seule chose pénible qu'il y avait là-dedans c'était que le vol était particulièrement long jusque là-bas et que Thiago avait largement le temps de mourir d'ennui. Il aurait bien aimé avoir le pouvoir de se téléporter rien que pour ça. Fort heureusement, il avait put trouvé une distraction bien vite en la personne de Josephine. C'était une chance qu'elle soit justement hôtesse de l'air sur le vol qu'il prenait, il allait pouvoir en profiter pour l'embêter. Et il n'avait franchement aucun scrupule à faire ça, ce n'était pas comme si la brune ne s'était jamais montré gentille ou agréable avec lui donc bon, c'était un juste retour des choses. Là, le jeune homme cherchait à deviner combien de temps il faudrait à l'autre avant de perdre patience. Il pouvait bien faire des pronostics parce que bon, le fait que Josephine commençait à s'énerver se voyait très clairement. En même temps, il ne faisait que lui faire des demandes plus ou moins importantes avant de changer d'avis au moment où elle lui amenait ce qu'il voulait. C'était tellement drôle.

Alors qu'il voyait la jeune femme approché à nouveau de son siège, le jeune homme chercha ce qu'il pourrait bien lui demander là. Il n'eut néanmoins pas le temps de formuler la moindre requête parce que l'autre le força à se lever et l'attirer devant les toilettes, à l'écart des gens. Oh, si elle rêvait d'un tête à tête avec lui, elle n'avait qu'à le dire, il lui aurait peut-être accordé ! « Vous vous amusez bien, ça va ? » Le jeune homme eut u petit sourire goguenard. « Beaucoup oui ! Pourquoi ? Pas vous ? » Evidemment, qu'elle ne s'amusait pas. Elle avait l'air tellement coincée de toute manière qu'il aurait été étonné qu'elle connaisse le sens du mot s'amuser. S'il y avait bien une chose inimaginable, c'était ça. Avant qu'ils n'aient eu le temps de poursuivre davantage cette conversation, des secousses se firent ressentir dans l'avion et les deux jeunes gens se retrouvèrent entraîner dans les toilettes (enfin Josephine avait entraîné Thiago dans les toilettes en perdant l'équilibre, mais il était certain qu'en vrai elle rêvait juste de ce moment depuis des années). La porte s'était refermé derrière eux et quand la jeune femme tenta de l'ouvrir par la suite, elle ne rencontra pas grand succès. « Si c’est une blague elle n’est absolument pas drôle » Lui, il trouvait ça drôle encore pourtant. « Faites quelque chose, arrangez ça. Tout de suite. » « Vos désirs sont des ordres princesse. » fit-il d'un ton moqueur avant de tenter à son tour d'ouvrir cette porte. Well, le moins que l'on pouvait dire, c'était qu'elle était bel et bien bloquer. « Désolé, mais je pense qu'on est coincé. » lui apprit-il alors très gentiment. « Mais ne faites pas semblant d'être fâchée, je sais bien que vous n'attendiez que ça en vrai. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Mar 14 Jan - 15:49

Josephine se demandait quel dieu elle avait énervé pour mériter pareil traitement. Elle estimait n’avoir rien fait pour ça pourtant… Quelqu’un devait juste beaucoup s’amuser avec elle, et surtout de ses réactions lorsqu’elle rencontrait Thiago. C’était la seule explication quant au fait qu’elle l’ait une fois de plus dans les pattes. Ça ne pouvait être qu’une coïncidence pourtant, il n’y avait aucune autre explication logique. La jeune femme aurait simplement toujours l’impression d’être victime d’une plaisanterie de mauvais gout. N’en pouvant plus, elle finit par attraper le jeune homme par le bras et l’emmena à l’écart histoire de s’expliquer avec lui convenablement. Elle espérait qu’il s’amusait beaucoup, que la situation convienne au moins à quelqu’un. « Beaucoup oui ! Pourquoi ? Pas vous ? » Josephine lui lança un regard noir. Il devait être encore plus stupide qu’elle ne le pensait pour ne pas voir que ce n’était pas le cas. Même si en fait il se moquait juste d’elle. Encore. La jeune femme n’eut cependant pas la chance de rajouter quoi que ce soit puisque des secousses vinrent secouer l’avion. Par une succession d’événements, ils se retrouvèrent tous les deux dans les toilettes dont la porte s’était ouverte, juste le temps de les laisser entrer. Et maintenant que le calme était revenu et que Josephine essayait de sortir, elle n’y arrivait pas. Elle demanda donc très gentiment à l’autre d’ouvrir la porte. « Vos désirs sont des ordres princesse. » La « princesse » en question leva et les yeux au ciel et soupira. « Ne m’appelez pas princesse » lui intima-t-elle en lui lançant un regard noir. « Josephine » lui rappela-t-elle alors parce qu’apparemment ça lui avait échappé. Et elle ne l’appréciait pas assez pour lui permettre d’être aussi familier avec elle. « Désolé, mais je pense qu'on est coincé. » lui fit-il savoir après avoir essayé d’ouvrir la porte. Josephine soupira alors à nouveau, désespérée et possiblement un peu paniquée aussi. « Essayez encore alors. Je suis sûre que vous n’êtes pas à votre maximum. » Elle le pensait tellement mieux que ça, elle était franchement déçue du coup. « Mais ne faites pas semblant d'être fâchée, je sais bien que vous n'attendiez que ça en vrai. » Bah oui, évidemment. Etre coincée dans un si petit espace avec lui c’était tout ce qu’elle avait toujours rêvé. « Vous m’avez vraiment percé à jour. Je plaide coupable » avoua-t-elle sur un ton faussement coupable. « Mon seul problème est que je n’ai pas encore réussi à me décider sur la manière dont j’allai vous tuer, donc ça arrive un peu tôt… » Les circonstances diminuaient les possibilités, elle ferait avec les moyens du bord.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Mer 15 Jan - 13:31

Thiago avait réussit à énerver Josephine. En même temps, il avait beau ne pas la connaître bien (il ne la connaissait pas du tout en vérité), il en avait vu assez pour savoir que ce n'était pas quelque chose de très difficile à faire. Lassée par son comportement, la jeune femme avait donc finit par l'attirer à l'écart pour l'engueuler sûrement. Sauf que bon, tout ne s'était pas vraiment passé comme elle avait dut le prévoir aux premiers abords et les deux jeunes gens se retrouvèrent coincés dans les toilettes. Enfin, la brune était en tout cas incapable d'ouvrir la porte et elle exigea donc que Thiago tente à son tour. Pas trop contrariant, le jeune homme accepta d'essayer, l'appelant au passage princesse. « Ne m’appelez pas princesse » Le jeune homme eut un sourire moqueur devant la réaction de l'autre, il était décidément tellement simple de la provoquer. « Josephine » « Noté princesse. » répondit-il tout content de lui. Il tenta ensuite d'ouvrir la porte à son tour. Il pensait y arriver parce que Josephine devait juste être pas douée mais comme elle, il échoua. Il était donc bel et bien coincé. Enfin lui, ça ne le dérangeait pas spécialement. Il n'était juste pas certain que l'autre prenne aussi bien la nouvelle. Au contraire même. « Essayez encore alors. Je suis sûre que vous n’êtes pas à votre maximum. » Le jeune homme roula des yeux. « Bien sûr que je le suis. » fit-il en soupirant. « Et désolé mais je ne vais pas me battre avec cette porte juste pour vos beaux yeux. » Même si effectivement, ils étaient très beaux. Et puis en plus, elle n'avait même pas à faire semblant de ne pas être contente parce qu'il était certain qu'elle attendait de se trouver seule avec lui depuis très longtemps en vérité. C'était donc son jour de chance aujourd'hui, son moment de gloire. « Vous m’avez vraiment percé à jour. Je plaide coupable » Oh oui, il s'en doutait. « Mon seul problème est que je n’ai pas encore réussi à me décider sur la manière dont j’allai vous tuer, donc ça arrive un peu tôt… » Pour la deuxième fois, le jeune homme leva les yeux au ciel. Elle n'était vraiment pas drôle, ça ne faisait que confirmer ça. « Sans vouloir vous vexé, je pense que vous ne feriez vraiment pas le poids. » C'est surtout elle qui risquait de mourir si elle tentait de s'en prendre à lui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Jeu 16 Jan - 13:37

Josephine était pourtant patiente. Il le fallait avec le travail qu’elle faisait. Mais avec Thiago, elle perdait tous ses moyens, tout son calme. Il l’énervait comme personne, il savait vraiment jouer avec ses nerfs. Elle ne savait pas ce qu’il y avait en lui qui l’énervait autant mais elle savait au moins qu’elle avait envie de lui faire passer l’envie de continuer à jouer avec ses nefs comme ça. Profitant d’un moment de calme et du fait qu’il ne dorme pas – elle le soupçonnait de se priver volontairement de sommeil juste pour l’embêter encore plus alors qu’elle croyait avoir un peu de répit durant la nuit – la jeune femme l’attira à l’écart. Et sans comprendre pourquoi ou comment, ils se retrouvèrent enfermés dans les toilettes. Voilà qui était parfait, ce rapprochement forcé n’allait que lui donner encore plus envie de le tuer. Déjà, il s’évertuait à l’appeler princesse alors qu’elle refusait de lui permettre autant de familiarité envers elle. « Noté princesse. » Il avait l’air content de lui en plus. Josephine plissa les yeux et le regarda d’un air qui aurait pu le tuer si cela avait été possible. Peut-être que si elle arrêtait de se battre, il allait arrêter lui aussi ? Elle pouvait essayer. Mais avant, elle voulait sortir d’ici et elle lui demanda d’essayer d’ouvrir la porte. Il n’obtint pas plus de succès qu’elle, il ne devait pas être à son maximum. « Bien sûr que je le suis. » Non, il ne l’était pas. Elle ne l’imaginait pas faire le moindre effort pour elle. « Essayez encore » répéta-t-elle sur un ton froid. « Et désolé mais je ne vais pas me battre avec cette porte juste pour vos beaux yeux. » La jeune femme plissa les yeux à nouveau. « Parce qu’être enfermé ici ne vous pose aucun problème ? » Elle avait du mal à croire qu’elle soit la seule à vouloir sortir d’ici. Donc effectivement, il ne ferait pas ça que pour ses beaux yeux. « Vous me laisseriez me faire mal en essayant d’ouvrir la porte alors ? Vous êtes comme ça ? » Déjà qu’elle ne pensait pas beaucoup de bien de lui. Surtout qu’elle avait encore moins de chances d’y arriver que lui. Du coup ils allaient rester coincés ici pour l’éternité – enfin jusqu’à la fin du vol, mais ça ressemblerait à l’éternité pour Josephine. Thiago ne devait donc pas se plaindre si elle finissait par le tuer. Parce qu’elle en avait très envie et c’était bien la seule raison qui la poussait à « apprécier » cet enfermement. « Sans vouloir vous vexer, je pense que vous ne feriez vraiment pas le poids. » La jeune femme haussa les épaules. « Peut-être. Peut-être pas. Vous pourriez être surpris. » Elle était pleine de ressources. Enfin, ce n’était pas comme si elle pouvait réellement tenter quelque chose de toute façon, la prison n’était pas quelque qui l’attirait vraiment. « Enfin ne vous faites pas trop de soucis, vous ne valez vraiment pas la peine que je gâche ma vie en vous tuant et en allant en prison. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Jeu 16 Jan - 17:58

Sur les ordres de la jeune femme (elle avait demandé ça tellement gentiment aussi), Thiago avait tenté d'ouvrir la porte des toilettes sans pour autant y arriver. Le fait était qu'elle était vraiment bien coincé. Bien sûr, Josephine l'accusa de ne pas être à son maximum et le jeune homme n'eut rien d'autres à faire que de protester. « Essayez encore » Le jeune homme lui lança un regard agacé. Et puis quoi encore ? Il n'y avait pas réussi là, il ne voyait pas pourquoi il aurait plus de chance la deuxième fois. Il ne voulait pas s'acharner en plus parce que se battre avec cette porte ne lui apporterait rien de bon et qu'il pourrait même se blesser. Tout ça pour les beaux yeux de la brune, ça lui ferait bien mal. Il était certain qu'elle serait capable de ne pas lui en être reconnaissante en plus. « Parce qu’être enfermé ici ne vous pose aucun problème ? » Le jeune homme secoua la tête. « Non vraiment aucun. C'est sympa ici. Et je vous ai rien que pour moi comme ça. » ajouta-t-il sur un ton moqueur. Il n'avait plus à la partager avec les autres passagers comme ça et surtout, elle ne pouvait plus le fuir, c'était plus facile pour l'embêter comme ça. « Vous me laisseriez me faire mal en essayant d’ouvrir la porte alors ? Vous êtes comme ça ? » « Pourquoi pas ? Vous vous en remettriez non ? » Et puis au pire, si elle ne s'en remettait pas, ça lui ferait une raison de plus d'être fâchée après lui. Comme elle aimait vraiment être toujours en colère contre lui, elle devrait être contente. Josephine mentionna ensuite le fait qu'elle avait envie de le tuer et Thiago crut bon de lui informer qu'elle n'avait aucune chance contre lui. C'est surtout elle qui risquait de mourir et bon... ce serait quand même un peu dommage si les choses en arrivaient là. « Peut-être. Peut-être pas. Vous pourriez être surpris. Enfin ne vous faites pas trop de soucis, vous ne valez vraiment pas la peine que je gâche ma vie en vous tuant et en allant en prison. » Thiago prit un air offusqué en l'entendant dire ça. « Vous me blessez beaucoup là. » fit-il en portant une main sur son cœur. « S'il y a bien quelqu'un qui en vaut la peine sur terre c'est moi. » Enfin, il ne voulait quand même pas qu'elle le tue malgré tout, il ne fallait pas croire, il n'était pas devenu fou. « Je ne comprends pas pourquoi vous ne m'aimez pas comme ça. » dit-il bientôt en prenant un air songeur. Parce qu'à la base, il ne lui avait quand même rien fait, la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Ven 17 Jan - 18:24

Thiago n’avait envie de faire aucun effort pour qu’ils sortent d’ici. Josephine était pourtant qu’il n’était pas au maximum de sa force et qu’en forçant justement encore un peu il réussirait à ouvrir la porte. Mais il ne voulait pas, à croire qu’il ne voyait aucun problème dans le fait de rester coincé ici avec elle. « Non vraiment aucun. C'est sympa ici. Et je vous ai rien que pour moi comme ça. » Bah voyons. Le contraire l’aurait étonné aussi. Josephine soupira et leva les yeux au ciel comme elle savait si bien le faire en sa présence. « Vous aimez me torturer hein ? » Elle aurait voulu lui demander pourquoi mais en fait elle n’était pas tellement bien placée pour ça. Elle n’était pas spécialement agréable avec lui non plus et il devait juste bien le lui rendre. Quoi qu’il en soit, elle n’avait pas envie de rester avec lui. C’était une vraie torture comme elle l’avait bien dit et elle n’allait pas survivre s’ils restaient là. Seulement, elle ne voyait pas comment elle réussirait à débloquer cette porte si Thiago n’y arrivait pas. Elle avait bien moins de force que lui et elle risquerait de se blesser. Elle aurait au moins pensé qu’il n’était pas du genre à laisser une femme se faire du mal, mais apparemment elle se trompait. « Pourquoi pas ? Vous vous en remettriez non ? » La brune lui lança un regard noir. Il lui donnait une raison de plus de vouloir lui arracher la tête, c’était bien. « Non. » Mais ce n’était pas grave au pire, ils n’avaient qu’à rester enfermés aussi. Ils pouvaient jouer à un jeu même : celui qui tenait le plus longtemps sans tuer l’autre. Josephine sentait qu’elle allait perdre. Quoiqu’elle n’était pas très enchantée à finir ses jours en prison et gâcher sa vie pour lui, il n’en valait pas la peine. « Vous me blessez beaucoup là. » Oh oui, elle n’en doutait pas. Même s’il ne faisait que se moquer, il aurait dû savoir que c’était bien le cadet de ses soucis. « S'il y a bien quelqu'un qui en vaut la peine sur terre c'est moi. » « Ouais, d’accord » répliqua-t-elle sur un ton excédé. « Vous êtes quand mêmes bizarre à vouloir que je vous tue parce que votre égo est blessé. » Plus rien ne la surprenait de sa part de toute façon. « Je ne comprends pas pourquoi vous ne m'aimez pas comme ça. » ajouta-t-il ensuite. Cette question laissa la jeune femme pensive. Elle ne s’était jamais arrêtée sur les raisons, il l’énervait, point. C’était un ressenti qui était là depuis leur première rencontre. « C’est comme ça » répliqua-t-elle en haussant les épaules. « Vous ne faites pas grand-chose pour que je vous apprécie en même temps. » S’il voulait que ce soit le cas, il n’agirait pas comme ça et ce, même si elle n’était pas agréable avec lui non plus. « Qu’est-ce que ça peut vous faire de toute façon ? » Ils n’étaient pas censés se revoir de toute façon et on ne pouvait pas être aimé de tout le monde, il devait bien savoir ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Sam 18 Jan - 15:15

Thiago ne voyait pas pourquoi il aurait dut être pressé de sortir de ces toilettes. Certes, ils étaient un peu à l'étroit dedans mais bon, sinon, ce n'était pas si pire. Il pouvait profiter d'autant plus de la merveilleuse compagnie de Josephine. Enfin, c'était assez ironique parce que la brune était loin d'être une personne très agréable et d'être d'une super compagnie mais justement, à cause de ça, il aimait bien l'embêter. Et maintenant, il n'avait même plus à la partager avec les autres passagers. C'était merveilleux vraiment ! « Vous aimez me torturer hein ? » « Tout de suite les grands mots. » répondit le jeune homme en roulant des yeux. Il trouvait qu'elle exagérait un peu là mais bon, il supposait que ça n'avait rien de nouveau qu'elle soit aussi dramatique. « Mais oui, j'aime bien. Et puis, faut bien que je m'occupe. » Et comme il n'y avait rien de plus chiant qu'un voyage en avion, Josephine avait été la distraction rêvée. La jeune femme insista ensuite à nouveau pour que Thiago lui ouvre la porte et celui-ci l'informa qu'il n'avait pas envie d'être blessé. Après, elle pouvait se blesser elle en forçant la porte si elle voulait, ce ne serait pas son problème et franchement, il était à peu près sûr qu'elle s'en remettrait facilement. « Non. » Encore une fois, elle se montrait très dramatique mais bon, Thiago se passera de faire le moindre commentaire. Il préférait argumenter sur le fait qu'il valait tout à fait le fait de finir en prison (oui, il avait un sens des priorités étranges comme ça). Bien sûr, il n'avait pas envie qu'elle le tue mais il ne voulait pas non plus qu'elle pense qu'il n'en valait pas la peine. « Ouais, d’accord. Vous êtes quand mêmes bizarre à vouloir que je vous tue parce que votre égo est blessé. » « Mais je ne tiens pas à ce que vous me tuiez. » Certainement pas même. De toute façon, ce n'était pas comme s'il craignait quelque chose parce qu'il avait déjà établi qu'elle ne serait pas capable de le tuer et que c'était surtout elle dont la vie serait en danger si elle tentait une telle chose. Après ça, le jeune homme réfléchit au fait qu'elle l'aimait aussi peu, ce qu'il ne comprenait pas vraiment. Parce qu'honnêtement, avant aujourd'hui, il n'avait vraiment rien fait qu'elle puisse lui reprocher. « C’est comme ça » Ca, c'était une réponse très convaincante et qui l'avançait beaucoup. « Vous ne faites pas grand-chose pour que je vous apprécie en même temps. » « Je pourrais faire n'importe quoi que vous continuerez de me détester de toute manière. » répondit-il en plissant les yeux. Elle aimait tellement le détester que même s'il avait été très gentil et lui avait fait un cadeau, elle aurait trouvé le moyen de lui reprocher. C'est ce qu'elle avait à moitié fait d'ailleurs quand il lui avait dis qu'elle n'avait pas besoin de lui donner quoique ce soit pour avoir abîmer sa voiture. « Qu’est-ce que ça peut vous faire de toute façon ? » Il haussa les épaules. « Rien du tout, comme on est coincé là, je fais juste la conversation. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Lun 20 Jan - 14:54

Josephine était convaincue que Thiago appréciait le fait d’être coincé avec elle dans ces toilettes juste parce qu’il aimait la torturer. Sinon il n’y avait aucun moyen pour qu’il puisse aimer ça, sauf s’il était fou. Et elle n'avait encore pas décidé qu’il ne l’était pas. « Tout de suite les grands mots. » La jeune femme lui lança un regard exaspéré. Il n’avait pas besoin de la prendre pour une imbécile en plus de ça. « Mais oui, j'aime bien. Et puis, faut bien que je m'occupe. » C’était un peu facile comme excuse ça. « Et vous ne pouvez pas trouver autre chose ? » Il y avait plein de choses à faire dans un avion. Il pouvait regarder un film, jouer à un jeu vidéo, écouter la musique, dormir. La nuit, c’était bien de dormir. Et le voyage passait plus rapidement. « Vous auriez pu dormir par exemple. » Mais comme il venait d’avouer aimer la torturer, il était évident qu’il n’aurait fait aucun effort pour trouver une autre occupation. C’était bien une raison de plus pour avoir envie de le tuer. Josephine ne le ferait pas bien sûr, il ne méritait pas qu’elle gâche sa vie pour lui. D’ailleurs, il se vexa lorsqu’il lui fit savoir ça, il était bizarre de vouloir mourir juste pour que son égo ne soit pas blessé. « Mais je ne tiens pas à ce que vous me tuiez. » La jeune femme le regarda d’un air dubitatif mais jugea bon de ne rien ajouter là-dessus. Elle préférait continuer de le trouver étrange. Au bout d’un trop court moment de silence, Thiago reprit la parole et lui demanda pourquoi il ne l’aimait. La jeune femme lui avoua alors la vérité : elle n’en savait rien. Il y avait des personnes avec qui ça ne passait pas dès le départ, c’était comme ça. Surtout qu’il ne faisait pas grand-chose pour qu’elle l’apprécie donc il n’avait pas à se plaindre. « Je pourrais faire n'importe quoi que vous continuerez de me détester de toute manière. » Josephine leva les yeux au ciel. Bah oui bien sûr. Elle était horrible comme ça. « Pourquoi êtes-vous si sûr de vous ? » C’était sûr que s’il n’essayait même pas, la situation n’allait pas changer. Surtout qu’elle ne demandait que ça, l’apprécier davantage. Ça lui faciliterait la vie à elle aussi. « Vous pourriez essayer. Je ne suis pas comme ça avec vous pour le plaisir contrairement à ce que vous semblez penser. » La preuve, elle ne le torturait pas par plaisir. Elle ne le torturait même pas. Mais elle ne savait même pas pourquoi elle essayait, il était évident qu’il n’avait envie de faire aucun effort pour elle. Elle se demandait même pourquoi cela le dérangeait qu’elle ne l’aime pas. « Rien du tout, comme on est coincé là, je fais juste la conversation. » « Oh mais ne vous sentez pas obligé. J’aime le silence, surtout avec vous. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Lun 20 Jan - 22:14

Effectivement, Thiago aimait bien ennuyer Josephine comme celle-ci l'avait très bien compris (c'était qu'elle n'était pas bête la petite en fait) mais là en plus, c'était une très bonne distraction. Parce que bon, onze heures de vol, c'était quand même très long et il ne savait jamais comment s'occuper pendant les trajets en avion, il avait là la distraction rêvée. « Et vous ne pouvez pas trouver autre chose ? » Le jeune homme fronça les sourcils. Quelle idée bizarre, elle avait là. Comme s'il pouvait vraiment avoir mieux à faire. « Vous auriez pu dormir par exemple. » « Mais je n'ai pas sommeil ! » Enfin, il aurait pu avoir sommeil mais il ne voulait pas gâcher un temps précieux où il pouvait embêter beaucoup Josephine. Ca aurait été trop triste après, il s'en serait voulu. Après, avec ça, il n'y avait sûrement rien d'étonnant à ce que ne l'aime pas. Mais le jeune homme rendait surtout la monnaie de sa pièce à la brune, parce qu'à la base, c'était elle qui n'avait jamais été agréable avec lui donc bon... elle n'avait que ce qu'elle méritait. Mais du coup, il voulait quand même savoir ce qu'elle avait contre lui, pourquoi elle l'avait pris en grippe dès la première fois alors qu'il n'avait rien demandé et rien fait de mal. Sauf qu'elle ne le savait pas et avait juste été en mesure de dire qu'il ne faisait rien pour qu'elle l'apprécie. C'était vrai aussi, mais il était convaincu que c'était peine perdue de toute manière. « Pourquoi êtes-vous si sûr de vous ? » Peut-être parce qu'il avait déjà essayé d'être gentil avec elle et que ça n'avait pas été très probant ? C'était une très bonne raison pour être sûr de lui ça. « Vous pourriez essayer. Je ne suis pas comme ça avec vous pour le plaisir contrairement à ce que vous semblez penser. » Il haussa les épaules. « Je n'ai plus très envie de perdre mon temps à ça non. Que vous m'aimiez ou pas, je m'en moque pas mal en fait. » Du moment qu'il pouvait être chiant autant qu'il voulait avec elle, c'était tout ce dont avait besoin et s'il avait posé la question c'était juste pour ne pas qu'il reste comme deux cons en silence. « Oh mais ne vous sentez pas obligé. J’aime le silence, surtout avec vous.» Thiago se mit à rire. « J'imagine bien oui. » Il ne se leurrait absolument pas à ce sujet. « Mais c'est justement pour ça que je ne vais pas vous faire ce plaisir princesse. » Par esprit de contradiction, c'était logique qu'il ne fasse pas ce qu'elle veuille.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Mer 22 Jan - 0:01

« Mais je n'ai pas sommeil ! » Bah voyons. Le contraire l’aurait étonné aussi. En dormant il n’aurait pas pu l’embêter comme il le faisait depuis tout à l’heure et ça aurait pu être horrible pour lui. Qui était-elle pour lui infliger pareille douleur et ne pas le laisser la torturer en silence ? Elle était vraiment horrible et lui n’était rien qu’un ange. Josephine soupira et leva les yeux au ciel. Décidément, il lui faisait battre des records. Et il en battait lui aussi, clairement. « Vous n’aviez pas sommeil ou vous n’aviez pas envie de dormir juste pour pouvoir me contrarier ? » Elle penchait plutôt pour la deuxième option, personnellement. Et il était bien capable de le reconnaitre en plus. La seule chose sur laquelle elle pouvait compter c’était que la fatigue le rattrape. Il allait bien devoir s’arrêter à un moment… C’était en tout cas comme ça que la jeune femme se rassurait. « Vous ne voulez toujours pas dormir là ? » Parce que du coup, comme elle pouvait encore moins fuir – pas du tout – il avait de plus grandes chances de l’énerver. L’australienne ne devait sans doute pas trop compter là-dessus… La preuve, loin de vouloir se taire et la laisser tranquille, il lui demanda pourquoi elle ne l’aimait pas. Bien sûr, elle n’en savait rien, elle ne l’aimait pas et c’était comme ça. Ca arrivait plus souvent qu’on ne le pensait d’ailleurs. Puis même, il ne faisait aucun effort pour qu’elle l’apprécie alors elle ne voyait pas pourquoi il était étonné… Il prétendit alors qu’elle n’aimerait jamais, quoi qu’il fasse. Elle ne savait pas qu’il la connaissait aussi bien tiens, il était beaucoup trop sûr de lui. « Je n'ai plus très envie de perdre mon temps à ça non. Que vous m'aimiez ou pas, je m'en moque pas mal en fait. » « Parfait alors, je n’aurais pas à faire d’efforts comme ça. » Il ne le méritait pas vraiment et ne lui en donnait pas envie en tout cas. Mais elle avait oublié qu’il lui avait posé la question juste pour lui faire la conversation. C’était une excuse bidon d’ailleurs, elle était sûre qu’il aurait aimé qu’elle l’apprécie parce qu’il devait beaucoup l’aimer, secrètement ahah. Il ne l’embêterait pas autant sinon. Mais soit, il n’avait pas besoin de lui faire la conversation, elle aimait bien le silence et d’autant plus quand elle était avec lui. « J'imagine bien oui. Mais c'est justement pour ça que je ne vais pas vous faire ce plaisir princesse. » Josephine tenta de rester imperturbable. S’il voyait qu’elle s’en fichait, il arrêterait peut-être ? La seule question était de savoir si elle réussirait à faire semblant suffisamment longtemps. Elle ne s’énerva donc pas et se mit à sourire. « Je n’en attendais pas moins de vous, j’aurais été déçue du contraire. » Elle accentua encore plus son sourire mielleux avant de reprendre la parole. « Bon puisque vous tenez tant que ça à faire la conversation… Pourquoi vous rendez vous à Hawaii ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Mer 22 Jan - 17:01

Thiago avait dit à Josephine qu'elle était une très bonne distraction pour lui vu qu'il n'y avait rien de mieux à faire en avion. Enfin, pas avec ces mots-là exactement mais c'était ce que ça voulait dire. La jeune femme suggéra qu'il aurait put dormir et Thiago trouva cette idée plus qu'étrange. Pourquoi dormir quand il pouvait l'embêter elle ? Il prétendit donc qu'il n'avait pas sommeil même si en vérité, il aurait sûrement pu dormir sans trop de problèmes. C'est juste que ça n'aurait pas été aussi amusant. « Vous n’aviez pas sommeil ou vous n’aviez pas envie de dormir juste pour pouvoir me contrarier ? » Le jeune homme plissa les yeux. « Les deux. » décida-t-il alors de lui dire. Tant qu'à faire, il pouvait être honnête avec elle parce que bon, ce n'était pas comme si ça allait trop la surprendre d'apprendre ça. « Vous ne voulez toujours pas dormir là ? » Gosh, cette fille était vraiment étrange. En guise de réponse, Thiago commença pas grimacer. « Ce n'est pas très confo ici quand même. » fit-il valoir. Il manquait clairement d'espace. Et puis... « Ce serait encore plus stupide de dormir maintenant alors que je vous ai rien que pour moi en plus. » Voilà, c'était dis.

Le jeune homme découvrit bientôt que Josephine n'avait pas la moindre idée du pourquoi elle ne l'aimait pas. Elle sut juste dire qu'il ne faisait aucun effort et il en profita pour l'informer au passage qu'il n'avait pas l'intention de changer ça. Il avait déjà essayer d'en faire avec elle mais avait comprit que c'était une perte de temps donc bon. C'était fini. « Parfait alors, je n’aurais pas à faire d’efforts comme ça. » « Comme si vous en auriez fais. » Il n'avait pas pu s'empêcher de retenir ce commentaire moqueur. Finalement, Thiago lui expliqua qu'il avait juste demandé pourquoi elle ne l'aimait pas pour faire la conversation et aussi qu'il n'avait nullement l'intention de se taire, juste parce qu'il savait que ça lui ferait trop plaisir. « Je n’en attendais pas moins de vous, j’aurais été déçue du contraire. » « Ou trop heureuse je pense. » fit-il en lui renvoyant un sourire tout aussi mielleux que celui que la jeune femme avait fait juste avant. « Bon puisque vous tenez tant que ça à faire la conversation… Pourquoi vous rendez vous à Hawaii ? » « Pour des vacances. C'est mon cadeau de Noël. » Littéralement vu que c'était lui qui se l'était fait. « Je ne regretterais qu'une chose là-bas, c'est votre présence. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Sam 25 Jan - 0:30

Apparemment, si Thiago embêtait Josephine depuis le décollage, c’était parce qu’il n’avait rien de mieux à faire. Au début, elle aurait pu comprendre. Mais là, la nuit était tombée depuis un moment et il aurait pu dormir par exemple. C’était juste une suggestion. Sauf qu’il prétexta ne pas être fatigué… Mouais, à d’autres. C’était surtout parce qu’il ne voulait pas rater une si belle occasion de lui faire perdre patience. « Les deux. » La brune hocha la tête. Au moins il était honnête avec elle. Elle ne pouvait pas le lui reprocher et elle préférait ça de toute façon. Elle tenta tout de même de lui proposer de dormir ici. C’était sa seule chance de survie. « Ce n'est pas très confo ici quand même. » Elle roula des yeux. Evidemment. « Vous avez peur que je te tente quelque chose si vous dormez ? » demanda-t-elle d’un air moqueur. C’était sans doute ça le problème, le confort n’était qu’accessoire. En tout cas, elle ne désespérait pas. « Ce serait encore plus stupide de dormir maintenant alors que je vous ai rien que pour moi en plus. » « Très bien, ne dormez pas si vous voulez. Mais moi je vais le faire. » Pourquoi se gênerait-elle ? Elle ne pouvait pas se rendre utile d’ici alors autant en profiter. Elle ne comptait pas non plus faire le moindre effort pour lui. Ça tombait bien vu que visiblement il se fichait bien du fait qu’il ne l’apprécie pas. « Comme si vous en auriez fait. » « Vous ne le saurez jamais maintenant » répliqua-t-elle en haussant les épaules. Mais oui, elle en aurait fait. Elle n’était pas un monstre non plus. De toute façon ils n’étaient pas censés se ravoir. Ils se retrouvaient à chaque fois dans des circonstances désastreuses mais elle y croyait vraiment. Elle serait tranquille de nouveau un jour. Pas aujourd’hui juste. Il allait continuer de lui parler et l’empêcher de dormir, ne lui offrant pas le calme et le silence qu’elle aimait tant. Elle aurait été tellement « déçue » de lui s’il l’avait laissée tranquille cela dit. « Ou trop heureuse je pense. » Elle se mit à rire avant de secouer la tête. « Vous semblez me connaitre tellement bien ! On est peut-être réellement connectés au fond. » Elle faisait référence à leur accrochage en voiture de la dernière et au petit sarcasme qu’elle s’était permise. Josephine se permit ensuite de lui demander pourquoi il allait à Hawaii, comme il tenait tant que ça à faire la conversation. « Pour des vacances. C'est mon cadeau de Noël. » Josephine hocha la tête tandis qu’elle souriait en coin. « Sympa. La personne qui vous l’a offert devait vraiment vous aimer pour vous envoyer loin comme ça. » Mais du coup ça ne faisait pas un cadeau pour elle parce qu’elle était coincée avec lui, là. Et même sans ça, ils étaient quand même sur le même vol. « Je ne regretterais qu'une chose là-bas, c'est votre présence. » Josephine fit la moue. « Vous vous en remettrez non ? Je suis sûre que vous n’aurez aucun mal à trouver une nouvelle victime. Et plus docile surtout. » Elle l’imaginait tellement être le genre de mec à qui les filles ne disaient jamais non et qu’il y aurait plus d’une volontaire pour prendre sa place à elle. Ce qu’elle ne donnerait pas pour ça, d’ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Sam 25 Jan - 14:39


Josephine avait eut une idée très étrange en lui demandant s'il ne pouvait pas dormir ici. Gosh, dormir dans les toilettes... C'était petit d'abord et puis, il fallait bien dire que ce n'était pas non plus très confo. Donc bon, non, clairement, il ne pouvait pas dormir ici. « Vous avez peur que je te tente quelque chose si vous dormez ? » Le jeune homme se mit à rire. « Vous le feriez ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. « Enfin non, je n'avais pas peur mais vous m'avez donné une bonne raison de plus pour ne pas vouloir dormir. » Même si en fait, il avait déjà une largement meilleure raison de rester éveillé même avant ça. Le fait était que maintenant qu'il avait la jeune femme seulement lui, il aurait été plus que ridicule de perdre son temps à dormir comme ça. « Très bien, ne dormez pas si vous voulez. Mais moi je vais le faire. » Le jeune homme plissa les yeux. « Je ne suis pas sûre que vous allez réussir. » Ou si elle y arrivait, elle était vraiment trop forte. Parce qu'il pensait faire tout ce qu'il pouvait pour l'empêcher de dormir justement. Juste parce qu'il savait que ça l'embêterait beaucoup. D'ailleurs, c'est pour ça qu'il continuait de lui parler : même si c'était pour lui demander des trucs inutiles. Il ne voulait pas lui faire la joie de se taire. « Vous semblez me connaitre tellement bien ! On est peut-être réellement connectés au fond. » « Bah oui, bien sûr. » fit-il en secouant la tête. L'autre lui demanda ensuite pourquoi il allait à Hawaii et le jeune homme lui apprit que c'était un cadeau de Noël et qu'il prenait des vacances. « Sympa. La personne qui vous l’a offert devait vraiment vous aimer pour vous envoyer loin comme ça. » Ahahah, qu'elle était drôle celle-là. « Oui, elle m'aime beaucoup. C'est moi qui me suis offert ça. » Parce qu'on était jamais mieux servi que par soi-même, non ? Enfin, même sans ça, il avait eu pleins de cadeaux de la part de sa famille et tout mais un voyage à Hawaii n'était simplement pas dans leurs moyens. Soit. Thiago ajouta finalement qu'il regretterait que la brune ne soit pas là pendant ces vacances. « Vous vous en remettrez non ? Je suis sûre que vous n’aurez aucun mal à trouver une nouvelle victime. Et plus docile surtout. » « Well, où est l'intérêt si la victime est docile hein ? » fit-il en secouant la tête. Il eut alors un grand sourire moqueur. « Vous ne voulez pas rester avec moi là-bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Dim 26 Jan - 1:29

Josephine comprit bien vite pourquoi Thiago ne voulait pas dormir : il n’avait pas confiance en elle et avait peur qu’il tente quelque chose sur lui, elle l’avait bien menacé après tout. « Vous le feriez ? » La jeune femme le regarda d’un air malicieux, le sourire en coin et haussant les épaules. Ce n’était pas comme si elle pouvait faire beaucoup contre lui vue la situation. Mais elle pouvait toujours laisser planer le doute, c’était drôle. « Enfin non, je n'avais pas peur mais vous m'avez donné une bonne raison de plus pour ne pas vouloir dormir. » « Oui, donc vous avez peur quand même » répliqua-t-elle d’un air moqueur. De toute façon elle ne s’était pas attendue à ce qu’il dorme vraiment, elle voulait juste le taquiner un peu. En tout cas, qu’il fasse ce dont il avait envie, elle, elle allait dormir. « Je ne suis pas sûre que vous allez réussir. » Evidemment, elle n’avait pas compté sur le fait que ce serait facile. Mais elle pouvait toujours faire semblant. « Allez-y faites. Je resterai imperturbable.  » Elle avait décidé de jouer l’indifférence maintenant, il se lasserait plus vite. Par la suite, Josephine demanda à Thiago pourquoi il se rendait à New York. Elle voulait savoir pourquoi ils se retrouvaient sur le même vol et qui elle devait détester pour ça. Il lui fit alors savoir que c’était un de ses cadeaux de Noel. La brune eut immédiatement envie de se moquer : la personne qui avait fait ça l’avait chassé, ni plus ni moins. Elle devait beaucoup l’aimer. « Oui, elle m'aime beaucoup. C'est moi qui me suis offert ça. » Ah oui, elle n’avait pas pensé à ça. Elle se mit tout de même à rire. « Alors c’est vous qui avez fait un cadeau à tout le monde en partant. » Même si en fait, ce n’était pas un cadeau pour vu qu’elle le retrouvait sur ce vol. Elle fit la moue à cette constatation. « Sauf à moi… Hum. Vous l’avez fait exprès je suis sûre. » Il était tellement capable de tout pour la contrarier que ça ne l’aurait même pas étonné. Se moquant encore d’elle, le jeune homme ajouta qu’il la regretterait beaucoup lors de ses vacances. Bah voyons. Même si elle avait pu rester, ça n’aurait pas été des vacances avec lui. Elle s’excusa sans être désolée de ne pas pouvoir rester avec lui, mais elle était certaine qu’il pourrait vite se consoler en trouvant une autre victime plus docile qu’elle. « Well, où est l'intérêt si la victime est docile hein ? » La brune leva les yeux au ciel. « Vous voulez que je prie pour que vous tombiez sur une victime non docile alors ? » Du moment qu’il laissait tranquille, elle s’en fichait bien.« Vous ne voulez pas rester avec moi là-bas ? » « Même si j’avais voulu, je n’aurais pas pu. Je travaille et je ne peux pas vraiment me permettre de prendre des vacances » lui répondit-elle d’un air faussement désolé. « Et même si j’avais pu, je n’aurais pas voulu. » Comme ça c’était clair, ça n’arriverait jamais, dans aucune circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Lun 27 Jan - 15:04

Déjà que Thiago n'avait aucune envie de dormir dans ces toilettes, Josephine venait de lui donner une raison de plus. Il ne voulait pas en plus prendre le risque que la jeune femme n'essaie de la tuer. On n'était jamais trop prudent après tout. « Oui, donc vous avez peur quand même » « Maintenant oui. » Mais avant non. En tout cas, si ça la rendait tellement fière comme ça, elle pouvait être très fière. La jeune femme lui apprit ensuite qu'elle voulait tenter de dormir elle. Comme si elle pouvait y arriver avec lui à côté. Enfin... elle pouvait peut-être mais Thiago venait de se donner comme mission de l'empêcher de dormir à tout prix. « Allez-y faites. Je resterai imperturbable. » Le jeune homme éclata de rire. « Si vous le dites. » Personnellement, il ne l'en croyait pas vraiment capable. Elle allait tôt ou tard s'énerver contre lui parce qu'elle aimait tellement ça l'engueuler. Presque autant que lui aimait la provoquer.

Ils évoquèrent ensuite les raisons qui avaient amener le jeune homme dans cet avion, en direction pour Hawaii et il expliqua que c'était un cadeau. Devant l'air moqueur de la brune, il précisa même qu'il s'agissait du cadeau qu'il s'était fait à lui-même, personne n'avait chercher à se débarrasser de lui ainsi. « Alors c’est vous qui avez fait un cadeau à tout le monde en partant. » Le jeune homme roula des yeux. « Sauf à moi… Hum. Vous l’avez fait exprès je suis sûre. » « J'ai fais un cadeau seulement à vous. » répondit-il alors très fière. « Vous êtes très contentes de me voir. Et les autres étaient très tristes de me laisser partir. C'est comme ça. » Sauf qu'il allait devoir quitter la jeune femme et c'était vraiment très triste. Il allait regretter sa présence quand il serait là-bas. Et trouver une victime plus docile n'avait rien d'une perspective amusante. « Vous voulez que je prie pour que vous tombiez sur une victime non docile alors ? » « Non, pas vraiment. » Ce qu'il voulait, c'était qu'elle vienne avec lui. Ca avait l'air très tentant comme perspective. Il y avait néanmoins peu de chances qu'elle voit les choses de la même manière. « Même si j’avais voulu, je n’aurais pas pu. Je travaille et je ne peux pas vraiment me permettre de prendre des vacances. Et même si j’avais pu, je n’aurais pas voulu. » « Pourquoi vous n'auriez pas voulu ? Même avec moi, je suis sûre que vous auriez trouver des vacances à Hawaii très agréables. » Il n'aurait été qu'un tout petit désagrément à côté du reste.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Lun 27 Jan - 18:55

Josephine resterait imperturbable quoi que Thiago tente. Son but, en jouant l’indifférence et en gardant son sang-froid, était de le lasser. S’il voyait que ce qu’il faisait ne servait à rien et qu’il faisait des efforts pour rien, il arrêterait. Peut-être. Elle l’espérait vraiment parce qu’elle n’était pas sûre de réussir à faire semblant très longtemps. Il avait le don de la mettre hors d’elle, elle ne savait pas pourquoi mais il suffisait d’un rien… Elle allait donc devoir faire preuve de beaucoup de volonté.

Finalement, les choses se calmèrent un peu et Josephine tenta de faire la conversation au jeune homme. Elle voulait savoir pourquoi il allait à Hawaii et il lui apprit que c’était un cadeau qu’il s’était fait à lui-même pour Noel. Pour se moquer un peu, elle sauta sur l’occasion et dit qu’il avait également fait un cadeau aux autres new yorkais en partant comme ça et en les laissant tranquille. La seule personne pour qui ce n’en était pas un, c’était bien elle. Elle vivait un cauchemar et il avait bien calculé son coup, parce qu’il était évident que tout ce qu’il faisait servait à la contrarier. « J'ai fait un cadeau seulement à vous. » Josephine le regarda comme s’il était stupide. Elle venait exactement de dire le contraire, comment pouvait-il affirmer ça avec autant d’assurance ? « Vous êtes très contente de me voir. Et les autres étaient très tristes de me laisser partir. C'est comme ça. » La brune secoua alors la tête, d’un air désespéré. « Si ça peut vous faire plaisir de croire ça. » Elle lui aurait bien tapoté pour la peine mais elle n’avait pas envie de le toucher de peur de ce qui pourrait arriver à sa main si jamais elle faisait ça. « Mais c’est faux et vous le savez. » Il ne pouvait pas dire qu’elle ne lui avait pas dit après, quand il serait déçu quand il se rendrait compte de la réalité. Mais elle ne voyait pas au nom de quoi il pouvait prétendre ça… Il continua d’ailleurs en pensant qu’elle aurait pu vouloir rester avec lui à Hawaii. Elle ne pouvait pas, elle devait travailler et elle ne pouvait pas se permettre des vacances pour le moment. Aussi, elle ne voulait pas parce qu’elle ne voulait pas rester avec lui, tout simplement. Elle ne le pensait pas stupide pourtant, il aurait dû comprendre ça. « Pourquoi vous n'auriez pas voulu ? Même avec moi, je suis sûre que vous auriez trouvé des vacances à Hawaii très agréables. » Josephine le regarda en souriant de manière mielleuse. Il ne comprenait décidément rien. « Oh non, je n’en doute pas. Je rêve de prendre des vacances, vraiment. C’est juste avec vous que ça coince, vous ne m’auriez pas laissé me reposer. » Donc elle n’aurait pas eu droit à de vraies vacances au fond. « Et vous ne pouvez pas me faire croire le contraire, vous ne m’auriez pas laissé tranquille, vous n’auriez pas laissé une si belle occasion vous échapper. » Il aimait beaucoup trop l’embêter. « Vous comptez arrêter un jour d’ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine Mar 28 Jan - 16:28


Thiago était persuadé qu'il n'avait fait de cadeau à personne en partant à Hawaii. Il allait manquer à beaucoup de monde. Enfin, à ses parents et à son petit-frère pour sûr et bon, pour être tout à fait honnête, c'était les seules personnes dont Thiago se souciait vraiment de l'avis donc ça allait. Il ajouta cependant que s'il y avait une personne à qui il avait fait un cadeau, c'était Josephine, parce qu'elle était tellement contente de le voir là. « Si ça peut vous faire plaisir de croire ça. » Le jeune homme roula des yeux. « Mais c’est faux et vous le savez. » Il secoua la tête. « Je ne sais rien de tout ça non. » Il savait juste qu'elle aimait bien le repousser mais que, en vérité, elle devait être irrésistiblement attirer par lui. D'ailleurs, c'était pour ça qu'elle aurait sûrement dut venir avec elle à Hawaii. Il pourrait l'embêter de temps en temps en plus de ça donc il serait un peu content. Mais même avec lui l'embêtant de temps en temps, le jeune homme était certain qu'elle aurait réussi à trouver ses vacances très agréables. Enfin... tant pis pour elle. « Oh non, je n’en doute pas. Je rêve de prendre des vacances, vraiment. C’est juste avec vous que ça coince, vous ne m’auriez pas laissé me reposer. » Le jeune homme prit un air innocent. « Si. Je pourrais vous laisser une heure par jour. » fit-il après réflexion. « Et vos nuits aussi. » Parce qu'il aurait mieux à faire de ces nuits. Il trouverait là-bas tout un tas de filles qui voudraient bien de lui et de son corps de rêve (et ce n'était pas être arrogant que de penser ça, c'était juste réaliste) alors il ne perdrait pas son temps avec une fille qui n'était pas encore prête à reconnaître son attirance pour lui. « Notez comme je suis aimable. » Il était même un ange avec l'auréole, les ailes et tout le reste. « Et vous ne pouvez pas me faire croire le contraire, vous ne m’auriez pas laissé tranquille, vous n’auriez pas laissé une si belle occasion vous échapper. Vous comptez arrêter un jour d’ailleurs ? » Le jeune homme haussa les épaules. « Je ne sais pas. Pas aujourd'hui en tout cas. » Enfin clairement, ça, elle avait dut déjà le comprendre. « Après, ça dépendra de mon humeur la prochaine fois que je vous croiserais. » ajouta-t-il avec un grand sourire. Parce qu'évidemment, il y aurait une prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Toxic ∞ Thiago & Josephine

Revenir en haut Aller en bas

Toxic ∞ Thiago & Josephine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-