It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Un matin difficile | Caine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyMar 16 Oct - 22:09

Un matin difficile | Caine Tumblr_matr3gVC8w1rz5oq3o1_500

« Bordel où est ce que je suis ?» Rose venait d’ouvrir les yeux et le plafond qu’elle regardait ne lui disait rien. C’était un plafond blanc comme les autres certes mais ce n’était pas celui de sa chambre et elle n’avait plutôt pas l’habitude de le voir. Bref, elle osait à peine regarder à côté d’elle. Avait elle oublié de se réveiller avant sa conquête de la nuit pour filer en douce au petit matin ? La réponse était non il n’y avait personne à côté d’elle. La jolie blonde fut donc soulagée, pas de sangsue à se décoller des pattes ce matin c’était déjà une bonne chose car les garçons de nos jours n’étaient plus les durs à cuire qu’il laissait croire, ils s’attachaient juste trop vite au goût de Rose et après, impossible de s’en défaire. Il n’y avait donc personne à côté d’elle pour la simple et bonne raison qu’elle était sur un canapé, canapé une place où on avait dû la déposer et la recouvrir rapidement d’une petite couverture polaire. Elle avait bien dormi dans son lit improvisé mais une chose clochait : sa tête. Elle avait un horrible mal de tête, surement plus mal que la dernière fois qu’elle avait tenté un porté et qu’elle était tombée sur la tête. Une cuite ! Oui c’était bien ce qu’elle avait pris hier et c’était bien la seule cuite qu’elle prendrait pour un petit moment vu l’état dans lequel elle était ce matin. Oui enfin, grâce à cette fameuse cuite ou plutôt à cause de cette cuite, elle ne se souvenait plus de rien de sa soirée et elle avait bien peur d’avoir fait n’importe quoi. Oui mais en attendant de savoir qui contacter pour lui raconter sa soirée de la veille elle devait savoir où elle était et surtout quelle heure il était. Elle fit un bon dans le canapé, tenant sa tête douloureuse, et regarda son téléphone posé sur la table basse. Onze heures, il était onze heures et à cette heure-là elle était d’habitude en cours mais déroutée elle ne savait même plus quel jour on était. C’est à ce moment précis d’affolement que la jolie blonde entendit une petite voix derrière elle lui dire que tout allait bien de se calmer qu’elle n’avait pas cours aujourd’hui. Rose se demanda si ce n’était pas sa confiance qui lui parlait mais en se retournant pour voir d’où venait la voix, elle remarqua que non ce n’était pas sa conscience mais plus un ami, un très bon ami. Caine était là, enfin elle était plutôt chez Caine à en croire sa présence ici et comme il la connaissait plutôt bien, il savait lorsqu’elle avait cours et lorsqu’elle avait du temps libre comme ce matin, autrement, il ne l’aurait pas laissé dormir, il savait bien trop à quel point la danse était importante pour elle. Un petit sourire se dessina sur le visage de la danseuse qui se leva pour aller le voir, son sourire disparu de suite lorsqu’elle s’aperçue à quel point c’était difficile de le faire à cause de sa tête lourde. Il préparait actuellement le petit déjeuner et elle s’accouda au bar pour finalement lui demander. « Tu m’expliques comment je suis arrivée ici? » Elle connaissait l’histoire même si c’était la première fois que cela se passait, elle avait du bien trop boire et bien trop gentil comme il était, il l’avait ramené plutôt que la laisser aux mains d’hommes qui auraient profité d’elle. C’était un très bon ami pour la jolie blonde, un des rares sur lequel on pouvait vraiment compter et pourtant au début rien ne disait que les deux jeunes gens finiraient dans ce genre d’amitié. En effet, Rose et Caine s’étaient connus lorsque la jeune femme avait tenté de le draguer comme elle faisait avec de nombreux hommes, mais il n’avait pas accepté ses avances, se différenciant par là des autres. Il faisait la différence et c’était pour cela qu’elle l’appréciait autant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyVen 7 Déc - 15:42

Le bip continuel de ma montre m’arracha à mon sommeil de la plus désagréable manière possible et je soupirais. A peine réveillé et que mon cou se rappelait à mon bon souvenir sans parler de mon dos si bien que je me demandais si je m’étais pas fait renverser la veille par un camion mais non, je m’étais simplement endormi sur le canapé. Depuis le départ de ma colocataire, l’appartement était devenu bien silencieux et mes fins de mois me rappelaient à grande pompe qu’il serait temps que je retrouve quelqu’un pour partager la chambre de libre au bout du couloir. Je m’étirais, grimaçant en sentant mes articulations protester à grand coups de craquement. Bordel, le jour où j’ai les moyens de me racheter un divan, je le fais car c’était une horreur de dormir dans ce nid à ressort. Malheureusement, mon lit était actuellement pris par une créature aussi belle que bourrée. Enfin, elle devait avoir dessaoulé depuis le temps qu’elle ronflait. Malgré moi, un sourire attendri s’afficha sur mes lèvres tandis que je repensais à mon amie. Elle allait avoir une belle gueule de bois à son réveil. Tant mieux. Cela lui apprendra à me réveiller à trois heures du matin pour venir la chercher en boîte de nuit et puis c’était quoi cette histoire de lapin pressé ?! Je secouais la tête et me décidait à prendre une douche et le plus discrètement possible, j’entrais dans ma chambre à la recherche de vêtements propres. Ayant trouvé mon bonheur, je ressortais et commençais à préparer le petit déjeuner même si je doutais qu’elle sorte du lit très tôt. Aussi, j’optais plutôt pour un brunch histoire de lui requinquer l’estomac. Malheureusement, n’ayant jamais été très doué avec la cuisine, je dû me rabattre sur des choses très simples.

Peu après, j’appelais mon comptable pour faire le point avec lui quant à mon agence de détective privé. Si les affaires se portaient bien, je n’étais pas encore très à même de faire de large bénéfice. Pour le moment, j’avais réussi à équilibrer mon budget mais il me faudrait encore une ou deux affaires pour pouvoir améliorer mon train de vie. J’étais sur la bonne route et c’était ce qui me consolait. Bientôt, je pourrais redéposer un dossier pour la garde exclusive de mon fils Connor. Le tout était de m’armer de patience. Je terminais par faire un peu de ménage quand un gémissement de douleur m’annonça que mon invitée était réveillée. J’allais donc réchauffer le petit-déjeuner/brunch tandis que je me doutais que Rose devait se débattre dans le flou artistique qu’était sa vie à l’heure actuelle. Puis, peu après, elle me rejoignit et s’accouda sur le coin bar où je prenais mes repas. La soirée avait dû être mémorable vu sa tête de déterrée que je commençais à bien connaitre puisque cela lui arrivait quelque fois de finir dans mon lit en tout bien tout honneur. Notre rencontre s’était faite dans un bar. Elle m’avait fait des avances mais n’étant pas du genre à collectionner les maitresses bien au contraire puisque j’étais plutôt du genre romantique. J’avais donc décliné ce soir-là l’offre bien qu’elle fut tentante. Depuis, nous avions gardé le contact et une amitié s’était installée entre nous. « Tu étais ivre et tu m’as sonné vers trois heures du matin à cause d’un lapin blanc pressé qui ne voulait pas être en retard. Je t’avoue que je n’ai pas trop bien compris ! Allez lève-toi ma belle, je t’ai préparé de quoi te remettre sur pied » annonçais-je tout en lui déposant une assiette bien remplie devant elle ainsi qu’un verre de jus d’oranges pressées et quelques dolipranes. « Avale ça, tu auras moins mal au crâne » lui souriais-je.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyJeu 10 Jan - 22:54



Rose avait tellement bu la beille qu’elle ne se souvenait de rien. C’était assez honteux mais si elle l’avait fait c’était bien parce qu’elle en avait eu besoin. Elle s’était mise bien grâce à l’alcool comme le faisait de plus en plus de nos jours les jeunes et ce n’était pas un crime. Ce n’était pas un crime non tant qu’elle pouvait se ramener elle-même mais à première vue aujourd’hui, enfin cette soirée là de la veille, cela n’avait pas été le cas. C’était le trou noir dans sa tête et pourtant elle essayait bien de se rappeler. Non elle ne savait vraiment pas ce qu’elle faisait ici et elle avait eu beaucoup de mal à reconnaitre le lieu dans lequel elle était avant de voir son ami le plus proche pointer le bout de son nez. Elle se sentait assez mal par rapport à lui mais surtout de l’avoir dérangé. Enfin pour le moment cela n’avait pas l’air d’être vraiment le cas car il avait l’air d’avoir plutôt envie de se moquer d’elle. Oui c’était même sur il se fichait complètement d’elle et voulait qu’elle se sente encore plus ridicule en lui disant ce qu’elle avait dit lorsqu’elle l’avait vu mais l’histoire du lapin blanc elle n’y croyait pas. Elle le regarda donc de manière assez louche pour tenter de décripter le vrai du faux dans ce qu’il disait mais elle fronça bien vite les sourcils… Non, réfléchir elle ne pouvait pas ce matin et elle avait beaucoup trop mal à la tête ce qui lui donnait clairement une idée de ce qu’elle avait pu mettre la veille. Elle se saisit du verre avec une aspirine qui l’attendait dans les mains de Caine et le but d’une traite. Bouh, c’était assez dégueulasse ce truc, la dernière fois elle s’était surement promis de ne plus trop boire juste pour avoir à éviter ça. « Beurk ! J’espère que ça va vite aller mieux que j’ai pris ce truc pour une bonne raison au moins ! » La jeune femme releva le nez de son verre et se leva du canapé où un petit déjeuner l’attendait. Il était trop chou, trop gentil, si elle avait été à sa place elle aurait mis la pauvre fille qui dormait sur son canapé à la porte mais non, lui prenait soin d’elle, bref, les opposés s’attirent comme on dit bien et pour eux c’était un peu le cas, Caine était celui qui calmait un peu Rose. « Tu n’aurais pas du faire ce bon petit déj pour moi ! Je ne le mérite pas ! Mais dis moi vraiment ce qu’il s’est passé hier ! Je ne me souviens de rien ! J’ai vraiment honte Caine ! Allez plus de bêtise, le lapin blanc je n’y crois pas mon truc quand je suis bourrée c’est que je me mets à pleurer pour rien ce n’est pas que je sors des conneries dans le genre des tiennes. » Rose lui fit un petit clin d’œil, rien de méchant dans ce qu’elle disait, juste un constat pour lui montrer qu’elle n’était pas dupe et qu’elle savait qu’il lui mentait mais bon avec Caine lorsqu’il avait une idée dans la tête il ne l’avait pas ailleurs alors si il était décidé à ne pas lui dire ce qu’il s’était passé la veille, il ne dirait rien et ce n’était pas pour plaire à la blonde.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptySam 19 Jan - 4:01



Le dos et la nuque en compote, je me massais pour la dixième fois celle-ci en écoutant le comptable me rabâcher les oreilles sur le fait que oui, mon agence ne me faisait pas perdre d’argent mais qu’elle ne m’en faisait hélas pas gagner pour dégager un salaire conséquent. En gros, j’étais vraiment dans la merde si je ne trouvais pas rapidement un colocataire pour remplacer Xinthia. Je raccrochais dix minutes plus tard avant de me prendre la tête et de me retenir de crier pour ne pas réveiller mon invité. Dire que j’avais quitté un job confortable où certes, il y avait du danger mais qui me permettait d’avoir un toit au-dessus la tête sans pour autant être dans le rouge. Qu’est-ce que je ne ferais pas pour avoir la garde de mon fils ? Toutefois, je devais reconnaitre que la solitude commençait à me peser. Cela faisait quoi ? Quatre mois que ma dernière relation sérieuse s’était terminée et depuis, je ne faisais que bosser, bosser et bosser sans trop prendre le temps de m’éclater. En même temps, ce n’est pas comme si j’avais grand choix. Si je n’accumulais pas les affaires, je perdais de l’argent et louer une agence à New York, ce n’était pas donné. Peut-être louer un appartement plus petit dans le Bronx ? Non. Je tenais à mon confort et puis je ne voulais pas trop que Connor vienne vivre dans un tel quartier bien que je n’avais rien contre ce dernier. Le Queens était déjà bien. Non, il suffisait que je trouve un colocataire ou une colocataire. C’était décidé, demain, je passerai une annonce. L’appartement était composé d’un vaste salon avec cuisine américaine et de trois chambres. Deux étaient vides. Et l’autre était la mienne. Pour l’heure, j’avais dans l’idée de faire une chambre à Connor mais j’avais toujours repoussé les travaux à chaque fois démoralisé. Il faut dire que quand mon ex-femme acceptait de me laisser notre fils, je filais dans le New Jersey chez mes parents pour qu’ils puissent profiter de leur petit-fils et puis, c’était mieux ainsi.

Du bruit dans l’appartement me tira de mes pensées et m’informa que mon petit fût était fin réveillé du moins autant que puisse l’être une personne avec une gueule de bois. Je me levais donc de la chaise et passais derrière les fourneaux pour lui réchauffer le petit brunch que je lui avais préparé avant de passer le coup de fil à mon comptable. Je ne pus m’empêcher de rigoler bassement quand elle râla pour la première fois. Du tout Rose. « Tu me diras merci quand tu n’aurais plus mal au crâne crois-moi ! lui répondis-je tout en plaçant une assiette pleine devant elle. J’appréciais énormément la jeune femme malgré notre rencontre. C’était quelqu’un qui valait le détour et des fois, je me comportais comme un véritable grand frère avec elle. J’avais toujours été protecteur avec les personnes que j’appréciais. « La vérité ? Et bien tu m’as téléphoné à trois heures du matin pour que je vienne te chercher. Tu avais l’air au bord de la ruine alors je suis venu comme toujours. Après, tu sais comment tu es quand tu es bourrée ? Je t’ai ramené ici, je t’ai mise au lit sans profiter de toi.. Ce fut très difficile de me retenir je t’assure enfin beaucoup moins quand tu t’es mise à ronfler la taquinais-je avant de me servir une assiette et de l’accompagner dans son repas. « Alors, la soirée était bonne ou tu ne t’en souviens pas ?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyDim 27 Jan - 16:33



Une véritable peste capricieuse voilà ce qu’elle était ! Et même sur le canapé de son meilleur ami qui l’accueillait dans le confort et toujours avec le sourire alors qu’elle ne se souvenait même pas comment elle était arrivée là, elle savait faire sa peste et avoir ses petites manières de princesse. Et oui, l’aspirine s’était dégueulasse mais comme disaient certaines de ses amis si elle trouvait cela vraiment affreux, elle boirait moins pour moins avoir à en prendre les lendemains de fête. C’était une solution qui n’était pas magique, elle était juste des plus logiques même si Rose n’avait pas du tout envie de l’adapter. En effet, elle préférait noyer ses petits soucis dans l’alcool le soir pour se laisser aller complètement même si elle devait se réveiller avec la gueule de bois ce qu’elle détestait tout de même. Enfin, un petit sourire se dessina tout de même sur les lèvres de la blondinette lorsqu’il lui dit qu’elle allait le remercier après. « Oui je sais mon petit chouchou ! Tu es trop adorable avoir la mère ronchon que je suis ! Tu ne devrais vraiment pas être si gentil hein ! » Rose était une gentille fille lorsqu’on la connaissait et lorsqu’on ne faisait pas cas de son mauvais caractère. Caine savait donc qui elle était réellement et c’était bien pour cela qu’ils s’entendaient si bien mais aussi pour cela qu’il n’y avait pas d’ambiguïté entre eux. Il ne la supporterait juste surement pas s’il y avait plus de de l’amitié entre eux, quelque chose que Rose n’avait jamais imaginé. Enfin, elle devait cesser de penser à comment il pouvait bien la supporter et savoir plutôt comment elle était arrivée là sur ce canapé. Fort heureusement, la demoiselle eut bien vite des réponses et un petit rire sorti même de sa bouche. « Allé arrête de te moquer de moi hein ! La prochaine fois je t’emmène en soirée, je te fais boire autant et on verra si tu ne ronfles pas toi ! Enfin c’est peut être un mauvais plan parce que j’aurais plus personne pour gentiment venir me chercher ! » Elle savait très bien qu’il la taquinait mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se défendre un peu car pour elle qui avait tout ce qu’il y a de plus féminin, les ronflements entachaient vraiment sa féminité. « Sinon euh… bourrée je suis… toute molle, incapable de mettre un pied devant l’autre et je rigole tout le temps… Je ne suis pas désagréable hein ya pire que moi autrement tu aurais démissionné du job de prince charmant qui me sauve tout le temps depuis longtemps hein ? » Là c’était vraiment de l’ironie, elle devait être juste horrible en étant bourrée comme tout le monde. La blondinette laissa finalement échapper un soupir avant d’émettre un petit bruit de tristesse. « Boooouuuhh ! Non je ne me souviens de rien ! Ah si je me souviens juste que tu aies essayé de m’embrasser ! Allé ne mens pas avoue que chaque fois tu essayes de profiter de moi-même si tu dis le contraire ! » La blondinette ne se souvenait de rien et elle ne doutait pas du jeune homme lorsqu’il lui disait qu’il ne profitait pas d’elle, elle le taquinait juste, c’était leur petite manière de communiquer depuis qu’ils se connaissaient et c’était comme cela qu’ils s’appréciaient.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyLun 28 Jan - 18:15



« Je vais finir par croire que les femmes aiment réellement les mauvais garçons ! » râlais-je pour la forme. Rose n’était pas la première personne à me dire que j’étais trop gentil. Je me demandais d’ailleurs s’il fallait que je me vexe ou pas ? Non mais j’allais finir par me poser sincèrement la question. D’après Will, les femmes allaient finir par me croire gay (ce qui bien sûr n’arrangeait pas mes affaires) ou impuissant (ce qui ne faisait pas non plus mes affaires) mais je ne pouvais pas changer ce que j’étais ou l’éducation qu’on m’avait donné. Ma mère avait tendance à me dire que je tenais de son grand-oncle Edward. Peut-être bien étant donné que je ne l’avais jamais connu, je n’avais que peu d’éléments pour étayer cette thèse ou non. Quoi qu’il en soit, d’après elle, j’avais la même manie de vouloir aider mon prochain et de trouver le véritable amour. Des poètes d’après elle. Mouais. Je n’étais pas poète pour un sou ni même intéressé par la poésie en règle générale. Non, ce qui me plaisait davantage, c’était la musique et le jazz. D’ailleurs, je jouais souvent de la guitare dans des clubs pour le simple bonheur de la musique. C’était un de mes oncles qui m’avait initié à cette musique et depuis, je n’avais pas lâché. Je vivais, mangeais, dormais et rêvais de jazz à longueur de temps. D’ailleurs, il me tardait de rejouer à nouveau devant un public. C’était un de mes talents cachés, un de mes petits secrets. Comme quoi on pouvait être musicien, accro des mécaniques, ancien flic reconverti détective privé et gentil. « Je tiens peut-être mieux l’alcool que toi Rose alors ne me tente pas mais tu as raison, il vaut mieux que je sois sobre pour pouvoir te ramener quand tu abuses. N’empêche t’es au courant qu’il y a d’autres méthodes que l’alcool pour noyer une peine ou un problème ? » Lui fis-je la remarque en essayant de me montrer le moins moralisateur que je pouvais. Elle était libre de faire sa vie mais cela ne m’empêchait pas de m’inquiéter pour elle en tant que meilleur ami. C’était ainsi. Je secouais la tête tout en buvant un bon verre de jus d’orange fraichement pressé. Rose partit ensuite dans une connerie qui me fit rire surtout quand elle insinua se rappeler du moment où j’avais essayé de l’embrasser. C’était un peu notre blague récurrente étant donné les circonstances de notre rencontre mais je pense bien que cela ne nous arriverait jamais. Nous étions amis, pourquoi gâcher le tout pour une histoire de sexe ? Sincèrement, il n’y avait aucune raison. « Fallait que tu te rappelles de ça ?! Bien sûr que j’essaie de profiter de toi mais à chaque fois, à peine posée sur mon lit que tu t’endors comme une masse. Si au moins je pouvais réussir à profiter de toi, cela serait toujours une contrepartie pour être ton prince charmant si serviable mais non, même là, tu fais ta chieuse » la taquinais-je avec un grand sourire. J’adorais Rose. Elle avait son caractère mais je la trouvais toujours aussi adorablement chieuse.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyLun 4 Fév - 21:34



« Non, non, non, chéri ne fais pas de mon cas un généralité ! J’aime les mauvais garçons qui ne sont pas attentionnés juste parce que je suis sûr qu’ils ne me courront pas après pendant des plombes si je n’ai pas envie de donner de suite… » C’était un parti à prendre. Rose n’aimait pas s’encombrer d’un jeune homme attentionné avec elle pour une nuit de peur qu’il la saoule pour vouloir plus avec elle, mais d’un autre côté, maintenant qu’elle avait des sentiments pour Clyde, elle se disait que prendre un garçon qui ne voulait pas se poser comme elle, s’était un risque de souffrir. Dans tous les cas, elle assumait bien sur ses choix et le principal pour elle s’était que Caine reste son ami, car quoiqu’il en soit, lorsqu’elle avait besoin de quelqu’un, besoin de tendresse et d’affection elle savait qu’il était là. Elle ne se servait pas de lui car elle ne le demandait pas à la carte hein mais elle savait apprécier les moments qu’elle pouvait passer en sa compagnie comme ce petit déjeuner auquel elle ne s’était pas du tout attendue puisqu’elle ne se souvenait même pas qu’il l’ait ramené chez lui… ! « Non mais ce n’est pas du jeune d’abord, vous les homes vous êtes conçus pour mieux supporter l’alcool que nous les femmes, comme si ce merveilleux breuvage n’était fait que pour vous! Alors on va éviter de faire ce que j’ai dit en fait hein ! » La jeune femme avait beau plaisanter, son meilleur ami savait déceler le vrai problème et le vrai problème était bien sa peine de cœur, ce problème qu’elle avait avec Caine. Très fragilisée par son mal de tête et par la soirée qu’elle avait pu passé à voir Clyde avec une autre les larmes montèrent aux yeux de la jolie blonde qui avait une carapace en temps normal, une carapace qui disparaissait comme par magie lorsqu’elle était avec Caine car elle savait qu’il ne la jugerait pas. « C’est ça l’autre méthode ! Pleurer ! Tu crois vraiment que ça me va bien au teint de pleurer ? Je ne suis pas sûr non mais pff… ça fait peut être du bien en fait… mais ça n’arrange rien hein enfin comme l’alcool tu vas me dire c’est ça ? » Il aurait raison de lui dire ça mais ce n’était tellement pas dans la nature de Rose de verser des larmes que bon… La jeune femme ne se retint finalement pas de lâcher prise et laisser quelques larmes couler, des larmes qu’elle essuya rapidement avant de se reprendre complètement et répondre à la plaisanterie du jeune homme. « Je suis mince hein et très souple alors tu pourrais bien te débrouiller tout seul pour faire ce que tu veux de moi… Mais bon c’est vrai qu’avachi comme une loque je ne dois pas être aussi sexy que je peux l’être ! » Rose lui fit un petit clin d’œil, elle était très sûre d’elle, elle savait qu’elle plaisait aux hommes mais avec Caine elle faisait preuve d’un minimum de modestie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyMar 5 Fév - 20:00



« N’essaie pas de te défiler, je connais des femmes qui tiennent très bien l’alcool ! Tu es une petite joueuse c’est tout » la taquinais-je en lui donnant une pichenette sur le bout du nez. Que voulez-vous j’aimais beaucoup la charrier ! Seulement très vite, je vis les larmes monter à ses yeux et mon cœur se fendit. Je n’aimais pas voir une femme pleurer et encore moins ma meilleure amie. J’adorais Rose et ça me tuait de la voir si triste, elle qui donnait l’impression de pouvoir soulever des montagnes. Alors, je m’approchais d’elle et l’enveloppais dans une étreinte à la fois protectrice et tendre. « Pleurer peut soulager mais dans ton cas, je crois bien que tu as besoin aussi d’en parler. Qu’est-ce qui s’est passé petite fleur ? » Lui demandais-je en usant de ce surnom affectueux que je lui avais donné peu après notre rencontre. « Je suis bien plus efficace que l’alcool et avec moi au moins, tu n’auras pas mal au crâne après » tentais-je un trait d’humour pour lui arracher un sourire. Le sourire lui allait définitivement mieux que les larmes, c’était sûr. La voyant lâcher quelques larmes, je déposais de petits baisers sur sa tempe et le sommet de son crâne pour la consoler avant d’enchainer sur notre terrain de jeu favoris. Tout était bon pour lui changer les idées et retrouver ma jolie fleur souriante et heureuse. Je ne pus m’empêcher d’être secoué d’un petit rire à sa réponse. « Je t’avoue qu’il y a plus sexy c’est vrai mais je vais te dire, t’es sacrément bonne quand même » lui répondis-je avant de rigoler. Sacrément bonne, une expression peu courante dans ma bouche tant je n’aimais pas cette manière de parler aux femmes ou des femmes. J’étais bien trop respectueux de la gente féminine pour cela mais si cela pouvait la faire rire alors pourquoi m’en priver ?! La voyant un peu plus détendue, je relâchais mon étreinte et retournais m’asseoir en face d’elle pour dévorer le petit déjeuner sans oublier de boire ma dose de café. Il me fallait du café sinon j’étais exécrable toute la journée. D’ailleurs en parlant de journée. « Tu veux rester à l’appartement aujourd’hui ? Will ne sort de l’hôpital que demain et je n’ai pas Connor aujourd’hui. Alors si tu veux de la compagnie, je suis ton homme ! » Lâchais-je en bombant le torse avec fierté tel un gladiateur. Il n’y avait qu’avec elle que je me permettais de telle connerie. On peut dire que j’aimais énormément son rire à moins que ce soit tout simplement sa compagnie qui me fasse devenir aussi clownesque. Allez savoir ! « D’ailleurs il faut que je te dise quelque chose. Je crois que j’ai rencontré une femme ! » Annonçais-je l’air un peu rêveur.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptySam 16 Fév - 16:57


Petite joueuse? C’était deux mots qu’on ne pouvait pas associer à Rose et la jeune femme fronça les sourcils lorsque son meilleur ami les prononça à son égard. Elle ne voulait pas lui laisser dire cela ce n’était juste pas possible elle lui tendit alors la main pour celer le pari, elle n’allait pas se défiler non. « Aller tape là pour tenir le pari !!! Tu vas voir que je te mettre une raclée… Après tu devras juste me supporter le lendemain avec la migraine, si je ne suis pas plutôt dans un coma éthylique ! » Rose n’irait pas jusque-là elle ne voulait pas mettre sa vie en danger mais tout de même elle ne voulait pas être ridicule. Concernant le ridicule elle pourrait cependant repasser car au souvenir de sa soirée et de sa douleur par rapport à Clyde, la demoiselle eut très vite les larmes aux yeux, ce qu’elle détestait puisqu’elle n’aimait tout simplement pas qu’on la voit fragilisée. Masi avec Caine c’était différent elle se laissa donc aller un peu et se confia à son meilleur ami qui avait bien sur beaucoup plus d’avantages que l’alcool. « Qu’est ce qui s’est passé… Dans le fond rien ! Enfin voilà c’est moi qui me suit fait des films peut être je ne sais pas… Enfin c’est une longue histoire… Tu te souviens que je t’ai confié que j’avais avorté étant plus jeune ? Le mec de qui je suis tombée enceinte à l’époque je l’ai retrouvé depuis plusieurs mois ici… Et nous étions de vrais amants… Passionnés, déchainés, un peu possessifs… Voilà quoi pas besoin d’un dessin non ? » Rose sourit légèrement en repensant à ces beaux moments qu’elle avait passé avec Clyde sans se prendre la tête. « La dernière fois qu’on s’est vu, j’avais bu, trop bu et j’ai lâché le fait que j’étais tombée enceinte de lui la seule et unique fois où l’on avait couché ensemble en Angleterre… il a pris peur et ne me parle plus, ne veut plus me voir… Je me suis rendue compte que moi j’étais plus attachée à lui que ça… Mais lui ne veut pas se poser, enfin pas avec moi puisqu’il a rencontré une rousse avec qui il est en couple… » La blondinette se reprit alors avant de faire un triste constat. « Oui chéri, je suis bonne et c’est tout… Je suis juste la nana bonne avec qui on voit jamais plus loin ! Triste vie ! » Triste constat oui mais Rose en avait assez parlé d’elle. Caine la mettait sur la piste d’un nouveau sujet, celui de sa rencontre avec une demoiselle. La jeune danseuse savait que la demoiselle qu’il avait rencontrée avait de la chance, elle aimerait rencontrer quelqu’un comme lui. « Dis moi en plus chouchou sur cette demoiselle qui va tellement t’occuper maintenant que tu ne pourras plus venir me chercher à chaque fois que je serais dans la mouise! Mais d’ailleurs je vais profiter de cette journée pour rester avec toi oui… Surtout si c’est la dernière que je peux avoir. » La blondinette lui fit un clin d’œil avant de boire un peu de jus d’orange et de se saisir de quelque chose à manger car son ventre criait famine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyDim 17 Fév - 14:16



« Tu es au courant que tu défis un écossais ? Non je te dis ça comme ça mais par chez nous, les concours d’alcool c’est monnaie courante » plaisantais-je en faisant le fier à bras mais bon, tenir l’alcool n’était pas non plus ma plus grande qualité même si en bon écossais, j’étais une véritable éponge. Je me souviens d’ailleurs de ma première cuite, je n’avais que quatorze ans. Mon père m’avait mis une de ces raclées devant ma mère avant de venir en catimini dans ma chambre pour me féliciter d’être comme lui ! C’est bien à partir de ce jour-là que j’ai vu mon père comme un véritable modèle et notre relation en s’était vue que renforcée au final. Toutefois, la conversation devint plus sérieuse à mesure que Rose me racontait ses déboires. « Ne dis pas ça ! Tu es une femme extraordinaire et ça personne ne peut te l’enlever. Il y a forcément un homme qui t’attend quelque part mais j’avoue que tu as le chic pour tomber que les cas sociaux mais je ne veux pas t’entendre dire que tu es juste que bonne ! » la réprimandais-je avant de passer une main dans ses cheveux dans un geste de réconfort. Je ne voulais pas que ma meilleure amie se sous-estime à cause d’un connard car pour moi, il en était un ce Clyde. Rose était une personne adorable quand on la connaissait mais elle n’avait simplement pas de chance en amour. L’attirant à moi, je nous installais confortablement dans le canapé pour lui apporter toute la tendresse et le réconfort qu’elle était en droit d’avoir. « Même si j’avais une petite-amie, cela m’empêcherait pas d’accourir pour t’aider. Tu ne vas pas te débarrasser aussi facilement de moi petite fleur » la rassurais-je avant de déposer un baiser sur sa tempe. Oui, elle pouvait être rassurée, l’amour ne me faisait jamais perdre de vue mes amis et quoiqu’il arrive, je répondrais toujours présent si elle avait besoin de moi. C’était un de mes principes de vie et je n’en dérogeais jamais. Si je le faisais, quel ami serais-je ? Pas vraiment le meilleur et j’aimais me dire que j’étais le meilleur ami de cette femme. Rose comptait réellement pour moi et il en serait de même quoiqu’il arrive. « Quoi te dire ? Elle s’appelle Lisa, elle est serveuse dans un petit café. Je sais je bois trop de café mais ce n’est pas le sujet » commençais-je à dire pour éviter une réprimande. J’adorais le café, je vénérais le café même si bien que j’en buvais largement trop. « On s’est rencontré bêtement, j’étais au téléphone avec un ami qui me parlait de kilt et je m’amusais à le taquiner sauf qu’elle a cru que je lui parlais à elle donc résultat, je me suis retrouvé trempé par un verre d’eau. Inutile de te dire que mes propos étaient quelques peu tendancieux. De fil en aiguille, on avait convenu d’un rendez-vous sauf que le papier était tellement trempé que je n’ai jamais pu me rappeler du lieu et de l’heure » soupirais-je en me souvenant de ma déception. « Autant te dire qu’à notre deuxième rencontre à la laverie, elle m’en voulait pour le lapin mais au final, je crois que le courant est bien passé. D’ailleurs, je lui ai proposé de prendre la dernière chambre de libre pour la sortir de ses ennuis. Son proprio l’a viré de son appartement… Le seul point négatif de toute cette histoire c’est qu’elle a l’air de bloqué sur le fait que j’ai un fils. Voilà l’histoire ! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine EmptyMar 26 Mar - 21:45



« Bien sûr que je suis au courant mais comme je sais aussi que je défie un grand gentleman, j’ai pas grand-chose à perdre ! » Rose lui fit un petit clin d’œil sympathique, même si il ne voulait pas être galant il allait devoir l’être, pour lui remonter le moral au moins. Et oui s’était comme cela, Rose savait y faire et savait gagner même en défiant le pire des adversaires, le plus redoutables ! Enfin cela marchait avec son entourage proche, duquel Caine faisait partie, mais elle n’avait pas encore testé la chose sur une personne qu’elle ne connaissait pas du tout, et elle ne le souhaitait pas car elle avait bien trop peur de l’échec. « Je suis bonne oui… Je le dirais et répèterais tant que personne ne m’aura prouvé le contraire et pour le moment ce n’est pas le cas ! Il faut que je trouve le bon surement, celui qui m’attend comme tu dis… Pas facile ! » Si on lui donnait une définition du bon petit ami, Rose ne s’y opposerait pas et peut être que cela lui serait très utile mais elle n’y croyait pas. Non la jeune blonde était dégoutée des hommes en tant que petit ami, ils n’étaient finalement bons à être que des amis ! La danseuse s’installa confortablement dans le canapé près de Caine et son esprit commença à divaguer… Pourquoi ne tombait elle pas plus souvent sur des hommes comme lui, pourquoi l’avait elle laissé passer lui dans la catégorie de ses amis et pas dans la catégorie amoureuse. Elle était très heureuse d’avoir quelqu’un à qui parler mais elle ne savait pas si elle retrouverait quelqu’un comme lui pour partager sa vie. C’était plus que peu probable. « Je suis rassurée alors, tu seras toujours là ! Tu es l’homme idéal ! » Elle lui sourit avant de l’écouter attentivement parler de la demoiselle qui avait la chance de faire battre le cœur du jeune homme. « Finalement t’es un super ami mais pas un bon gars en amour enfin en commencement hein… Tous pareil vous les mecs ! » Rose éclata de rire avant de se reprendre. « Elle a de la chance cette Lisa ! Ne t’inquiètes pas elle s’en rendra compte et j’espère bien pour elle qu’elle ne profitera pas de toi et que tu ne rentreras pas chez toi un jour en trouvant ton appartement vide ! Mais pour ça je vais me dévouer pour passer à l’improviste surveiller ce qu’elle fait ! » Rose ne voulait pas qu’un homme aussi gentil que lui se fasse avoir, c’était un principe mais en plus de cela il était l’un de ses amis alors ce principe était encore plus poussé. Elle allait devoir supporter la blondinette sur son dos, et elle avait plutôt intérêt à être bien armée cette demoiselle ! « Elle est jolie au moins ta Lisa? Et pourquoi elle bloque sur le fait que tu es un petit loup ? Il n’y a que moi pour bloquer sur ce genre de chose ! » La jeune blonde n’aimait pas ce genre de détail lorsqu’elle ne voulait que des coups d’un soir, elle ne comprenait donc pas pourquoi quelqu’un bloquerait là-dessus car il n’y en avait tout simplement pas deux comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un matin difficile | Caine Un matin difficile | Caine Empty

Revenir en haut Aller en bas

Un matin difficile | Caine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-