It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyVen 4 Mar - 12:49

Il n'y avait pas à dire, c'était un changement radical pour le jeune Lionel Taylor. Cela faisait déjà sept ans qu'il s'était habitué au climat bien particulier de l'Australie. Il avait cru qu'il ne connaitrait plus que cela à présent. Il fallait croire que la vie pouvait encore lui réserver bien des surprises. Pourtant, il s'était construit une petit vie, non pas tranquille, mais plutôt agréable au pays des kangourous. Il avait fui les États-Unis avec une seule idée en tête : fuir des sentiments trop prononcés qu'il éprouvait pour une certaine meilleure amie. Aujourd'hui, cela lui semblait si loin. Il se souvenait avec nostalgie de son premier jour à l'université de Longwood. Une jeune danseuse l'avait aidé à s'y retrouver et lui avait donné quelques cours de danse... il n'aurait jamais pensé alors que sa première rencontre en Australie deviendrait quelques années plus tard sa colocataire et puis enfin, sa petite amie. Elle était loin à présent, Sarah, et elle lui manquait un peu plus chaque jour. Pourtant Tay avait dû faire ses valises et retourner sur les traces de son passé. Edward, son grand frère, l'avait prévenu de l'état de santé préoccupant de sa mère, et ni une ni deux, il avait sauté dans un avion, embrassant à peine sa compagne et s'était précipité au chevet de sa mère. Elle avait déjà mieux cependant. Mais les médecins cherchaient toujours le mal qui la rongeait. La décision du jeune homme prise : il resterait tant qu'il ne saurait pas ce qu'avait sa mère. La nouvelle ne plut pas fort à Sarah, mais elle comprenait.

C'est ainsi que Lionel fut contraint et forcé de s'installer non loin de sa petite maman, sans pour autant s'exiler à Davis. Il ne fallait pas non plus que sa carrière montante en pâtisse. Ils avaient donc conclu, ses frères et lui, qu'un compromis honorable fut qu'il s'installe à New York. Ainsi, il pourrait tenter de se faire une place dans le monde du cinéma américain cette fois-ci... tourner quelques pubs, apparaitre dans l'une ou l'autre série, et dès que leur mère irait mieux, le fils prodigue s'en irait rejoindre sa belle en Australie...
En outre, sa mère viendrait certainement faire des séjours plus ou moins longs à Lenox Hill, un institut médical de l'Upper East side, non loin de son nouvel appartement. Il fallait qu'il sache quel état ce mal qui rongeait sa maman. Une fois qu'il aurait réglé cette affaire et qu'il se serait assuré que plus rien ne pouvait lui arriver, il retournerait auprès de sa belle.

Toutefois, Tay était bien là, dans la « Big Apple »... Et s'il avait appris à connaitre Manly et Sydney, il devait bien admettre que New Yorl était une tout autre paire de manche. Il ne savait déjà plus où donner de la tête. Il avait eu l'impression qu'il ne parviendrait même pas à trouver son tout nouvel appartement. Lionel s'était adressé à une agence pour louer un appartement. Vu ce qu'il avait gagné grâce à Wakefield High School, on ne pouvait pas dire que Lionel était dans le besoin. Il était même plutôt à son aise. En outre, il subvenait aux besoins médicaux de sa mère. Elle était d'ailleurs très fière de lui. Il avait réussi dans la vie.

C'était toujours la croix et la bannière pour le jeune homme de sortir de son grand immeuble. Il était extrêmement bien situé, dans un quartier parfaitement sûr, mais le problème n'était pas là. Lionel manquait cruellement de sens de l'orientation. Il avait donc convenu avec Gin qu'elle lui ferait visiter la ville. Il lui avait donné rendez-vous, mais il devait admettre qu'il n'était même pas certain de pouvoir y arriver...


« What the... »

jura-t-il presque en observant une grande bâtisse devant laquelle il était passé deux minutes auparavant, il en était certain. Décidément, il avait conquis l'Australie, mais il ne maitrisait pas encore New York.

« Excusez... »


demanda-t-il en essayant d'aborder quelqu'un. Mais il dut bien se rendre à l'évidence : il n'était pas facile de lancer une conversation dans une aussi grande ville. Sa petite notoriété de Sydney lui manquait déjà... l'époque où il rentrait en boite sans problème, où beaucoup de monde, de femmes surtout, s'arrêtaient sur lui pou lui demander si ce n'était pas lui jouait « James Dane » dans une série fort connue.

[b]« ...moi... Damn it! Gin, you'd better be a good teacher"

maugréa-t-il plus pour lui-même avant de reprendre sa route, sortant son portable pour envoyer un sms à sa meilleure amie, lui annonçant qu'il avait réussi à se perdre dans moins de trois rues.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyLun 7 Mar - 17:17

Genesia Weastler s’était installée à New-York la semaine dernière. Elle aussi, avant laissé du monde derrière elle. Son petit ami, Caleb et son chien adoré, Harrison. Le plus étrange, c’est qu’elle avait fait la connaissance du premier grâce au second. Le destin peut parfois être un peu... joueur. En effet, elle avait sauvé la vie du beau brun, ou du moins lui avait épargné l’hopital, alors qu’un chauffeur peu attentif fonçait droit sur lui. Du coup, s’occupant de lui, elle avait dû abandonner son petit chiot avec lequel elle jouait... qui s’était enfui. Ils avaient campé dans le parc toute la nuit et au petit matin, Harry était finalement revenu.

La jeune femme changea la chanson qui passait sur son Ipod et tomba sur le dernier morceau de Kesha qui lui donna envie de sortir. Elle n’avait pas vraiment eu le temps de se mettre à autre chose qu’à son boulot, depuis son arrivée aux Etats-Unis. Elle avait déjà eu du mal à vivre le décalage horaire qui était un sale traitre. Au fil des jours, ça commençait à devenir de plus en plus facile, d’autant plus que son boulot était tellement éreintant qu’elle n’avait qu’une envie : aller dormir, à peine était-elle rentrée à l’hôtel.

Son contrat ne durait que quelques mois, elle avait donc préféré réserver un hôtel plutôt que de louer un appartement. D’autant plus que c’était son grand-père, qui déjà lui avait décroché le contrat, qui lui offrait gracieusement le séjour. Elle avait pensé à aller habiter là-bas, mais Théodore lui avait fait remarquer que ça ne serait pas spécialement amusant pour elle de vivre avec quelqu'un d'aussi agé que lui, et qu’il fallait qu’elle sorte et qu’elle s’amuse. Ginny le soupçonnait d’avoir envie de caser sa petite fille avec un New-Yorkais, ou même un Américain, histoire qu’elle ne parte plus ou du moins plus aussi loin qu’à l’autre bout de la terre.

La jeune femme leva le bras pour appeler un taxi et n’attendit que quelques secondes avant qu’on réponde à sa demande. Elle ouvrit la portière arrière jaune et indiqua le lieu de rendez-vous que Tay et elle s’étaient fixés. Elle avait vécu dans cette grande ville pendant ses treize premières années, alors elle connaissait assez bien cet endroit. Au bout du compte, c’est celui où elle avait vécu pendant le plus longtemps, même si pas mal de choses avaient changé. Les deux tours en moins en premier...

Alors qu’elle était toujours à bord de son taxi et sur le point d’arriver, elle reçut un sms de Lionel qui lui signalait qu’il s’était perdu. Assez rapidement, elle lui répondit en lui demandant de lui donner simplement le nom de la rue où il se situait et qu’elle le rejoindrait là-bas. Le pauvre, il n’avait sans doute jamais rien vu de plus grand que Sydney, alors il devait se sentir terriblement petit... et perdu. Elle demanda au chauffeur de taxi d'attendre quelques instants sur place, lui expliquant qu'on allait peut-être modifier son lieu de rendez-vous. Elle n'eut même pas le temps de recevoir une réponse que quelqu'un ouvrit la portière pour demander si le taxi était libre. Quel toupet, c'est new-yorkais. Elle répondit très poliment, mais sèchement tout de même que non le taxi n'était pas libre. D'ailleurs, le compteur tournait toujours en attendant des nouvelles de son ami perdu...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMar 8 Mar - 1:14

Lionel était de plus en plus vexé que son sens de l'orientation lui fasse défaut. Il avait toujours cru qu'il était capable de se retrouver un peu partout. Il n'avait jamais eu un seul problème à Sydney ou Manly et voilà que New York lui mettait des bâtons dans les roues. D'autant plus qu'on lui avait maintes fois répéter par le passé qu'elle était l'une des villes où tout se trouvait facilement. Les rues étaient codées d'une manière bien particulière et organisées de sorte que l'on ne s'y perde que peu, alors pourquoi diable éprouvait-il tant de mal à trouver ses repères. Par chance, sa précieuse meilleure amie Gin se trouvait elle aussi dans la « Big Apple ». Il savait que si elle lui servait de guide ne serait-ce que quelques jours, il finirait tant bien que mal par être parfaitement à l'aise dans la ville qui allait être la sienne pour quelques mois au moins.

Cette simple pensée le fit presque frissonner. Tay n'était pas mécontent d'être à New York, bien loin de là. Il avait toujours aimé voyager et avait souvent regretter de ne pas en avoir l'opportunité. Il avait vu New York étant petit avec sa famille. La ville était un repère d'artistes en devenir quand on y regardait de plus près. C'était sans doute une expérience qui se révèlerait plus qu'enrichissante pour le jeune acteur, et peut-être que cela aurait une influence plus que positive sur sa carrière. L'avenir le lui dirait.

Non, ce qui le chagrinait, c'était sans doute d'être loin de Sarah. Il avait pris l'habitude de la retrouver le soir après une longue journée de boulot, de se blottir dans ses bras, comme un petit enfant, de sentir sa main réconfortante dans ses cheveux. Le son de sa voix lui manquait déjà, ainsi que la douceur de sa peau, de ses caresses lorsqu'ils faisaient l'amour. Bref, sa petite amie lui manquait. Cela faisait un an maintenant qu'elle partageait intimement sa vie, et plus encore qu'elle vivait à ses côtés. Se retrouver seul, dans un appartement froid de l'Upper east side, c'était un changement douloureux pour le jeune garçon. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus été à même de dire ça, mais Lionel Taylor était amoureux.

Alors qu'il songeait à nouveau à son amour lointain, il reçut un message de Gin qui lui demandait simplement le nom de la rue dans laquelle il se trouvait. Il s'empressa de lui transmettre, ainsi que le numéro de la maison devant laquelle il se trouvait. Il se planta là, et attendit patiemment qu'elle arrive. Après tout, s'il avançait encore, il doutait que son amie le retrouva un jour. Il préférait miser sur l'immobilité.


[C'est plus court, je me rattraperai!]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMar 8 Mar - 8:50

Genesia, à bord de son taxi, ne put que sourire lorsqu’elle reçut un message de son ami, Lionel Taylor. Elle lui avait promit d’être son guide, puisqu’il venait d’emménager pour quelques temps dans la grande ville américaine. Elle réfléchit un instant à combien le destin pouvait les rapprocher. D’abord, elle avait emménagé à Davis et Lio l’avait pris sous son aile. Lorsqu’il était parti vivre en Australie, elle était bien trop amoureuse de lui que pour le laisser partir sans rien faire. Elle avait fini par le rejoindre, sachant qu’il était l’amour de sa vie. Seulement, ils firent encore ce dont ils étaient le plus doués : des drames. Alors que tout aurait pu être simple et beau, ils ne se comprirent pas et eurent pas mal de soucis de timing. Après l’épisode de la perde du bébé et de la drogue, Ginny était rentrée aux Etats-Unis se faire soigner, ici-même, à New-York. Elle était depuis devenue une ambassadrice de la lutte contre la drogue parmi les acteurs de séries.

Elle avait rencontré William et ce fut la plus longue période où elle vécut sans Lionel. Après sa séparation, elle retourna vivre en Australie, ne supportant pas la pression que lui mettaient ses proches et de peur de recroiser celui qu’elle avait aimé au point d’avoir presque accepté de s’engager avec lui. Il n’y a pas un jour où elle ne regrette pas d’avoir planté le beau mannequin devant l’autel... D’autant qu’il semble s’en être bien remis aux bras d’une autre actrice, tiens ! Ca n’est pas très charitable pour Caleb, mais eux deux, c’est une toute nouvelle relation et lorsqu’elle est avec lui, elle ne pense ni à Will, ni à Lio, bien que ça fasse un assez bon bout de temps qu’elle n’a plus pensé à Lionel comme à autre chose qu’un ami.

En parlant de son ami justement, il semblait s’être perdu, alors qu’elle arrivait à destination. Elle demanda au chauffeur de patienter un instant sur place. Il ne se fit pas prier, puisque le compteur tournait toujours. Elle avait renvoyé un SMS à Liolio pour lui demander le nom de l’endroit où il se trouvait. Ca serait plus facile pour lui si c’était elle qui venait plutôt que s’il devait essayer de retrouver son chemin, le pauvre petit. Ca devait trop le frustrer de devoir demander son aide à une femme pour trouver sa route. Il faut dire que le garçon est un peu « fier » XD.

Il était dans l’Upper East Side, non loin de Central Park, leur lieu de rendez-vous à la base. Elle se demanda comment il n’avait pas réussi à demander à quelqu’un de lui montrer le chemin, mais se dit qu’il ne valait mieux pas lui poser cette question pour ne pas le vexer. Il vit assez de stress ces jours-ci, avec les soucis de santé de sa maman. La jolie brune donna l’adresse au chauffeur et répondit à Tay qu’elle arrivait sous peu. Il n’était vraiment pas loin. Elle aurait pu y aller à pieds, mais elle allait déjà marcher plus tard, et ses bottes à talons ne le supporteraient peut-être pas (a).

Elle arriva devant l’immeuble en question et se trouva toute émue de voir la petite tête de son ami. Elle se pencha pour payer le chauffeur et le remercia chaleureusement, avant de sortir du véhicule et de saluer son pote :


« Liooo ! »

Elle lui fonça dessus, pour le serrer dans ses bras x).
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMar 8 Mar - 14:27

Il aurait beau taper du pied devant cet immeuble de l'Upper East side, cela ne ferait pas venir sa meilleure amie plus vite. Lionel était vraiment vexé de se sentir si petit. Il fallait dire que son ego l'avait habitué à d'autres traitements. Il était devenu une véritable petite star en Australie. Les fans de la série avait presque provoqué un tollé lorsqu'ils avaient appris que James Dane quittait la série pour une durée indéterminée... Ils avaient tous extrêmement bien accrochés à la nouvelle intrigue concernant son personnage et celui de Gin. James était le genre de garçon à n'être jamais tombé amoureux. Alors, lorsque les producteurs avaient commencé à faire passer des auditions pour trouver LA personne pour interpréter celle qui ferait chavirer le corps du personnage de Tay, celui-ci avait tout de suite su que Genesia était celle qu'il le fallait. Et il ne s'était pas trompé. L'audition s'était passée à merveille. Cela faisait quelques mois maintenant que les deux acteurs développaient ce scénario... et malheureusement pour le public, ils ne seraient pas dans le début de la nouvelle saison.

Lionel avait d'abord hésité. Il avait pensé faire jouer sa notoriété ici à New York, en prouvant à tout le monde qu'il était tout de même quelqu'un d'important, mais au final s'était ravisé. Ça n'était pas plus mal pour son ego que de devoir se remettre au rang de tous les badauds dans la rue. Il en avait finalement bien besoin. L'air de rien, il s'était habitué à un certain train de vie. Il fallait qu'il retombe un peu de son nuage. Après tout, le métier était difficile, et il risquait fort de ne pas avoir à vie le succès qu'il obtenait à l'heure actuelle.

Lorsqu'il aperçut au loin un taxi, il sut immédiatement qu'il s'agissait de Ginny. Elle avait réussir à le retrouver grâce aux informations qu'il lui avait fournies. Au moins, elle, elle gérait. Un fin sourire s'afficha presque automatiquement sur son visage. Même s'il bossait ensemble, cela faisait un moment qu'ils ne s'étaient pas vus. Il y avait eu la pause lors du tournage et puis manifestement leurs déménagements respectifs. Il eut soudain trente six mille questions à lui poser.

Elle sortit du taxi et lui offrit un accueil digne de Genesia. Elle se rua sur lui et le serra contre elle. Lionel répondit sans attendre à cette étreinte et la serra en retour. Il la souleva même quelque peu tant il était heureux de la revoir. Il n'y avait rien à faire! Elle lui manquait toujours énormément.

« ça, c'est de l'accueil, Honey! »

souligna-t-il alors qu'il déposait son petit corps tout frêle -elle le tuerait sans doute si elle savait qu'il la voyait comme ça- sur le sol.

« I've missed you! »


lui dit-il en enroula un bras autour de son cou et de se mettre machinalement à marcher. Il avait toujours l'impression qu'il n'avait plus vu Gin depuis des lustres, mais que lorsqu'il la voyait, c'était comme s'ils ne s'étaient jamais quittés.

« J'suis sûr qu'on marche pas dans la bonne direction... C'est aussi pour ça que tu m'as manqué! Je fais visiblement tout de travers toi! »


ajouta-t-il en baissant la tête comme un chien battu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMar 8 Mar - 14:59

Les retrouvailles entre Lionel et Genesia étaient toujours des moments particulièrement agréables. C’est souvent après quelques jours que tout part en cacahuète. A dire vrai, depuis qu’ils travaillent ensemble et qu’ils sont tous deux casés, fort peu de choses les font se chamailler, si ce n’est un ou l’autre détail du scénario. Le rôle de Ginny est pas mal, et change de celui d’Erica qu’elle jouait dans « All good things ». Ce n’est pas plus mal, car comme ça, le public ne la cantonne pas à une seule rangée d’émotion. Genesia est une bonne actrice et elle peut jouer pas mal de choses, ce qu’il y a c’est qu’on ne lui a laissé sa chance que trop rarement.

Du coup, lorsqu’elle sortit du taxi, Gin ne put s’empêcher de courir vers son meilleur ami et de foncer dans ses bras, heureuse de le revoir, même si ça n’était pas dans les meilleures conditions du monde. Le point positif, c’est qu’ils seraient ensemble pour traverser cette épreuve, comme ils en avaient traversées beaucoup d’autres. Elle serra Tay dans ses bras, et entendit avec délice sa petite phrase, avant de se sentir légèrement soulevée dans les airs. Il était quand même balèze, parce qu’elle n’est pas des plus légères (nanmaisoh).

« Tu m’as beaucoup manqué aussi. »

Reconnut-elle. Autre chose pour laquelle ils étaient aussi bien que l’autre doués, c’était les déclarations d’amitié enflammées. Ils n’hésitaient que rarement à se dire o-combien ils s’apprécient, se trouvent talentueux, etc... Ca ne les a jamais gênés, même maintenant après qu’ils aient connus toutes ces ambigüités. Ils savent très bien que tout est fini et que ça n’ira jamais plus loin. Aucun des deux ne veut d’ailleurs que les choses dérapent, puisqu’ils sont bien dans leur vie et n’ont aucune envie de changement.

« Ah ah, pour le coup t’as raison, mais on peut faire le tour du paté, ça ne nous fait pas un grand détour, pour arriver à Central Park. »

Expliqua-t-elle. Après tout comme on dit : tous les chemins mènent à Rome, et encore plus ici à New-York. Il y a des tas de moyens d’arriver aux endroits désirés tant il y a un dédale de rues impressionnants.

« Dis moi chou, comment va ta maman ? »

Demanda-t-elle, prenant un air plus sérieux et relevant la tête vers lui. Elle ne voulait pas plomber l’ambiance, mais elle s’inquiétait réellement pour elle, étant donné qu’elle avait perdu sa maman très jeune, elle avait toujours vu en celle de Lionel une espèce de tante. Pas une seconde mère parce qu’elles n’étaient tout de même pas proches à ce point, mais une personne de référence adulte et féminine qui pouvait l’aider et la conseiller. Elle savait très bien d’ailleurs qu’elle avait les faveurs de la malade, elle avait pu le remarquer à plusieurs reprises. Elle lui avait même avoué un jour qu’elle aurait aimé qu’il se passe quelque chose de sérieux entre Lionel et elle. La pauvre... Elle devait être bien déçue, quoi que Sarah est une petite amie exemplaire. Même mieux que Ginny.

« Sarah est restée en Australie ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMer 9 Mar - 12:32

Il y avait toujours eu quelque chose de très profond entre Genesia et Lionel. Ils savaient, depuis le début de leur relation amicale que rien ni personne ne viendrait un jour s'interposer entre eux. Ils avaient eu leurs doutes, bien sûr. Tout n'avait pas toujours été rose et lorsque Genesia était retournée aux États-Unis après avoir perdu leur bébé, Tay avait bien cru que c'était la dernière fois qu'il entendait parler d'elle. Il avait fait son possible pour avoir des nouvelles d'elle, jusqu'à se faire passer pour quelqu'un d'autre pour qu'elle lui parle de ce qu'il se passait dans sa petite vie. Elle était bien loin cette époque. Depuis, ils avaient non seulement repris contact, mais étaient plus unis que jamais, sans que la moindre ambigüité ne vienne s'insinuer entre eux. Et ça, c'était sans doute une grande première.

Ils n'en restaient pas moins attachés l'un à l'autre et surtout très tactiles. Ils ressentaient tous les deux ce besoin de prendre l'autre dans ses bras. Au moins, à présent, ils pouvaient être sûrs que les choses ne déraperaient pas comme à leur habitude. Ils pouvaient donc sans soucis s'avouer qu'ils s'étaient manqués. (et Lionel est certes, très balèze!)

Après quelques salutations amicales, un petit câlin et un petit tour dans les airs pour Gin, ils se mirent en route et tel un mâle fort et puissant, Lionel prit la tête de leur cortège de deux personnes. Lionel avait toujours pensé que c'était à lui de prendre les décisions lorsqu'elles concernaient la voie à suivre. Il avait souvent eu tort cependant. Il réalisa, une fois de plus, bien vite qu'il faisait sans doute fausse route. D'ailleurs, Genesia n'était-elle pas là, justement pour lui indiquer le droit chemin? Il fronça -pour ne pas changer- les sourcils lorsqu'elle souligna qu'effectivement, ils n'étaient pas dans la bonne direction tous les deux, mais que peu importe les détours qu'ils faisaient, l'arrivée restait la même
(alors pour le coup, je me suis amusée à foutre un analogie entre la situation et leur histoire xD)

« Je te fais confiance! A partir de maintenant, vous êtes mon guide, Genesia Weastler! Je remets ma vie entre vos mains. »

Il ajouta à sa déclaration solennelle une petite révérence et une petite pirouette. Les années passaient peut-être, mais Tay ne perdait jamais une occasion de faire le pitre et encore moins en présence de sa meilleure amie, qui avec les années, s'était habituée à un rythme soutenu de moultes bêtises à la seconde.


« Comme je t'ai dit sur face, pas trop bien. Si encore on savait ce qu'elle avait. Ça fait des semaines qu'elle fait des crises où elle a du mal à respirer. On ne trouve rien ni au coeur ni dans les poumons. Elle va subir une nouvelle batterie de tests d'ici deux semaines. »


Expliqua Lionel. Il était toujours très touché lorsque Gin prenait des nouvelles de sa maman. Il savait que les deux femmes s'étaient toujours entendues à merveille. La mère de Taylor avait toujours considéré Genesia comme sa fille, ou sa nièce -ce qui, à une époque, était légèrement perturbant pour Lionel. La mère de Lionel avait même insinué plusieurs fois par le passé qu'elle serait ravie d'avoir Genesia pour belle-fille. Là encore, Tay n'avait su comment prendre celle remarque. Mais le jeune garçon savait que Gin faisait partie de la famille et avait toujours à coeur de prendre des nouvelles.

« Oui. Sa comédie musicale tourne toujours bien. Ça marche bien pour elle. Je ne pouvais pas lui demander de me suivre... »


Fit Lionel en levant les yeux au ciel, le coeur serré de savoir sa Sarah si loin.


« Et toi...? In a relationship, dit facebook? Mais je n'ai jamais eu les détails! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMer 9 Mar - 16:14

Lionel et Genesia se connaissaient depuis des années. Ils avaient passé plus de temps l’un à côté de l’autre que de temps l’un sans l’autre, presque. A présent, alors qu’ils menaient leur vie de front et s’étaient maintes fois perdus de vue, ils avaient atterri sur le même plateau de tournage et étaient devenus collègues. Ils avaient même une intrigue en commun. Ils étaient amants. Mais se détestait. Donc au final, rien à voir avec leur histoire réelle. Eux, ils sont juste amis et s’adorent. Même s’il n’en avait pas toujours été de même par le passé.

Genesia avait parfois l’impression de vivre dans une autre dimension que celle dans laquelle elle était sensée vivre à la base. Elle retrouvait Lionel à New-York, en tant qu’amis. Quelques années auparavant, elle portait son enfant et sa vie aurait pu être totalement différente. Elle ne regrettait pas de ne pas être avec lui, mais avait beaucoup souffert de la perte du bébé... Même si à présent elle s’imaginait qu’elle n’aurait pas pu mener la carrière qu’elle menait avec un bambin dans les bras... et les pieds.

Ses pieds justement, retouchèrent terre alors que Lionel la reposa délicatement sur le sol, l’entrainant avec lui dans sa marche. Elle n’eut pas le temps de protester sur la direction qu’il venait de choisir, puisqu’il s’était mit à parler, demandant d’ailleurs s’ils étaient sur la bonne voie. Se voulant rassurante et conciliante, l’américaine lui expliqua que tous les chemins menaient à peu près partout. Il faut dire que Manhattan est tellement quadrillée de rues qu’il faut vraiment le vouloir pour s’y perdre, étant donné qu’on peut faire demi tour à quasi chaque carrefour, si on n’a pas juste envie de faire un tour sur soi. Ca ne dérangeait visiblement pas Liolio qui venait de faire une espèce de pirouette.

« T’inquiète, je serai ta GPS. Genesia Perfect Sexyguide ». Ok, le dernier mot devrait en être deux, mais il manquait une lettre à GPS sinon. »

Fit-elle en riant, alors qu’elle lui saisit le coude, pour doucement l’obliger à tourner à droite et faire le tour du pâté de maison pour qu’ils retombent sur la bonne route. Elle en profita pour demander à Lionel des nouvelles de l’état de santé de sa maman. Il lui confirma que les nouvelles n’étaient pas des meilleures et Gin en fut assez affectée. Elle aime beaucoup la maman de Lionel qui a toujours été là pour elle, même quand son fils était à l’autre bout de la tête. Comme si elle n’avait pas eu assez de choses à se préoccuper, elle avait su être une oreille et une épaule pour Ginny.

« C’est horrible de ne pas savoir... »

Dit-elle à voix haute, sachant que ça n’allait certainement pas remonter le moral de Lionel. Elle parlait de trop et était incapable de garder trop d’émotions en elle sous peine d’exploser.

« Mais on va se battre, tous autant qu’on est. »

Lui promit-elle en levant ses yeux vers lui, voulant lui montrer toute sa détermination et son envie d’être à ses côtés pour partager ces moments si difficiles.

« Ca au moins c’est une excellente nouvelle. Logique qu’elle n’ait pas tout quitté, c’est pas comme si elle était au chômage ou quoi, mais ça doit être dur pour vous d’être séparés, non ? »

Ok, elle avait voulu que le sujet soit plus léger et plus amusant, mais avait plutôt échoué pour tout dire...

« Oui. Je sais pas si tu le connais. C’est Caleb. Caleb MYLES. »

Expliqua-t-elle, alors qu’elle le fit à nouveau tourner à droite.

« Ca fait pas longtemps et c’est pas aussi important que toi et Sarah, mais... je suis bien. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMer 9 Mar - 18:48

Il n'y avait pas à dire, cette fille était une véritable bouffée de fraicheur. Il suffisait qu'elle apparaisse pour que Lionel se sente soudain délester du poids de tous ses soucis. Gin avait le don de le faire rire, de lui remonter le moral, et de lui changer les idées en un clin d'œil. Cela avait toujours été le cas. C'était d'ailleurs une des raison pour lesquelles il s'était rapproché d'elle. Certes, il passait un peu de temps avec la nouvelle venue de New York. À l'époque, il ne la trouvait pas si intéressant que ça, d'autant plus qu'il sortait encore avec Alice. Il se souvenait encore comme si c'était hier des paroles qu'avait eu Genesia lorsque la fameuse Alice l'avait largué devant tout le monde, et humilié en prime. Elle avait simplement posé sa main sur son épaule pour lui murmurer « des filles comme elle, il y en a des tonnes. Des garçons comme toi, ça ne court pas les rues... » Tay avait immédiatement souri. Cela ne l'avait pas empêché de devenir un parfait coureur de jupon, mais il avait repris confiance en un instant grâce aux mots de son ami.

Et aujourd'hui encore, sa simple arrivé provoquait une vague de bien-être en Lionel. Être son collègue lui réussissait énormément. Il était tellement plus épanoui depuis qu'il avait dans sa vie non seulement une petite amie parfaite -Sarah était un ange tombé du ciel- et sa meilleure amie de toujours. Il avait vraiment trouvé un équilibre sain et un rythme de vie approprié. Enfin, jusqu'à ce que sa mère tombe malade... C'était dans des moments comme celui-ci que Lionel regrettait que Docteur House ne fut qu'une série. Il y aurait envoyé sa précieuse maman et en deux temps trois mouvements, Hugh Laurie l'aurait sorti du pétrin.

Tay sourit une fois de plus lorsque Gin lui mentionna qu'elle allait sa « Genesia Perfect Sexyguid ». Elle n'en manquait décidément pas une. Où allait-elle chercher tout cela. Il leva les yeux au ciel et tapa doucement sur son épaule.


« Perfect, à la rigueur... Guide certainement, mais alors sexy... Y a de relâchement mademoiselle Genesia Weastler! »

ajouta-t-il en plaisantant. Il lui tapota doucement sur le ventre comme pour y pointer la graisse superflue qui s'y serait logée. Il rit doucement. Il allait très certainement se prendre une bonne raclée pour avoir osé dire ça. Mais il s'en fichait. Il adorait la taquiner et cela n'allait pas changer avec le temps. Lionel se laissa entrainer par Gin alors qu'elle lui demandait des nouvelles de sa mère. Il hocha la tête lorsqu'elle souligna qu'il était horrible de ne pas savoir. Tay n'allait pas dire le contraire. Si encore, ils savaient quel mal la rongeait. Là, ils étaient dans le doute, dans l'inquiétude, priant pour qu'une nouvelle crise ne lui soit pas fatale.


« C'est sûr qu'on va se battre, et deux fois plus quand on saura enfin ce que c'est... »

fit-il plus déterminé que jamais. Lionel avait perdu son père deux ans auparavant et la simple idée que c'était peut-être au tour de sa mère le paralysait complètement. Il ne voulait même pas y penser. C'était tout simplement impossible que Maria Lucia s'en aille si vite. Lionel avait toujours songé que sa mère vivrait longtemps et qu'elle aurait l'occasion de connaitre ses petits enfants. Or, Edward était marié mais n'avais pas encore d'enfant, et Kevin faisait trop la fête que pour penser à se caser. Quant à Lionel, il était certes engagée avec Sarah, mais les enfants n'étaient pas encore au programme.


« Dur? Le mot est faible... Tu sais combien de fois par semaine on faisait l'amour. J'te dis pas le changement! »


plaisanta-t-il ouvertement avant de demander à Gin où en était sa vie amoureuse à elle. Lorsqu'il entendit le prénom et le nom que sa meilleure amie lui donna, Tay eut un instant d'arrêt. Ce nom lui était tellement familier, mais où diable l'avait-il entendu. Il fit à peine attention lorsque son amie lui souligna que ce n'était peut-être pas important comme lui et Sarah mais qu'elle était bien. Il songeait, et songeait encore.

« Caleb Myles... »

il fronça les sourcils. Pourquoi associait-il ce prénom à Ashlee? Le jeune garçon était donc d'Australie. Peut-être l'ancienne conquête de Lionel le connaissait-il. Il s'apprêtait à laisser tomber et à se réjouir pour son amie lorsque cela lui revint en mémoire.

« Caleb Myles! Le prétendant d'Ashlee! Le gars tellement amoureux d'elle qu'il... »


Lionel jeta un coup d'œil en biais à Gin.

« Ton mec c'est Caleb Myles? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyJeu 10 Mar - 11:44

L’amitié qui liait Genesia à Lionel était quelque chose de très particulier. Peu de gens arrivaient à comprendre comment ils pouvaient être à nouveau amis après avoir traversé tant d’épreuves ensemble et tant de stade de relation différents également. Ils avaient été d’abord inconnus, puis amis. Meilleurs amis, sexfriends et finalement en couple, mais fort peur souvent. L’actrice trouvait que, justement, ces différentes étapes qu’ils avaient franchies leur permettaient d’être plus proches que bien d’autres amis. Il n’y avait à présent plus aucune ambigüité entre eux, puisqu’ils avaient déjà résolu pas mal de solutions ambigües. A présent, lorsqu’ils se serraient dans les bras, elle savait que ça n’était pas pour se peloter discrètement. Lorsqu’ils buvaient en soirée, ils ne termineraient pas derrière le bar, dans les toilettes ou dans une chambre qu’ils ne connaissaient pas. Ils étaient devenus adultes.

Adultes, mais pas pour autant sérieux. Genesia ne manqua pas d’expliquer qu’elle serait un guide bien spécial pour Lionel, utilisant chacune des lettres du mot GPS pour se mettre un peu en valeur, prétextant qu’elle allait être son guide et en plus perfect and sexy ! Que demander de mieux ? Peut-être qu’il se taise, parce qu’évidemment, il ne put s’empêcher de lui lacher une petite réflexion plutôt méchante. Lui lançant un regard noir, la jeune femme lui donna un coup de coude dans les côtes. Pas fort, pour ne pas lui faire mal, mais juste assez pour qu’il regrette ce qu’il venait de dire (a).

Les choses devinrent un peu moins agréables une fois qu’ils se mirent à parler de la maman de Lionel qui souffrait de quoi exactement ? Ca, ils l’ignoraient. Ils n’avaient aucune idée de quel était le mal qui rongeait la pauvre femme qui allait laisser bien des malheureux si elle partait si tôt. L’actrice connaissait la douleur de perdre une mère, et elle ne le souhaitait à personne. Du coup, elle savait qu’elle allait devoir être très présente pour Lionel, d’autant plus que Sarah ne semblait pas être là. D’ailleurs, elle le lui demanda directement, ne voulant pas tourner autour du pot. Depuis qu’Aaron était parti, elle n’avait plus aucune nouvelle de la comédie musicale, si ce n’est quelques infos que lui donnait de temps en temps Lionel ou Tristan.


« Oh arrête un peu de te vanter. Je te signale que je t’ai connu intimement et de ce fait, je peux te dire que c’est pas si terrible que ça. En fait, Sarah doit juste être rassurée que tu sois parti. »

Lui mentit-elle, juste pour vexer son égo comme lui l’avait fait quelques minutes plus tôt. Il n’était peut-être pas bien, mais elle n’allait pas l’épargner si lui ne le faisait pas. Et puis se vanter de la sorte, ça n’est pas permis ! Evidemment, elle n’avait jamais pensé que faire l’amour à Lionel était une pénitence, elle avait juste dit ça pour le remettre à sa place.

« Oui... »

Répondit-elle, alors qu’il répéta le nom de son petit ami, comme s’il essayait de se remémorer quelque chose. Il agissait vraiment bizarrement aujourd’hui, lui. Elle aima nettement moins la suite. Elle savait que Caleb en avait très longtemps pincé pour Ashlee, mais il lui avait promis que c’était terminé.

« Oui. »

Répondit-elle de manière nettement moins enthousiaste que précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyVen 11 Mar - 16:07

« AHAH! »

fit Lionel lorsque Genesia se vengea bassement de la remarque qu'il lui avait faite quelques instants plus tôt . Il avait cru qu'elle se contenterait de le violenter un peu. Le coup de coude dans lescôtes était à son sens, bien suffisant, mais non? Gin avait préféré l'attaquer sur un domaine qu'elle savait sensible. Au niveau sexuel, Lionel avait toujours un ego sur-dimensionné. Il avait toujours été plutôt doué de nature. Il était persuadé que ses capacités ne relevaient pas de la taille ni même de la manière de se servir de ses doigts ou de ce qu'il avait entre les jambes, non. Il était intimement persuadé que son véritable talent était d'avoir toujours été à l'écoute de sa partenaire, qu'elle soit un coup d'un soir ou non. Il n'aimait pas se la jouer perso et prendre son pied en laissant la fille en plan. Puis, ce n'était pas le meilleur moyen de se faire une réputation. Tay avait percé le mystère des femmes... Enfin, mystère. Il suffisait de prêter oreille.

« Pas si terrible que ça... On était au même endroit? Parce que dans mon souvenir tu étais plus... Han, ouiii, Tay, vas-y, continue, là, oui, là... Haaan! »

Il rit doucement alors qu'il prenait un malin plaisir à imiter son amie en pleine action. Elle allait sans doute lui rétorquer qu'elle simulait parce qu'elle n'avait jamais voulu vexer son ego, mais il savait très bien qu'elle n'aurait sans doute jamais simulé avec lui. Ou en tout cas que c'était arrivé rarement. Tout le monde avait ses mauvais jours, et Taylor ne dérogeait pas à la règle.

Ce qui lui plut moins, dans la tournure que prit la conversation, ce fut la révélation de Gin au sujet de son petit ami. Lionel n'avait pas connu Caleb, ou seulement par ce qu'il avait pu entendre par Ashlee, et ça n'était pas tellement positif. Il n'avait rien contre le jeune garçon en question, mais Ashlee lui avait toujours affirmé qu'il était « fou amoureux d'elle » et qu'il était « prêt à tout pour l'obtenir ». Lionel vit tout de suite que Gin n'aimait pas du tout sa réaction. Il se racla la gorge et tenta de se justifier.


« Désolé! J'suis juste un peu surpris. Ashlee m'avait beaucoup parlé de lui et... »


Il allait encore passer pour le meilleur ami, ex presque petit ami, et ex amant jaloux qui tentait à tout prix de gâcher la nouvelle relation de celle qui avait tant compté. Lionel n'avait pas envie de faire une quelconque remarque. Il s'estimait déjà presque responsable de l'annulation du mariage de Gin...


« J'suis content pour toi si ça se passe bien! »

Ajouta-t-il en lui tapant bien maladroitement dans le dos avant de faire quelques pas, se contraignant intérieurement au silence. Mais son visage crispé devant en dire long sur ce qui se tramait dans sa petite cervelle.


« C'est... le principal! »

conclut-il dans un large sourire tellement faux qu'il en aurait fait pleuré sa mère... sa pauvre petite maman!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyDim 13 Mar - 21:47

[Désolée pour le retard]

Ginny n’était pas le genre de fille à se laisser faire, loin de là. Son côté féminin fragile, elle le laissait neuf fois sur dix de côté, préférant jouer les dures, même quand parfois elle se sentait blessée. Ici, elle savait très bien que Lionel plaisantait et c’était la raison pour laquelle, dès qu’il lui tendit une perche par la suite, elle sauta sur l’occasion pour lui donner la monnaie de sa pièce.

Bien sur, elle avait déjà fait l’amour avec Lionel et ne disait que des bêtises, concernant le fait qu’il ne soit pas si terrible que ça. Elle avait apprécié chacun de leurs ébats... quoi qu’elle ne se souvienne pas de tous, l’alcool aidant.

« Nan mais oh, n’exagère pas non plus Taylor ! »

Fit-il, alors qu’il la singeait soi-disant en pleine action. Elle n’était pas vraiment d’accord sur sa manière de la décrire, mais puisque c’était elle qui avait commencé, elle devait bien s’arrêter à un moment donné. Elle n’était plus aussi gamine qu’il y a encore quelques années de cela. Avec l’âge, elle commençait à gagner en maturité, il était temps.

A présent, le sujet de conversation tourna autour de Genesia et de sa nouvelle relation. Bien sur, c’était quelque chose d’assez récent, donc elle ne s’emballait pas, mais ça n’était pas pour autant qu’elle aimait entendre parler de son copain comme d’un toutou courant après Ashlee McArthur. Elle avait entendu Caleb à ce sujet et il s’était montré très clair. Ils en avaient discuté assez longuement et Genesia avait décidé de lui faire confiance, parce qu’elle avait besoin que ça marche.

« Moi aussi j’ai beaucoup entendu parler de cette pute d’Ashlee McArthur. A présent, j’aurais pu te donner le nom de n’importe quel mec de Manly, tu aurais pu le connecter à elle. »

Elle haussa les épaules. Elle n’exagérait que très légèrement la réalité, mais reconnaissait volontiers que ça n’était pas très gentil tout de même.

« Merci. »

Fit-elle, elle aussi ravie d’avoir un peu de nouveauté dans sa vie. Elle avait longuement cru qu’après William, elle aurait du mal à se retrouver quelqu’un.

« N’en fait pas de trop non plus. »

Se contenta-t-elle de dire, alors que le garçon essayait de sembler le plus content possible pour elle. Il avait bon être un bon acteur, elle le connaissait mieux que quiconque et pouvait lire très clairement dans son jeu.

« Viens, j’ai besoin d’un café. »

Fit-elle, en l’attirant vers un Starbucks Very Happy. Il y en avait un tas à tous les coins de rue au presque. En Australie, ils étaient nettement moins présent, au grand damne de l'actrice qui était une grande fan.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyDim 27 Mar - 17:38

S'il y avait bien une qualité que Lionel ne possédait pas, c'était la demi-mesure. Il n'y allait jamais de main morte lorsqu'il s'exprimait. Cela lui donnait tantôt un côté maladroit voire attachant, mais cela pouvait aussi lui porter préjudice. Il n'avait jamais eu sa langue dans sa poche. Cela lui avait attiré pas mal d'ennuis, particulièrement à l'époque où il fréquentait le lycée de Davis avec Genesia. Les deux jeunes gens étaient parfois non seulement intenables, mais en plus, il leur arrivait d'être arrogants, et le pire était sans doute qu'ils avaient rarement tort et une répartie à toute épreuve. Tay avait toujours ressenti de faire de sa vie une sorte de mini scène de théâtre. Aussi, il prit un malin plaisir à imiter Gin gémir de plaisir sous ses caresses et sous ses coups de reins. Il exagérait peut-être un tantinet, mais pas tant que ça. Il avait toujours aimé lorsque Gin était expressive, il aimait lui faire du bien, et avoir la preuve qu'elle appréciait les efforts qu'il fournissait.

« Moi? Exagérer? Jamais! »

Fit-il un large sourire aux lèvres, le regard fuyant. Il savait bien qu'il en faisait toujours des tonnes. Mais après tout, n'était-ce pas là aussi un de ses traits de caractère que sa meilleure amie aimait tellement chez lui? Sans cette bonne dose de folie, Lionel ne serait-il pas simplement qu'un stéréotype? Qu'un vulgaire gamin prétentieux et sûr de lui? Qu'une fade et insipide copie des « beaux gosses » actuels?

Lionel fut légèrement surpris d'apprendre que Genesia fréquentait Caleb. Certes, il ne le connaissait pas, et ne désirait pas le juger. Cependant, il en avait tellement entendu parler par Ashlee. Gin prit bien la peine de souligner que la parole de mademoiselle Ashlee McArthur avait toutes les raisons du monde d'être mise en doute. Néanmoins, Lionel la croyait. Il devait être un des seuls mecs à être passer sur Ashlee (le terme est peu élogieux, mais il s'agit bien de cela) et à avoir gardé des contacts avec elle ensuite. Il la considérait réellement comme une amie, ce qui était plutôt incongru, il l'admettait volontiers.


« Je sais qu'elle est passée sur la moitié de Manly, et j'suis gentil là... mais Caleb... l'histoire est différente. »

Dit-il de manière détachée en haussant les épaules pour ne pas que Gin ne prenne mal ce qu'il venait de dire. Il n'avait pas envie de relancer un débat stérile et de se retrouver à nouveau dans la position de l'ami possessif qui critique chacune des nouvelles relations de son amie. Mais il fallait avouer que Gin avait de très mauvais gouts en ce qui concernait les garçons. Déjà, lui... il n'était pas spécialement le meilleur « copain » du monde, du moins à l'époque... Il n'y avait sans doute que Gabriel qui avait valu le détour... Et elle ne l'avait pas gardé celui-là.

« Désolé... tu sais que j'ai tendance à trop en faire. J'ai juste pas envie de remettre en doute une relation qui visiblement te fait du bien. »

Et Gin en avait bien besoin. Tay savait parfaitement ce par quoi elle était passée après William. Elle avait réellement besoin de quelqu'un... mais de quelqu'un qui ne l'utilise pas ou ne la fasse pas souffrir. Il ne voulait pas qu'elle perde confiance en la gent masculine, ou en elle-même. C'était ce qu'il craignait avec Caleb.

« J'te suis... »

fit-il en la suivant dans le Starbucks qu'elle avait choisi. Il garda le regard bas, toujours songeur. Il tentait de se remémorer tout ce qu'Ashlee avait dit à propos de Caleb.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMar 29 Mar - 22:02

Lionel se mit à imiter Genesia au lit. Sérieusement, c’était un peu bizarre comme situation. Ce genre de choses, ils n’étaient pas sensés en parler, d’autant plus qu’à présent leur relation passée était plutôt un sujet tabou. Depuis qu’ils avaient tenté de jouer au parfait petit couple sur la plage, plus rien n’était comme avant et ils n’avaient plus jamais évoqué la période où ils se tournaient autour. Du coup, ça faisait un peu bizarre à Gin. Elle trouvait même cela limite dégoutant, ce qui la rassurait. Il y a quelques temps de cela, l’américaine aurait adoré qu’il évoque ce genre de choses, s’imaginant que ça pouvait être un signe de quelque chose. A présent, il n’y avait plus aucune ambigüité et ça lui faisait juste super étrange.

« C’est pas du tout ton genre. »

Confirma-t-elle en souriant, se moquant gentiment de Lionel. Elle avait pour habitude de taquiner son meilleur ami, voir de carrément faire la casse-pied en disant le contraire de lui, juste pour l’embêter. En plus, elle est toujours sure d’avoir raison, donc ils ont souvent de longues discussions où aucun des deux n’admet qu’il pourrait commettre une erreur. Pourtant, ils s’adoraient, mais leur fierté était un de leurs pires défauts et les avait parfois menés à des situations plutôt cocasses.

Caleb et Ginny n’étaient pas ensemble depuis longtemps. Il faut dire que la jeune femme tient pas mal à cette relation. En effet, elle avait tellement peur de ne jamais se remettre de l’histoire avec William... D’autant plus que le mannequin s’était assez rapidement remis avec quelqu’un. Bien sur, elle n’espérait pas qu’il l’attende toute sa vie, mais elle savait que s’il lui avait couru après, en Australie, elle serait repartie avec lui. Sa peur de l’engagement et sa ‘bêtise’ l’ayant poussée à dire ‘non’, ou plutôt à s’en aller avant d’avoir à le faire.

Du coup, l’actrice n’était pas prête à ce qu’on critique sa nouvelle histoire, même si elle la savait très imparfaite. Déjà, ça ne faisait que quelques semaines, donc forcément c’est assez récent. D’un autre côté, le garçon était super compréhensif avec Ginny, ayant immédiatement accepté qu’elle vienne travailler à l’étranger, alors que leur relation était naissante. Lionel n’avait pourtant pas l’air de vouloir prendre ça en compte, préférant se concentrer sur les dires de la salope de Manly, Ashlee.

« Il était amoureux d’elle et voila. Ca arrive. J’ai été amoureuse de toi et à présent on est amis, je ne vois pas où est la différence ! »

Commença-t-elle à s’exaspérer. A quoi jouait-il ? Il voulait réellement lui gâcher son bonheur ou quoi? Si elle lui disait qu’il n’y avait plus rien entre Caleb et Ashlee, elle était en première place pour le savoir ! Lionel sembla remarquer que ses commentaires n’étaient pas à son goût, puisqu’il en vint même à ... s’excuser. La vache. Il devait vraiment avoir peur de la froisser que pour se donner cette peine. Il expliqua même très sincèrement son état d’esprit et ça toucha beaucoup la jolie brune.

« C’est clair. J’ai besoin de cette relation. Toi tu as Sarah, alors comprends que je veuille trouver mon Sarah à moi. »

Elle lui sourit doucement, espérant qu’il comprenne la métaphore. Le connaissant, il allait sans doute ne pas pouvoir s’empêcher de dire une connerie, mais bon, elle était prête à lui pardonner x). Elle poussa la porte du Starbucks et entra en premier lieu, se mettant derrière la dernière personne dans la fille.

« Tu rêves Lionel Taylor ! »

Lui signala-t-elle, avec un petit sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyJeu 31 Mar - 23:05

S'il y avait bien quelque chose qui était demeuré intact entre Lionel et Genesia au cours des années, c'était bien cette faculté à toujours plaisanter. Ils n'avaient pas toujours blagué sur les mêmes sujets et leurs réactions avaient beaucoup varié au fil des ans, mais ils étaient tous les deux des grands spécialistes de l'humour, pas forcément très évolué, mais c'était sans doute cet humour-là qui leur plaisait le plus. Lionel ne se souvenait pas d'un seul moment passé en compagnie de Gin qui n'ait pas été mémorable. La plupart du temps, ils riaient à tout rompre. Et lorsque ce n'était pas le cas, ils étaient soit en train de se disputer pour des broutilles -c'était une autre de leurs spécialités- soit en train de coucher ensemble -ça, c'était sans doute ce qui faisait toute la particularité de leur relation... Faisait... parce que ce n'était plus le cas aujourd'hui.

Il y avait bien longtemps que les mains de Taylor ne s'était pas promené sur le corps menu de sa meilleure amie. Lorsqu'il y songeait, il trouvait cela étrange d'avoir renoncé si facilement à une habitude tellement bien ancrée en lui. Et pourtant, c'était l'évolution naturelle des choses. Ils ne s'étaient jamais réellement mis en couple, il fallait donc qu'ils cessent leur jeu malsain un jour ou l'autre. La dernière fois que les lèvres du jeune homme s'étaient posées sur celle de Gin, c'était avant même qu'il ne se mette en couple avec Sarah, lorsque Ginny était encore avec William. Autant dire que cela commençait à dater.

C'était une autre raison qui poussait Lionel à soigneusement la fermer quant à la nouvelle relation de Genesia. Il avait toujours eu le don de faire capoter les histoires de la jeune fille, inconsciemment ou consciemment. Il lui devait le respect à présent -même s'il en avait toujours eu pour elle.

Pourtant... Caleb! Fallait-il vraiment qu'elle choisisse un garçon dont il avait déjà entendu parler? Ne pouvait-elle pas choisir un parfait inconnu qu'il se serait fait un plaisir de découvrir? Non. Bien sûr. Genesia ne faisait jamais les choses à moitié. Tay avait souvent la sensation qu'une force suprême dans l'univers les rapprochait, mais toujours de la manière la plus saugrenue possible. Ils avaient voyagé à travers le globe, mais étaient toujours relié aux mêmes personnes.


« ... Et il nous a fallu combien de temps pour être amis... j'veux dire rien que des amis. Parce que j'ai été amoureux de toi, mais j'sais bien que j'ai mis des années avant de ne te voir que comme une fille banale! »

il en profita pour la taquiner au passage. S'il y avait bien une chose que Genesia n'était pas, c'était banale. Cette fille avait définitivement quelque chose de particulier. Il en avait rencontré des filles. Mais aucune d'elle n'arrivait à la cheville de Gin... sauf Sarah bien sûr. Lionel était amoureux. Pour la première fois depuis Genesia d'ailleurs.

Taylor était absolument convaincu que Caleb n'était pas, et ne serait jamais le « Sarah » dont Gin avait besoin, mais il se garda bien de lui dire. Il préféra sourire tout simplement en hochant la tête.


« Je comprends, ne t'en fais pas! »


Il n'approuvait pas, certes. Mais il n'allait pas démolir celle qui comptait tant pour lui. Pourtant, l'envie de s'immiscer dans cette histoire grandissait en lui comme un poison se propageant dans ses veines. Il était présent de corps, mais son esprit errait à la rechercher de petits détails au sujet de ce fameux Caleb. Alors qu'ils faisaient la file au starbucks, Gin fit d'ailleurs remarquer qu'il n'avait pas l'air attentif.


« Hmmm? »

fit-il en tournant la tête vers elle.

« Oh... oui. Je pense à Sarah... »

mentit-il. Non, il ne pensait pas à Sarah, enfin, pas principalement. Mais non, jamais il n'avouerait à son amie qu'il avait des doutes. C'était terriblement égoïste de sa part. Il n'avait pas (plus?) ce droit sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyMer 13 Avr - 11:10

Quand on est amis depuis aussi longtemps que Lionel et Genesia, c’est presque comme quand on vit une relation de couple. En effet, il y a des hauts et des bas. Au début une espèce de coup de foudre, et finalement, une complicité indestructible et indescriptible s’installe entre deux personnes qui au départ n’étaient que des étrangers. Seulement, l’histoire de Genesia et Lionel était un peu plus compliquée qu’une amitié quelconque. En effet, ils ont traversé pas mal d’épreuves et de moments pas toujours des plus évidents. Ils se sont aimés, désaimés et déchirés, pour finalement mener leur vie chacun de leur côté, réunis par le boulot, contre toute attente. Du coup, ils étaient redevenus très proches et finalement, tout était redevenu comme avant, leurs écarts sexuels en moins. En effet, ils ne s’étaient plus jetés l’un sur l’autre depuis que Ginny a failli se marier avec William. D’ailleurs, elle estimait que l’échec de son mariage est, entre autres, dû au fait qu’elle avait failli céder à la tentation avec son meilleur ami. S’il ne l’avait pas arrêtée, elle lui aurait à coup sur fait l’amour, sur le divan de l’appartement qu’il partageait avec Sarah. A cette époque, les deux jeunes gens n’étaient pas encore ensemble, ils faisaient juste... semblant !

Lorsqu’ils étaient plus jeunes, il était très courant pour les deux américains de dénigrer les relations de l’autre. D’ailleurs, très souvent, ils faisaient tout pour les faire capoter, consciemment ou inconsciemment. Ginny ne supportait aucune des petites amies de son meilleur ami, tout comme lui avait du mal à accepter ses aventures d’un soir ou plus. Souvent, ils avaient tous deux un million de bonnes raisons de ne pas apprécier leur rivaux, mais ils avaient fini par grandir. Ils avaient été clairs. Et puis Lionel était amoureux de Sarah. Elle n’avait pas voulu qu’il gâche ça comme elle avait sacrifié William... Pour rien au final, si ce n’est rendre sa liberté à un garçon trop pafait pour l’imperfection de l’actrice.

Du coup, sa relation avec Caleb était pour Ginny une véritable bouffée d’oxygène, un souffle de légèreté, de nouveauté et ça lui apportait de l’espoir. Elle se doutait très bien qu’elle n’allait pas finir sa vie avec lui, pour le coup, on est bien d’accord, mais elle ferait un bout de chemin avec le britannique. Elle ne voulait donc pas que son meilleur ami ruine ses espoirs et sa bonne humeur.


« Hey ! Je ne suis pas une fille banale ! »

Lui signala-t-il, au cas où il était réellement sérieux.

« Je suis merveilleuse et sans doute la meilleure que tu ne connaitras jamais... ok, à l’exception de ta miss perfection ! »

Cependant, ce qu’il avait dit à propos de Caleb ne lui fit clairement pas plaisir, même si elle ne pouvait pas réellement lui en vouloir de dire ce qu’il pensait.

« Merci. »

Souffla-t-elle alors qu’il lui confessa comprendre ce qu’elle ressentait et ce dont elle avait besoin. Elle passa une main dans le dos du garçon et le serra contre elle un instant, ayant besoin d’une petite dose de réconfort. Elle ne manqua ensuite pas de remarquer que le garçon avait l’air carrément ailleurs, dans un univers parallèle ou presque (a).

« Elle a beaucoup de chance de t’avoir, tu sais. »

Souffla-t-elle en souriant à son meilleur ami. Elle le pensait sincèrement, tout comme Liolio en avait de sortir avec une fille aussi géniale que la danseuse !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyJeu 21 Avr - 15:53

S'il y avait bien une chose que Gin n'était pas, c'était banale. Elle avait certes beaucoup de défaut, tout comme Lionel, il ne s'en cachait pas, il en jouait même parfois. Mais la jeune demoiselle ne passait pas inaperçue. Tay se sentait parfois responsable de cette situation. Il fallait avouer qu'avant qu'il ne la prenne sous son aile, la petite Genesia Weastler n'était qu'une pimbêche de New-York venue s'installer dans une petite ville. Elle n'était pas non plus ce qu'on pouvait appeler un modèle d'intégration. Elle avait eu plutôt du mal à se faire des amis, et c'était Lionel, grand seigneur, voyant bien qu'elle craquait un peu pour lui, qui lui avait fait le plaisir de lui faire découvrir les joies de la people attitude. Ou du moins il aimait beaucoup cette version de l'histoire.

Avec le temps, Ginny avait développé sa capacité à se faire remarquer... parfois même dans des moments peu appropriés. Taylor avait d'ailleurs encore plus d'anecdotes en mémoire, pas très catholiques pour la plupart, carrément honteuses pour d'autres, et simplement gênantes pour l'entièreté. Il s'était d'ailleurs juré qu'il n'irait plus jamais dans un supermarché avec elle. Ils s'étaient perdus de vue un instant, et elle avait trouvé le moyen de crier son prénom dans chacun des rayons telle une petite fille qui avait perdu son papa.

Au final, ça le faisait surtout rire. C'était sans doute parce qu'elle était hors du commun qu'elle réussissait aussi bien dans un métier si difficile, et peut-être aussi parce qu'elle était franchement jolie! En dix ans, elle était devenue une femme, une vraie... même si Lionel n'avait pas attendu cela pour voir à quel point elle en valait la peine. Il avait su, en apprenant à la connaître... qu'une Genesia, valait bien plus la peine qu'une Alice...

Il rit de bon coeur. Non, certes, elle n'était pas une fille banale. Il s'était mal exprimé. Mais il avait tout de même mis des années à ne plus la voir comme l'objet de tous ses fantasmes et de tous ses rêves d'avenir. Elle avait été le centre de son univers pendant bien trop longtemps. A la réflexion, cela lui faisait presque peur d'imaginer que cette fille avait été aussi longtemps à l'origine de toutes les décisions qu'il avait prises. Ce qui avait été étrange aussi, c'était de se réveiller un matin en réalisant que tout avait changé, et qu'il fallait penser à quelqu'un d'autre qu'elle.


« Pas banale bien sûr... Mais... Moins exceptionnelle! »

répondit-il maladroitement avant de se reprendre :

« Enfin, non! Mais bon, tu vois, moins, le centre, mon tout, mon toit, ma vie, mon sang, enfin tu vois quoi? Tu es au même niveau que Sarah... dans un sens différent... ça te convient? »


Gin le remercia de n'émettre aucun commentaire de plus sur la relation qu'elle entretenait avec Caleb, ce qui lui fut d'ailleurs très difficile. Il prit même le parti de lui mentir lorsqu'elle lui demanda ce qui lui arrivait. Il orienta le sujet sur Sarah, qui certes lui manquait atrocement, mais qui n'occupait guère ses pensées à l'instant présent.


« Et j'ai beaucoup de chance de l'avoir, surtout. »

rétorqua-t-il. Il n'aurait jamais imaginé qu'un garçon comme lui puisse un jour accrocher une fille aussi saine, aussi stable... et surtout qu'il en tomberait amoureux. Sarah était tout simplement extraordinaire. Lionel pensait souvent qu'il ne la méritait pas. Il vivait dans la crainte perpétuelle qu'elle se réveille et ne veuille plus de lui.

« Elle me manque tu sais... enfin, tu es bien placée pour savoir que la distance... c'est pas l'amie des couples! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] EmptyDim 8 Mai - 13:14

Genesia n’aurait pas, elle non plus, choisi le terme ‘banale’ pour se décrire. Non, quelque chose comme ‘tornade’ aurait été plus approprié. Elle ne laisse pas les choses, ni les gens, indifférents. On ne peut pas dire « je n’ai pas d’avis sur elle ». On l’aime, ou on la déteste, mais elle ne laisse pas insensible. Elle est l’opposé de la banalité. Du coup, elle ne manqua pas de le faire remarquer à son meilleur ami, bien qu’il soit le mieux placé pour le savoir. Il devait juste être encore occupé à la charrier... ou alors il avait mal choisi ses mots !

« Moins exceptionnelle ? »

Non mais, il voulait se faire tuer à coup de poêles de cuisine ? Ou peut-être de chaussure à talon. Elle pourrait en effet se déchausser et lui fouttre une raclée avec ses huit centimètres ! Moins exceptionnelle, elle allait lui en donner !! Elle réfléchit un instant à la proposition qu’il venait de lui faire. Etre au même niveau que Sarah mais dans un autre sens.

« Ca me va. Bien rattrapé. »

Reconnut-elle bien volontiers. A dire vrai, elle ne pensait pas être au même niveau que Sarah. Lionel est complètement fou de cette fille, et même si elle est sa meilleure amie, elle pensait plus être deuxième que première ex-aequo. Bien sur, pour elle, Lio était le numéro un, même si elle n’était pas amoureuse de lui. Elle ne connaît pas assez Caleb et ils ne sont pas ensemble depuis assez longtemps pour qu’il ait la possibilité de devenir plus important que Liolio.

« Aussi. La pauvre, je ne sais pas comment elle fait pour te supporter. C’est une sainte, cette fille. »

Elle lui sourit. Se taquiner l’un l’autre à longueur de temps, c’était bel et bien le signe que tout était au beau fixe entre eux.

« Non je sais... Il faut que tu sois fort. Tu vas bientôt la revoir. »

Essaya-t-elle de le déconforter, alors que leur tour vint. Elle commanda un ‘tall Hazelnut Chocolate’ et attendit que son meilleur ami fasse son choix, avant de régler la commande. Sa manière à elle de lui souhaiter la bienvenue à New-York x). Ils allèrent s’asseoir à une petite table et continuèrent à discuter pendant un long moment. Ils parlèrent de tout et de rien et finalement, se décidèrent à aller faire un tour à Central Park, avant de rentrer chacun de leur côté.


FIN DE LA SCENE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin] Empty

Revenir en haut Aller en bas

It's a new dawn, it's a new day, it's a new life... [Gin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-