It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

awesome night ϟ merwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyLun 18 Avr - 18:52


ASHTON & MERWAN

On était samedi et la nuit commençait tout juste à tomber sur New York. Ashton remonta les escaliers d'un métro de la 48ème rue et s'engagea dans l'allée qui menait à son lieu de travail. Elle regarda nerveusement l'heure sur son iPhone, le rangea et accéléra le pas. En arrivant devant l'Awesome, elle remarqua que le lieu était déjà bien rempli et elle se précipita presque jusqu'à l'entrée de service, balançant d'un geste sa veste et son sac sur une chaise. Elle sautilla jusqu'à la salle principale, lança un regard alentours et croisa celui de Pedro. Elle glissa sous le bar pour le rejoindre et s'excusa de son retard mais il haussa les épaules, lâcha ce qu'il était en train de faire et partit en souriant. Au moins, ce n'était pas le genre de patron qui lui faisait des scènes, c'était un bon point.

L'avantage du samedi était qu'il était beaucoup plus calme que le vendredi. La veille, la musique était à fond et les lumières fantaisistes. La jeune femme avait travaillé jusqu'à cinq heures du matin et était restée pour ranger avec les autres employés, inutile de dire qu'elle s'était écroulée en rentrant et avait dormi jusqu'à ce que le soleil soit à son zénith. Ce boulot la déréglait complètement, mais elle appréciait trop de sortir de sa routine pour s'en soucier réellement. Et puis, être barmaid avait ses avantages, et elle commençait vraiment à prendre la main avec les cocktails.

La rouquine prit ses commandes, essuya humblement quelques compliments sur sa tenue et se remit rapidement dans le bain. Elle fut rapidement capable de servir plusieurs clients en même temps, happée dans le rythme soutenu qu'elle s'était imposé mais qui n'était rien comparé à ce qu'elle avait pu faire la veille. De toute façon, elle avait besoin de se défouler, elle n'avait pas pu faire son jogging quotidien et même si elle avait pris ses médicaments, elle se sentait bouillir. « Ash ! Un whisky coca ! » La jeune femme s'exécuta sans même regarder qui l'avait commandé, saisit un verre et fit le mélange pour le poser sur une serviette en face du client. « Et un whisky coca, 9 dollars ! » Elle se consacra à une autre commande mais interrompit son client au milieu de sa phrase, dubitative. Il l'avait appelé par son prénom ? Elle travaillait depuis trop peu longtemps ici et elle avait à peine eu le temps de sympathiser avec qui que ce soit d'autre que les autres employés de l'Awesome. En plus de ça, elle s'était dit sur le moment que la voix de son interlocuteur était familière.

Elle se tourna vers l'homme à qui elle venait de servir un verre et, lorsqu'elle reconnut Merwan, un grand sourire éclaira son visage. Elle revint rapidement sur son client, le servit et s'approcha de sa connaissance de longue date. « Merwan ! C'est cool de te voir ici. T'as refilé ton gosse, finalement ? » demanda-t-elle, joyeuse.

Désolée j'ai quelques jours de retard x)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyLun 18 Avr - 23:04


ASHTON & MERWAN

Cette journée, c'est à l’hôpital que Merwan venait de la passer. L'une de ses journées qu'il n'appréciait pas vraiment, malgré son adoration pour son métier. Il n'avait sauvé aucune vie, n'avait pas eu l'occasion de toucher un seul patient pour quelque chose de sérieux. En réalité, il s'était retrouvé aux urgences pour la journée, c'était un passage obligatoire au minimum une fois par semaine, une sorte de corvée et sa plus grande intervention avait été de retirer un bout de verre d'un genou qu'il avait ensuite recousu. Banal, ce que n'importe quel interne de première année était capable de faire. Il avait totalement l'impression de perdre son temps dans ces moments-là, temps précieux qu'il avait envie d'utiliser en salle d'opération mais malgré tout, il gardait son sourire et sa motivation. Il avait fait l'effort de ne pas râler une seule fois sur la journée et c'était montré agréable avec tout ses patients, même si certains étaient vraiment une plaie.

La journée s'achevait enfin et Merwan se décidait à repasser à l'Awesome puisque demain, il était en congé. Même s'il n'aimait pas forcément la solitude, il aimait prendre un verre au calme après une bonne journée de travail et puis, il y avait toujours une chance de croiser un ami qui avait eut la même idée. Il rentrait tout de même chez lui déposer ses affaires et prendre une bonne douche avant de s'y rendre, histoire de paraître un peu plus réveillé qu'il ne l'était. Un instant, il hésitait à prévenir Nolà qui aimait beaucoup débarquer chez lui à l'improviste, mais finalement, il partit sans un mot. Si elle arrivait, elle constaterait tout simplement qu'il n'y avait personne et l’appellerait, ou retournerait chez elle retrouver son fiancé, ce qui était encore mieux, du moins pour elle.

Arrivé au bar, il s'installa sur un haut tabouret pour être au bar même, évitant ainsi un peu la fumée de cigarette qui était le plus gros inconvénient pour lui qui détestait cela. La salle était presque bleue dans certains endroits alors que c'était assez dégagé au bar. Et puis, il avait immédiatement reconnu Ashton, il ne lui avait donc pas fallu une éternité pour trouver sa place. Sa commande passé, il ne pouvait s'empêcher de sourire en constatant qu'elle ne s'était même pas arrêtée une seconde sur son visage. Tel un fantôme, elle n'avait absolument pas remarqué sa présence, ce qui aurait pu être vexant si elle n'était pas débordée de boulot. Silencieux, il l'observait, attendant qu'elle le remarque, ce qui fit assez rapidement, heureusement.

« J'ai cru que tu allais totalement me zapper avec ce monde. On peut dire ça comme ça... Comment tu vas? »

En fait, il ne cherchait jamais à se débarrasser de son fils, il était plutôt u genre à se mettre à genou pour que Lyla lui accorde une heure avec lui. Quand Anton était avec lui, il était le plus heureux des hommes mais malheureusement, ces moments étaient rare. Sans même avoir eu une réponse, l'autre personne qu'elle avait servi la sifflait ce qui le fit légèrement râler intérieurement. C'était une énorme manque de respect mais malheureusement, tout le monde n'avait pas la même éducation.




HS; c'est pas terrible non plus, sorry --
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyMer 20 Avr - 2:38


ASHTON & MERWAN

Ashton était bien contente de pouvoir servir un visage familier. Depuis qu'elle était employée à l'Awesome, même sa sœur n'était pas venue la voir - bon, elle le lui avait interdit jusqu'à ce qu'elle soit assez douée pour ne pas se ridiculiser devant elle, mais Logan non plus n'avait pas insisté, ne serais-ce qu'un peu. Et puis elle appréciait Merwan, malgré leurs antécédents. Ils se connaissaient depuis longtemps, et il fallait avouer que le hasard avait tapé en grand coup en les faisant se retrouver à New York alors que ni l'un ni l'autre ne venait d'ici et qu'ils s'étaient rencontrés en Europe des années plus tôt, et ne s'étaient pas du tout quittés en bon termes. A l'époque, Ashton était catégorique en ce qui concernait la famille, c'était sacré et il ne pouvait rien y avoir qui justifie qu'on s'en désintéresse. Depuis, il fallait avouer que Merwan lui avait donné une belle leçon, parce qu'elle n'avait pas parlé à sa plus grande sœur depuis des mois et n'avait pas vu sa mère depuis des années.

« J'ai cru que tu allais totalement me zapper avec ce monde. On peut dire ça comme ça... Comment tu vas? » La jeune fille hocha la tête et s'apprêta à répondre lorsqu'elle fut interrompue vers la droite par l'homme qu'elle venait de servir et qui la sifflait honteusement comme si elle était une pute dans un pub. Elle tourna la tête, resta interdite un instant et revint à Merwan en haussant les sourcils. « Oh moi, ça va. Comme tu le vois, particulièrement bien entourée ce soir. » ironisa-t-elle en lançant un regard discret à l'homme qui la reluquait désormais au-dessus du bar sans se gêner le moins du monde. La jeune femme ne savait pas du tout comment réagir dans cette situation. Elle n'aurait pas hésité à lui en foutre une si elle avait fait quelques quarante kilos de plus, mais elle avait beau avoir une grande gueule elle n'avait pas la puissance de coup qui allait avec. Elle était légèrement mal à l'aise, encore plus de savoir que Pedro n'était pas derrière le bar avec elle comme il l'avait été précédemment pour dissuader toute personne mal intentionnée. « Tu restes là un moment ? » lui demanda-t-elle comme pour s'assurer qu'il serait toujours là lorsqu'elle serait revenue de l'autre bout du bar, où elle entendait un client l'appeler. Elle avait beau pouvoir se la jouer derrière son bar, Merwan restait le seul visage familier de la salle et elle ne tenait vraiment pas à le perdre de vue.

La rouquine mit quelques minutes à servir toutes les personnes qui se manifestaient près du bar, rivalisant d'ingéniosité pour préparer des cocktails dont elle ignorait encore le nom quelques semaines auparavant. Lorsqu'elle revint, elle s'était complètement sorti l'homme de l'esprit et se redirigea avec assurance vers Merwan. Elle fut interrompue par une main puissante lui agrippant le bras par-dessus le bar et la plaquant contre celui-ci. « T'es bien belle, ma petite. » La jeune femme se redressa en poussant sur le bar avec son autre bras mais lorsqu'elle releva la tête, ses yeux transparaissaient autant de peur que de colère. « Et toi t'es bien drôle et tu pues l'alcool alors si tu pouvais m'épargner ça ! » s'exclama-t-elle en tentant de se défaire de l'emprise du jeune homme. Elle n'arrivait même pas à croire ce qu'elle venait de dire, elle était complètement inconsciente mais elle était aussi impulsive et quand on la brusquait, elle répondait instinctivement. Enfin, pour le coup, elle aurait pu s'abstenir, parce que l'homme ne relâcha pas sa prise, bien au contraire, la resserrant jusqu'à faire rapidement étouffer un soupir de douleur à Ashton. « Mais lâchez-moi ! » s'écria-t-elle en serrant les dents. La prochaine fois, sa langue, elle la gardera dans sa bouche.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyLun 2 Mai - 18:33


ASHTON & MERWAN

« Oh moi, ça va. Comme tu le vois, particulièrement bien entourée ce soir. » En un sens, même si Ashton devait prendre plaisir à être serveuse par moment, il la plaignait un peu. Des hommes, elle devait en voir défiler des tas et ils étaient loin d'être tous aussi net que lui. Merwan n'était pas un ange, l'exemple parfait à suivre, et il lui arrivait à lui aussi de déconner un peu une fois qu'il avait bu un peu trop, mais il n'allait jamais dans la violence. Pas avec une femme en tout cas. C'était le genre de comportement qui l'écoeurait, le genre de personne qui n'avait aucun scrupule, aucun état d'âme mais malheureusement, quoi qu'on dise ou fasse, il y en aurait toujours. « Tu parles de moi bien sur ? » Sourire amusé, il levait son verre avant d'en boire une gorgée. Malgré le ton ironique d'Ashton qui en disait long, Merwan tentait de détendre l’atmosphère. Au fond si ce "jeune" homme se sentait ignorer, il lâcherait probablement l'affaire.

« Tu restes là un moment ? » Il réfléchit un instant à la question. Merwan n'était passé ici que pour se détendre un instant après le boulot mais il n'avait à la fois rien de prévu pour sa soirée, alors pourquoi pas? Il était du genre à ne pas faire de plan, lui qui détestait avoir sa vie dans un agenda, et puis il voulait être certain de sortir après l'autre type, au cas ou. « J'ai tout mon temps, il sera partit avant moi. » bref regard en direction de cet inconnu, il lui adressait un sourire rassurant avant de reprendre son verre en main, pendant qu'elle reprenait son boulot, servant ainsi tous les autres clients. Elle ne lui avait pas réellement demander de rester en garde du corps mais c'est ainsi qu'il avait compris sa question.

Pendant qu'elle s'occupait des autres client du bar, Merwan tapotait sur le clavier de son i-phone. Dans un premier temps pour savoir si l'un de ses collègues avait envie de venir le rejoindre et en second lieu, pour s'assure que Lyla n'avait pas changé d'avis pour ce weekend. Avec elle, il fallait s'attendre à tout et le jeune homme détestait voir un weekend avec son fils tombé à l'eau au dernier moment. Il replaça par réflexe son portable dans sa poche en attendant l'ambiance s'échauffer sur son flanc droit. Debout en une fraction de seconde, il se reprenait un instant, restant sur place, pour laisser une chance à Ashton de s'en sortir sans qu'il ne fonce dans le tas et déclenche une bagarre. Ce type venait de faire le mauvais choix en resserrant un peu plus son étreinte. « Je pense que tu as du mal à comprendre ce qu'elle te demande. Lâche là. » Sans le toucher ou même crier, il préférait garder un certain calme et surtout de la discrétion pour ne pas ameuter tout le bar, connaissant le gout de certains mecs pour la bagarre. « Parce que madame sert avec son chien de garde? » A peine le temps de serrer ce même bras qui retenait Ashton, Merwan se retrouvait avec un poing d'acier en plein visage. Il faut croire que l'alcool ne diminuait pas les réflexes. Sa gentillesse et son envie de faire les choses calmement avaient totalement disparu et ni une ni deux, il lui rendait ce coup avant d'être retenu par deux autres personnes pour cesser. Les gens semblaient plutôt doués pour vous calmer une fois que cela dégénérait mais personne n'avait bougé avant qu'ils n'en arrivent là, quelle ironie.

Une fois l'autre personne mise à la porte, il poussa un soupire d’agacement. Lui qui cherchait juste à se détendre après une bonne journée de boulot avait raté son coup pour ce soir. Il n'allait tout de même pas se plaindre que cela arrive une fois alors qu'Ashton subissait ce genre de comportement régulièrement, enfin il se l'imaginait du moins. Reprenant place sur son tabouret haut, il appuyait son coude contre le bar en examinant un peu sa tête à travers plusieurs bouteilles puisqu'elles étaient alignées devant un miroir. Ashton à nouveau face à lui, il fit une petite moue, espérant qu'elle n'aurait pas de problème par sa faute. « Désolé, je ne voulais pas faire une scène, mais avoue qu'il l'a cherché. Sérieusement ce mec est une ordure! »


Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyVen 20 Mai - 2:52


ASHTON & MERWAN

« Je pense que tu as du mal à comprendre ce qu'elle te demande. Lâche là. » Ashton, qui paniquait un instant plus tôt, releva un regard étonné vers Merwan. Elle observa un léger moment de flottement, son regard allant de l'incongru qui la tenait toujours et son sauveur. « Parce que madame sert avec son chien de garde? » Ouch. Ashton aurait été incapable de prévoir ce coup, fort et rapide, qui heurta le visage de Merwan. Elle grimaça en imaginant la douleur qu'il devait ressentir lorsque le poing le heurta mais, déjà, celui-ci répliquait sous les yeux ébahis de la jeune fille d'un coup encore plus puissant ; en même temps, son ami n'avait pas dû apprécier.

« Mais calmez-les, bordel ! » s'écria Ashton en reprenant ses esprits et en s'adressant aux badauds assis à son bar qui observaient passivement la scène. Bientôt, un serveur et deux clients escortèrent le perturbateur jusqu'à l'extérieur avant de revenir en salle. Ashton était é-ber-lu-ée. En un instant, la situation avait dérapé et ça lui faisait prendre conscience plus que jamais à quel point elle était sans défense contre une quelconque agression. Il aurait suffi que Merwan ne soit pas là (il avait été le seul à intervenir !) ou que le contexte ait été différent et elle aurait pu finir n'importe où et en n'importe combien de morceaux.

Mais le plus étonnant fut Merwan qui, une fois la tension dissipée, se rassit comme si de rien n'était sur son tabouret. Puis qu'il se sente concerné par les répercutions que ça pouvait avoir sur elle, alors qu'il venait de lui éviter sûrement plus que le petit hématome qui commençait tout juste à se former sur le bras qui avait subi la poigne du gros con (désolée j'arrive à court d'adjectifs x)). « Désolé, je ne voulais pas faire une scène, mais avoue qu'il l'a cherché. Sérieusement ce mec est une ordure ! » Ashton pouffa légèrement de rire et secoua la tête. Elle s'approcha de lui, un regard brillant et légèrement confus par son attitude, avant de reprendre enfin la parole. « Vraiment, tu t'excuses ? La scène, c'est lui qui l'a provoquée. » Elle rit encore, sûrement l'adrénaline de l'échange qui venait de se dérouler qui retombait. Finalement, la rouquine s'écarta et extirpa de sous le bar un verre de shot et une bouteille de tequila, découpant avec habitude une tranche de citron. « En tout cas, ta joue commence sérieusement à enfler et oooh ! J'ai le remède parfait pour ça ! » s'exclama-t-elle en lui servant le shot pour le poser devant lui. Bon, elle n'avait sûrement pas fait une école d'infirmière, mais au moins ça ferait disparaître la douleur un instant.

Finalement, la jeune femme contourna le bar et indiqua au serveur qui était déjà intervenu de la remplacer aux commandes. Pour sa part, elle se dirigea vers Merwan et l'invita à la suivre. « Non sérieusement, bois, tu seras content de rien sentir dans deux minutes. » dit-elle en l'attrapant par le bras pour l'entraîner dans l'arrière-salle. Des blessures du genre, elle en avait soigné des dizaines. Avec une ribambelle de frères et sœurs bagarreurs à la maison, elle était passée de la petite entorse au clou de la cabane du jardin enfoncé dans une cuisse. Ça avait été un peu comme un entraînement quotidien de secourisme sans secouristes. Elle emmena Merwan jusqu'aux vestiaires où elle le fit asseoir, disparut un instant dans une salle annexe et revint en pestant, un gros pochon de glace dans la main. « Désolée, j'ai pas trouvé de steak. » dit-elle, réellement contrariée, comme si on pondait des steaks dans un bar/boîte de nuit. Elle s'assit à côté de lui, posant doucement le pochon sur la joue du jeune homme, grimaçant encore une fois sûrement plus que lui en imaginant la douleur.

« En tout cas moi j'ai trouvé ça très courageux. Brave, même. Oserais-je dire chevaleresque ? » Remarquant qu'elle s'emportait et que, même si ils se "connaissaient" depuis longtemps ce n'était pas une raison pour l'effrayer avec ses folles divagations, elle baissa les yeux et reprit. « Enfin, c'était cool. Merci. » Elle appuya un peu plus sur la joue de Merwan et mima un "ouch" complètement inutile avec ses lèvres.

Il est tard, pardon pour ça Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptySam 21 Mai - 20:26


ASHTON & MERWAN

« Vraiment, tu t'excuses ? La scène, c'est lui qui l'a provoquée. » Merwan trouvait cela presque normal de s’excuser auprès d’Ashton, après la scène qui venait de se dérouler. Il avait pourtant prit sur lui un bref instant pour ne pas en arriver là mais lorsque vous aviez à faire à ce genre de personne, aucune autre perspective ne s’offrait à vous. Surtout plus une fois que le poing de l’ennemi s’était écrasé contre votre visage. A présent bien énervé, l'envie de sortir pour terminer de régler ses comptes était assez présente mais heureusement, bien qu'impulsif, Merwan arrivait souvent à se résonner sans que quelqu'un n'aie à le faire. A quoi bon taper sur un alcoolique qui se réveillerait le lendemain en se demandant d'où venait ses coups? Ce n'était pas le genre de mec qui pouvait tirer une leçon, le lendemain il serait sans doute à nouveau dans le même état, Merwan allait donc s'épargner la nuit au poste de police, cet enfoiré n'en valait pas la peine. Il haussait simplement les épaules en guise de réponse.

« En tout cas, ta joue commence sérieusement à enfler et oooh ! J'ai le remède parfait pour ça ! » Passant une main sur sa joue avant de l'observer, il vérifiait qu'il ne saignait pas. Au fond, c'était évident, à moins que ce mec en question n'aie une bague bien coupante, mais il en avait eut l'impression et avait donc vérifier, par réflexe. « J'm'en doute, je le sens... » Même en étant chirurgien plastique, il n'avait pas de remède miracle contre les coups, après il s'agissait plus de trauma, là. De la glace, de l'hirudoïde, rien que les autres ignoraient. De la glace et non de la Tequila... Merwan haussait un sourcil, l'observant avec un sourire mi amusé mi interrogateur. Il n'était pas forcément persuadé que l'alcool soit le remède idéal pour sa joue, il faut dire qu'il avait tendance à penser " médecine / médicament ". « Hum... t'es sure de toi? Ou tu veux juste me soûler? » Sans attendre de réponse, il avalait d'une unique gorgée le shot posé devant lui, avant de mordre dans la rondelle de citron.

Le verre reposé, il lui faisait confiance et la suivait avec plaisir à l'arrière, ou la musique se faisait déjà moins entendre. La migraine n'avait pas mit bien longtemps avant de se faire sentir et le simple son de la musique était un supplice. Sagement, il attendait sur une chaise le retour d'Ashton, c'en était presque étrange qu'on s'occupe de lui et non l'inverse. La rousse ré-apparaissait et Merwan ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle lui parlait de ce fameux steak introuvable. « Les glaçons feront l'affaire, t'inquiètes. J'aurais perdu toute ma crédibilité avec toi avec un steak sur la joue. » Un nouveau sourire, qui se transformait rapidement en grimace lorsque la glace touchait son visage. C'était l'effet de surprise, on s'habituait ensuite vite à la douleur et il n'était pas douillet. Dans quelques secondes, en plus de dégonfler, sa joue s'endormirait et il n'allait pas s'en plaindre.

« En tout cas moi j'ai trouvé ça très courageux. Brave, même. Oserais-je dire chevaleresque ? » Elle exégèrait un peu, non? Lui trouvait juste ça lâche de la part des autres clients. A croire que c'était tout à fait normal... « Considère moi comme ton chevalier alors! » Nouveau sourire, même si celui ci lancait une certaine douleur dans sa joue. « Plus sérieusement, c'était juste normal... Ça me dépasse que les autres clients aient regardé ce qui se passait sans broncher. » C'était au fond ce qui l'avait le plus énervé, que tout le monde observe et n'intervienne pas ; en gros, elle pouvait bien se faire agresser, personne ne prendrait le risque de l'aider pour se sauver la peau. Un instant, il restait silencieux et laissait Ashton appuyée la glace contre sa joue. Il aurait tout aussi bien pu prendre la relève mais il fallait l'admettre, il aimait la voir prendre soin de lui. « Tu as déjà eut des problèmes du genre? Ton patron pourrait peut-être mettre quelqu'un pour la sécurité...» Ou se contenter de barmans qui eux ne risquaient pas grand chose.

Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyLun 23 Mai - 0:34


ASHTON & MERWAN

« Les glaçons feront l'affaire, t'inquiètes. J'aurais perdu toute ma crédibilité avec toi avec un steak sur la joue. » Ashton esquissa un léger sourire en continuant de soigner Merwan. A vrai dire, ses paroles avaient un véritable effet relaxant sur elle. La jeune femme n'avait jamais été particulièrement excessive, elle était sûrement même la plus courageuse de sa fratrie, mais l'évènement qui venait de se produire avait fait monter son adrénaline en flèche et, avant que Merwan n'intervienne, elle avait entrevu pendant un instant tout ce qui aurait pu lui arriver.

« Considère moi comme ton chevalier alors ! » continua Merwan chez qui la douleur se lisait à peine sur le visage. A vrai dire, cette phrase déclarée sur le coup eut un grand effet sur Ashton ; ça faisait tellement longtemps que personne ne s'était plus proposé pour la protéger. C'est elle-même qui avait dû jouer ce rôle depuis des années, mettant de côté sa santé et sa sécurité pour ceux qui avaient besoin d'elle, et le fait de savoir qu'elle pouvait dépendre sur quelqu'un d'autre, quelqu'un d'effectivement apte à la protéger. Ce n'était pas grand chose, certes, mais c'était beaucoup pour elle. « Je pense que je pourrais m'y habituer ! » commença-t-elle en hochant la tête, malicieuse. Certes, ça impliquait que l'intégrité de ses clients soit moindre et c'était quelque peu triste pour la civilisation new-yorkaise mais si il se proposait, elle n'allait sûrement pas décliner ça. « Plus sérieusement, c'était juste normal... Ça me dépasse que les autres clients aient regardé ce qui se passait sans broncher. » La rouquine haussa les épaules en concentrant son attention sur la glace qu'elle continuait de presser contre le visage de Merwan. Elle haussa finalement les épaules. « Les gens sont juste comme ça, pour la plupart. Passifs, victimes, parce qu'ils en sont incapables ou qu'ils ont juste peur. C'est dans ces moments-là qu'on est content d'avoir un chevalier à disposition. » répliqua-t-elle en adressant un clin d'oeil complice au jeune homme, attachée à l'idée de ramener un peu de légèreté dans l'ambiance.

« Tu as déjà eut des problèmes du genre? Ton patron pourrait peut-être mettre quelqu'un pour la sécurité... » Ashton grimaça à la fin de sa phrase mais hocha négativement la tête. Elle était bien heureuse que ces petites altercations ne fassent pas partie de son quotidien. Elle avait eu la chance de tomber sur "pas n'importe quel bar" et même si parfois, on pouvait dénombrer des éléments perturbateurs, la majorité des clients étaient raisonnables. « J'imagine que je pourrais lui demander, oui, il est plutôt compréhensif. L'occasion s'est jamais présentée avant et à vrai dire... » La jeune femme fut interrompue par la porte un peu plus loin qui s'ouvrit sur un Pedro agité. Son patron s'approcha d'elle, un regard plein de compassion qu'Ashton prenait pour un bon signe et, ni une ni deux, s'excusa pour ce qui venait de se passer et offrit à la jeune fille le reste de la soirée, il prendrait le relais. Il serra la main de Merwan et retourna en salle aussi vite qu'il était venu. D'abord surprise, Ashton ne tarda pas à afficher un grand sourire et son regard se détourna de nouveau sur son dit chevalier. « Wow, c'est le genre de retombées positives qui donneraient presque envie de se faire agresser plus souvent. » dit-elle pas vraiment sérieuse mais définitivement contente de son sort.

Et puis une idée émergea dans son esprit : elle allait devoir rentrer toute seule. Et que ce soit en métro ou à pied, le chemin jusqu'à Noho ne serait sûrement pas de tout repos. Ce n'était certainement pas ce dont elle avait besoin. La jeune fille, en retirant doucement la glace de la joue de Merwan, fut gênée un instant et l'exprima par une moue, avant de reprendre la parole. « Dis, ton statut de chevalier est extensible ? Parce que j'aurais bien besoin d'assistance pour rentrer chez moi. Et tu peux garder la glace. » La jeune femme tendit le pochon à son ami avec un sourire angélique avant de reprendre : « Sauf si tu tiens à continuer ta soirée ici... » tempéra-t-elle en haussant les épaules, genre ranafoutre-je-suis-une-warrior-et-je-rentrerais-toute-seule-s'il-le-faut.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyMar 7 Juin - 22:30


ASHTON & MERWAN

« Je pense que je pourrais m'y habituer ! » Et bien tiens donc! Un nouveau sourire apparaissait sur son visage, accompagné d'une légère douleur, Merwan la comprenait tout à fait. Lorsqu'il voyait la façon dont le monde tournait actuellement, il était bien content d'être un mec, puisque l'inverse ne devait rien avoir de simple. Les gens avaient tendance à s'attaquer à "plus faible" que soit, de vrais lâches. C'est à peine si tout le monde ne devrait pas avoir un garde du corps attitré et quand il y pensait, il se disait surtout qu'il était bien content d'avoir un petit garçon et non une fille. Pas que cela lui aurait déplu, mais il se serait fait encore bien plus de soucis qu'il ne s'en faisait pour Anton, et l'adolescence n’arrangerait rien. Si un jour il devenait à nouveau père et d'une fille, celle-ci serait inscrite à la boxe ou à tout autre sport d'auto défense dès qu'elle en aurait l'âge, il se le promettait. « Les gens sont juste comme ça, pour la plupart. Passifs, victimes, parce qu'ils en sont incapables ou qu'ils ont juste peur. C'est dans ces moments-là qu'on est content d'avoir un chevalier à disposition. » « Oui, malheureusement, le chevalier passe surtout son temps à découper ses patients, alors je ne pourrai pas toujours être là, même si l'envie y est... Tu devrais penser à t'inscrire à la boxe! Ou a des cours de self défense...» Plus amusé qu'autre chose, Merwan restait quand même assez sérieux sur ce point. C’est certain que si elle se faisait "attaquer" par 5 gas - parce que oui, ils avaient souvent la lâcheté d'attaquer en groupe - ce n'était pas deux prises de karaté qui allait l'aidé, mais lors de soirée comme celle-ci, pourquoi pas?

« J'imagine que je pourrais lui demander, oui, il est plutôt compréhensif. L'occasion s'est jamais présentée avant et à vrai dire... » En une phrase, elle l'avait tout de même bien rassuré. Le jeune homme n'avait pas toujours le temps de prendre du temps justement. Lorsqu'il rentrait du boulot, la fatigue primait sur l'envie de profiter et donc, il se reposait ou sortait voir des amis mais il se retrouvait rarement dans un bar pour simplement boire un verre. Il avait fallu qu'elle ait des problèmes aujourd'hui, alors qu'il était présent, pour qu'il se mette en tête que cela pouvait arrivé souvent, là elle lui affirmait le contraire. « Tu me rassures là! Il faut croire que j'étais là au bon endroit au bon moment. » Un nouveau sourire avant de tourner la tête en direction de la porte qui venait de s'ouvrir. Merwan ne connaissait absolument pas le patron d'Ashton, bien qu'il l'aie croisé une ou deux fois dans le bar, mais comme elle le disait, il semblait assez compréhensif et surtout sympa avec les employés. Après lui avoir serré la main et s'être présenté, il baissait un peu la tête histoire de ne pas jouer au curieux qui écoutait leur conversation. Malgré tout, il se trouvait juste à leurs côtés et son sourire s'élargit en entendant le congé que Pedro accordait à la demoiselle, c'était exactement ce dont elle avait besoin pour ce soir, du repos. « Wow, c'est le genre de retombées positives qui donneraient presque envie de se faire agresser plus souvent. » Un sourcil arqué, il était étonné et amusé par sa réaction, la montée d’adrénaline redescendue, ils pouvaient à présent en rire ou du moins zappé ce malheureux épisode. « Je peux faire semblant de t'agresser de temps en temps, si tu me promets qu'on ne me refusera pas l'entrée au bar après ça.»

« Dis, ton statut de chevalier est extensible ? Parce que j'aurais bien besoin d'assistance pour rentrer chez moi. Et tu peux garder la glace. » Plus qu'extensible, elle était la seule personne présente qu'il connaissait dans ce bar et n'avait pas envie de s'accouder à celui-ci à boire tel un déprimer pour le reste de la soirée. « Tout à fait extensible, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux? » Ajoutait-il sur un ton d'interrogation. Une petite idée lui venait soudain en tête, ou plutôt, son estomac reprenait le contrôle des choses, ce qui n'était pas rare. « Tu as déjà mangé quelque chose ce soir? On peut aller manger un bout avant de rentrer, si ça te dit?» Il se levait de la chaise, déposant la poche de glace sur une des tables. Il n'allait pas se promener avec toute la soirée et quinze minutes étaient souvent suffisantes pour faire décongestionner un hématome. Il se rendait compte au même instant que la pauvre était peut-être épuisée et n'oserait pas refuser, histoire de ne pas le vexer, c'est pourquoi il s'empressait d'ajouter « Enfin si tu préfères rentrer te reposer, je comprends tout à fait.»




Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyDim 12 Juin - 3:00


ASHTON & MERWAN


« Tout à fait extensible, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux ? » Le sourire d'Ashton s'élargit et elle ne cacha pas un léger soupir de soulagement. Pour une jeune femme menue, New York de nuit était un véritable challenge et Ash n'avait pas honte de dire que oui, même si elle le faisait, elle n'aimait pas rentrer chez elle toute seule. Enfin, toutes les grandes villes étaient pareilles de toute façon. Elle fila rapidement par une porte pour récupérer les affaires qu'elle avait balancées en arrivant et revint avec sa veste en cuir sur le dos et son sac à l'épaule. « Tu as déjà mangé quelque chose ce soir? On peut aller manger un bout avant de rentrer, si ça te dit? Enfin si tu préfères rentrer te reposer, je comprends tout à fait. » Ash hocha positivement de la tête, regardant brièvement sa montre. Avec un peu de chance, ils trouveraient autre chose qu'un McDo miteux pour casser la croûte. « Partante ! Je suis pas contre un petit quelque chose à manger. » commença-t-elle, enjouée. Elle ramena son sac contre elle et y rangea la petite boite de pilules qu'elle avait ultérieurement pris dans sa main. Sans ces doses magiques, Ash était incapable de dormir plus de deux ou trois heures par nuit et ce, depuis sa naissance. Si elle ne les prenait pas tout de suite, elle avait encore une bonne dose d'énergie à revendre ; elle releva la tête en souriant à Merwan et l'invita à la suivre vers la sortie de service par laquelle elle était arrivée quelques heures plus tôt.

En sentant l'air frais sur la peau de son buste, la jeune femme resserra sa veste sur elle et commença à avancer avant de reprendre la parole, comme si il venait de lui poser la question alors qu'ils étaient carrément passés à autre chose. « C'est drôle que tu mentionnes la boxe, j'en ai fait pendant un petit temps. J'ai dû tenter à peu près tous les sports qui défoulent pour évacuer mon hyperactivité, mais j'ai juste appris à frapper fort... proportionnellement à mes cinquante kilos toute mouillée, donc ça m'est plus trop d'une grande utilité. » déblatéra-t-elle en s'engageant dans une rue adjacente plus éclairée. « En cas d'urgence, j'ai une bombe lacrymo dans mon sac, mais va savoir à quelle vitesse on peut t'attaquer ! Je vais considérer l'option de self-défense. » Et puis, elle en profiterait pour faire aussi prendre des cours à Logan. Décidément, Merwan était plein de bonnes idées ce soir. Si on lui avait dit, le jour où elle l'avait rencontré, qu'un jour elle croirait vraiment ce qui sortait de sa bouche, elle aurait juste ri. Et pourtant, ça semblait être une habitude chez lui, d'avoir raison. « Tu devrais peut-être t'informer sur l'auto-défense aussi... » reprit-elle avec une pointe d'humour en désignant son œil.

La rue sur laquelle ils étaient était presque vide, mais elle entendait les rumeurs lointaines des avenues plus fréquentées qui devaient encore grouiller de taxis et de policiers. Ceux-là, ils étaient toujours là où il ne se passait rien, c'était comme si ils le faisaient exprès. Tout en continuant à marcher à la même hauteur que son ami, la jeune femme regardait les différentes vitrines qui défilaient devant leurs yeux. La plupart étaient clos, comme les boutiques de vêtements, mais les Duane Reade affichaient fièrement leur écriteau "OPEN" et les responsables d'épiceries étaient tous derrière leurs comptoirs, le regard rivé sur le match de basket retransmis de Los Angeles en direct. Ashton fit une moue au bout de six blocs, remarquant qu'aucun restaurant/sandwicherie/distributeur digne de ce nom n'était à portée de bouche. « Tu connais un endroit, toi ? Parce que sinon je crois que ça va finir en plat de pâtes dans mon salon. » dit-elle en se tournant vers Merwan, ponctuant la fin de sa phrase par un rire.

C'est complètement inintéressant, pardon ;_;

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyDim 12 Juin - 22:05


ASHTON & MERWAN

Pendant que la demoiselle filait chercher ses affaires, Merwan sortit son i-phone, en tentant d'en faire devenir un miroir pour observer son visage. Même s'il n'était pas du genre à passer des heures devant le miroir à s'observer, il aimait comme tout le monde plaire et pour un chirurgien plastique, il valait mieux qu'il n'aie pas une tête à faire peur à ses patients. Dans l'écran noir, cela semblait juste un peu gonflé et rouge. Encore un peu de glace avant le coucher et il y avait moyen de n'avoir qu'un léger souvenir de cette soirée demain matin. Son I-phone à nouveau en poche, il posait la glace sur la table en replaçant sa chaise. La jeune femme à ses côtés, il pouvait à présent sortir par la porte de service, en évitant par la même occasion les regards curieux qui avaient suivit cette mini bagarre.

« C'est drôle que tu mentionnes la boxe, j'en ai fait pendant un petit temps. J'ai dû tenter à peu près tous les sports qui défoulent pour évacuer mon hyperactivité, mais j'ai juste appris à frapper fort... proportionnellement à mes cinquante kilos toute mouillée, donc ça m'est plus trop d'une grande utilité. » Ses mains plongé dans les poches de sa vestes, Merwan ne pouvait s'empêcher de sourire. Pas un sourire moqueur, mais quand même, il avait beaucoup, beaucoup, de mal à imaginer Ashton dans un sport de combat. Quoi que si on la mettait face à des adversaires du même gabarit, c'était tout à fait plausible. « En cas d'urgence, j'ai une bombe lacrymo dans mon sac, mais va savoir à quelle vitesse on peut t'attaquer ! Je vais considérer l'option de self-défense. » « Ne le prends pas mal mais vu ta taille, je pense que tu as plus de chance de t'en sortir avec la bombe lacrymo, t'es au moins sure de les atteindre ! » Souvent, ils attaquaient à plusieurs en lâches qu'ils étaient et puis, il ne voyait vraiment pas la jeune femme faire le poids face à un mec ultra baraqué. « Tu devrais peut-être t'informer sur l'auto-défense aussi... » C'est sur que pour ce soir, il n'avait pas assurer. Il fallait bien admettre que Merwan n'avait pas un talent fou lorsqu'il s'agissait d'écraser son poing dans le visage d'un abrutit puisque le jeune homme était toujours du genre à calmer la situation et non à l’envenimer. C'était sa nature un peu trop positive à voir le bien partout sans doute, un comportement qu'il changeait de plus en plus en constatant la médiocrité de ce monde. « C'est pas vraiment mon domaine, faut croire que je n'ai pas de super bon réflexe! » Il n'avait eut aucun mal à frapper, il manquait surtout de réflexe pour éviter que le coup ne lui revienne telle un boomerang.

« C'est une invitation? Parce que sincèrement, je ne connais pas grand chose... quand je rentre du boulot, j'ai plutôt tendance à passer un coup de fil pour que la nourriture vienne à moi et pas l'inverse. Et vu le peu de choix qui s'offrent à nous, tes pâtes sont très tentantes! » Continuant sur quelques pâtés de maison, il faisait confiance à la jeune femme pour les guider vu qu'il ne lui avait jamais rendu visite. A vrai dire, il n'avait jamais eut de raison de le faire et préférait même l'éviter au maximum jusqu'ici. Leurs raisons respectives étaient sincèrement ridicules et remontaient à de si longues années qu'elles n'avaient plus lieues d'être aujourd'hui. « Tu sais quoi? La semaine prochaine, c'est moi qui t'invite. Je ferai l'effort de cuisiner au lieu de commander mais pour aujourd'hui, faisons au plus simple! » Il la suivit ainsi jusqu'à son appartement et reprit la conversation de plus belle. Merwan n'avait jamais eut bien du soucis à tenir la conversation, il était même roi lorsqu'il s'y mettait vraiment. Sa soeur était une vraie piplette et si parfois il la taquinait là dessus, là plupart du temps il ne faisait qur sur-enchérir, donnant ainsi un joli mal de tête aux parents qui tenaient à se reposer après une dure journée. Souvent entouré de femmes, cela ne s'était pas arrangé avec les années et puis, il avait un énorme stress avec les "blancs" dans les conversations qui le mettait toujours très mal à l'aise. « Au fait, désolé pour l’accueil que je t'ai fais quand t'es venue m'aider pour le petit... J'étais déjà bien énervé et je me suis dit que t'allais encore y ajouter une couche...»

C'est super nul, sorry --

Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyLun 13 Juin - 23:04


ASHTON & MERWAN


« C'est une invitation? Parce que sincèrement, je ne connais pas grand chose... quand je rentre du boulot, j'ai plutôt tendance à passer un coup de fil pour que la nourriture vienne à moi et pas l'inverse. Et vu le peu de choix qui s'offrent à nous, tes pâtes sont très tentantes! » Ashton laissa échapper un léger rire en hochant la tête. Parfois, il n'y avait rien de mieux que de commander chinois en préparation d'une soirée télé avec sa sœur ou ses amies ou un plat de riz assaisonné pour nourrir son estomac insatiable. Ca n'avait pas toujours été comme ça mais... « Tu parles à une adepte de la cuisine facile ! Viens, c'est par là. » Il fut un temps où la jeune femme devait nourrir toute une fratrie. La plupart des corvées s'exerçaient par roulement entre ses soeurs et elle mais Ashton n'avait que trop souvent été dévolue à la lourde tâche de préparer des repas aussi sains (et mangeables) que possible pour ses cinq sœurs et ses deux frères. Ils continèrent de marcher et Ashton se tourna vers son ami lorsqu'il reprit la parole. « Tu sais quoi? La semaine prochaine, c'est moi qui t'invite. Je ferai l'effort de cuisiner au lieu de commander mais pour aujourd'hui, faisons au plus simple! » Il fallait avouer que c'était tentant ; parfois, il fallait aller vers l'exotisme et le danger, manger dans une assiette qu'on a jamais testée avant, courir vers tous les périls culinaires avec le sourire. La jeune femme hocha une nouvelle fois la tête et adressa un sourire resplendissant à Merwan. « Ce sera avec plaisir ! J'ai hâte de savoir ce que tu caches dans ta toque de cuisinier refoulé. » répondit-elle avant de changer de trottoir pour s'engager dans une rue transversale.

« Au fait, désolé pour l’accueil que je t'ai fais quand t'es venue m'aider pour le petit... J'étais déjà bien énervé et je me suis dit que t'allais encore y ajouter une couche... » La jeune femme resta d'abord silencieuse avant de lever les yeux au ciel. Elle n'allait pas se formaliser de ça ; par principe plus que par conviction, elle avait elle aussi eu des a priori sur lui lorsqu'elle l'avait revu. Plusieurs années auparavant, elle avait repensé à lui et avait accepté que, le jour où ils avaient eu ce conflit d'opinion, il avait été celui qui possédait la voix de la raison. N'empêche, le revoir et devoir l'avouer en face n'était pas la même paire de manches, alors elle s'était dit qu'il serait juste antipathique, comme elle se souvenait l'avoir trouvé en Irlande. Elle secoua une main pour signifier que ça n'avait pas grande importance. « C'est pas grave, je me doutais que tu étais à cran. Et puis... Je sais pas, tu m'as quand même agréablement surprise. Dans mon imaginaire, avec le temps, t'étais juste devenu un connard qui m'avait balancé la vérité en pleine face, mais tu m'as encore une fois montré que j'avais tort. On a qu'à dire qu'on est quittes. Et puis ton gosse est adorable, il a fait amende de tout ce que pensais détester chez toi. » répondit-elle finalement. Elle était bien contente que ce statu quo soi terminé entre eux, et puis depuis le temps, il y avait prescription. Plus, s'occuper d'un enfant lui avait ramené beaucoup de souvenirs qui l'avaient rendue positivement nostalgique pendant plusieurs jours. Elle aurait peut-être considéré une reconversion dans la garde d'enfants si ce n'était pas aussi sous-payé.

Ils arrivèrent finalement dans le quartier de la jeune femme, au coeur duquel elle habitait. L'ambiance était encore festive, les jeunes sortaient des bars lounge pour se rendre dans la boîte de nuit la plus proche, d'autres en sortaient déjà, les yeux exorbités pour essayer de voir devant eux. Les joies de New York by night ! Arrivée dans sa rue, il ne lui fallut que lever les yeux un instant pour en déduire que Logan devait sûrement encore être à son travail. Depuis qu'elle avait laissé tomber ses études pour devenir secrétaire, les sœurs ne se voyaient que trop rarement, mais elles avaient toutes les deux besoin de ramener le plus d'argent possible dans le foyer. Elle poussa la porte en invitant Merwan à entrer dans le hall, salua avec perplexité la vieille du premier étage qui semblait attendre tous les soirs que la rouquine rentre pour simplement lui lancer un regard désapprobateur, qui l'était ce soir encore plus en apercevant un homme qui la suivait. Quoi, on avait plus le droit de manger des pâtes maintenant ! Elle haussa les épaules ; la vieille faisait partie des meubles, maintenant. Arrivée devant la porte de son appartement, elle la déverrouilla et invita Merwan à entrer. « Bienvenue dans mon humble demeure ! Fais comme chez toi, le salon est par là, je vais voir ce qu'on a dans le frigo. »

Désolée j'ai speedé sur la fin x)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptySam 16 Juil - 12:47


ASHTON & MERWAN

« Tu parles à une adepte de la cuisine facile ! Viens, c'est par là. » Les jeunes avaient tendance à manger de plus en plus mal, bien qu’on leur répétait que c’était mauvais pour la santé. En même temps, lorsque vous étiez partagé entre de nombreuses heures de boulot et parfois des études, il était facile de manquer de temps et rare étaient ceux qui passaient leur unique heure de temps libre à cuisiner. Merwan avait la chance de pouvoir manger un repas chaud, aussi sain que mauvais, à la cafétéria de l’hôpital lorsqu’il bossait. C’était toujours ça de gagner pour changer des pizzas et de nouilles chinoises. Il ne prenait la peine de cuisiner que lorsqu’Anton passait la journée avec lui, et encore, son fils arrivait pour la plupart du temps à le convaincre de finir au fast food. Pour le peu qu’il le voyait, il n’allait pas jouer au papa sévère et lui accordait tout, ou presque. Sa veste enfilée, il lui suivait donc la jeune femme à travers New York puisqu’il ignorait totalement ou elle pouvait bien vivre.

« Ce sera avec plaisir ! J'ai hâte de savoir ce que tu caches dans ta toque de cuisinier refoulé. » Là, il ne pouvait s’empêcher de laisser échapper un petit rire. Il n’avait rien d’un cuisinier et avait parlé sans vraiment réfléchir. Il pouvait dores et déjà commencé à réfléchir à ce qu’il allait bien pouvoir faire et pourquoi pas cherché des conseils auprès d’une amie s’il ne voulait pas que cela finisse en fiasco. Enfin, il avait encore quelques jours devant lui, pour ce soir l’affaire était réglée. « Ne t’attends pas un du grand art, tu risquerais d’être assez déçue ! »

« C'est pas grave, je me doutais que tu étais à cran. Et puis... Je sais pas, tu m'as quand même agréablement surprise. Dans mon imaginaire, avec le temps, t'étais juste devenu un connard qui m'avait balancé la vérité en pleine face, mais tu m'as encore une fois montré que j'avais tort. On a qu'à dire qu'on est quittes. Et puis ton gosse est adorable, il a fait amende de tout ce que pensais détester chez toi. » Un léger sourire nostalgique et les mains dans les poches, il lui adressait un bref sourire. Même après quatre années, Merwan avait toujours beaucoup de mal à accepter de ne voir son fils que très rarement. Lyla avait décidé de lui faire payer et lui d’accepter la sentence sans ronchonner. Sauf qu’il avait espéré qu’avec le temps, elle s’adoucirait, se rendrait compte qu’il méritait de voir son fils et inversement, hors ce n’était pas le cas. L’envie de se rendre au tribunal pour obtenir la garde partager était bien souvent présente, mais il n’était définitivement pas en droit de la faire souffrir à nouveau, il en avait fait bien assez dans le passé. En attendant, c’était à son fils et à lui-même qu’il infligeait cette punition, jusqu’à ce qu’elle ne se rende compte par elle-même qu’elle agissait mal. « Un grand connard, hein ? Pas mal… Anton t’aime beaucoup aussi. La preuve en est que tu as réussis à le calmer en à peine 20 minutes alors que j’essayais depuis deux heures. J’penserai à toi la prochaine fois en cas de problème, même si j’espère bien ne pas en avoir trop souvent ! » Encore faudrait-il qu’il le voit souvent pour qu’il lui arrive souvent des pépins. S’il le voyait plus, il n’aurait sans doute plus ce genre de stress, mais là, il avait l’impression de ne connaître son fils qu’à moitié et était donc incapable de comprendre toutes ses réactions. Le pire était tout de même passé, le moment où il tenait un bambin de six mois dans les bras qui hurlait sans qu’il sache s’il avait un quelconque problème ou s’il pleurait juste… comme ça.

Il arrivait ensuite devant l’appartement de la jeune femme et la suivit, sous le regard désapprobateur d’une vieille dame. Sur le coup, il se demandait s’il ne s’agissait pas de la grand-mère d’Ashton pour qu’elle la surveille de la sorte. Il n’avait rien d’un assassin, violeur ou tout autre enfoiré du genre et ne comprenait donc pas trop la tête qu’elle faisait. Il se contentait de lui faire un léger signe de main pour la saluer avant de se concentrer sur son amie qui lui ouvrait la porte. « Bienvenue dans mon humble demeure ! Fais comme chez toi, le salon est par là, je vais voir ce qu'on a dans le frigo. » Il acquiesçait, avançant tout droit pour rejoindre le salon. Merwan n’était jamais à l’aise dans les nouveaux lieux et détestait faire comme chez lui, comme elle lui demandait de le faire. Debout, il observait donc les cadres disposés sur le meuble avant d’entendre les pas de la jeune femme déjà revenir vers lui. « T’as une sacré petite famille. C’est pas si étonnant que tu te sois si bien débrouillée avec le petit ! Ce sont tous tes frères et sœurs ou juste la famille au complet ? » Curiosité quand tu nous tiens. Il était surtout pris la main dans le sac à observer sa petite vie, en même temps il n’avait pas grand-chose d’autre à faire, et se renseignait un peu, pour apprendre à mieux la connaître.

C'est nul de chez nul, sorry --

Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyDim 17 Juil - 1:08


ASHTON & MERWAN


Même si elle n'avait pas grand chose, Ashton devait être capable de préparer un parfait petit casse-croûte. Réalisant qu'elle avait finalement une énorme flemme de faire cuire quoique ce soit, elle s'empara d'ingrédients lui permettant de faire de très convenables sandwichs et les prépara rapidement ; des années d'entraînement à en faire pour ses petits frères & soeurs avant qu'ils ne partent à l'école, un véritable marathon ! Une fois le "repas" prêt, elle souleva son assiette mais changea d'avis en attrapant deux verres et une bouteille de coca du frigo pour les apporter en même temps.

Elle trouva Merwan en train d'admirer les photos de son salon, et il réagit comme un enfant pris en faute, ce qui fit sourire la jeune femme. « T’as une sacré petite famille. C’est pas si étonnant que tu te sois si bien débrouillée avec le petit ! Ce sont tous tes frères et sœurs ou juste la famille au complet ? » Ashton lui adressa un sourire en déposant tout ce qui l'encombrait sur la table basse avant de le rejoindre pour observer de plus près les photos. Elles étaient là depuis une éternité et c'était Logan qui avait tenu à mettre la plupart d'entre elles. Voir ses parents rendait toujours Ash nostalgique et elle aurait bien échappé à cette torture juste devant les yeux à chaque fois qu'elle voulait regarder la télé. La photo que lui désignait Merwan, cependant, avait été prise après la mort du patriarche : la plupart des Duke avaient un sourire forcé, d'autres ne faisaient même pas l'effort. En arrière-plan, le soleil se reflétait sur les champs de blés de leur petite ville du Texas et contrastait avec l'attitude des protagonistes. « Non, juste mes frères et soeurs. La grande blonde, c'est Camila, l'aînée. » dit-elle en désignant la plus grande. « Logan, moi, et celle qui tire la gueule c'est Harley. Le rouquin, c'est Owen, et son modèle réduit à côté c'est Tyler. » Le regard d'Ashton s'adoucit en montrant sa propre silhouette. « La gamine dans mes bras c'est la petite dernière, Stella, un amour. La seule, sûrement ! Tyler & lui sont les seuls, sûrement ! » Elle avait eu beaucoup plus de facilité à gérer les plus jeunes que leurs aînés, lorsqu'elle s'était retrouvée à devoir gérer la crise d'adolescence d'Harley & la prise de drogues douces par son frère.

« Assied-toi, je t'en prie ! » s'exclama-t-elle brusquement en se retournant pour prendre place sur le fauteuil autour de la table basse. Elle servit rapidement les deux verres et mordit un grand croc dans son sandwich avant de le reposer et de mâcher avec précaution avant de s'autoriser à reparler. « Je me suis toujours occupée d'eux, et à temps plein pendant deux ans, donc j'ai pris la main ouais. Mais je pense que c'est aussi pour ça que je suis allée à New York. » reprit-elle avec un air plus jovial, comme si c'était sans importance. « C'était le plus loin possible dans la limite de mon budget ! Mais j'étais... même pas encore une adulte, alors être une mère ! C'est égoïste mais sincèrement, on est beaucoup mieux ici. » Dans sa voix, on discernait qu'elle disait ça autant pour informer Merwan que pour se convaincre elle-même. « Et toi, t'as une grande et belle fratrie ? » termina-t-elle sur le ton de la conversation.

oula pardon j'avais pas vu que c'était si court, je suis dans ma période Arrow

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyJeu 21 Juil - 23:21


ASHTON & MERWAN

Devant les photos, Merwan croisait les bras en écoutant les explications de son amie. « Non, juste mes frères et soeurs. La grande blonde, c'est Camila, l'aînée. » ... « Logan, moi, et celle qui tire la gueule c'est Harley. Le rouquin, c'est Owen, et son modèle réduit à côté c'est Tyler. » ... « La gamine dans mes bras c'est la petite dernière, Stella, un amour. La seule, sûrement ! Tyler & lui sont les seuls, sûrement ! » Waouh, ça en faisait une belle et grande famille. Lui qui avait toujours vécut seul avec sa petite soeur avait un peu de mal à imaginer l'ambiance avec autant de monde à la maison. En vue de l'attitude de ses parents, il était d'ailleurs bien heureux qu'ils n'aient été que deux, tout d’abord parce qu'ils n'avaient pas les moyens d'en assumer plus mais surtout parce qu'ils n'en avaient pas le temps. « Waouh... il devait y avoir une sacrée ambiance chez toi... J'avoue que je n'ai pas retenu la moitié des prénoms! » Admettait-il pour conclure et rejoindre Ashton sur le canapé. Merwan qui aimait la paix et la tranquillité, surtout lorsqu'il s'agissait d'étudier, n'aurait jamais pu en supporter autant, c'était évident.

Une fois installé, il se servit d'un sandwich qu'il croquait à pleine dent en écoutant la suite du récit d'Ash'. Il était tellement habitué à ne pas se nourrir de longues heures lorsqu'il était au bloc qu'il avait fini par ne plus ressentir la faim. Un bien pour un mal, mais manger faisait quand même un bien fou! « Je me suis toujours occupée d'eux, et à temps plein pendant deux ans, donc j'ai pris la main ouais. Mais je pense que c'est aussi pour ça que je suis allée à New York. » ... « C'était le plus loin possible dans la limite de mon budget ! Mais j'étais... même pas encore une adulte, alors être une mère ! C'est égoïste mais sincèrement, on est beaucoup mieux ici. » Un nouveau point commun? New York n'était que le fruit du hasard pour elle comme pour lui, là ou leur budget leur avait permis d'aller. Il imaginait très bien le calvaire que cela avait du être pour la jeune femme et n'allait surement pas la juger d'avoir voulu s'éloigner de tout ça. « A plein temps? Et tes études? Sincèrement, je t'admire! Je n'aurais pas pu faire le quart de ce que tu as sans doute du fait pour eux... » En fait, lorsqu'il s'agissait de la famille, c'était tout à fait normal de se montrer présent pour eux, de s'entraider... A côté de cela, c'était les parents qui désiraient ces enfants alors au fond, c'était à eux de s'en occuper, de les assumer. « Je rêvais de Los Angeles quand j'ai décidé de quitter l'Irlande... mais le billet pour New York était 200€ moins cher, alors j'ai attéris ici. J'aurais pu y déménager plus tard mais on s'habitue vite à la vie New Yorkaise, et puis c'est ici qu'est mon fils, ma place n'est nul part ailleurs... » Même s'il n'avait pas la chance de le voir régulièrement, pour rien au monde il n'aurait raté un de leur moment. Au final, il avait une place en or au NY Memorial Hospital et avait battit sa nouvelle vie ici. Sa cousine et sa petite fille vivaient elles aussi à New York, sans compter tout ses amis. Il ne regrettait définitivement pas New York.

« Et toi, t'as une grande et belle fratrie ? » En une phrase, son visage se fermait totalement. Merwan avait envie de la remercier pour le sandwich et quitter l'appartement, il détestait parler de sa soeur. Il mordait d'ailleurs une nouvelle fois dans son sandwich dans le silence le plus complet avant de finalement se décider à parler. « Une seule petite soeur... Briseïs... elle est décédée il y a six ans, c'est entre autre ce qui m'a poussé à tout abandonner là bas. » Ashton devait être l'une des rares personnes à qui Merwan confiait l’existence de sa petite soeur. Généralement, il se disait enfant unique pour éviter ainsi toute question, ne pas avoir à se remémorer ce moment difficile.

Revenir en haut Aller en bas
Juliet Black
Membre
Date d'inscription : 27/04/2010
profilplus
awesome night ϟ merwan Empty
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan EmptyMer 27 Juil - 18:51


ASHTON & MERWAN


« Waouh... il devait y avoir une sacrée ambiance chez toi... J'avoue que je n'ai pas retenu la moitié des prénoms! » Ashton esquissa un sourire et hocha pensivement la tête. Ah ça, pour de l'ambiance, sa maisonnée n'en avait pas manqué. Du moins, à l'époque où ses parents étaient toujours là : la maison n'avait jamais été si bruyante et pleine de vie, il y avait toujours un de membres e la fratrie qui préparait un mauvais coup, une odeur délicieuse s'échappant presque tout le temps de la cuisine, et les cris des plus jeunes qui jouaient à chat dans l'immense jardin. Mais une fois ses parents partis... Elle n'avait jamais été aussi vide et silencieuse, à l'image de ce qu'était devenu Ashton au même moment.

Reprenant ses esprits, la jeune femme croqua de nouveau dans son sandwich et s'installa plus confortablement sur son fauteuil. « A plein temps? Et tes études? Sincèrement, je t'admire! Je n'aurais pas pu faire le quart de ce que tu as sans doute du fait pour eux... » Nouveau sourire. Cette fois-ci, ce fut un non qu'Ash esquissa en bougeant la tête, reposant son snack pour croiser les bras sur ses genoux. « J'ai déjà eu du mal à arriver jusqu'à la fin du lycée ! » s'exclama-t-elle d'abord sur le ton de la plaisanterie avant de reprendre son sérieux. « A la base, je voulais... m'engager dans l'armée, mais je me suis retrouvée au même moment avec tous ces gosses à m'occuper... Je pouvais pas partir alors que même ma grande sœur avait abandonné ses études de biologie pour nous aider. » Sur son visage passa une expression triste, pendant juste un instant, mais elle se reprit rapidement. Elle n'était pas sûre de regretter ses choix ; certes, elle rêvait toujours d'avoir un F-18 Hornet comme fidèle destrier et de parcourir les airs entourée par sa coque rassurante, mais elle ne pouvait pas non plus dire ne pas apprécier la nouvelle vie qu'elle s'était construite ici, à New York.

« Je rêvais de Los Angeles quand j'ai décidé de quitter l'Irlande... mais le billet pour New York était 200€ moins cher, alors j'ai attéris ici. J'aurais pu y déménager plus tard mais on s'habitue vite à la vie New Yorkaise, et puis c'est ici qu'est mon fils, ma place n'est nul part ailleurs... » reprit Merwan. Le regard de la rousse se fit immédiatement plus attendrissant et son sourire s'élargit. Le fils du jeune homme était un véritable amour, il lui suffisait de ça pour la rendre complètement gaga. Quoiqu'il en soit, il était évident qu'elle admirait l'initiative de Merwan de rester près de son fils ; beaucoup de pères n'avaient pas cette décence. « C'est déjà pas mal d'avoir traversé l'Atlantique. Et ouais, on a tendance à s'attacher trop vite à cette ville... » répondit-elle en haussant les épaules. Après tout, il était quand même en bonne passe de devenir chirurgien, ce n'était pas comme si New York s'était avéré un mauvais choix.

« Une seule petite soeur... Briseïs... elle est décédée il y a six ans, c'est entre autre ce qui m'a poussé à tout abandonner là bas. » Ashton esquissa une légère mimique avec ses lèvres, un instant mal à l'aise mais également étrangement en mesure de comprendre le sentiment qu'il avait pu éprouver. « Je suis désolée... » dit-elle automatiquement avant de se mordre la lèvre inférieure ; à l'époque de la mort de son père, elle détestait qu'on lui dise ça. Elle se dit que, décidément, leur histoire était beaucoup plus similaire qu'elle n'y paraissait. C'était parce que l'image de ses parents étaient trop présente à Wichita Falls qu'elle avait fui le Texas avec sa jumelle. Elle imaginait parfaitement bien ce qu'avait dû ressentir Merwan en perdant sa soeur, elle ne supporterait pas de perdre l'une des siennes. Après un moment de flottement, Ashton reprit du poil de la bête et, engloutissant la dernière part de son sandwich, s'affaira à ranger le petit bazar qu'elle avait laissé sur la table basse avant de reposer son regard sur Merwan. « Et moi qui pensais que la pluie avait suffi à te faire fuir d'Irlande ! » s'exclama-t-elle sur le ton de la plaisanterie pour détendre l'atmosphère.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: awesome night ϟ merwan awesome night ϟ merwan Empty

Revenir en haut Aller en bas

awesome night ϟ merwan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-