It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 22 Déc - 0:41

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
« Arrêtes de t'angoisser comme ça ma chérie ... ce n'est pas bon pour toi, encore moins pour le bébé. » A ces mots Sora cessa brusquement de faire les cents pas dans le bureau de son père. Elle lui fit face, les mains jointes au niveau de ses lèvres. La jeune femme plissa légèrement les yeux et grimaça bien malgré elle. Elle se souvenait encore de la réaction de ses parents lorsqu'elle leur avait fait part de sa grossesse, du choc dans le regard de sa mère et de l'expression neutre sur le visage de son père. Pourtant, ils ne l'avaient pas jugé ni sermonné, ils s'étaient contentés de lui assurer d'être là pour elle à tout moment comme ça avait pu être le cas ces quatre dernières années et à présent Doug semblait s'amuser à taquiner sa fille sur son état. « Mais ... je vais quand même débarquer dans sa vie comme ça, sans crier gare ... » Par "elle", Sora parlait d'une certaine Holly Grimaldi dont elle avait appris l'existence quelques semaines plus tôt. Un mois auparavant, Carlos avait renvoyé les dernières affaires d'Anaeli encore présentes à Champérico et la guatémaltèque y avait découvert une lettre bien surprenante sur quelques révélations concernant sa naissance. Bien que résolue à ne pas perturber la vie de la jeune femme dont il était question, le départ de Danjel l'avait poussé à tout remettre en question, à vouloir se rattacher un tant soit peu au souvenir de sa mère et c'était de cette manière qu'elle comptait si prendre. « Je sais, mais ça va bien se passer et ... tu ferais mieux d'y aller, elle devrait être en pause. » Doug s'approcha de sa fille et l'embrassa sur le front avant de la forcer à faire face à la porte en la poussant vers cette dernière. Marchant en silence dans les couloirs du Lenox Hill, l'estomac noué, Sora n'eut aucun mal à trouver la salle de repos du personnel - connaissant l'hôpital par coeur - et une fois sur place elle balaya la pièce du regard et ses yeux se posèrent sur une jeune interne qu'elle reconnu sans difficulté. Quelques pas fait en sa direction et Sora la regarda quelques instants avant de trouver le courage de prendre la parole. « Holly ? Holly Grimaldi ? » La voix tremblante, la jeune femme resta debout face à la demoiselle, humectant ses lèvres nerveusement dans l'attente d'une réponse.


Dernière édition par Sora C. Emmagan-Scott le Sam 22 Déc - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 22 Déc - 1:02

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
this link which bound us
« Holly ? Holly Grimaldi » Plongée dans une lettre écrite par la main de mon père, je mis quelques secondes avant de me reconnaître. Plus personne ne m'appelait Holly depuis que j'avais quitté l'Afrique il y a quatre ans. Pliant soigneusement la lettre de mon père, je me tourna vers la jeune femme et fronça les sourcils quelques instants. Elle était tremblante et cela n'était pas forcément une bonne chose. M'avançant vers la jeune femme, je tira une chaise et lui fis signe de s'asseoir. « Vous allez bien ? Vous voulez boire quelque chose ? Ou manger ? Vous êtes très pâle... » Pour ne pas dire qu'elle était blanche comme la neige. Posant mes fesses sur une chaise juste en face d'elle, je lui fis un léger sourire en coin et dis « Je suis Holly... Enfin Chuck. Plus personne ne m'appelle Holly depuis que mes parents sont décédés » Je n'avais plus aucun problème à parler de la mort de mes parents même si avec ce que je venais de découvrir, je devais remettre leur statut de parents en cause. Il y a quelques jours, alors que je cherchais les décorations de noël, j'étais tombée sur une lettre manuscrite. J'avais d'abord hésité à l'ouvrir et la lire... Peut être qu'elle ne m'était pas destinée mais, poussée par ma curiosité, j'avais fini par lire ces deux pages écrites à l'encre noire. Aujourd'hui, j'en connaissais le contenu à la virgule près. Je n'étais pas vraiment une Grimaldi, je n'étais pas une princesse de Monaco de sang. J'avais été adoptée à la naissance. Cela pouvait être tout à fait normal mais le pire dans l'histoire, c'était que j'avais une jumelle quelque part dans le monde. Mes parents avaient juré ne jamais avoir pris de ses nouvelles, rien mais j'en doutais quelque peu. Passant une main dans ma chevelure blonde, je regarda la jeune femme et dis « Et vous êtes ? Vous venez pour une consultation de gynécologie et on vous a dit que vous pourriez me trouver ici ? » Je n'avais jamais vu cette jeune femme et je me demandais sérieusement qui pouvait-elle bien être... Elle était peut être enceinte, ou peut être pas. Glissant mes mains le long de ma blouse blanche, je pressa légèrement la lettre qui était dans ma poche. J'avais tellement envie de relire ces mots, de tenter de trouver une faille, une piste... De trouver quelque chose pour me rassurer ou me faire paniquer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 22 Déc - 1:28

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
Sora essayait de se convaincre qu'elle n’avait aucun raison particulière de paniquer comme elle pouvait le faire, mais c'était peine perdue. Elle avait la sensation de s'incruster dans la vie d'une jeune femme qui, jusqu'alors, lui était totalement inconnue. La seule raison pour laquelle elle la connaissait était uniquement le fait que son père avait accepté de faire quelques recherches pour elle lorsqu'elle le lui avait demandé. Doug étant un médecin apprécié et de bonne renommée, il n’avait y eu aucun mal à faire marcher ses connaissances pour obtenir ce que sa fille adoptive souhaitait : l'identité de cette soeur que sa mère n'avait eu d'autre choix que de faire adopter à la naissance faute de moyen pour les élever toutes les deux. Comment aurait été sa vie si la place d'Holly et la sienne avaient été inversées ? Probablement pas aussi mouvementée qu'elle pouvait l'être depuis ces quatre dernières années même si les derniers mois qu'elle avait pu vivre lui étaient loin d'être totalement désagréables, du moins uniquement lorsqu'elle pensait à Danjel. Cependant, Sora évita de penser à ce dernier tant ceci pouvait être douloureux depuis son départ pour l'Argentine, départ qu'elle ne parvenait toujours pas à encaisser d'ailleurs. Elle devait se focaliser sur ce qu'elle s'était promis de faire, soit retrouver cette soeur qui était la sienne. La chose lui avait semblé bien plus aisée qu'elle ne l'aurait imaginé pour la bonne raison que cette jumelle dont elle avait été séparée vivait actuellement à New York et plus encore, elle travaillait dans l'exact même hôpital que ses parents. Néanmoins, l'angoisse resta présente et redoubla lorsqu'elle fit face à celle qu'elle avait reconnu comme étant Holly. Son corps s'était mis à trembler sans qu'elle soit capable de se calmer et elle sentait des nausées la gagner bien qu'elle s'efforça de les combattre. « Vous allez bien ? Vous voulez boire quelque chose ? Ou manger ? Vous êtes très pâle... » S'exécutant en silence, Sora prit place sur la chaise que la jeune femme avait tiré. Elle passa une main sur son visage pour tenter de se reprendre mais fut forcée de remarquer que ça n'avait strictement aucun effet. « Je suis Holly... Enfin Chuck. Plus personne ne m'appelle Holly depuis que mes parents sont décédés » La guatémaltèque se contenta alors d'acquiescer en sentant un léger sourire désolé étirer ses lèvres. Sa question précédente avait été purement rhétorique mais aussi un moyen d'attirer l'attention de Chuck puisqu'elle n'avait pas la moindre idée de comment l'aborder autrement. « Et vous êtes ? Vous venez pour une consultation de gynécologie et on vous a dit que vous pourriez me trouver ici ? » Enfin, Sora réalisa qu'hormis prononcer son nom elle ne s'était même pas présenter elle-même. Elle racla tout d'abord sa gorge puis secoua sa tête de droite à gauche en guise de réponse à sa précédente question. « Je m'appelle Sora Emmagan-Scott, enfin juste Sora Emmagan de naissance ... » Dean était mort et même si elle essayait de passer à autre chose, elle n'en restait pas moins mariée et continuait donc de garder le nom de son défunt mari. Passant une nouvelle fois sa langue sur ses lèvres, un sourire nerveux étira le coin de ses lèvres avant qu'elle ne reprenne. « Je ne suis pas là pour une consultation, je suis ici à titre personnel ... en fait il est probable que je sois votre soeur. » Pouf ! La bombe était lâchée et pour une fois la guatémaltèque s'en sentit plus légère tandis que son regard ne dévia pas de la jeune femme, s'attendant malgré elle à ce qu'elle la prenne pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 22 Déc - 1:59

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
Plus les minutes passaient et plus le teint de la jeune femme devenait pâle. À cette allure, elle allait rapidement faire un malaise et je n'aimais pas vraiment cela. Je ne savais pas si c'était la conscience professionnelle qui me faisait faire cela mais à peine avais-je demandé la raison de sa venue que je me levais déjà, en direction de la cafetière et vers le gâteau que j'avais apporté ce matin en arrivant. Une fois par semaine, un interne ramenait de quoi manger un bout lors d'une pause et aujourd'hui, c'était moi qui avait été collée à la tâche. J'avais donc fais un 'superbe' gâteau au chocolat avec tout mon amour. J'avais essayé parce qu'il n'était vraiment pas beau... La fine croute qui le recouvrait ressemblait plus à un champ de mine qu'à autre chose. Posant un bout de gâteau sur une assiette en plastique, je me tourna vers elle et lui fis un léger sourire. « Je m'appelle Sora Emmagan-Scott, enfin juste Sora Emmagan de naissance ... » La regardant avec des yeux ronds comme la terre, ma main trembla légèrement et mes muscles me firent faux bond. L'assiette glissa de ma main et finit sa course sur le sol de la salle de repos. Heureusement que je n'avais pas de tasse en verre dans les mains à ce moment même. Me raclant la gorge, je me baissa rapidement pour ramasser grossièrement ce qu'il y avait par terre et lança tout à la poubelle. Prenant une grande bouffée d'air, je lui fis un léger sourire et repris un bout de gâteau, non deux puisque j'allais aussi avoir besoin d'un remontant. Posant la part devant la jeune femme, je me mis assise et l'écouta « Je ne suis pas là pour une consultation, je suis ici à titre personnel ... en fait il est probable que je sois votre soeur. » Un long frisson parcourut ma colonne vertébrale. Cela devait faire trois ou quatre jour que j'étais au courant de son existence et voilà qu'elle m'avait déjà retrouvé. Jouant avec ma cuillère en plastique, je ne savais pas quoi dire. Je n'allais pas lui sauter au cou maintenant. J'étais totalement perdue et cela n'était rien de le dire. Écrasant à plusieurs reprises le bout de mon gâteau, je pris une grande bouffée d'air et dis « Il semblerait oui... » Je n'étais pas froide ou du moins pas volontairement. J'étais tellement secouée par ce que j'apprenais... Apprendre mon adoption par lettre manuscrite était déjà difficile mais apprendre que j'avais perdu vingt ans avec ma jumelle était encore bien pire. Devais-je en vouloir à mes parents ou à ma mère biologique pour leur choix ? Non, sûrement pas. Ils avaient tous fais ce qu'ils semblaient être le mieux pour eux en temps et en heure. Machinalement, je lâcha ma cuillère en plastique et commença à jouer avec mon alliance. Mon monde prenait un sacré coup dans la figure depuis quelques temps et je devais remercier Mathéo d'être mon soutien, d'être celui qui était toujours là, quoi qu'il arrive. « J'étais au courant mais je ne pensais pas que tout cela serait... aussi rapide. J'ai trouvé une lettre il y a deux ou trois jours expliquant la situation et je me suis dis qu'il y avait une chance sur un million pour que vous, enfin tu, enfin... Bref, que tu sois à New York que je m'étais dis que ce serait mission impossible de te retrouver » A ce moment même, je pensa à Aylis et Lewis qui étaient à la garderie de l'hôpital. Je n'aurais jamais pu les séparer, absolument jamais. Passant une main dans mes cheveux, je dis « Tu es au courant depuis longtemps ? Comment m'as-tu retrouvé ? » Je tournais toujours mon alliance, serrant les dents un peu plus chaque seconde qui passait. « Non pas que j'en sois mécontente hein... » Je ne voulais pas qu'elle le prenne mal, loin de là même... Mieux valait éviter de la brusquer ou quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 22 Déc - 15:15

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
Avec ce qu’elle avait vécu, avec son coma qui ne datait que de quelques mois, elle était bien plus fragile qu’elle n’avait pu l’être par le passé et son père lui avait avoué qu’il était probable que sa santé soit plus facilement mise à mal désormais. Peut-être était-ce pour cette raison qu’elle se sentait aussi nauséeuse et tremblante ? Ça et le fait que sa grossesse devait également pas mal jouer sur ses nerfs. La guatémaltèque ignorait si elle faisait bien de venir voir la jeune femme et d’aller contre ce qu’elle avait décidé lorsqu’elle avait découvert la vérité, mais ce qui était fait était fait et à présent qu’elle s’était lancée, Sora ne pouvait pas retourner en arrière. La réaction de Chuck lorsqu’elle se présenta enfin à elle éveilla un vent de curiosité chez la jeune femme. Ce n’était pas tant de la surprise qui s’empara de celle qui était sa sœur, c’était autre chose, comme un choc de l’avoir en face d’elle, comme si elle savait déjà la vérité à leur sujet. Cependant, Sora ne fit aucun commentaire, de toute manière elle doutait d’en être capable et luttait pour parvenir à se reprendre. La guatémaltèque se contenta donc de suivre du regard les mouvements de l’africaine jusqu’à ce qu’elle prenne place devant elle, la remerciant d’un geste de la tête et d’un sourire pour la part de gâteau qu’elle lui avait apporté. « Il semblerait oui... » Même si elle n’aimait pas jouer avec la nourriture, c’était toutefois ce qu’elle avait commencé à faire avant de s’arrêter subitement et de lever la tête vers Chuck, l’un de ses sourcils blonds s’arquant par automatisme. Visiblement, elle était au courant pour son existence, elle ne voyait pas d’autre explication pour une telle réponse. « J'étais au courant mais je ne pensais pas que tout cela serait... aussi rapide. J'ai trouvé une lettre il y a deux ou trois jours expliquant la situation et je me suis dis qu'il y avait une chance sur un million pour que vous, enfin tu, enfin... Bref, que tu sois à New York que je m'étais dis que ce serait mission impossible de te retrouver » Voilà qui expliquait tout. Sora opina du chef sans quitter du regard la jeune femme tandis que, machinalement, sa main munie d’une fourchette découpait le gâteau en plusieurs petites parts. « Tu es au courant depuis longtemps ? Comment m'as-tu retrouvé ? Non pas que j'en sois mécontente hein... » La jeune femme s’humecta les lèvres. Peut-être aurait-elle mieux fait d’apporter la lettre qu’elle avait trouvée dans les affaires de sa mère, mais elle avait été tellement nerveuse que ce détail lui était complètement sorti de la tête. Sora se recula un peu plus sur la chaise et prit une bouchée du gâteau comme pour trouver le courage de prendre la parole. « Je le sais depuis un bon mois mais … disons que je ne voulais pas tout chambouler dans ta vie. » Commença-t-elle en baissant doucement son regard en direction de son assiette. « Seulement, j’ai eu besoin de me rattacher à ma mère, à quelque chose qui pourrait me lier à elle et du coup j’ai demandé à mon père adoptif qui travail ici de m’aider à te retrouver et le hasard a voulu que tu sois interne dans cet hôpital. » Sora releva la tête vers Chuck et lui adressa un léger sourire avant de reprendre. « Je n’attends rien, je voulais juste voir de mes propres yeux que j’avais réellement une jumelle, qu’elle soit une fausse ou non. On a toutes les deux vécues vingt ans séparément, je ne m’attends pas ce que tu acceptes quoi que ce soit venant de moi. » Elle préférait prendre les devants et prononcer ces paroles était comme un moyen de se convaincre elle-même afin de ne pas tomber de haut si jamais Chuck la repoussait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyDim 23 Déc - 1:45

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
Me retrouver face à Sora me perturbait autant que cela me faisait plaisir. Je ne savais pas vraiment comment réagir face à la jolie blonde et il semblerait que mon corps l'ait fait pour moi. J'avais honte d'avoir fais tomber cette nourriture mais surtout de l'avoir gaspillé si facilement. Me remettant doucement de mes émotions, je me posa sur la chaise en face de la jeune guatémaltèque et tenta d'en savoir plus. Jamais je n'aurais cru la retrouver si facilement. Il y avait une chance sur un million de la retrouver – je connaissais les statistiques par cœur – et je ne m'étais vraiment pas faite à l'idée de la rencontrer un jour. Bien entendu, j'aurai tenté de la chercher une fois les fêtes de fin d'année passée mais il semblerait que la blondinette ait accéléré le processus. Lui en voulais-je d'avoir attendu un mois pour venir à ma rencontre ? Non, absolument pas. Mais je lui en aurais voulu de ne jamais m'avoir cherché. Après tout, on ne pouvait pas faire comme si de rien n'était alors que le même sang coulait dans nos veines. Seulement, je me demandais pourquoi la jeune Emmagan-Scott venait me rencontrer ici, maintenant... Voulait-elle quelque chose de moi ? Un organe ou je ne sais quoi ? Ce ne serait pas une première dans l'histoire du monde de voir une jumelle – encore inconnue – débarquer pour demander de l'aide. Avalant un bout de mon gâteau, je la regarda et lui fis un léger sourire. « Seulement, j’ai eu besoin de me rattacher à ma mère, à quelque chose qui pourrait me lier à elle et du coup j’ai demandé à mon père adoptif qui travail ici de m’aider à te retrouver et le hasard a voulu que tu sois interne dans cet hôpital. » Je lui fis un léger sourire qui se voulait compatissant. Comme je la comprenais... Nous avions donc perdu tous les deux notre mère et nous en souffrions énormément. Surtout à l'approche des fêtes de fin d'années puisque je ne les avais plus fêté pendant les deux années qui avaient suivis la mort de mes parents. C'était Mathéo qui m'avait convaincu de fêter noël l'an dernier, le premier noël des jumeaux et même si, du haut de leur quatre mois, ils ne s'en souviendront jamais, nous avions tous passé un bon moment... « Je n’attends rien, je voulais juste voir de mes propres yeux que j’avais réellement une jumelle, qu’elle soit une fausse ou non. On a toutes les deux vécues vingt ans séparément, je ne m’attends pas ce que tu acceptes quoi que ce soit venant de moi. » Un léger sourire se dessina sur mes lèvres alors que je portais un nouveau morceau de gâteau à mes lèvres. Quand je stressais, j'avalais tout ce qu'il y avait sur mon chemin et cette part de gâteau n'allait plus faire long feu. « Tant que tu ne me demandes pas un rein ou un bout de foie dans les semaines qui suivent, je ne vois pas pourquoi je n'accepterai pas ta présence... On a vécu vingt ans loin l'une de l'autre et je pense que c'est assez » Après tout, c'était ma jumelle et même si nous ne nous ressemblions pas tant que cela, j'avais été mise au monde quelques temps après – ou avant – elle et ça, ça nous liait. « Je n'ai plus de famille depuis quatre ans alors ça va me faire bizarre au début mais je m'y habituerais... » Je lui fis un léger clin d'oeil avant de porter mon dernier bout de gâteau à mes lèvres. Un estomac sur pattes ! La regardant, je dis « Tu as le temps de discuter un peu ? Je reprends mon service dans une heure et demi et je comptais allait voir mes jumeaux quelques temps... Tu pourrais venir avec si tu veux. Je sais, tout cela est très rapide mais j'aimerais vraiment voir mes choux, surtout que Lewis était un peu malade ce matin... » Je brûlais littéralement les étapes mais qui pouvait m'en blâmer ? C'était mon rêve de gamine qui se réalisait : j'avais une sœur avec qui je pouvais tout partager.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 5 Jan - 17:58

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
Sora ne doutait pas un seul instant que son apparition dans la vie de Chuck aurait quelque chose de surprenant. Après tout, elles avaient passé la plus grande partie de leur vie sans connaître l’existence de l’une et de l’autre, et voilà que du jour au lendemain elle débarquait dans sans vie sans crier gare. Elle n’avait nullement l’intention de lui demander un service, elle voulait tout simplement apprendre à connaître cette jumelle dont elle avait été séparée à la naissance. Si elle l’avait retrouvé aussi vite c’était uniquement grâce aux connaissances de son père adoptif. Étant un médecin de grande renommé, il n’avait pas eu de mal à fouiller dans les archives médicales, pas même dans celles de Champérico, et faisant jouer ses contacts, c’était ainsi qu’il était parvenu à donner l’information à Sora qui à présent se retrouvait devant sa sœur … difficile à réaliser qu’elle ne rêvait pas. « Tant que tu ne me demandes pas un rein ou un bout de foie dans les semaines qui suivent, je ne vois pas pourquoi je n'accepterai pas ta présence... On a vécu vingt ans loin l'une de l'autre et je pense que c'est assez » Un léger sourire parvint à étirer les lèvres de la guatémaltèque qui baissa la tête comme si elle avait honte de ce petit rictus qui étirait le coin de ses lèvres. Sora passa le bout de sa langue sur ces dernières et se redressa sur sa chaise, sa nervosité commençait enfin à diminuer. « Je pense aussi et malgré mon passé médical, je doute d’avoir besoin d’une greffe, tu es tranquille de ce côté-là. » Argumenta-t-elle pour la rassurer. Ses reins fonctionnaient à merveille et son cœur allait plutôt bien malgré les difficultés par lesquelles elle était passée dernièrement. Son estomac et son système immunitaire étaient les seuls à être réellement fragiles, mais elle allait de mieux en mieux. « Je n'ai plus de famille depuis quatre ans alors ça va me faire bizarre au début mais je m'y habituerais... » La guatémaltèque, qui avait commencé à jouer nerveusement avec ses doigts, cessa tout mouvement et adressa un regard désolé à Chuck. Elle était plus ou moins bien placée pour comprendre ce qu’elle ressentait, mais elle préféra rester silencieuse plutôt que d’étaler sa vie, quand bien même était-elle sa jumelle. « Tu as le temps de discuter un peu ? Je reprends mon service dans une heure et demi et je comptais allait voir mes jumeaux quelques temps... Tu pourrais venir avec si tu veux. Je sais, tout cela est très rapide mais j'aimerais vraiment voir mes choux, surtout que Lewis était un peu malade ce matin... » Sora se fit hésitante malgré elle. Elle avait du temps à tuer – beaucoup de temps même – mais elle ne voulait pas s’imposer. Cependant, cette hésitation disparue très rapidement lorsqu’elle comprit que si Chuck l’invitait à l’accompagner c’est qu’elle ne la dérangeait pas le moins du monde. « Il n’y a pas de problème, je n’ai rien à faire de ma journée de toute manière. » Petit sourire aux lèvres, Sora se leva doucement de sa chaise – autant éviter tout vertige – et attendit bien sagement que l’africaine passe devant elle, n’ayant pas la moindre idée de la direction à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyDim 6 Jan - 16:08

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
Jusqu'il y a peu, j'avais toujours été la jeune femme super naïve qui croit que 'tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil'. Ayant vécu seize ans en Afrique, je n'avais pas vraiment l'habitude de me méfier des gens et encore moins de les questionner sur leurs vies et tout ce qui allait avec. Je ne savais pas grand chose de ma famille biologique. La seule chose dont j'étais au courant était la suivante : ma mère biologique m'avait abandonné à la naissance et mes parents en avaient profité pour m'adopter et m'emmener loin du Guatemala, pays où ils travaillaient à l'époque. J'avais donc vécu en Afrique, à moitié dans une réserve animale, à moitié dans un hôpital. Ce que je savais de Sora ? À part qu'elle était ma jumelle, absolument rien et je devais avouer que je me demandais ce qui la poussait à venir. Une envie de reconnecter avec sa mère, cela voulait donc dire que le seul parent qui me restait était décédé. Maintenant que j'étais sûre qu'elle ne venait pas pour me demander quelque chose, je pouvais la laisser entrer dans ma vie. Ma naïveté risquait de me gagner encore quelques fois mais je ne voulais pas me méfier, je ne pouvais pas me méfier de la jeune blonde. Elle semblait si douce et inoffensive... Mes parents m'avaient souvent dis que c'était les personnes dont on se méfiait le moins qui nous faisait le plus de mal mais je tentais de chasser ses pensées de mon esprit. Elle était là et il fallait profiter. Je rêvais de savoir comment avait été sa vie au Guatemala – et donc comment aurait pu être ma vie – mais je me retenais de poser toutes sortes de questions. Elle avait fait un pas vers moi, j'allais en faire un vers elle en lui présentant les jumeaux. Sora semblait un peu réticente mais elle finit par accepter. « Il n’y a pas de problème, je n’ai rien à faire de ma journée de toute manière. » Je lui fis un léger sourire avant de quitter la pièce réservée aux étudiants et me dirigea vers la nursery. « Je ne sais pas ce que tu sais de moi mais... pour faire court, je suis mère de deux enfants, Aylis et Lewis nés il y a un an et demi, mes parents sont décédés il y a quatre ans dans un accident de la route et... je suis fiancée. Mais ça, on s'en fout je pense. Enfin, je ne fous pas de Mathéo, loin de là même... » Je ris légèrement avant d'appeler l'ascenseur. « Ah et j'ai grandi en Afrique aussi » Je lui fis un léger sourire avant de monter dans l'ascenseur qui allait nous mener à mes enfants. J'espérais juste que tout cela n'allait pas être éphémère, que Sora n'allait pas décider de prendre la poudre d'escampette à un moment ou à un autre. Elle avait fait le premier pas, c'était à moi de l'accueillir à ma façon, les bras grands ouverts... La regardant, je dis « Et toi ? Dis moi tout... Que fais-tu comme études ? Je suis un peu curieuse je sais bien mais l'excitation a un drôle d'effet sur moi » lâchais-je avant de me taire tout aussi rapidement... J'étais une vrai pipelette ! Une vraie emmerdeuse en quelque sorte... Je n'étais pas rétiencete à la jeune femme, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyDim 6 Jan - 17:47

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
En réalité, ce n’était pas tant le fait de la suivre voir ses enfants qui l’angoissait, mais bien ses enfants tout court. Avec ce qui lui tombait dessus dernièrement, la simple idée de se retrouver en présence d’enfants – surtout en bas âge – la faisait paniquer comme jamais, comme si elle allait réaliser faire la plus grosse erreur de sa vie en gardant l’enfant qu’elle portait. Toutefois, Sora ne pouvait pas refuser à la jeune femme de l’accompagner, pas alors qu’elle avait fait le premier pas vers elle et ce fut donc en rassemblant ses forces qu’elle suivit Chuck en dehors de la salle de repos et en direction de l’ascenseur. « Je ne sais pas ce que tu sais de moi mais... pour faire court, je suis mère de deux enfants, Aylis et Lewis nés il y a un an et demi, mes parents sont décédés il y a quatre ans dans un accident de la route et... je suis fiancée. Mais ça, on s'en fout je pense. Enfin, je ne fous pas de Mathéo, loin de là même... » En réalité … elle ignorait quasiment tout de sa sœur, elle savait seulement que si leur mère l’avait fait adopté ça n’avait pas été de gaieté de cœur et aussi qu’elle était interne en médecine, ce qui semblait plutôt évident. Elle l’écouta attentivement, un sourire timide peint sur ses lèvres tandis que son cerveau semblait faire un arrêt sur le prénom « Mathéo ». Elle-même en connaissait un, un jeune homme qui était le meilleur ami de Danjel, qui les avait bien taquiné lorsqu’elle s’était mise avec le brésilien et qui lui-même avait une petite amie, mais ce n’était sûrement qu’une coïncidence. « Ah et j'ai grandi en Afrique aussi » L’ascenseur enfin arrivé à leur étage, et ses portes s’ouvrant, la guatémaltèque entra à l’intérieur après Chuck en étant visiblement toujours stressée à la simple idée de rencontrer les enfants de sa sœur qui avaient l’âge des ceux dont la présence la terrorisait. « Et toi ? Dis moi tout... Que fais-tu comme études ? Je suis un peu curieuse je sais bien mais l'excitation a un drôle d'effet sur moi » Partie dans ses pensées tandis que l’ascenseur commençait son ascension, Sora posa les yeux sur Chuck, un sourcil arqué alors que la question de la jeune femme lui parvenait seulement au cerveau. « Oh euh … » La guatémaltèque lui adressa un sourire nerveux. Lui dire tout n’était peut-être pas une excellente idée, étant donné les évènements de sa vie elle risquait de lui faire peur. « Je suis mannequin et j’étudie les lettres modernes … enfin disons que si jamais tu veux savoir tous les mauvais côtés de mon existence, il suffit d’acheter un magasine people. » Avoua-t-elle dans une légère grimace. Les paparazzi se faisaient toujours un plaisir de ne donner que les mauvais côtés de sa vie : la mort de sa mère, son adoption alors qu’elle avait seize ans, ses overdoses et également la mort de son mari, elle était même étonnée qu’ils ne sachent pas pour sa relation toujours aussi compliquée avec Danjel.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyDim 6 Jan - 20:52

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
Le comportement de Sora était vraiment étrange mais je ne disais rien. Elle était mal à l'aise, ce que je pouvais comprendre et je ne devais pas la juger. Après tout, dans quel état serais-je si j'avais du faire un pas vers elle ? Telle était la question et, bizarrement, j'étais bien heureuse de ne pas devoir y répondre. Je ne savais même pas de quelle façon je l'aurais contacté : à son travail ou à son domicile ? Chassant ces idées de ma tête, je préféra commencer à discuter quelques peu avec elle. Enfin, discuter était un grand mot puisqu'aucun son ne sortait de la bouche de la guatemaltèque. Je devais lui avoir fais peur ou je ne sais quoi... Ce n'était pas possible autrement. J'avais du aborder un suejt difficile sans vraiment le savoir... La regardant, je la vis rêvasser et lui demanda donc de m'en dire plus sur elle. Etrangement, sa réponse me surprit et j'arqua un sourcil. « Je suis mannequin et j’étudie les lettres modernes … enfin disons que si jamais tu veux savoir tous les mauvais côtés de mon existence, il suffit d’acheter un magasine people. » Elle était donc plus connue que je ne pouvais le penser - ou même l'imaginer - et je n'avais jamais rien vu. A vrai dire, je n'avais jamais entendu parler de la jeune femme et je n'étais pas trois fois sûre que lui dire serait béénfique. Enfin bon, le mannequinat n'était vraiment pas mon dada et je commandais plus souvent mes habits - et ceux des jumeaux - sur le net qu'autre chose. « Mannequin, c'est un sacré métier ça ! Je pourrais aller fouiner dans un magasine mais, sans vouloir te vexer, je ne lis pas ces torchons et j'évite d'y faire attention. C'est dans ces moments que l'Afrique me manque, j'avais pas accès à ces trucs... » Et franchement, je ferais mon maximum pour protéger Aylis et Lewis des cancans qui paraissaient sur ces pages. Mais qu'est-ce qu'on en a à foutre que Kate Middleton soit enceinte et que sa grossessse soit difficile ? Personne n'avait fait tout un speech parce que j'étais tombée enceinte à dix huit ans et que je n'avais plus de parents. Laissant les portes de l'ascenseur s'ouvrir, je laissa la blondinette sortir et me stoppa à ses côtés. Au loin, on entendait les enfants des employés discuter et cela me fit légèrement sourire. Regardant le jeune femme, je dis « T'es sûre que ça ne te gène pas de venir ? Tu es toute pâle et tu ne sembles pas trop à l'aise... Si tu ne veux pas, je ne te force pas, ne t'inquiète pas. J'irai juste leur faire un bisou et voir comment Lewis va et je reviendrais vers toi... C'est comme tu veux » La forcer à faire quoi que ce soit n'était vraiment pas mon optique, loin de là même. Lui souriant, je posa ma main sur son épaule et dis « Tu as l'air plus que préoccupée... On ne se connait pas mais, tu veux m'en parler ? Parler à un inconnu fait du bien il parait » Il parait oui parce que si la blondinette est comme moi, elle n'allait pas franchement apprécié raconter sa vie - et ses tracas - au premier venu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyMar 15 Jan - 19:15

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
Sora n’avait pas la moindre envie de paraître froide ou distante, d’autant plus qu’elle ne l’était jamais en règle générale, mais elle éprouvait à nouveau une panique monstre rien qu’à l’idée de se trouver face aux enfants de la jeune femme. Pourtant, ces enfants n’étaient pas des monstres, certes ils étaient un peu bruyants, mais la guatémaltèque avait toujours adoré les bébés et devenait complètement gaga lorsqu’elle devait s’occuper de l’un deux. Oui enfin … c’était avant d’apprendre qu’elle allait avoir son propre bébé et avant qu’elle ait cette impression de se retrouver plus seule que jamais. Allez Sora ! On se reprend ! « Mannequin, c'est un sacré métier ça ! Je pourrais aller fouiner dans un magasine mais, sans vouloir te vexer, je ne lis pas ces torchons et j'évite d'y faire attention. C'est dans ces moments que l'Afrique me manque, j'avais pas accès à ces trucs... » Son regard se posa une nouvelle fois sur Chuck et cette fois-ci son sourire se fit plus sincère et moins discret. Elle comprenait parfaitement ce qu’elle pouvait ressentir, ce manque qui parfois la gagnait, c’était aussi le cas pour elle. Toutes les années qu’elle avait pu vivre à Champérico lui manquaient, comme la simplicité de son existence qui lui semblait être bien loin derrière elle maintenant. « C’est rien et sincèrement ce n’est pas plus mal … les journalistes sont pour la plupart des vautours qui ne racontent que les mauvais côtés de la vie des personnes un peu plus connu qu’un citoyen lambda … j’aimerais bien refaire partie de cette catégorie d’ailleurs. » Avoua-t-elle dans un soupire au moment même où les portes de l’ascenseur s’ouvrir sur l’étage donnant à la nurserie où étaient gardés les enfants des employés du Lenox Hill. Si elle le savait ce n’était pas seulement parce que Chuck l’y menait mais aussi parce qu’elle avait entendu sa mère adoptive y faire référence plusieurs fois ces derniers jours même si elle ne savait plus pour quelles raisons. « T'es sûre que ça ne te gène pas de venir ? Tu es toute pâle et tu ne sembles pas trop à l'aise... Si tu ne veux pas, je ne te force pas, ne t'inquiète pas. J'irai juste leur faire un bisou et voir comment Lewis va et je reviendrais vers toi... C'est comme tu veux » Revenue à l’instant présent, la guatémaltèque porta son attention en direction de l’africaine. Elle ne s’était même pas rendue compte du fait qu’elle s’était raidie en entendant les voix cristallines des enfants un peu plus loin. Un faible sourire tenta vainement de prendre place sur ses lèvres et d’illuminer un tant soit peu son visage. « Tu as l'air plus que préoccupée... On ne se connaît pas mais, tu veux m'en parler ? Parler à un inconnu fait du bien il parait » Doucement, la demoiselle desserra les poings. Ses ongles cessèrent de lui rentrer dans la paume de ses mains. Sora s’efforça de se décontracter, il fallait qu’elle affronte sa peur, c’était la seule chose à faire. « C’est juste que … j’adore les enfants, mais l’idée même de devenir mère a fait que j’ai une peur bleue de casser un enfant et de me prouver que je saurais incapable de m’occuper du mien. » Même cet aveu fait, elle continuait de sentir son estomac se nouer, les battements de son cœur accélérer et ses mains devenir de plus en plus moites.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptySam 19 Jan - 23:03

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_lzuvzpmab41rpgt2to4_250
Depuis ma plus tendre enfance, mes parents m'avaient appris à connaître les gens avant de les juger. Ce n'était pas parce qu'untel ne me plaisait guère selon les dires d'autrui qu'il était foncièrement mauvais. Après, il y avait des exceptions. Un terroriste était une personne foncièrement méchante. C'était pour cette raison que je ne voulais pas prêter attention à ce que je pourrais lire sur Sora dans les magasines. Ils auraient pu la traiter comme la traînée de New York, cela n'aurait rien fait, elle était ma sœur et j'avais le droit – et surtout l'obligation – d'apprendre à la connaître. Nous allions peut être nous détester comme pas possible, nous étriper et arracher les cheveux comme des gamines mais j'avais besoin de la connaître. Elle était ma moitié – pas sur le même plan que Mathéo on s'entend – et cela faisait beaucoup. Cependant, ce n'était pas parce qu'elle était ma jumelle – cette nouvelle était encore très étrange pour moi – que je devais la laisser faire tout et n'importe quoi. Alors que je voyais son malaise à l'approche de la nursery, je préférais lui demander si elle était sûre. J'avais aussi deux bambins à protéger là dedans et je préférais repousser les 'rencontres' plutôt que de la voir mal et bourde avec les jumeaux. On ne savait jamais ce qui pouvait se passer et je me souvenais encore de cette mère qui avait fait tomber son fils parce qu'elle était trop mal à l'aise en sa présence. Nous voyons de drôles de choses dans notre métier mais je n'en étais pas moins fière pour autant. « C’est juste que … j’adore les enfants, mais l’idée même de devenir mère a fait que j’ai une peur bleue de casser un enfant et de me prouver que je saurais incapable de m’occuper du mien. » La regardant, je lui fis un large sourire. Si je comprenais tout, elle allait devenir mère et c'était une expérience que nous pourrions 'partager'. J'avais été dans son cas il y a quelques années et pourtant, Lewis et Aylis étaient toujours en vie ! « J'étais comme toi quand je suis tombée enceinte et n'aies aucune crainte, tu ne peux pas leur faire de mal, ni les casser. Toutes les mères passent par cette phase et, pour en côtoyer un bon nombre par semaines, celles qui se sentent sereine du début à la fin de leur grossesse s'occupent très mal de leur enfant... » Je fis une petite moue avant d'avancer un peu plus vers la nursery. Au loin, je vis Aylis qui jouait avec ses camarades et Lewis dans un lit, ronchonnant comme à son habitude. Restant là, je croisa les bras au niveau de ma poitrine et dis « Tu vois la petite fille là bas avec la couette rose dans les cheveux et la robe rose, eh bien c'est Aylis. Et le petit garçon dans le berceau qui est entrain de ronchonner, c'est Lewis. Ils sont beaux hein ? » Question purement rhétorique. Sourire béas aux lèvres, je continua « Tu sais, pendant ma grossesse, j'ai fais un peu n'importe quoi, dont tromper le père des jumeaux. Je me suis retrouvée seule, amoureuse de l'homme qui me détestait comme pas possible et puis... tout a changé et on est fiancé maintenant. Je veux dire par là que dans la vie, rien n'est acquis et que cet enfant ne sera pas seul, tu seras là et si tu me laisses entrer dans ta vie, il aura une super tata... Sans compter que je m'y connais en bébé et tout ce qui va avec » Certes, j'étais une future chirurgienne obstétrique mais les bébés malades ou même le baby blues étaient de mon ressort.. Sa peur était légitime et vu la taille de son ventre, elle avait encore beaucoup de temps devant elle pour se faire force et être prête à l'arrivée du bébé...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ EmptyMar 22 Jan - 10:44

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Tumblr_m5p2dqk0WO1rqkf12
Sa crainte confiée à Chuck, elle ne se sentit pas plus rassurée pour autant à l’idée d’entrer dans la crèche de l’hôpital, mais que pouvait-elle leur faire de mal ? Elle n’était pas un monstre, elle était simplement angoissée et un peu maladroite, rien de plus. Le large sourire que lui fit l’africaine en saisissant le fait qu’elle allait être mère fut contagieux et rapidement Sora sentit le coin de ses lèvres s’étirer dans un léger sourire. Cette grossesse, elle en avait parlé qu’aux personnes qui lui étaient le plus proches jusque-là, Chuck était la seule « hors de son monde » à qui elle l’avouait. « J'étais comme toi quand je suis tombée enceinte et n'aies aucune crainte, tu ne peux pas leur faire de mal, ni les casser. Toutes les mères passent par cette phase et, pour en côtoyer un bon nombre par semaines, celles qui se sentent sereine du début à la fin de leur grossesse s'occupent très mal de leur enfant... » Au moins sa sœur savait user des bonnes paroles pour rassurer les gens et même si elle sentait toujours ses mains devenir moites, son cœur semblait accepter de se calmer tandis qu’elle suivit la jeune femme jusque dans la crèche, s’arrêtant à quelques pas de la porte. Son regard balaya la pièce sans que son petit sourire ne disparaisse de sur ses lèvres. Oui, elle adorait vraiment les enfants et instinctivement, sa main se posa sur son ventre encore discret. « Tu vois la petite fille là bas avec la couette rose dans les cheveux et la robe rose, eh bien c'est Aylis. Et le petit garçon dans le berceau qui est entrain de ronchonner, c'est Lewis. Ils sont beaux hein ? » Tandis que Chuck s’adressait à elle, le regard de Sora voyagea de la petite Aylis au petit Lewis jusqu’à ce qu’elle opine du chef et tourne la tête vers la jeune femme. « Des jumeaux, ça devait être quelque chose la grossesse, non ? » Même si elle trouvait adorable de voir deux bambins plus liés que n’importe quel frère ou sœur, Sora espérait sincèrement n’avoir qu’un enfant à élever. Elle avait déjà bien assez peur comme ça d’être une mauvaise mère, la simple idée de devoir gérer deux enfants lui faisait froid dans le dos. « Tu sais, pendant ma grossesse, j'ai fais un peu n'importe quoi, dont tromper le père des jumeaux. Je me suis retrouvée seule, amoureuse de l'homme qui me détestait comme pas possible et puis... tout a changé et on est fiancé maintenant. Je veux dire par là que dans la vie, rien n'est acquis et que cet enfant ne sera pas seul, tu seras là et si tu me laisses entrer dans ta vie, il aura une super tata... Sans compter que je m'y connais en bébé et tout ce qui va avec » Un large sourire étira les lèvres de la guatémaltèque. Elle ne regrettait absolument pas le fait d’avoir fait le premier pas. Si elle avait eu peur pendant les premiers instants, la sociabilité et l’altruisme de sa sœur avaient tout chassé d’un coup. « Je continue d’espérer que le père du mien reviendra, pas seulement pour m’aider mais parce que sans lui j’ai du mal à avancer. » Une légère grimace déforma son visage. Elle était totalement dépendante de Danjel et si cela pouvait être gênant chez certaine personne, ce ne l’était pas pour la jeune femme dont les sentiments sincères envers le brésilien ne risquaient pas de disparaître, même si elle lui en voulait. « Mais, mes félicitations pour les fiançailles. » Dit-elle, sincère tandis qu’elle ne put s’empêcher de repenser à cette coïncidence étrange entre le nom du fiancé de sa sœur et celui du meilleur ami de son petit ami, bien qu’une fois de plus elle préféra ne rien dire – après tout il n’y a pas qu’un âne qui s’appelle Martin – et se concentrer sur les enfants de sa sœur. « Je peux ? » Demanda-t-elle faiblement en lançant un bref regard à Lewis pour faire comprendre à Chuck qu’elle voulait savoir si elle avait l’autorisation de le porter.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞ Empty

Revenir en haut Aller en bas

Chuck&Sora ❝ this link which bound us ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-