It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

What are words if you really don't mean them when you say them!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 13:51

Lionel n'avait pas pris le temps de repasser par son appartement de l'upper east side avant de se rendre directement au Chelsea Hotel. Le vol dont il venait de sortir avait déjà été bien trop long et il ne voulait pas allonger encore les minutes qui le séparait de la seule et unique personne qui arriverait à lui apporter tout le réconfort dont il avait besoin. Genesia Weastler, sa seule et unique meilleure amie. Il l'avait prévenue grâce à son téléphone portable qu'il arriverait bientôt. Elle n'avait pas répondu ni à ses appels, ni à ses textos, il lui avait donc laissé un message sur son wall facebook en espérant qu'elle le verrait à temps. Et même si elle ne l'avait pas vu, il s'en fichait. Il ne souhaitait qu'une seule chose : qu'elle ne soit pas sortie pour une quelconque raison. Il avait désespérément besoin de lui parler.

Il revenait à peine d'Australie où il avait passé quelques jours absolument merveilleux en compagnie de sa chère et tendre Sarah. Mais les choses ne s'étaient pas terminée comme il l'aurait souhaité. Les mots qu'avait prononcé la belle australienne lui restaient encore en mémoire. Cela avait pourtant si bien commencé. Il avait même revu son amie Effy. Sarah et lui étaient passé la voir à la boite qu'elle dirigeait. Elle semblait avoir trouvé une certaine stabilité auprès d'une homme bien plus âgé qu'elle... Son visage lui était familier. Mais Lionel n'avait pas cherché plus loin. Il était tombé sur Ashlee. Il n'avait pas fait s'éterniser la conversation de peur d'aborder le sujet Caleb. Il avait d'ailleurs également croisé le jeune homme. Il était passé aux studios. En avait profité pour tourner deux trois scènes de Wakefield High School histoire de justifier l'absence de son personnage. Il avait emmené diner Sarah dans un prestigieux restaurant...


*HAN! Mauvais, pas penser à cette soirée-là *

c'est là que tout avait commencé à aller de travers. Il passait une soirée paisible jusqu'à ce qu'un jeune homme fasse sa demande en mariage. Si Lionel s' était attendu à recroiser Gabriel en de telles circonstances... et qui plus est au bras de... Thalia. Même s'il avait fortement apprécié de revoir le jeune garçon, il aurait de loin préféré passer la soirée qu'avec sa belle... Là, tout avait dérapé. Il avait...

*N'y pense pas! *

Il déboula dans l'hôtel les yeux rivés sur son portable. Toujours aucune nouvelle de Gin. Il arriva à la réception. On lui fit savoir que sa meilleure amie était bel et bien dans sa chambre. Taylor se sentit soulagé. Il n'y avait qu'à elle qu'il pouvait confier ce qu'il s'était passé. Il trépigna d'impatience dans l'ascenseur. Il eut un pensée pour ses bagages qu'une vague connaissance à lui devait embarquer à l'aéroport, mais il cessa de se focaliser sur des futilités et arriva -enfin- devant la porte de la chambre de Genesia. Il y frappa à plusieurs reprises.

« Gin...! Giiiiin! »

s'énerva-t-il presque tout de suite. Il se calma, du moins il essaya. Il était relativement hors de lui, sans compter le décalage horaire. Il était complètement déphasé et n'avait besoin que d'une chose : parler!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 14:52

Genesia posa son verre de vin blanc à côté de la bougie parfumée qui diffusait une odeur de vanille dans la salle de bains de l’hôtel. Elle ferma les yeux quelques instants et posa sa tête contre le rebord de la baignoire. Cinq jours qu’elle avait travaillé plus de seize heures et enfin, elle en avait terminé. Pour célébrer ça, elle avait décidé de s’offrir un bon bain moussant et de s’occuper un peu d’elle.

Matthew Bellami et ses potes étaient en fond sonore alors qu’elle profitait de sa première soirée de congé. Elle était rentrée à peine une heure plus tôt et s’était empressé de se préparer un petit havre de paix. Ainsi cocoonée par la mousse et l’eau chaude, la jeune femme sortit une main de l’eau, et essaya de la sécher du mieux qu’elle le put, avant de prendre son téléphone portable. Elle commença par lire ses mails. Elle ne comptait pas y répondre tout de suite. Pas plus que de ressoner aux personnes qui avaient tenté de la contacter depuis 120 heures. Elle alla se perdre quelques minutes sur facebook, remarquant cinq nouvelles notifications. Lionel lui avait répondu à un vieux truc, puis il avait posté sur son mur. Valérie avait aimé un de ses posts et deux mannequins qu’elle avait rencontré aux cours de divers voyages, Virginie et Deborah aimaient sa photo de profil. Elle sourit, avant de finalement aller jeter un coup d’œil à ce que son meilleur ami avait écrit. Visiblement, il était prêt à rentrer aux Etats-Unis. Il prévenait même Genesia qu’il allait débarquer.

Par ‘débarquer’, la jeune femme ne comprit pas qu’il allait réellement se ruer chez elle dans les minutes qui suivaient l’atterrissage de son avion. Il allait sans doute l’appeler et convenir d’un rendez-vous. Enfin... quand elle le rappellerait enfin le pauvre. Elle entendit des coups frappés à sa porte.


* Je suis pas là.*

Elle espérait sincèrement que du dehors, on ne pouvait pas entendre Muse. Puis, elle reconnut la voix de Lionel qui l’appelait.

« Oh merde, merde ! »

Elle était contente de le revoir, mais là pour le coup, elle était prise de court.

« J’arrive ! »

Lança-t-elle en sortant à toute vitesse de son bain, saisissant un peignoir pour se sécher, en même temps qu’elle courut dans la chambre pour enfiler la première chose qui lui tomba sur la main. Ce fut une vareuse d'une équipe de basket qu’elle prit à peine le temps d’enfiler par-dessus une petite culotte qu’elle s’empressa d’aller chercher dans un de ses tiroirs.

« J’me dépêche »

Annonça-t-elle rapidement, comptant bien s’habiller un peu plus chaudement dès qu’elle aurait fait rentrer son ami (a). Elle se rua sur la porte et la déverrouilla. Elle devait avoir un drôle de look avec une vareuse un peu trop grande qui lui tombait à mi-cuisse et ses cheveux attachés en chignon pour ne pas qu’ils soient mouillés par l’eau du bain.

« Salut toi x)! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 15:33

Lorsqu'il avait laissé le mot sur la mur de la jeune fille, Lionel voulait bien entendu dire qu'il débarquait dans l'instant, et il était loin de se douter qu'elle ne l'avait pas du tout compris de la même manière. Il n'avait pas vérifié son compte depuis. Tout le long du trajet dans le taxi qui l'avait amené jusqu'au Chelsea Hotel, il n'avait pensé qu'à une seule chose : sa conversation avec Gin. Il sa demandait par quoi il allait commencé, s'il allait prendre le temps de lui demander comment se passait sa vie à elle ou s'il allait en venir directement aux faits. Il n'en savait rien du tout. Il savait simplement que sa tête était sur le point d'exploser.

Il se laissa donc porter jusqu'à la porte de la chambre de la jeune fille, ne se doutant pas le moins du monde qu'elle était encore dans son bain. Lorsqu'elle lui répondit qu'elle arrivait et qu'elle se dépêchait, Tay ne put s'empêcher de se demander si elle avait de la compagnie qu'elle essayait de lui cacher. Peut-être trompait-elle Caleb, ce qui n'était pas une si mauvaise chose, mais ça n'était clairement pas le propos pour l'instant.

Lorsqu'elle ouvrit la porte, elle ne portait qu'une légère tenue de basket qui lui arrivait mi-cuisse. Lionel avait prévu d'entrer sans prendre vraiment le temps de s'attarder sur ce qu'elle portait. Il avait trop de choses à lui dire, mais cette tenu l'interpela. Il resta muet un instant, et s'immobilisa sur le pas de sa porte. Étrangement, cela lui rappelait pas mal de choses. Il rit doucement tout en la détaillant.


« Yeah Hi!... I remember opening like that... Nice shirt... »

il nota ensuite les cheveux qu'elle avait attaché en chignon au dessus de sa tête. Il pencha la tête sur le côté pour mieux l'analyser.

« tell me you were taking a bath or else I'm gonna think of you as a lying cheating whore... Which I know you're not! »

précisa-t-il avec un fin sourire aux lèvres avant de secouer la tête pour cette fois entrer définitivement dans la chambre d'hôtel de son amie. Il s'était laissé distraire par la petite tenue de Genesia – ce n'était pas une première- et en avait oublié un court instant la raison de sa venue. Il réussit à oublier qu'elle était plus que sexy dans cet accoutrement inapproprié.

*ça c'est une première *

« We have to talk. I mean... I have to talk to you! It's really, really important! I've been thinking about it all the way back from Australia so... »

Il saisit la jeune fille par les épaules et la conduisit jusqu'au fauteuil qui trônait dans le petit salon de la chambre. Il avait du mal à mettre de l'ordre dans ses idées. Il savait ce qu'il devait dire, mais, par où commencer? Le début, la fin, le milieu? L'élément déclencheur peut-être? En repensant à tout ça, Taylor se rendit compte qu'il n'avait fait que nier les faits depuis qu'il avait quitté l'Australie. Cela lui avait sans doute permis de tenir le coup, mais à présent qu'il était à nouveau à New York, la réalité lui revenait au visage.

« I think Sarah broke up with me... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 16:48

Genesia et Lionel avaient eus, une fois de plus, un léger problème de compréhension. Une espèce de décalage. Parce que bien qu’ils se connaissent mieux que quiconque, elle réagit en fille, et lui en garçon. Du coup quelques fois, ils ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Comme lorsqu’elle sauta presque hors de son bain pour enfiler quelque chose avant d’aller ouvrir à Lionel. Ca n’était pas la tenue la plus appropriée, mais il l’avait vu avec encore moins de vêtements. Il n’allait donc pas être choqué. D’autant qu’à présent plus rien d’ambigu n’existait entre eux, ils sont comme frère et sœur. Sauf que jusqu’à présent, chaque fois qu’ils disaient ça, ils finissaient au lit ensemble. Heureusement ils avaient grandi.

« Thanks. I was sure you’d love it ! If it hasn't been yours, I would have tell you that I bought it especially for you »

Mentit-elle avec un fin sourire. Si elle avait eu le temps, elle aurait au moins pris le temps d’enfiler un pantalon et de se coiffer un minimum. Elle devait avoir l’air d’une folle furieuse... ou d’autre chose, selon les dires de son meilleur ami.

« Actually... I’m a lying cheating whore.”

Elle arrêta de sourire et se contenta de se pencher légèrement pour ouvrir la porte de la salle de bains. Elle se demanda si Taylor allait marcher, bien que d’un autre côté il la connaissait assez que pour savoir qu’elle n’a jamais trompé aucun de ses petits amis... avec quelqu’un d’autre que lui.

« Who prefers having a bath than calling her boyfriend. Are you still my friend?”

Elle lui sourit, alors qu’il pouvait découvrir qu’en fait elle était bel et bien occupée seule et non pas en charmante compagnie x). Lionel signala qu’ils avaient besoin de parler et elle plissa son front un instant, se demandant ce qu’il pouvait bien avoir à lui dire.

« If you’re going to tell me that Cal’ is a jerk, please don’t! I thought we were.... »

Mais il ne s’agissait pas de ça. Pas du tout. Lionel l’avait assise pour lui signaler que Sarah avait rompu avec lui. Du moins qu’il croyait qu’elle avait rompu avec lui.

« What ? »

Souffla-t-elle, avant de relever les yeux vers les siens.

« What ? But... When ? Why ? I… Oh my god, Tay!”

Elle se releva et se jeta dans ses bras, pour le serrer contre elle. Elle sait à quel point il aime Sarah et combien il doit souffrir en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 17:33

Taylor devait bien admettre que la tenue que portait Genesia lui avait fait oublié la raison de sa visite pour trente petite secondes. Ce qui n'avait pas été énorme mais suffisant pour que le jeune homme puisse reprendre ses esprits et ne pas craquer tout de suite, ce qui aurait été plutôt embarrassant. En même temps, il savait parfaitement bien que Ginny l'avait vu dans tous les états possibles et imaginables. Elle l'avait bien entendu vu nu, saoul, heureux, en pleurs, déprimé, extatique, excité... Il n'y avait pas un état qu'elle n'avait pas constaté chez lui au fil des ans. Il pouvait donc se confier à elle sans trop de soucis. Néanmoins, il fit une sorte de mini fixette sur le t-shirt qu'elle portait le trouvant plutôt familier. Il rit légèrement à la remarque qu'elle fit. Ça datait déjà l'époque où ils se taquinaient tout en sachant que cela les mènerait bien plus loin.

« That would have cheered me up! »

fit-il en haussant les épaules. Il fronça les sourcils lorsque sa meilleure amie admit sans aucune honte qu'elle était le genre de fille à tromper ses petits amis. Il rit doucement. A la réflexion, ça n'était pas si faux que cela à une époque. Genesia n'avait jamais pu résister à son charme légendaire. Il n'allait pas lui en vouloir pour ça.

« I'm partly responsible for that... »

murmura-t-il avant de l'entendre rajouter qu'elle préférait tout simplement prendre un bain que d'appeler son petit ami. Il laissa échapper un simple « Oh » ne sachant pas très bien ce qu'il convenait d'ajouter. Gin n'était en rien la fille qu'elle était quelques années auparavant. Ils avaient tous les deux sérieusement mûris, et c'était sans doute pour un mieux. Ils n'auraient pas pu continuer à vivre comme des adolescents toute leur vie. Ils avaient tous deux pris un bonne dose de maturité et assumaient la totalité de leurs actions à présent. Quelque part, Lionel était très fier d'eux. Ils étaient devenus des adultes responsables. Sa mère lui avait d'ailleurs confié lorsqu'il était passé la voir au centre hospitalier qu'il était devenu l'homme qu'elle avait toujours voulu qu'il soit et qu'elle regretterait d'être sans doute partie pour la suite. Lionel n'avait pas voulu songer à cette hypothèse. Perdre son père était une chose... mais sa mère... Jamais! Pas si vite. C'était aussi pour ça qu'il avait...

*Conversation! Focus on it! *

Lionel fit asseoir Genesia pour tenter de lui parler. Elle déduit presque instantanément qu'il avait des choses à dire sur Caleb, ce qui était également le cas, mais Tay était loin d'avoir la tête à penser au petit ami de sa meilleure amie. Il finit par lui avouer ce qui lui pesait sur le coeur : Sarah avait mis un terme à leur relation. Du moins, le pensait-il. C'était une histoire compliquée et Lionel n'était pas certain de savoir où se situer.

« Two days ago... »

répondit-il d'une petite voix alors que Gin se jetait dans ses bras. Il la serra tout contre lui et sentit les larmes lui monter aux yeux. Il n'avait pas pleuré. Il n'avait rien dit. Il avait nié ce qu'il s'était passé. Mais là, il fallait bien admettre qu'il craquait.

« I... Hum... »

tenta-t-il de poursuivre. Il s'éloigna doucement de Gin et baissa les yeux.

« I proposed... she said No... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 18:44

Genesia n’avait pas compris l’urgence du message de Lionel. Elle avait pensé qu’il passerait pour la saluer et lui raconter les dernières nouvelles dans les jours qui venaient, mais pas dans l’heure. Elle avait donc répondu sur facebook de manière légère, puis tout s’était déroulé très vite jusqu’à ce qu’elle se retrouve nez à nez devant lui. Elle le fit rentrer et referma la porte, alors qu’ils discutaient du fait qu’elle était oui ou non une femme fidèle. Lio reconnut bien volontiers qu’il avait quelque chose à voir là dedans, quoi qu’ils se décident finalement à choisir comme version.

Ils se dirigèrent vers la chambre de Ginny – la suite étant uniquement composée d’une salle de bains avec baignoire et d’une chambre assez grande pour faire office de salon à une extrémité. C’est vers cet endroit que la mena Lionel, pour la faire asseoir. Tout de suite, elle se méprit et crut qu’il allait encore essayer de lui dire que son petit ami est un con et qu’il ne la mérite pas, mais ce ne fut pas du tout ce qui sortit de la bouche de son meilleur ami. Non. Sarah l’a quitté.

Sous le choc, la jeune femme l’assoma un peu de questions, ou plutôt de mots interrogatifs, essayant de connaître le fin mot de l’histoire. Quoi qu’il en soit, elle se leva et prit son meilleur ami dans ses bras, pour essayer de le réconforter. Il y a deux jours de cela...

« Why didn’t you tell me before ? »

Elle ne voulait pas se facher sur lui ou lui faire des reproches, mais elle aurait tout fait pour qu’il se sente mieux. Sauf que sous le choc, elle oublie légèrement qu’il a tenté de la joindre à plusieurs reprises.

« I’m so sorry. »

Elle desserra son étreinte lorsqu’il se recula légèrement et put voir des larmes dans ses yeux. Il n’avait jamais été dans un tel état depuis que ça s’était terminé avec Alice. Peut-être même n’avait-il jamais été dans un tel état pour elle. Elle porta sa main droite au visage de son ami, pour lui caresser doucement la joue, se sentant totalement impuissante. Pourtant, elle se devait de l’aider, elle ne pouvait pas le laisser dans cet état, ça lui brisait le cœur de le voir souffrir.

« I know it won’t help, but she’s making a huge mistake and she will realize it some time or another.»

Sa main libre vint à la recherche de celle de Lionel, pour rétablir un second contact physique. S’il avait besoin d’elle, elle l’aiderait, ne serait-ce qu’en lui donnant de l’énergie, et en lui faisant comprendre qu’il n’est pas seul, qu’elle est là et qu’elle ne le laissera pas tomber. Qu’il peut compter sur elle.

« Do you wanna sit ? Or drink ? Or whatever? Once again, I know it won’t help, but I love you. »

Trop touchée par la détresse de son ami, elle agissait un peu n’importe comment, disant Presque n’importe quoi et parlant de manière rapide. Son cœur lui faisait vraiment mal, alors qu’elle regardait celui à qui elle tient le plus au monde, son père faisant exception.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 8 Mai - 22:20

Lionel n'avait que très rarement connu les peines de cœur pour la simple et bonne raison qu'il avait toujours fait son possible pour les éviter. Il s'était toujours bien gardé de tomber amoureux. Il savait qu'il avait eu sa dose avec Alice et qu'il n'avait pas du tout envie de passer par ces douloureuses étapes une fois de plus. Il n'avait pas pu s'empêcher de tomber amoureux de Ginny, mais leur relation était bien différente. Ils n'avaient jamais été réellement ensemble. Il avait bien entendu souffert à l'idée qu'elle ne l'aimerait jamais comme il l'aimait; mais il s'était toujours consolé en se disant qu'un jour, ils seraient prêts tous les deux à se lancer dans l'aventure et à construire leur histoire à eux. Les choses n'avaient bien entendu pas évoluer comme il le souhaitait. Il était tombé sur Sarah et avait mis ses illusions de côté. Il s'était laissé aller. Etrangement, il n'avait pas eu peur de se confier à Sarah, de se donner à elle. Il la connaissait, il savait qu'elle ne lui ferait jamais de mal. Il avait surtout peur de ne pas être à la hauteur, et finalement, c'était peut-être le cas. C'était peut-être pour cette raison qu'elle avait dit non. Gin lui demanda pourquoi il ne lui en avait pas parlé plus tôt puisque cela faisait déjà deux jours qu'elle avait refusé de l'épouser.

« I had to pack my things... I did my best to avoid her at the appartment! Then I took my plane and came straight to you! »

Gin s'excusa. Lionel haussa les épaules. Il aurait dû se douter qu'une fille aussi bien que Sarah refuserait de s'engager avec lui pour la vie. Le pire était sans doute qu'il n'avait eu aucune explication face à sa décision. Il ne lui en avait pas vraiment laissé le temps non plus. C'était peut-être sa demande qui avait craint un maximum.

« Don't apologize! That's not your fault if I suck! »

Gin avait raison. Ça ne le soulageait pas du tout de savoir qu'elle avait une énorme erreur et qu'elle finirait pas s'en rendre compte. Il n'avait pas tellement été à la hauteur pour le coup et Dieu sait qu'il avait tout prévu pour que cette soirée soit mémorable. Il avait joué de malchance. Mais même ça, ça ne le soulageait pas.

« That does not make me feel any better... maybe she's right you know. I'm not worth marrying! »

Il rit sans joie tout en ne cessant pas de penser à cette fameuse soirée.

« I love you too... And I could use a drink! »

fit-il en s'étirant doucement. Il prit ses aises dans la chambre de sa meilleure amie tout en passant un main sur son visage pour effacer les larmes qui commençaient à y prendre place. Il ne voulait pas pleurer. Il voulait surtout oublier la douleur... Et oublier qu'il allait surtout bientôt devoir faire face à Sarah. Il ne lui avait pas parlé depuis qu'elle avait dit « non ».

« I ran away you know...I was at « Jule's », you remember that restaurant near the Eldorado. I had the ring in my pocket! Everything was settled! But Gabriel took it all away! Ah! »

il rit. L'anecdote était plutôt farfelue.

« He proposed to Thalia that night. Remember her? Sarah said it was cute. But that would have been cliché to propose after someone else did... »

Lionel tentait de se remémorer parfaitement la scène. Il avait été saluer son amie Gabriel et... Thalia. Il les avait félicité. Sarah aussi. Tay expliqua à Gin comment il avait décidé d'emmener Sarah au bord de la plage. Il détailla le moment où il s'était agenouillé et où il lui avait demandé d'être sa femme. Il ne put contenir ses larmes.

« She went down on her knees too... She caressed my skin and she said 'I can't... I can't do that'... that's what she said... and it's still going on, and on in my head! I mean... why? Why couldn't she? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 9 Mai - 19:24

Genesia non plus, n’est pas la meilleure connaisseuse des peines de cœur. Il faut dire que la jeune femme est plutôt du genre à ne pas s’attacher et que dans ses relations sérieuses, c’est toujours elle qui a tout fait foirer. Elle a été amoureuse de Lionel, pendant de longues années, et il n’y avait que lui qui comptait. Elle n’avait craqué que sur Gabriel, à Longwood, mais leur histoire était morte dans l’œuf parce que Thalia avait surpris Ginny et Lionel dans le parc en train de commencer à faire des choses. Enfin, elle avait revu un de ses amis New-Yorkais, William, avec qui elle avait passé une nuit torride... une des rares qui pouvaient entrer en compétitions avec celles passées avec Lionel, et ce garçon avait été l’amour de sa vie. A nouveau, c’est elle qui a tout gâché et dieu sait qu’elle le regrette chaque minute qui passe, même si elle essaye pour l’instant de construire quelque chose avec Caleb. Avec un peu de chance, ça pourra marcher entre eux deux, et pour une fois elle pourrait faire quelque chose de bien et non pas tout foirer !

« You did the right thing. »

Pas qu’il avait bien fait d’éviter au possible Sarah, mais plutôt qu’il devait venir la voir le plus tôt possible pour lui parler de ses soucis. Elle est sa meilleure amie en or massif, il ne faut pas qu’il l’oublie. Surtout dans un moment pareil. Ce qu’il y a de bien entre eux, c’est qu’il se connaissent tellement dans tous les sens qu’il n’y a pas trop de pudeur... Ce qui parfois peut-être aussi un problème. Dans ce cas-ci, Lionel ne craignait pas de mettre son cœur à nu devant miss Weastler, ni même de se laisser aller à pleurer.

« You DON’T suck ! I won’t allow you to say such stupidities, Tay’ ! »

Le prévint-elle. Elle ne voulait pas qu’il s’autoflagèle pour une décision prise par Sarah, sur laquelle il n’avait pas beaucoup d’emprise, tant elle est personnelle. Elle se mordit la lèvre lorsqu’il confirma qu’elle avait raison, qu’elle n’était pas en train de l’aider. Elle s’en voulut encore un peu plus et baissa les yeux un instant, avant de les relever, en colère.

« I totally hate you when you say those kind of things. You’re the best man ever. If you had ever proposed me, I would have say yes a million time in the past. There are thousands of women in the world who are expecting to meet somebody as good as you are. You can’t only blame yourself because she said no. She’s your girlfriend… she’s supposed to love you and to say ‘yes’.”

Elle remit un peu les choses en place, pour éviter que Lionel ne se sente trop mal. Bien sur, il n’était pas le seul à remettre en cause. Sarah avait pris sa décision, mais elle en était aussi responsable, il ne faut pas qu’il oublie ce ‘léger’ détail.

« Ok »

L’actrice jeta un coup d’œil vers le mini bar dont elle disposait, qui était en fait plus une espèce de petit frigo. Elle y avait entreposé quelques petits trucs à bécoter et aussi de quoi boire. Elle avait de la vodka et du jus d’orange. C’était un peu pauvre, mais bon, il n’allait pas se plaindre. Et puis en plus il ne devait pas conduire.

« Gab ? How could he... ? »

Elle entendit alors la suite de l’histoire et laissa glisser la bouteille – en plastique, heureusement – de jus d’orange de ses mains.

« He proposed that devil ? Well he left her previous wife and her kid to marry the meanest girl on Earth? I can’t believe it!”

Elle essaya de ne pas laisser sa colère trop s’exprimer, alors que son meilleur ami était en train de pleurer. Elle abandonna un instant ses boissons pour revenir à ses côtés et lui faire un câlin. Finalement, la situation était moins dramatique que ce qu’elle ne pensait. Ils n’ont pas rompu, elle n’a pas voulu se marier.

« Maybe she doesn’t want to wed. Or it’s not the good timing. You know, I should have wait some more time, before saying ‘yes’ to Will. I’m sure we’d still be together if I did. I think it’s better that she takes her time instead of saying yes and changing afterwards? Don’t you agree?”

Évidemment, plus facile à dire dans sa position que dans celle du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 9 Mai - 20:12

S'il avait pensé sur le moment que refaire sa valise et s'en aller était la meilleure des choses, il n'en était plus certain à présent. Il savait qu'il lui faudrait parler à Sarah à un moment ou un autre. Il n'avait même pas attendu qu'elle rentre à l'appartement. Il avait fui comme le lâche qu'il était et qu'il avait toujours été. Lionel n'avait jamais été un as en ce qui concernait les relations amoureuses et surtout lorsqu'il fallait assumer ses actes. Pourtant, une demande en mariage, il pensait pouvoir gérer.

*Faut croire que non *

Il n'avait pas imaginé une seule seconde que la jeune fille puisse dire « non ». c'était pour cela aussi qu'il s'en voulait énormément. Il était triste, bien sûr, mais son orgueil en avait pris un sérieux coup. Il avait tellement foi en sa relation avec Sarah qu'un refus de sa part ne lui avait jamais traversé la tête. Il avait même déjà commencé à s'imaginer à quoi ressemblerait leur mariage.

Il hocha la tête en riant sans joie lorsque Gin lui affirma qu'il ne craignait pas et qu'elle le le laisserait jamais dire de telles stupidités. Elle ne pouvait pas comprendre. C'était sans doute la seule chose que la jeune fille ne comprendrait jamais. Elle le voyait avec ses œillères de meilleure amie. Il aurait pu être le pire des nuls qu'elle l'aurait encore d
éfendu.

« Thanks for saying that... »

ça lui remontait quelque peu le moral de savoir qu'elle croyait toujours en lui. Il sourit vaguement lorsqu'elle lui confia qu'elle détestait quand il était comme ça. Il fallait avouer qu'il avait souvent le don de s'apitoyer sur sort sans jamais faire grand chose pour s'en sortir. Avec les années, il avait perdu ce défaut et s'en était toujours bien tiré. Mais il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas subi une rupture aussi douloureuse. Il ne releva pas lorsque Gin mentionna qu'elle aurait dit « oui » s'il lui avait demandé de l'épouser. Lui comme elle savaient qu'il avait eu l'intention de le faire à une époque.

« I know... I know all that! I don't understand what happened... why? Why couldn't she? I mean... we were stable. We wer doing good! Perfect actually! We were talking future... so... »

ça n'avait aucun sens pour l'américain. Sarah et lui avaient envisagé l'avenir et plus d'une fois. Ils avaient même abordé le sujet « enfants » une fois. Rien ne lui laissait présager qu'elle allait refuser de devenir sa femme. En même temps, il ne lui avait pas vraiment laissé l'occasion de s'expliquer à ce sujet. Gin sembla plus que choquée que Gabriel ait finalement -enfin, ajouterait-il- quitté Taylor pour épouser Thalia.

« She's not that bad anymore... I mean... we talked... she seemed normal, and believe me, that's a real shock! »

Thalia lui avait même paru adorable pour le peu de temps qu'il lui avait parlé. Et puis, Gabriel semblait heureux, comme s'il avait enfin trouvé un réel équilibre. Il lui avait même confié que même si Taylor l'avait mal pris, elle acceptait qu'il voit son fils, et pour lui, c'était le plus important. Gabriel... lui au moins avait une vraie vie de famille, un boulot, une future femme... Un larme perla à nouveau sur la joue de Tay. Gin vint presque immédiatement le consoler. Elle lui expliqua que ce n'était peut-être pas la fin avec Sarah et qu'elle ne voulait tout simplement pas se marier. Elle prit son couple avec William en exemple. Elle aurait pu avoir raison... mais Lionel connaissait bien sa petite amie... son ex petite amie?

« Yeah... I would looove to agree with you... If she wasn't the biggest '27 dresses' fan I know. She cried when she saw Alex and Izzie's wedding on G.A. She watched Prince William's wedding last week! I called her the wedding freak! She's been talking marriage for months... and when my mum said she was sorry she won't be able to witness any other important moment of my life... I figured... what the hell! Let's propose to Sarah!... »

il baissa la tête et la prit entre ses mains.

« It all seemed so right and now... nothing makes sense. She didn't even try to contact me! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 9 Mai - 22:45

Si Ginny croyait à nouveau à l’amour, il faut dire que c’est aussi parce qu’elle a vu son meilleur ami, qui était un des célibataires les plus tranquilles du monde, tomber complètement amoureux de la bonne personne. Lio vivait sa vie assez tranquillement, flirtant, sortant avec une fille, puis une autre, et profitant des bonnes choses. Puis un jour, il était tombé sur quelqu’un qui avait totalement changé sa vision des choses, et qui lui avait donné envie de reprendre des risques. Il avait pourtant beaucoup souffert d’amour, par le passé, mais il s’en était sorti.

Genesia Weastler, elle, avait quitté son petit ami, son fiancé qu’elle aimait par-dessus tout, par peur. Plusieurs peurs s’étaient immiscées en elle pour lui faire croire qu’elle n’était pas du tout faite pour un homme aussi génial que William Cohen. A présent, même si elle est toujours amoureuse de son ex, elle a l’espoir d’un jour rencontrer quelqu’un qui lui fasse changer les idées, même si elle n’oubliera jamais celui qui voulait l’avoir à ses côtés jusqu’à la fin.

« Don’t thank me. I mean it!”

Si elle a bien horreur de quelque chose, c’est de voir Lionel douter. Elle, elle sait tellement qu’il est gentil, doux, et merveilleux. Il a ses défauts, comme tout le monde, mais d’un autre côté, il a des qualités fort appréciables et Sarah a su voir en lui assez loin que pour réaliser qu’il est l’homme dont elle rêvait. Pourtant, contre toute attende, elle a refusé de l’épouser. Pour tout avouer, Genesia n’aurait jamais cru qu’elle dirait non.

« I don’t know. I’m not in her head. Maybe there is something you don’t know. Did you talked to her after that episode?”

Demanda-t-elle, tout en sortant deux verres, puis en versant de l’alcool dans le fond. Un tiers pour deux tiers de jus, normalement. Sauf qu’ici, ils ont besoin d’un remontant (a). Alors qu’elle s’appretait à verser le jus d’organe, la bouteille lui échappa des mains, encore fermée heureusement. Thalia Morrison. Ca, si elle s’en souvenait !

« I can’t stop thinking that without her, I would have a 4-year-old son. »

Ils auraient un enfant. Mais Lionel n’avait pas subit la perte de leur bébé de la même manière qu’elle. Cet épisode l’avait complètement détruite et anéantie, au point que la vengeance soit son seul leitmotiv. C’est à cette époque qu’elle avait commencé à prendre de la drogue, et que ça s’était plutôt mal terminé... jusqu’au retour du prince William x).

« Don’t wanna talk about her. »

Se contenta-t-elle de dire, alors que le discours de Lionel devint plus pénible et qu’il se mit même à se laisser aller à pleurer. Gin abandonna dès lors ses boissons pour se concentrer sur son ami et tenter de le consoler du mieux qu’elle le pouvait.

« I hate Alex and Izzie, but that’s not my point. Well, the fact that she loves romantic comedies doesn’t mean that she wants to marry. The problem is maybe not you.”

Essaya-t-elle de lui expliquer, en retournant à son ‘cocktail’, les terminant avant de tendre un des verres à son meilleur ami.

« She was maybe afraid. Or in a bad mood. Or well, I don’t know.”

Elle haussa les épaules en signe d’impuissance. Elle porta son verre à ses lèvres, en but une gorége et grimaça légèrement, tant la dose d’alcool était trop forte.

« Personal note : next time, Taylor takes care of the drinks. But, seriously, Lio. She is the one you should be talking to. Now. You need to know her reasons and I’m sure she’s as sad as you are right now. It’s so stupid because you love each other so much…!”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyMar 10 Mai - 15:09

Lionel savait qu'il n'avait pas à remercier Ginny puisqu'elle pensait tout ce qu'elle lui disait, mais il n'allait pas nier que ça lui faisait grand bien au moral de voir qu'il y avait au moins sur cette terre, une personne assez stupide que pour le trouver génial. Il savait qu'il exagérait et qu'il avait des hordes de fans qui tueraient pour pouvoir passer un moment avec lui. Mais même cette simple idée qui d'habitude le mettait de très bonne humeur ne suffisait pas à alléger sa peine. Même si meilleure amie, qui pourtant était le plus douée dans le domaine, n'arrivait pas à lui redonner le sourire. Lionel avait toujours cru qu'il était de ces personnes pour qui l'amour n'était pas une évidence. Il avait toujours senti au fond de lui même qu'il n'aurait jamais de chance. Il s'était fait une raison avec le temps. Bon nombre de filles l'avait soi disant aimé, mais il savait qu'aucune n'était tombée amoureuse de lui, si ce n'était Gin. Alors, lorsque Sarah avait débarqué dans son cœur, il y avait fait toute la place qu'elle souhaitait. Il n'avait pas voulu y croire, il n'était pas d'une nature très optimiste, mais avec le temps, avec les mots prononcés par la jeune fille, il s'était laissé prendre au piège. Il avait fait l'erreur ultime de s'emballer, d'y croire tout simplement. Il s'était répété des millions de fois qu'il avait tort, que ça finirait par lui retomber sur le museau. Pourtant, l'amour, c'était pour lui comme un balcon. Il avait beau y être monté plus d'une fois, et avoir fait des chutes vertigineuses, il y était toujours remonté. Quel imbécile! Mais une vie sans amour, ça n'était pas une vie. Il se demandait parfois si le bonheur qu'il avait éprouvé valait la peine qui en résultait.

« No... I didn't talk to her... I ran away! I left her a note. 'I'm sorry' it said! She should have called, right? »

Plus il y pensait, plus Tay était persuadé qu'il n'avait pas fui parce qu'il était dévasté qu'elle ait refusé de l'épouser. Cela ne lui faisait pas plaisir bien sûr, mais Lionel avait eu envie qu'après un tel refus, Sarah lui prouve qu'elle était amoureuse de lui. Il avait besoin d'être rassuré. La distance qui les séparait constamment n'avait pas aidé leur couple. Si même Thalia Morrison avait droit au bonheur parfait, pourquoi pas lui...

« We... would have a 4-years-old son! »

précisa-t-il. Ce qui aurait considérablement changé sa vie. Il ne serait pas une star du petit écran, serait sans doute marié à Gin. Sa vie aurait été tellement différente s'il n'y avait pas eu cette grande blonde. Il n'aurait jamais habité avec Sarah.

« I may not be the problem, but you have to admit that, to a guy, this is all pretty confusing! »

Après tout, il n'était qu'un homme. Il ne lisait pas dans les esprits tordus des femmes. Il l'avait entendue parler mariage, il avait rendu une visite à sa mère qui avait déploré sa possible absence aux évènements de sa vie. Il avait précipité les choses, sans doute, oui. Il avait eu peur de voir disparaitre sa mère. Il avait flippé, il n'avait pas réfléchi -d'ailleurs ça n'était pas son fort- et avait demandé sa petite amie en mariage. D'un autre côté... il avait toujours eu en tête que c'était l'issue inévitable pour Sarah et lui.

« I know! I should talk to her... I want her to call me so badly! I mean I PROPOSED TO HER! Come on! And she said no! She's supposed to be the one trying to reach me... »

Il se sentait presque comme un petit garçon qui faisait un caprice, mais dans le fond, c'était tout ce qu'il souhaitait: des preuves d'amour. Et il ne voulait surtout pas entendre ces bêtises de « l'amour n'a pas besoin de preuve »! Lionel porta à ses lèvres le verre que Gin lui avait tendu et qu'elle trouvait visiblement trop corsé. Tay, lui, le trouvait parfait!

« That's just what I need, trust me! »

fit-il en vidant son verre cul-sec. Il se leva ensuite pour s'en servir un autre. Ça ne pourrait pas lui faire du mal. Il avait sérieusement envie d'oublier que son manque d'assurance allait peut-être lui couter la femme de sa vie.

« You know what? You're right...! I'm gonna call her right now! I don't ware what time it is in Australia!... »

Il termina son deuxième verre d'un trait et se rua sur son portable pour composer le numéro de Sarah, réalisant que, s'il venait un jour à devoir couper les ponts, il le connaissait par cœur...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyMer 11 Mai - 17:51

Sous le choc. Genesia était carrément sous le choc. Elle avait du mal à s’imaginer que ce que Taylor lui racontait était la réalité, et pas qu’elle avait atterri dans une dimension parrallèle. Sarah et lui, c’est du sérieux, alors comment cela se faisait-il qu’ils en soient venus à rompre ? C’était tout bonnement impensable. Elle écouta Lionel lui raconter qu’il avait revu Gabriel, et lui expliquer comment il avait fait sa demande. Il raconta qu’elle avait dit non, et qu’à cet instant tout a dérapé... Plutôt compréhensible.

« Wait. You didn’t talk ? So how do you know that it’s over ?”

Elle plissa le front un instant, essayant de ne pas prendre un parti plus que l’autre, mais de rester neutre et de soutenir son ami du mieux qu’elle le pouvait.

« I mean... You didn’t have to leave a note. You should have talk to her or let her talk. You need to know why the hell she said ‘no’!”

Comment avait-il pu partir sans connaitre la raison de Sarah? Il est fou amoureux d’elle, alors pourquoi n’avait-il pas fait l’effort de mordre sur sa chique et d’assumer la baffe qu’il venait de recevoir, pour pouvoir discuter avec elle et voir en quoi ils avaient foirés, s’il y avait réellement un problème, ce dont l’américaine doutait. La danseuse a dû flipper, c’est tout. Elle peut très bien la comprendre.

« I totally admit. The fact is that you should have listened to her. You were already humiliated – according to you - so why not waiting five more minutes, just to prevent you from fantasying?”

En signe d’abandon, Ginny leva les bras avant de les laisser retomber le long de son corps.

« Well, maybe she wants to talk to you. But you ran away. She’s probably thinking that she has lost you because she said no and that she should have said yes even though she wasn’t ready or something like that. Do you really think that she’s able to sleep? To eat? To work properly? Come On Tay’. You know as I do that she’s crazy in love with you.”

Elle avait appris à connaitre Sarah et sait que c’est quelqu’un de bien. Lionel doit à présent comprendre qu’il aurait dû lui laisser du temps pour expliquer les raisons de son refus et surtout qu’il aurait dû lui laisser le temps plutôt que de s’enfuir. La jeune femme a peut-être interprété ça comme une rupture et du coup pense que plus rien n’est en son pouvoir pour reconquérir son chéri.

Elle fit une grimace après avoir goûté à sa boisson et commenta le fait qu’à l’avenir, il devait être celui s’occupant des dosages. Il prétendit que c’était parfait. Idiot x).

« Well, wait. Don’t you think it’s better to talk to her IRL instead of on the phone ? I think you should talk to Sarah. As soon as possible. You should go to the airport and go back to your flat and apologize for leaving and then she’d be able to apologize and explain her reasons.”

Elle n’était pas sure qu’il soit aussi raisonnable et romantique qu’elle, mais elle pouvait toujours essayer. Si William avait repris contact avec elle après qu’elle l’ait quitté devant l’autel, elle serait avec lui à l’heure actuelle et cette pensée lui fendit le cœur. Si seulement quelqu’un avait conseillé au New-Yorkais de pardonner à Gin et de refaire à nouveau un pas vers elle...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyMer 11 Mai - 23:06

Comment savait-il que c'était terminé? Les signes étaient pourtant très clairs. Elle avait refusé de l'épouser, elle lui avait dit qu'elle ne pouvait pas, elle ne l'avait pas appelé, elle n'avait pas tenté de prendre contact avec lui. Puis, il y avait eu le « I can't do this anymore... » qu'il n'avait pas tellement pris comme une déclaration d'amour. Il soupira.

« That's a sign right? »

demanda-t-il à Gin, en lui adressant son regard de cocker comme s'il espérait qu'elle abonderait dans son sens uniquement parce qu'il lui faisait les yeux doux. Il avait bien pris conscience, avec le recul, qu'il avait peut-être dramatisé et qu'il avait fait une tempête dans un verre d'eau. En réalité, tout devenait tellement flou dans sa tête qu'il avait l'impression qu'il prêtait à Sarah des propos qu'elle n'avait jamais tenus, et qu'au contraire, il oubliait certains détails qui auraient rendu sa réaction bien plus plausible. Il essayait de se rappeler précisément ce qu'elle avait dit pour qu'il rentre à leur appartement tellement en colère.

« Of course I do! I didn't wanna have to face her...I hurt so much and... »

Il fronça les sourcils. Il n'était pas parti pour rien. Il n'avait pas choisi de ne pas l'attendre. Il avait fait sa valise en rentrant à l'appartement pour une raison précise. Il avait attendu des heures entières à l'aéroport, mais ça, c'était à cause d'elle.

« She said 'Go home'... she said 'not the appartement, go to your home »...

C'était ce qu'elle avait murmuré alors qu'elle quittait la plage après avoir refusé de l'épouser. Elle ne lui avait pas demandé de l'attendre, au contraire, elle lui avait demandé de partir, de retourner aux États-Unis. Il secoua la tête. C'était pour cela qu'il ne l'avait pas attendue. Une larme vint perler au coin de ses yeux. Son cœur se serra une nouvelle fois. Il n'avait pas fantasmé. Il n'avait pas imaginé sa rupture avec Sarah. Ce n'était pas uniquement son orgueil qui avait parlé. Il l'avait réellement vécue cette scène. Lionel étouffa un cri d'impuissance après le long discours de Gin sur ce que pensait probablement Sarah, mais ce n'était pas le cas. Elle était sans doute ravie qu'il soit parti aussi vite. Elle pouvait vivre tranquillement sans son boulet.

*T'exagères pas un peu là?
- Nan!*

« Trust me, she must be celebrating me going away! I know I'm overreacting! But had you heard what she said, you'd have done the same! Or worse! I'm the one who couldn't sleep for a minute thinking that she didn't want me there.. that distance had driven us apart! »

Il se prit la tête entre les mains une nouvelle fois, mais Ginny avait raison. Il fallait qu'il lui parle, qu'il soit sûr des mots qu'elle avait prononcé cette nuit-là. Il se rua donc sur son téléphone. Sa meilleure amie suggéra qu'il reprenne un avion et qu'il aille lui parler de vive voix. Il rit ironiquement tout en jetant un regard peu amène à cette pauvre Genesia qui ne lui avait en soi rien fait.

« No.. I'm not going back there to hear she doesn't want me there... Picture it... 'Honey, I'm home'! No way! Han, han, I'm not doing that! I'm calling her! »

il avait pris sa décision. Il allait l'appeler et au moins, il serait fixé. Il entendit la première sonnerie. Puis une deuxième, puis ensuite une troisième. Il tomba ensuite sur la messagerie... Tay rit sans joie.

« I guess she doesn't wanna talk to me... »

Lionel se dirigea à nouveau vers l'alcool qui semblait l'attirer comme à une certaine époque.

« I'll drink to that! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyJeu 12 Mai - 17:36

Genesia prenait son rôle de meilleure amie très au sérieux. Cela veut dire tout d’abord qu’elle est une oreille attentive, face à son meilleur ami. Elle écoute attentivement ce qu’il lui dit et essaye de le conseiller au mieux. Pour ce faire, elle n’abonde pas spécialement dans son sens. Lionel et elle ont l’habitude d’être francs l’un envers l’autre, même quand ils savent bien que ça ne va pas spécialement faire plaisir à l’autre. Ils ont beaucoup de respect l’un pour l’autre et préfèrent donc éviter de mentir. Disons qu’ils commentent plus souvent une omission qu’un mensonge éhonté.

« Dunno. »

Répondit-elle sincèrement, en haussant les épaules. Comment se mettre à la place de Sarah ? Et à celle de Lionel. Ce dernier finissait par l’embrouiller. Au début, elle était persuadée que Sarah avait juste paniqué, mais au plus leur discussion avançait, au plus les doutes de Lionel commençaient à la gagner. Elle essaya cependant de rester positive et se remémora Sarah. Elle aime Lionel. Point barre. Quoi que... visiblement, cette dernière avait demandé à Lionel de rentrer chez lui.

« Are you sure ? Did she really say that ? If she does, I’ll be the one taking the plane and kicking her lovely ass!”

Elle avait du mal à en croire ses oreilles. Ca ne ressemblait tellement pas à la douce jeune femme qu’elle avait appris à connaître – et à apprécier, avec le temps. Quoi que d’un autre côté, elle ne la connaissait pas tant que ça. Elle ne l’a fréquenté que quelques mois, et par le biais de Lionel. Pourtant, elles ont fait quelques soirées entre filles et Gin pensait être devenue une amie pour la jeune femme. Visiblement, Sarah n’avait pas été très honnête d’avoir toujours prétendu que Lionel était celui qu’elle attendait depuis toujours. Genesia essaya de voir si Sarah n’avait pas agit de la sorte parce qu’elle ne voulait pas que Lionel perde son temps à ses côtés, un peu comme elle avait fait avec William. Elle s’était enfuie, parce qu’elle savait qu’elle ne serait jamais assez bien pour lui.

« I’m so sorry for you. But let me tell you something. No you are with me. And I will take care of you. I’ll help you. You won’t be alone anymore and I won’t let you neither destroy yourself nor complaining all the time.”

Elle lui lança un petit sourire, signifiant qu’elle ne pense pas réellement qu’il est du genre à passer son temps à se plaindre. D’un autre côté, elle devait abattre sa dernière carte et lui proposa de repartir immédiatement, dans l’idée de sauver son couple. Une nouvelle fois, il n’en fit qu’à sa tête et décida de téléphoner à Sarah. Mauvaise idée.

« Tay’ ! She’s probably sleeping ! You, guys are so selfish! Well, maybe she should be up day and night to wait for you call, but it’s impossible. It was two days ago. You should have called sooner or you shouldn’t expect her to stop living because of you. She’s broken hearted, I’m sure of it, but she must keep on living. Are you sure this third orange vodka is necessary?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 15 Mai - 14:12

[Désolée... c'est un peu pitoyable xD je fais ça pendant ma pause entre sociologie et histoire comparée des arts donc... ouiii vive les exams!]

Taylor était parfaitement conscient qu'il cherchait des réponses qu'il n'obtiendrait jamais, et certainement pas de la part de Genesia. La jeune fille n'avait pas la moindre idée de ce qu'il se passait dans la tête de Sarah. À vrai dire, la seule qui pourrait sans doute répondre à son éternel questionnement, c'était le centre même de son problème. Mais nul n'était sans savoir que Lionel n'était pas très bon lorsqu'il s'agissait de faire face aux événements. Il avait une fâcheuse tendance à prendre la fuite et à ne pas regarder en arrière. C'était même le pro des disparitions soudaines lorsque la situation devenait trop difficile à gérer. C'était d'ailleurs cet aspect de sa personnalité qui l'avait conduit en Australie.

« Yeah... she said it! »

Lionel avait peut-être beaucoup de tort. Il fuyait quand il ne savait plus comment gérer. Il râlait presque comme une fille pour des broutilles. Il était buté. Mais jamais il n'aurait quitté Sarah si elle ne lui avait pas demandé de partir. Il l'aimait bien trop pour ça. Il n'aurait pas pu se résoudre à passer les portes de l'appartement si elle ne lui avait pas donné le feu vert. À la réflexion, il ne savait même pas pourquoi il lui avait obéi. Cette situation n'était pas claire. Il fallait dire que tout s'était tellement mélangé dans l'esprit de Tay que plus rien ne semblait avoir du sens, même pas son retour aux États-Unis. Il avait passé quelques heures en mode « off ». Il n'était même plus certain de comment il avait débarqué que Genesia. Il savait par contre qu'il l'avait prévenue à l'avance, par facebook. Tout semblait si flou.

Il tendit l'oreille sur le discours rassurant de Gin. Elle était là pour lui et n'avait pas l'intention de le regarder se détruire ou se plaindre. Il la serra doucement contre lui avant de soupirer. Il songea un moment à toutes les épreuves qu'ils avaient traversées. Ginny, c'était l'amie parfaite. Jamais elle n'avait failli. Elle s'était toujours montrée présente.


« Thanks sweetheart! I'll stop complaining, I promise! It's just... still hurting right now. »

Pour arranger les choses, Lionel eut la brillante -ou pas- idée d'appeler sa belle, qui ne répondit pas, lui causant une nouvelle douleur au coeur, ce qu'il soigna avec un nouveau verre de vodka.

« Necessary... maybe not! »

Il déposa le verre un peu plus loin hésitant à s'en servir encore un. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait plus bu de grand matin. Il s'était même juré que cela ne lui arriverait plus jamais. Il avait fait cette promesse à la mort de son père. Il ne voulait pas devenir comme lui, et il avait senti à l'époque qu'il commençait à avoir besoin de son verre tous les jours. Il s'en était plutôt bien sorti jusqu'à aujourd'hui.

« I'm gonna let her keep on living without me then! »

après la tristesse, venait le côté amer. Étrangement, Tay sentait sa tête tourner. Il n'y avait pas que les effets des trois vodka qu'il venait d'enchainer. Il y avait le décalage horaire, le flou artistique dans lequel il nageait depuis qu'il avait quitté Sarah sur la plage. Il vint s'allonger sur le lit de Genesia et rit sans joie.

« Screw her! Screw every single girl on this planet!»
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyMer 18 Mai - 12:38

Il faut vraiment que Lionel discute avec Sarah. C’est le seul conseil que Genesia peut lui donner. Ce n’est pas à elle à répondre à toutes ses questions, mais bien à la petite amie de Lionel. D’ailleurs, elle ne manqua pas à plus d’une reprise de lui conseiller de parler avec elle, la seule qui pouvait expliquer ses actions. Bien sur, en tant que meilleure amie, Ginny essayait de dénouer la situation pour voir quelles étaient les différentes options. Que s’était-il passé dans la tête de Sarah ? Pourquoi avait-elle dit non ? Cette histoire de demande en mariage la touchait particulièrement, puisqu’elle lui rappelait William, l’amour de sa vie. Un amour sur lequel elle avait dû mettre une croix, comme sur son passé douteux avec Lionel. Tout était tellement plus simple, alors.

« I don’t understand why she said that.”

C’était tout ce qu’elle pouvait dire. Elle ne comprenait pas. Et elle ne voyait aucune raison valable qui aurait pu justifier ce choix. Elle était vraiment triste pour son ami qui devait vivre une situation vraiment difficile et faire face au rejet de l’être aimé. Du coup, elle lui signala, au cas où il en doutait, qu’elle serait toujours présente pour lui et qu’elle ne le laisserait pas tomber. Qu’elle ne le laisserait pas non plus se plaindre pendant des heures sur sa situation non plus. Il faut qu’il prenne les choses en main. Elle lui sourit gentiment, alors qu’il la remercia.

« I know. You can still complain for a while. »

Ajouta-t-elle, avec un petit sourire légèrement triste. Elle voudrait tellement pouvoir lui enlever toute sa peine, quitte à la vivre elle-même. Elle préfèrerait que ça lui arrive à elle plutôt qu’à lui, parce qu’elle a une sainte horreur de le voir malheureux.

Elle lui demanda s’il était vraiment nécessaire qu’il boive autant. S’ils étaient en sortie ou en train de faire la fête, ça ne la gênerait pas du tout, mais pour le coup ici, il buvait juste pour oublier, du moins c’est ce dont elle avait l’impression. Lorsqu’il sembla hésiter à se vider un nouveau verre, elle s’approcha et le prit, pour ‘tenter’ de l’en empêcher. S’il le voulait vraiment, il en prendrait un autre, mais elle était sa meilleure amie et devait veiller sur lui.

« She is going to come back. I’m a hundred percent sure of it. It is impossible to live without you. I know what I’m talking about.”

Avoua-t-elle, alors qu’il s’allongea sur son lit. Elle resta debout pour sa part, mais se sentit soudain bizarre de le regarder de si haut. Elle poussa un peu les jambes du garçon, pour s’asseoir près de lui.

« Screw... me ? »

Demanda-t-elle ensuite, après sa déclaration x).
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyJeu 26 Mai - 14:53

Bien entendu, Genesia ne comprenait pas ce qui avait poussé Sarah à prononcer de telles paroles. Même Lionel ne comprenait pas. D’ailleurs, il commençait à en avoir un peu marre d’essayer de comprendre. Cela faisait bien quarante-huit heures qu’il passait son temps à se demander ce qui avait bien pu se passer dans la tête de sa bien-aimée. À vrai dire, il fallait qu’il passe à autre chose. Non pas qu’il oublie Sarah en une semaine, c’était tout bonnement impossible. Il ne pouvait pas faire une croix sur une si longue relation –et de loin la meilleure de toute- en deux temps trois mouvements. Non il fallait simplement qu’il change un peu d’air, qu’il s’aère la tête, qu’il pense à autre chose. Et quand il irait mieux et qu’il aurait pris un peu soin de lui, il aurait sans doute plus de force pour faire face à la vérité… ou pour enfin retourner en Australie pour rendre visite à Sarah et avoir une explication face à face. Retourner maintenant ? Exécrable idée. Il se mettrait probablement à pleurer, puis à la supplier, puis à la crier dessus, pour finir par l’insulter, partir, et pleurer encore un peu. Il était trop instable pour une confrontation face à face. Le téléphone semblait une option raisonnable, mais Sarah ne décrochait pas.

« A while ? And if it doesn’t get better… you’ll allow me to cry a bit more ? »

Demanda-t-il en lui adressant des yeux de cocker. Il finit par esquisser un fin sourire, sans doute le premier depuis qu’il avait quitté son appartement australien. Il fronça les sourcils. Il avait le sentiment qu’il n’était pas autorisé à sourire. C’était comme après la mort de son père. La première fois qu’on l’avait fait rire aux larmes après son décès, il s’en était immédiatement voulu. Il s’allongea donc sur le lit et plaça ses deux mains derrière sa tête alors que Gin lui assurait un retour prochain de Sarah.

« I don’t wanna think like that you know… Think negative ! So when something good comes around, it’s like a nice surprise !... »

Fit-il tout en regardant le plafond.

« Wait… did you just say you couldn’t live without me ? »

Demanda-t-il en suite en se redressant doucement pour venir la chatouiller –juste un peu- au niveau des côtes. Il rit doucement. Il envoyait balader toutes les filles et Gin lui demanda s’il en allait de même pour elle.

« No… No ‘Screw you’… Or not in that way at least… I seem to remember other much more pleasant ways to screw you… »

Plaisanta-t-il avec un large sourire sur les lèvres. Il se pencha vers Gin et l’enlaça.

« Sorry… My joke was a bit gross ! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyVen 24 Juin - 9:25

Genesia se trouvait, il y a un bon quart d’heure de cela, dans un bain, en train de se prélasser. Elle avait besoin de se relaxer et de se détendre… Drôle de tournure qu’avait dès lors pris la soirée. Elle s’était attendue à beaucoup de choses, sauf à voir débarquer Lionel. Il faut dire que si elle avait répondu à ses appels, elle aurait peut-être un peu mieux compris la situation. Ca n’était en rien tourné contre son meilleur ami, mais elle avait vraiment beaucoup bossé ces derniers jours et pensait sincèrement le rappeler, dès qu’elle aurait deux minutes.

Passé le choc de le revoir, vint celui de l’annonce. Lionel avait demandé Sarah en mariage et la jolie danseuse avait refusé. C’était tellement difficile à croire qu’elle avait retourné la situation dans sa tête dans tous les sens. Elle avait essayé de trouver quelques excuses à la jeune femme pour dédramatiser la situation, mais n’arrivait pas à en trouver une pour le fait qu’elle ait demandé à Lionel de rentrer chez lui.

« No, honey. I don’t want you to cry. It breaks my heart every single time. »

Répondit-elle de sa voix la plus douce, avec toute l’honnêteté du monde. Lionel est son frère d’âme. Ils sont amis depuis des années et ont vécu tellement de choses que lorsqu’on lui fait mal, c’est comme si on blessait Ginny.

« Ok. She’s not going to come back. You’re gonna be alone for the rest of your life. Do you feel any better ? »

Elle se permit un petit sourire moqueur, après avoir exagéré les propos du garçon. Ca n’était pas méchant, mais juste qu’il lui avait tendu une perche qu’elle n’avait pas pu ne pas saisir.

« Did I ? »

Demanda-t-elle en souriant, avant de se tortiller légèrement lorsqu’il la chatouilla. Puis, il vociféra sur toutes les filles, et elle lui demanda si elle faisait partie du lot. Lorsqu’il commença à devenir un peu vulgaire elle leva les yeux au ciel en secouant la tête, puis il l’enlaça et s’excusa légèrement.

« A bit ? It was totally gross. But unfortunately, I’m used to it… »

Fit-elle, en se penchant légèrement vers lui et lui glissant un bisou sur la joue, pour le distraire, pendant que sa main prenait un oreiller avant de le lui rabattre sur la tête XD.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 4 Juil - 23:47

Ces derniers jours n’avaient pas tellement été de tout repos pour Lionel. Il était passé voir sa petite amie Sarah en Australie. Leur relation était bien plus difficile depuis qu’une si grande distance les séparait. Il avait cru que ce serait un moment de retrouvailles sans pareille mais les choses ne s’étaient pas déroulées selon ses plans. A présent, tout ce qu’il pouvait faire, c’était ressasser les évènements au grand dam de sa meilleure amie qui devait supporter sa petite crise existentielle. Même si au fond de lui, il estimait que sa réaction était légitime, il s’en voulait de s’imposer ainsi à cette personne qui avait déjà tant fait pour lui. Gin lui rappela d’ailleurs que ça lui faisait mal de la voir dans un état pareil. Il enfouit un moment sa tête dans un oreiller.

« I know ! I’m so sorry ! »

S’excusa-t-il. Elle était la seule personne à laquelle il pouvait se confier en ce moment. Il fallait dire que sa mère n’était pas dans un état particulièrement rassurant, et il ne voulait pas rajouter de nouvelles pressions sur ses épaules. Il fallait qu’il soit toujours au top devant elle, s’il voulait lui donner courage et espoir. Il ne savait toujours pas quel était ce mal qui la rongeait. Pour elle, il demeurerait fort.

« No… I don’t… But that sounds realistic ! »

Fit Lionel en s’apitoyant une fois de plus sur son sort. Genesia ne dépeignait pas un avenir particulièrement folichon. Mais il préférait de loin penser que rien n’irait bien, et être agréablement surpris sur tout à coup les choses allaient mieux. Il ne réalisait pas qu’il s’enfermait dans un cercle vicieux particulièrement négatif. Le pire était sans doute que Tay savait à quoi il s’exposait. Lorsqu’il était malheureux, il retombait souvent dans ses vieux travers. Il sortait, buvait, se tapait n’importe qui, tout en sachant pertinemment bien que ce n’était pas ce qu’il désirait. Il ne voulait pas reproduire ce même schéma. Et pourtant…

Il fallait donc qu’il puisse compter sur Ginny. C’était bien la seule personne à même de l’empêcher de se pourrir la vie et de se saboter comme il le faisait si bien.


« Yeah you did ! I hope you did ! I couldn’t live without you either!”

Répliqua-t-il avec un léger sourire. Il la chatouilla doucement et se surprit à sourire lorsqu’elle se tortilla sous ses mains. Il émit quelques commentaires déplacés sur les femmes, que Gin prit for heureusement bien. Elle vint déposer un baiser sur sa joue et Tay sourit. Il ne s’attendait pas à ce qu’un oreiller lui arrive sur la figure juste après. Ne comptant pas la laisser s’en tirer à si bon compte, il se redressa et la frappa à son tour.

« You really thought you could get away with that ? »

Fit-il avant de s’acharner –gentiment- sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyMar 5 Juil - 15:31

« Don’t be. It’s not your fault. »

Elle le regarda tendrement, ne pouvant évidemment pas lui en vouloir de souffrir. Le pauvre, il n’aurait pas demandé mieux que sa petite amie accepte qu’ils se marient. Quelle horreur que de dire non. D’autant plus qu’elle ne lui a pas donné de raison. Ginny aussi, s’était enfuie sans donner de raison… Elle avait eu du mal à dire « oui », elle aussi, mais à un tout autre moment. Peut-être que Sarah était, au final, plus courageuse qu’elle. D’un autre côté, elle est sure que la danseuse est amoureuse de Lionel, alors pourquoi diable lui avait-elle demandé de rentrer chez lui ? Elle sait que la maman de Lionel n’est en plus pas dans un très bon état, alors elle aurait au moins pu le ménager un peu, histoire qu’il ne se prenne pas tout dans la figure en une seule fois. Au moins, il pourrait toujours compter sur elle. Elle ne le laisserait jamais tomber, elle l’aime bien trop pour ça.

« Dreaaaaams are my reaaalityyyyyyyyyy »

Commença-t-elle à fredonner, en sachant très bien qu’elle n’avait, à l’inverse de Lionel, aucun don pour la musique. C’est une vraie catastrophe, mais bon, il voulait vivre dans la réalité, et elle voulait lui montrer que tout n’est pas spécialement moche, cette chanson est donc un bon compromis ^^.

« Now that I’m sure that you feel the same… Ok, I admit it. I can’t live without you. »

Elle l’avait déjà dit à mots couverts, mais ça ne la gênait pas de le crier au monde entier. Entre elle et lui, il y aura toujours quelque chose de spécial, de particulier. Une alchimie, une compréhension naturelle que certains leur envient, d’autre leur jalousent.

La vengeance machiavélique de Genesia avait fonctionné à ravir. Elle avait baissé la garde de son ‘assaillant’ avec un bisou, pour mieux venir se venger en lui assénant un coup d’oreiller sur la tronche. Ca lui apprendre à être salace ^^. Elle rit comme une gamine lorsqu’elle vit que son coup était réussi et que Lionel n’avait rien vu venir.

« I hoped so. Please, stop it ! »

Ce fut à son tour d’être surprise, mais elle se doutait que Lionel ne la laisserait pas s’en sortir aussi facilement.

« Outch. Aie. It hurts Lionel ! »

Elle pouvait très bien jouer la comédie, mais à lui, c’était bien plus difficile qu’à n’importe qui. Elle fit mine de porter les mains à son visage pour les mettre en le coussin et le faux endroit où elle avait mal x). Elle a du lui faire le coup déjà quoi ? 15 fois ? Et puis, elle ne l’appelait Lionel que dans les cas réellement graves et quand elle essayait de lui faire croire que quelque chose est grave ^^.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyJeu 7 Juil - 23:58

Bien entendu que ce n’était pas de sa faute. Il n’avait pas demandé à ce que sa vie s’écroule en si peu de temps. Lionel avait le sentiment que tout ce qu’il avait mis des années à construire, faisant fi de ses plus grandes peur était en train de sa casser royalement la figure. Plus rien ne tournait rond dans sa vie. Il perdait complètement pied. Heureusement qu’il avait Genesia. C’était bien ce qui lui restait de plus précieux, avec sa petite maman. Mais Gin donnait un réel sens à sa vie.

Lorsque sa meilleure amie se mit à chanter, Lionel se boucha presque immédiatement les oreilles en riant doucement.


« Please ! Don’t sing ! »

Il rit de bon cœur. Elle avait vraiment le chic pour lui remonter le moral au moins un minimum.

« No wonder why I never asked you to sing a duet with me ! »

Il la serra doucement contre lui lorsqu’elle admit –enfin- qu’elle ne pourrait pas vivre sans lui. D’ailleurs, c’était bien simple, c’était réciproque. Tay n’imaginait pas sa vie sans Gin. Elle avait toujours la meilleure des réactions avec lui, ou si ce n’était pas le cas, elle avait toujours d’excellentes raisons d’agir comme elle le faisait. Taylor finissait souvent par le constater. Mais il préférait en général ne pas trop mentionner qu’elle avait raison.

Il y avait entre eux une complicité inexplicable qui les liait. La preuve était qu’ils étaient une fois de plus en train de se chamailler comme des enfants.


« Oh no, I won’t ! »

Fit-il en reprenant son attaque de plus belle avant qu’elle ne le supplie d’arrêter en prétextant qu’il lui faisait mal. Il arrêta un instant. Elle l’avait appelé Lionel. C’était grave. Il fronça les sourcils, la regarda un moment puis déclara :

« I really thought I’d fall for that act ? I know you better!”

Il se remit à la chatouiller de plus belle. Il la connaissait par cœur. Elle avait dû lui faire le coup, quoi ? Quinze fois !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptySam 9 Juil - 1:42

Genesia connaissait Lionel par cœur et la réciproque était de mise. Lorsqu’elle va mal, il est la personne à aller voir pour lui redonner le sourire. Ce soir, elle espère vraiment pouvoir faire pareil et essayer de chasser un bref instant, même deux minutes seulement, les ennuis de son ami et lui permettre de vivre autre chose que son chagrin. Du coup, elle n’hésite pas à donner de sa personne. En se mettant à chanter, par exemple. Elle sait que Tay’ va lui dire quelque chose de désagréable et que du coup, ça le fera rire. L’objectif serait atteint.

« Why not ? »

Fit-elle de son air le plus innocent du monde, attendant la suite de son explication.

« Because I would have said no. I only perform with superstars. Not with some immature young boys who think they are talented. »

Elle lui tira la langue, avant de sourire. Dieu sait qu’elle est la première fan de Lionel et qu’elle le trouve fabuleux sur scène, alors elle sait qu’il ne croira pas un seul mot de ce qu’elle venait de dire. Et puis de toute manière, elle n’a pas envie de chanter de duo, elle préfère qu’on ne voit qu’elle, mais elle garda cet argument pour une autre fois ^^.

En quelques minutes, voilà qu’ils commençaient à se chamailler. C’est l’américaine qui avait lancé les hostilités, en attaquant physiquement son ami. Ce dernier ne souffrait pas de trop – fort heureusement – puisqu’elle lui avait simplement asséné un gros coup d’oreiller sur le visage. Et puis là, il se vengeait assez bien. Elle lui demanda d’arrêter, mais comme elle pouvait s’y attendre, il refusa.

Elle fut donc obligée de jouer à l’actrice, de faire semblant d’avoir mal quelque part pour que Lionel baisse sa garde et qu’elle puisse reprendre le dessus du combat. Cependant, elle n’était pas sure que sa technique fonctionnerait. Contre toute attente, Lionel s’arrêta. Elle essaya de masquer un sourire machiavélique, mais les propos de son ami la laissèrent perplexe… jusqu’à ce qu’il reprenne les chatouilles de tout à l’heure. S’il y a bien quelque chose à quoi elle ne peut pas résister, c’est ça !

« I… really… hate the fact… that you know me so… good. »

Réussit-elle à articuler, entre deux rires. Ils avaient beau avoir presque un quart de siècle, ils peuvent parfois être de vrais gamins. Gin se laissa tomber en arrière, n’ayant absolument aucun moyen de résistance face à des chatouilles et avait les larmes aux yeux, tant elle riait. Elle se calma lorsqu’elle entendit frapper à la porte.

« What’s this ? »

Elle plissa les sourcils et posa un regard sur son reveil.

« Oh, that’s the room service. They bring me my meal. Could you just go and talk to the guy ? Because I think I’m too hot to face a man in uniform. He’d fall in love with my sexy legs and well… I’d have to tell him to go because you’re here. So it would be very helpful if you could handle this while I finish to get dressed ! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyDim 10 Juil - 12:51

Pourquoi ? Pourquoi il ne voulait pas qu’elle chante. Lionel rit doucement. Il se doutait bien que la jeune fille ne faisait que le taquiner. Elle était tout à fait consciente de son potentiel inexistant. Elle était peut-être une excellente actrice, même l’une des meilleures de sa génération, mais le chant n’avait jamais été son fort. Tay se souvenait encore que la première fois où il l’avait entendue pousser la chansonnette. C’était à l’époque du lycée. Ils avaient une petite soirée avec leur groupe de théâtre de l’époque et l’hôte de la soirée –Astor, s’appelait-il si les souvenirs de Lionel étaient bons- avait proposé un karaoke. Terrible idée. Gin avait littéralement massacré un classique de la chanson américain « I will survive ». Cependant, elle avait bien diverti toute la petite assemblée.

« With… superstars… You wanna play it that way huh ? »

Répliqua-t-il un fin sourire aux lèvres. Aucun doute sur le manque de sérieux de son amie. Elle avait toujours été la première à admirer ses chansons. Sans doute parce qu’elle en était généralement le sujet principal. Les plus jolies chansons composées par Taylor étaient sans doute celle qu’il avait écrite en l’honneur de sa meilleure amie.

« I’ll be a superstar one day… And you shaaaaall siiiing with meee ! Genesia Weastler!”

Ajouta-t-il avec une grosse voix qui ne lui allait finalement pas si bien que ça. Il pouvait être très sexy quand il le voulait, mais cette voix-là faisait presque un peu peur. Elle ressemblait plus à celle d’un gourou qu’autre chose.

Tay se racla le fond de la gorge juste avant que Ginny ne lance les hostilités. Ils avaient le don de s’aventurer très rapidement sur ce genre de terrain à s’envoyer d’abord des vannes, puis des oreillers, pour finalement en venir aux mains et aux chatouilles, une arme redoutable contre la jeune fille. C’était d’ailleurs la partie de leurs chamailleries que Lionel préférait. Avant, c’était sans doute parce que leurs parties de mains menaient aux parties de jambes en l’air. Aujourd’hui, c’était simplement parce qu’il adorait voir Gin se tortiller, incapable de faire quoique ce soit.


« Keep hating me ! I love it !”

Ajouta-t-il avant qu’il n’entende quelqu’un frapper à la porte.

« You’re a lucky woman ! »

Déclara-t-il en enlevant ses mains du corps de sa meilleure amie. Il crut qu’elle allait aller ouvrir la porte elle-même, après tout, c’était sa chambre. Mais elle demanda gentiment à Lionel de le faire, sous prétexte qu’elle ne voulait pas que le garçon tombe amoureux de ses jambes. Il leva les yeux au ciel et se dirigea vers la porte.

« You know… you don’t have to get dressed… »

Plaisanta-t-il avant d’ouvrir la porte et de tomber nez à nez avec un groom visiblement très jeune, un large sourire aux lèvres. Visiblement, c’était un habitué, et en effet, il aimait bien Genesia . son sourire s’effaça lorsqu’il aperçut Lionel.

« Hi ! Thanks… … Close your mouth I’m her best friend. She’s still yours if you want to, but hey… you should make a move soon. She likes man, not boys! See ya!”

Il referma la porte avant avoir pris possession du repas de Genesia.

« Gooood ! I’m so hungry ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 11 Juil - 11:22

En finalement assez peu de temps, Ginny réussit – du moins, elle en eut l’impression – à faire s’envoler l’espace de quelques temps les soucis de Lionel. Elle détourna son attention en chantant une réplique d’une chanson et ça suffit au garçon que pour vouloir la faire taire et qu’ils commencent à se chamailler, comme ils le font depuis dix ans ! Lio se moqua d’elle gentiment en expliquant qu’il se souvient maintenant de pourquoi il n’a jamais fait de duo avec elle et la jeune femme feignit de se vexer, lui lançant une petite pique au retour. Tout cela uniquement pour rigoler, parce qu’ils sont comme ça, qu’ils fonctionnent de cette manière.

Taylor sait très bien que Genesia est folle de ses chansons. Avant elle était même folle de lui tout court. Depuis, de l’eau à coulé sous les ponts, mais elle est toujours sa première fan, d’autant plus qu’elle a été pendant fort longtemps sa muse. C’est sans doute à cette époque qu’il a écrit ses meilleurs titres, selon elle. Elle se souvenait parfaitement du moment où il lui avait chanté pour la première fois un titre pour elle, à Longwood, alors qu’ils venaient de se disputer et qu’ils se tenaient chacun d’un côté de la porte de la chambre d’étudiante de la jeune femme.

« You’re almost scaring me, you know ! »

Elle le regarda avec de grand yeux après qu’il ait prit sa drôle de voix. Si elle ne le connaissait pas, elle serait sans doute partie en courant ^^. Sauf que vu qu’ils se mirent à se chamailler, elle aurait eu un peu de mal à partir. Il faut dire que c’est elle qui a commencé, en jouant avec un coussin et finalement Lionel en vint aux mains et commença à la chatouiller, ce qui avait le don de la paralyser.

« I admit it, I’m the luckiest. »

Dans le temps, elle aurait dit ça parce que la position l’obligeait à un rapprochement corps à corps avec Lionel, et puis parce qu’il avait ses mains sur elle, même si c’était juste pour la chatouiller. A présent, c’est simplement parce qu’elle était ‘sauvée par le gong’ ou plutôt par le service d’étage. Elle avait presque oublié qu’on lui apportait son souper tous les soirs avec tout ça. Elle demanda à son meilleur ami d’aller ouvrir, comme ça elle en profiterait pour s’habiller.

« You’re such a perv ! »

Il accepta finalement. Elle se leva donc du lit et ouvrit son armoire pour en retirer un pyjama. Elle se changerait encore s’il voulait ressortir. Elle devait prendre un nouveau parce qu’elle ne voulait pas mettre une petite nuisette devant lui. Autant rester avec sa vareuse alors ^^. Elle opta donc pour un autre type de pyjama d’été, un petit short et un marcel Victoria Secret, évidemment ! elle enfila le short par-dessous la vareuse et puis retira cette dernière pour enfiler le dessus. Elle plissa le front en entendant Lionel parler à l’homme, non mais quel crétin il pouvait faire parfois x).

« You’re an idiot. You should have tell him that I’ve a boyfriend. And you should now that I belong to nobody. I’m Genesia Weastler ! »

Elle lui sourit, tout en s’avançant vers lui et posa ses mains sur ses hanches, en lui demandant :

« So what do we eat ? »

Demanda-t-elle, ne connaissant pas le menu. Elle sourit, à nouveau, en le voyant manger. Au moins il n’avait pas perdu l’appétit et il avait cessé de penser à boire. Tant pis pour elle, elle serait à la diète ou bien devrait rappeler le garçon du room service !
What are words if you really don't mean them when you say them! Satellite?ProductID=1265530955257&c=Page&cid=1308310603452&pagename=vsdWrapper
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! EmptyLun 11 Juil - 23:31

Depuis le temps qu’ils se connaissaient, Lionel était certain d’une chose : il n’y avait rien ou presque qu’il ne connaissait pas sur Genesia. Il se souvenait de l’époque où c’était l’effervescence au lycée et où tout le monde cherchait à avoir une lettre de la personne qui la connaissait le mieux. Tay n’avait jamais eu aucun doute sur ce point. Même à l’époque, la jeune fille remportait déjà la palme. Aujourd’hui, après toutes les épreuves par lesquelles ils étaient passés, c’était d’autant plus vrai. Bon, Lionel ignorait toujours qu’il était le premier garçon à avoir découvert l’intimité de son ami (enfin, je crois) puisqu’elle lui avait toujours affirmé avoir perdu sa virginité avec un crétin de New York. Taylor ne le connaissait pas, mais ce ne pouvait être qu’un crétin. Bien entendu, cette lettre, Genesia n’avait jamais eu à l’écrire puisqu’il avait pris la fuite direction l’Australie où il s’était particulièrement bien débrouillé pour ne plus jamais avoir de nouvelles d’elle… ou pas. Impitoyable, brutale, elle l’avait suivi, refusant de mettre un terme à ce qui s’avérait être aujourd’hui la plus belle relation qu’il ait jamais vécu. Certes, ils n’avaient jamais réellement été un couple officiel. Mais au final, c’était sans doute pour un mieux. Ils étaient tellement calmes et sereins en présence l’un de l’autre sans cette tension sexuelle. Taylor savait même qu’il pouvait blaguer sur la situation sans que son amie n’y voit un quelconque sous-entendu.

*si c’est pas merveilleux !*

" am I ? Good… I’ll keep that in mind. I have a new weapon against! Mouahah!”

Ajouta-t-il dans un nouveau rire sadique avant de se racler la gorge et de reprendre un ton plus sérieux. C’était incroyable le pouvoir que Gin avait sur lui. Il était déprimé au point de ne plus savoir quoi faire de sa vie vingt minutes auparavant et à présent, il plaisantait. Ce n’était malheureux qu’un petit répit mais tout de même, c’était rafraichissant.

Lionel esquissa un fin sourire satisfait lorsque Gin admit volontiers qu’elle avait de la chance. Il alla gaiment ouvrir au gentil monsieur du room service, se moqua quelque peu de lui, de manière subtile bien sûr, pendant que Genesia se rhabillait. Elle le traita d’ailleurs de pervers, au passage, ce qu’il ne releva pas. Non seulement, c’était vrai, mais en plus il l’assumait. Et puis… plus d’ambigüité entre eux aujourd’hui…

Lorsqu’elle revint « changée » alors qu’il apportait le repas, l’estomac grognant, Lionel ne put s’empêcher de jeter quelques œillades dubitatives à son amie…


« Was it really worth changing ? Seriously… You’re as half-naked as before… »

C’était une tenue sans doute aussi sexy que la précédente. Lionel plissa les sourcils en ajouta d’un air détaché.

« Not that I mind. I’ve seen you with less than that ! »

Gin se plaça près de lui demandant ce qu’ils allaient manger. Tay jeta un coup d’œil à ce qui se présentait à eux.

« I’d say it’s a steak with… wait… yeah French fries ! I don’t know why they call it French fries I mean… I think it’s a Belgian specialty, and moreover… I don’t think they make it as well as in Belgium… so… shall we?”

Demanda-t-il en l’invitant à prendre place près de lui pour qu’ils profitent à deux d’un splendide repas dans un palace. Il y avait longtemps que Lionel n’avait plus fait ça.

« I could use a drink too… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: What are words if you really don't mean them when you say them! What are words if you really don't mean them when you say them! Empty

Revenir en haut Aller en bas

What are words if you really don't mean them when you say them!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-