It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

La colère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: La colère. La colère. EmptySam 29 Jan - 0:15

      ♣ Je te hais. D'une haine sans nom. Incontrôlable, qui me possède, me colle à la peau. D'une haine sourde, entremêlée de colère grisante.
      Elle gronde en moi, dort parfois. Resurgit dans mes moments les plus noirs..


    Quand on y pense ça faisait longtemps ce moment n'était pas arrivé. Me retrouver dans un bar, la tête en vrac. Punaise ce que ça peut faire du bien d'avoir de l'alcool dans le sang et sourire pour un rien. Puis ces filles que je croque du regard. Soudain, je sens un léger mal-être en moi. De l'ennuie. Non c'est pas aujourd'hui que je vais éprouver de l'ennuie. Je pousse la foule afin de pouvoir passer, sur le chemin un type me lance un regard légèrement froid. Je prends un malin plaisir à lui rendre. Connard. Tandis qu'au loin je vois la porte des toilettes se rapprocher je me sens petit à petit mieux. Excité j'entre à toute vitesse, pousse les personnes qui attendent leur tour et m'enferme dans la petite pièce. Je les entends râler mais je m'en balance. Le bruit semble soudainement lointain lorsque je sors de ma poche un petit sachet avec de la poudre blanche. La voir s'étaler sur le rebord du lavabo me rend euphorique. Me le fallait ce rail pour être sûr de passer une soirée agréable. Je pose le verre que j'ai à la main et aspire la poudre blanche. Je la laisse pénétrer dans mes narines. Je me sens de suite mieux. J'ouvre la porte et retourne dans la salle où j'étais juste avant. La musique résonne dans la pièce, les gens sont entassés. ils se sont donnés le mot pour tous venir ce soir. Un grand sourire prend place sur mes lèvres. Je me sens bien, je me sens heureux, je serre mon verre plein de vodka. D'un pas rapide je parviens à me frayer un chemin dans la foule. J'entreprends une danse avec une blonde pulpeuse mais je me rends vite compte que mon verre d'alcool est en danger c'est pourquoi je quitte la piste pour me mettre un peu en retrait. Légèrement nerveux je balaye du regard les environs avec l'intention de partir pour aller ailleurs.

    Soudain, je croise son regard, mes yeux s'arrêtent sur son visage. Alix. La colère monte rapidement en moi. Une étrange colère qui me prend à la gorge. D'un côté je me souviens de cette nuit extra. Et lui qui n'en a rien gardé. Je me sens blessé, c'est ça le mot juste. Je peux très bien le laisser tranquille mais c'est au dessus de mes forces faut que j'aille le voir et lui chercher un peu les puces. J'avale une dernière gorgée de vodka et d'un pas sur m'approche de lui. Sans m'en rendre compte je le bouffe des yeux. Merde c'est qu'il est craquant quand il s'y met. Ma main se resserre sur le verre. J'ai l'impression que celui-ci va se briser c'est pourquoi je me ressaisis afin de me calmer. Ce type m'exaspère, je déteste ses yeux, son visage, sa façon de marcher, son sourire, tout en lui m'inspire la colère. Une colère que je ne parviens pas à contrôler. La drogue qui devrait m'aider à être stone ne fait même pas effet. Je me plante devant lui, le fixe longuement, le regarde de bas en haut avec un air bouffé par le dégoût. Un sourire provocateur s'affiche fièrement sur mon visage sombre. Comme on se retrouve Alix. C'est pas la première fois que je lui mène la vie dure mais ce soir je sens juste que ça va être explosif. Je le regarde toujours avec ce sourire à la con.

      « Bah dis donc t'as l'air vachement content de me voir. Ça fait plaisir. » je lui fais un petit clin d'œil avant de rapprocher sensuellement mes lèvres de sa mâchoire, lentement j'effleure sa peau pour enfin arriver à son oreille et lui murmurer quelques mots. « Même pas un bonsoir ? C'est pas ce qu'on apprend en premier aux mendiants de ton espèce ? »


    Je m'emballe peut-être trop vite qui sait. Je ne cesse de le fixer avec toute la haine possible concentrée dans mes yeux. Non mais sérieusement, je me demande comment j'ai accepté de coucher avec ce mec parce que franchement en le voyant là. J'ai envie de lui foutre des baffes. Je me retiens comme je peux de ne pas être violent. Entre drogue, alcool et haine inexpliquée je ne suis maitre de mes actes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère. La colère. EmptySam 29 Jan - 14:14

La colère. Wires3


« Où ça ?! (...) Nan je connais pas, bon dit moi la rue j'te rejoins. (...) Tout d'suite oui t'en fait pas. (...) Ouais bon ça va hein, je vais pas me perdre calme ta parano ! (...) Oui, oui, allez c'est ça ! Salut. » Je raccroche alors d'un coup sec et vif. Soupirant durant un long instant, je passe mes mains dans mes cheveux. Il fait nuit, il se fait tard et un ami viens de m'appeler pour que je le rejoigne dans un bar, là bas .. J'y suis jamais allé de ce que je me souvienne. Moi qui comptais bosser un peu et bah .. C'est littéralement foutu. J'vais surement finir déchiré en fin de soirée mais bon tant pis, quitte à plus être sur terre, faut que je sorte et que j'me change les idées. Assis sur mon canapé, je me redresse tout d'un coup. J'ai pas spécialement besoin d'me changer. J'attrape alors mon paquet de clope et mes clefs avant de sortir de chez moi en furie. De ce que de Elliot a pus me dire, ce bar est pas très loin de chez moi alors autant y aller à pied. Maintenant chose plus compliqué; ne pas m'perdre. Ouais on va dire que j'ai un karma tout pourris et j'ai jamais eu la chance de trouver directement un endroit que je voulais. Soupirant à cette idée, je secoue alors ma tête et surveille les rues malgré qu'il fasse noir .. Bonne vue ou pifomètre, j'essaie de me démerder comme je le peut. Après une vingtaine voir trentaine de minutes à marcher, j'arrive enfin devant ce bar. Ah ouais " Awesome " assez originale comme prénom. Il a plutôt l'air sympa, l'air oui. Entre l'air et l'être y'a de la différence. Soit, j'entre dans ce bar sans soucis .. Et bam qui je vois, mon très cher ami qui est entrain de visiblement faire un sublime échange buccal avec une blonde à sacrée poitrine. Ce mec ne changeras jamais. Il se stoppe, me vois puis se ramène avec sa blonde. « Tu perds vraiment pas ton temps. » Je l'ajoute tranquillement pendant que lui me donne une tape sur l'arrière du crâne. Mais, j'ai dit quoi encore ?! Une grimace visible sur mon visage il se met alors à parler. « Jamais ! Content que tu t'sois pas pommé .. Pour une fois. » C't'idiot a toujours eu la sale tendance de me rabaisser devant les filles. Mais bon je m'en fou, les blondes sans cervelles du genre qu'il drague, m'intéresse pas vraiment. « Mec, t'es vraiment chiant. Tu l'sais ça ? » A ma phrase, il hoche simplement la tête et se taille sur la piste de danse avec sa blonde. J'hausse mes épaules, bon tant pis faut que je me trouve quelqu'un d'autre pour parler et bien évidemment plus si affinité. Je sors alors par la suite mon paquet de cigarette, regardant de gauche à droite puis inversement. Bon trois personnes sont entrain de fumer je sais pas exactement quoi, bédot ou cigarette, j'vais pas vérifier. Glissant le bâton de cancer entre mes lèvres je l'allume par la suite. Aspirant la fumée qui me crame les poumons .. J'vais finir par avoir un cancer, mais bon; on crève tous de quelque chose.

Je reste dans un coin près du bar. Regardant et fixant les danseurs et danseuses, et toute les personnes qui se trouvent ici. Ouais j'essaie de trouver quelqu'un pour passer la soirée et ce que ça peut être dur. J'ai rien trouvé de spécial jusque là et sérieusement ça a tendance à m'agacer. Dire que j'suis venue rien que pour Elliot, ça m'apprendras à écoute ce type. Je soupire alors, ma cigarette rétrécissant au fur et à mesure que je tire dessus et que je laisse la fumée sortir de mes lèvres. Je soupire un instant avant de voir .. Un mec s'approcher de moi. Sa tête ne m'est pas inconnu, mais sur le coup à vrai dire j'arrive pas à le caser quelque part. Peut être une connaissance ou bien .. Non je sais pas sur le coup. Mais ça me reviendras. « Bah dis donc t'as l'air vachement content de me voir. Ça fait plaisir. » Outch à peine arrivé je me fait déjà agressé, j'ai fait quoi encore ?! Une grimace se lit sur mon visage .. Sa voix me rappelle quelqu'un, allez Alix réfléchis, réfléchis ! J'hausse mes deux sourcils, en même temps concentré sur ce qu'il peut dire et où je peux le mettre. Voilà que par la suite il se glisse sur ma mâchoire et je me sens cherché là. « Même pas un bonsoir ? C'est pas ce qu'on apprend en premier aux mendiants de ton espèce ? » Mendiants de mon ? .. OH mais je sais ! Je m'en souviens maintenant ! Bon allez savoir pourquoi mais du coup ça me reviens. Ce mec, de la drogue, de l'alcool et une furieuse partie de jambe en l'air. Enfin ce jour là j'étais tellement déchiré que j'm'en souviens que très peu. Mine de rien, j'aime pas comment il peut me parler. Soufflant la fumée de ma cigarette de côté. Je pousse un long soupire avant de sourire naturellement. Rien ne me touche, enfin certainement pas ses paroles. Ce type ne sait rien de moi, alors pour me faire morfler .. Il peut rêver. « Bah écoute personne n'est parfait mon grand ! Et effectivement, les clochards comme moi ne savent pas la politesse, tu m'excuseras maais bon ! » Quand on m'cherche on trouve, tout du moins rien de bien méchant sur le coup. Puis pour qui il se prend pour m'appeler mendiant ?! Peut être que lui montre qu'il a de l'argent, j'en ai tout autant sauf que .. J'aime pas l'montrer. Je le regarde alors, de bas en haut puis inversement. Sur son trente et un, ouais il a une certaine classe j'dois l'avouer. Mais visiblement, son regard montre comme .. De l'énervement ? Possible, j'arrive pas tellement à voir sur le coup, mais on dirais bien. « Je sais pas pourquoi mais .. Tu m'as l'air, sur les plombs non ? Et si oui, et si c'est par ma faute; j'ai fait quoi d'mal ? » Autant poser la question et si c'est juste parce que je ne l'ai pas reconnu sur le coup .. C'est vraiment bête, tout l'monde est différent certes mais des personnes butés comme ça .. Faut l'faire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère. La colère. EmptyDim 30 Jan - 16:14

Je bois une gorgée d'alcool, mon palet me brûle, ma gorge aussi. Je fronce les sourcils et me concentre sur les lèvres d'Alix afin de comprendre un minimum ce qu'il dit. Des gens me bousculent, d'un coup de coude je tape dans le tas du genre ' vous commencez à me gaver '. J'suis trés irritable. Alix a déclenché la colère qui dormait en moi et vu le volcan que je suis dieu seul sait de quoi je suis capable. Je suis conscient que mon caractère à la con et les actes qu'il me fait faire vont me retomber dessus un jour ou l'autre mais je m'en balance. La seule seule chose qui m'importe c'est le moment présent, j'ai jamais pensé aux conséquences alors pourquoi maintenant devrais-je le faire ? Le verre presque vide, je le pose sur le bar, ne lâche pas pour autant Alix du regard. « Je sais pas pourquoi mais .. Tu m'as l'air, sur les plombs non ? Et si oui, et si c'est par ma faute; j'ai fait quoi d'mal ? » Ma gorge se serre, mes poings se crispent. Finalement, je sais plus du tout ce que je fais. Sa question m'énerve d'avantage. Ce qu'il a fait de mal ? Bah en fait pas grand chose, il m'a vexé, ne pas se souvenir, putain ! Mon égo surdimensionné en a pris un coup j'ai eu du mal à le supporter. Rancunier comme je suis, j'ai l'obligation de me venger. Je changerais pour rien au monde. Je le fixe de mon regard de parfait connard. J'ajuste un peu la chemise de mon costard à 5000$ pour cette fois me reculer d'un pas du jeune homme. J'ai envie de l'étrangler, de lui foutre des baffes je ne sais même pas comment j'peux parvenir à me retenir à ce stade là.

    « Ce que t'as fait de mal ? » rire nerveux. « Va te faire foutre. »


J'ai rien d'autre à dire en fait. Si on regarde bien j'ai pas de raisons valables de le détester. A peine ses mots eurent passés la barrière de me lèvres que je le pousse violemment. Signe de rejet total. La drogue qui me joue des tours. J'ai besoin de l'attaquer, j'ai que lui sur qui déverser toute ma colère. Alors désolé si ce n'est pas agréable mais ce n'est pas prés de changer. Comme si j'allais en rester là. Une force en moi ne cesse de grandir, je le pousse contre un mur, lui tient ses poignets afin qu'il ne bouge pas. Je sais pas vraiment ce que je veux, je le repousse et la seconde d'après je viens à lui. Un rire sarcastique se fait entendre. Ces derniers temps j'ai abusé un peu de la cocaïne et toutes autres drogues dans le genre. Sans m'en rendre compte j'en deviens dépendant un peu plus chaque jour. J'attrape alors la cigarette d'Alix, tire une longue taffe dessus, de ma main gauche je tiens toujours son autre poignet. J'en oublie que c'est un humain et qu'il peut se rebeller à tout moment. Je crache la fumée au visage du jeune homme.

    « Tu vas pas me dire qu'il ne t'est jamais arrivé de ressentir de la colère face à quelqu'un qu'au fond tu ne connais pas. A moins que tu fasses parti de ces gens qui cherchent du bon en tout le monde. » je laisse tomber la cigarette au sol. « Bon c'est vrai que notre nuit ensemble était pas mal. Y a juste une chose qui m'échappe. Comment j'ai accepté de coucher avec quelqu'un de ton espèce. Non mais regarde-toi. C'est encore pire que la belle et le clochard. J'ai pas l'habitude de m'approcher des pauvres chiens galeux. Si j'ai chopé des maladies tu me paieras les frais d'hôpital. »


Je le provoque, j'ai envie de le voir s'énerver pour ne pas être le seul 'méchant' dans l'histoire. De ma main gauche je serre toujours autant son poignet. Peut-être même que la circulation de son sang est perturbée à cause de la pression. Je ne cesse de rire, fou et dément, on dirait un taré échappé de l'asile. Ce n'est que le début du spectacle. Enjoy.

    Je suis la haine de Sitael. Je suis la méchanceté de Sitael. Je suis la main tremblante de Sitael. Je suis le regard noir de Sitael.
    Je suis la violence.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère. La colère. Empty

Revenir en haut Aller en bas

La colère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-