It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Lost in paradise || Orf & Suil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyJeu 12 Déc - 6:58




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Certaines Interviews étaient véritablement harassants. Ecouter certaines personnes demandait parfois un peu trop de patience et de compréhension. Finalement, le plus chiant dans les interviews, c'était les gens qui parlaient encore et encore. Les gens verbeux qui, ça semblait être plus fort qu'eux, avaient l'air apprécier de parler pour ne rien dire. Dans ces cas là, je tentais quand même de prendre le plus de notes possibles. Et ce n'était qu'après, une fois chez moi sur mon ordinateur portable, que je commençais à résumer pour rendre le tout un peu plus succinct. Mais il y avait tellement de trucs inutiles, que c'était à s'en arracher les cheveux bien souvent. Et c'était à peu près ce qui était en train de m'arriver, puisque je n'étais toujours pas satisfait du rendu. Je n'arrêtais pas d'effacer, de recommencer, de changer la tournure de mes phrases et encore et encore. Non, décidément, je n'aimais pas du tout les interviews.

Mais il en fallait quand même de temps en temps. Alors je pris mon mal en patience et poursuivis ma retranscription. Entre deux phrases, je m'arrêtais pour remplir ma tasse de café. Entre deux paragraphes je m'arrêtais pour faire les cent pas dans l'appartement que je partageais avec mon jumeau. Oui, je faisais parfois les cent pas juste comme ça. Il m'arrivait de le faire sans raison. Et je tournais et tournais encore, comme un lion en cage. C'était un peu ce que j'étais. Même si je n'étais pas aussi intenable que mon frère. En même temps, lui était un accro du sport. Ne pas bouger le rendait dingue. Pas moi. Moi je m'en sortais très bien à demeurer sagement dans mon coin. A juste bosser. Mais pour le coup, bosser était ennuyeux et difficile. Ainsi, quand on toqua à la porte d'entrée, j'en fus hautement soulagé et j'accourus pour ouvrir aussi sec. Et je me figeai aussitôt devant la mine défaite d'Orf. "Orf ? Ca va ?"

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyJeu 12 Déc - 9:14

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Aujourd'hui je passais ma journée à l'extérieur. J'avais un shooting photo avec une jeune fille et sa mère. Plein d'idées de poses et de scénario ont germé dans ma tête lors de cette séance, et les filles étaient également très imaginatives, un pur régal de travailler avec elle. D'ailleurs, à la fin de séance on a refixé une séance, on avait encore plein de choses à faire. J'aimais beaucoup ces moments-là, où toute l'imagination s'exprimait librement, et encore plus quand mes modèles avaient tout autant d'imagination débordante que la mienne. Il était à peu près 17H quand je reprends le chemin pour rentrer à mon appartement. Je n'avais pas de voiture, j'étais donc contrainte de rentrer en métro. Je trimballe tout mon matériel à pied, matériel qui comprend un appareil photo dans une sacoche et un trépied, ce n'est pas le plus pratique à transporter, je ne l'emmène qu'en cas de besoin.

Tout se passa pour le mieux, je sortis du métro, j'avais encore cinq minutes à pied avant de pouvoir m'affaler dans le canapé, devant un bon film et une plaque de chocolat. Mais, je n'avais pas remarqué que, depuis ma sortie, deux jeunes me suivaient. Alors que je traversais une ruelle assez sombre, ils surgissent et m'attrape pour me traîner de force dans la ruelle. Tout se passa très rapidement, il m'arrache mon appareil photo avant de me plaquer au mur. Ils veulent de l'argent, mais je n'ai rien sur moi, enfin pas assez. Alors ils se mettent à frapper, sans s'arrêter. Un bruit dans la rue les fait déguerpir. L'adrénaline étant encore présente dans mes veines, j'arrive à ne pas m'écrouler à terre. Je commence mécaniquement à rentrer dans l'immeuble. Mais je ne me sens pas du tout d'être seule, pas ce soir. C'est donc à l'étage du dessus que je vais. Je frappe à la porte des jumeaux. Et c'est comme si l'adrénaline disparaissait de mon corps, je commence soudainement à trembler de tous mes membres, et d'avoir une envie folle de pleurer. Je me retrouve face à Suil', pétrifiée de peur. J'ouvre la bouche pour lui répondre mais aucun son ne sort. Je vais donc simplement contre lui, serrant son tee-shirt entre mes mains. Ma tête dans son cou, je m'autorise à lâcher mes larmes, qui coulent à flot.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 15 Déc - 0:35




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

A l'instant même où je découvris Orf, sur le pas de ma porte, dans un tel état, je me sentis gagné par un effroyable élan de panique. Je n'étais pourtant pas homme à ressentir une chose pareille. Mais la voir ainsi, me faisait véritablement peur. Jamais je ne l'avais vu avec cette terreur dans le regard et ce ... Vide. Et jamais je ne l'avais vu si tremblante, échevelée et bel et bien effrayée par je ne savais quoi encore. Et quand elle se jeta littéralement dans mes bras pour fondre en larmes, je ne fus que plus paniqué encore. Ca aussi ce n'était pas son genre. De se laisser aller à des envies de pleurer, tout simplement. Quant à moi qui n'étais pas du tout habitué à être tactile, je ne me fis ce coup ci pas prier le moins du monde pour refermer mes bras autour d'elle. Il fallait dire qu'elle était bien la seule personne avec laquelle je savais me montrer un tant soit peu tactile, sans avoir à me forcer pour cela. Ce n'était tout simplement jamais arrivé que je la repousse quand elle venait se coller à moi. Et surtout pas ce soir là alors qu'elle semblait bien mal en point.

Et j'attendis quelques secondes durant lesquelles je ne pris pas la peine de parler, avant de finalement l'attirer dans mon appartement. Il n'était vraiment pas utile que les voisins assistent à cela. Ne serait-ce que parce que ça ne les regardait foutrement pas ! Une fois, donc, à l'abris des regards indiscrets, je fermai la porte derrière elle et l'entraînai en direction de mon canapé avec lenteur. Là, je pris place dessus et l'invitai à s'asseoir tout contre moi. Une fois là, je me reculai quelque peu pour venir retirer les mèches de cheveux qui obstruaient son visage et se collaient à sa peau humide de larmes, du bout de mes doigts. Une fois fait, je passai le revers de mes doigts sur sa joue, pour en essuyer les résidus de larmes. "Tout va bien Orf." Lui soufflai-je d'une voix douce, en affichant un très léger sourire dans l'espoir de la calmer et la rassurer. "Et si tu me racontais ce qu'il s'est passé ?" Proposai-je ensuite.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 15 Déc - 18:51

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je ne suis plus que l'ombre de moi-même. J'étais encore en état de choc quand il m'ouvre la porte, j'étais incapable simplement de sourire. Et pourtant je ne suis pas quelqu'un qui se laisse abattre facilement. Je n'avais pas envie de me retrouver toute seule, alors c'est tout naturellement que je vais chez les jumeaux. Je ne sais pas s'ils seront là ou pas, ou s'il n'y a que Suileabhan ou Godfraith … Mais quand je me retrouve en face de Suileabhan, je me jette dans ses bras. Ce que je ne fais jamais, mais son contact m'aida à me détendre. Mon corps s'arrêta de trembler, et ma prise sur son tee-shirt se desserra. J'inspira à fond, et passa une main sur mon visage, sans pour autant m'éloigner. J'avais besoin de lâcher toute la tension que l'adrénaline avait accumulé. Je relève mon regard pour croiser le sien, et j'y perçois de l'inquiétude. Je me mordille la lèvre inférieure, je ne veux pas qu'il s'inquiète pour moi.

Je remarque qu'on est toujours dans l'entrée, je le suis donc dans son appartement, les larmes toujours au bord des yeux. Une angoisse sourde s'insinua au plus profond de mes entrailles, déclenchant de nouveau des tremblements, que je n'arrive pas à arrêter. Les larmes se remettent à couler. Je m'assois à ses côtés, tout contre lui. Je sens sa main me retirer les cheveux de mon visage et m'essuyer les yeux. Je redresse mon visage, essayant en vain de calmer mes pleurs. Je sais qu'il n'aime pas me voir comme ça, et qu'il essaie de me rassurer en me disant que tout va bien. Quand il me pose la question, je secoue frénétiquement la tête de gauche à droite. Je ne voulais pas lui raconter, pas maintenant. Je lie mes mains que je triture nerveusement. « Je ne peux pas … non... ». Et puis, je le connais, il ne va pas tellement apprécié que l'on ait osé me toucher.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 15 Déc - 22:41




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Alors qu'elle était assise tout contre moi, je pouvais sentir qu'Orf tremblait de la tête aux pieds. Et autant dire que je n'aimais pas beaucoup -pas du tout-, ça. Je ne l'avais jamais vu dans un tel état. Et ça me surprenait d'autant plus. D'accord, elle n'était pas la femme la plus forte de caractère, que je connaissais. Mais tout de même ! Elle n'était pas non plus du genre à se laisser facilement impressionner par qui que ce soit ou quoi que ce soit. Enfin, pas que je sache tout du moins. Et c'était bien pour cette raison que je m'inquiétais autant pour elle. La voir ainsi me faisait vraiment quelque chose. C'était douloureux. Et foutrement inquiétant ! « Tu ne peux pas ? Comment ça tu ne peux pas ? » Demandai-je avec surprise. Soit on l'avait menacé au cas où elle parlerait, soit elle avait peur de ce que je pourrais faire -ce qui était idiot dans le fond. C'était Gof le bagarreur, pas moi-, soit elle était encore trop sous le choc pour en parler tout de suite ...

« Allez, en parler te fera du bien, vraiment. » Insistai-je avec douceur et en lui adressant un sourire pour l'encourager à parler. Et puis j'avais besoin de savoir quand même. Je me faisais déjà un sang d'encre à imaginer tout et n'importe quoi. « Et puis je vais m'imaginer le pire tu sais. Genre, vraiment le pire. » Lui fis-je remarquer. Avant de déposer un tendre baiser sur son front, puis d'enrouler mes bras autour d'elle pour l'attirer tout contre moi, posant mon menton sur son crâne. « Dis moi qui t'a fais quoi, et je tâcherai de ne pas en parler à mon frère ... » Enfin ça, c'était vite dit quand même. Si vraiment quelqu'un lui avait physiquement fait du mal, je risquais de demander à Gof de se charger d'une éventuelle vengeance. Plutôt que moi qui n'étais pas friand de la violence. Lui ... Lui il l'était plus que moi en tout cas.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 15 Déc - 23:11

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je sais très bien qu'il ne me laisseras pas comme ça, qu'il insisteras pour que je lui donne des explications, mais comme lui avouer que je viens de subir de telles violences ? Bien sûr mes agresseurs se sont bien gardés de marquer mon visage, ils ont tapés où ça pouvait rester invisible mais douloureux. En parlant de la douleur, je ne suis pas quelqu'un qui va pleurer pour ça, non, la douleur physique reste supportable. C'est cette sensation de me sentir violée, touchée qui me répugnait le plus, et qui m'effrayait. Et mettre des mots sur ça, c'était encore beaucoup trop difficile. « Je ne peux pas.. Je ne veux pas... Pas maintenant... S'il-te-plaît. ». Je relève la tête, le regardant, je sais que je dois avoir l'air horrible, mes cheveux en batailles, et mes yeux qui doivent être rougis à force de pleurer, mais je ne veux pas qu'il sache, je le connais, je sais qu'il va s'en vouloir alors que ce n'est pas de sa faute.

« Suile... N'insiste pas.. ». Je souffle, je le sens dans ses mots, dans son ton, qu'il est inquiet, et que ce sera pire si je ne lui dis rien. Mais comment formuler cela ? Je repose ma tête dans son cou, laissant mon cerveau réfléchir à tout ça. Je commençais à me calmer doucement, me retrouvant une nouvelle fois dans l'étreinte rassurante qu'il me propose. J'enroule mes bras autour du sien, agrippant son avant-bras. Je ne réponds pas, fermant les yeux, et essayant de trouver du courage pour lui avouer ce que j'avais vécu. Je secoue la tête, me résignant enfin à lui dire. « Ils étaient deux, je n'ai pas vu leur visage, ils étaient grands, et musclés... Ils... Ils voulaient de l'argent... Mais.. Mais je 'en avais pas... Alors.. Ils ont arraché mon appareil... Et.. Et ils m'ont traité de salope.. tout en commençant à me frapper, dans les côtes, le ventre. Et... Et je ne pouvais même pas me défendre... J'ai... J'ai cru qu'ils allaient... Me... Me...Et y a eu un bruit, ils sont partis.. J'ai couru jusqu'ici... ». La bombe était lâché... Je m'étais remise à trembler, j'avais l'impression de revivre les trois minutes de mon agression. Je cache simplement mon visage dans ses bras, me sentant honteuse.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 15 Déc - 23:53




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

« Je ne peux pas.. Je ne veux pas... Pas maintenant... S'il-te-plaît. » Bien sûr, j'avais envie de la laisser tranquille à ce sujet et ne plus insister, à sa demande. Mais j'avais sérieusement besoin de comprendre. Et j'espérais même être rassuré au sujet de ce qui avait bien pu lui arriver, pour qu'elle débarque chez moi dans un tel état et fonde à ce point en larmes. Gof et moi avions toujours été là pour elle. Et je ne supporterais pas que notre soutien faillisse d'une façon ou d'une autre. Et contre toute attente, une fois qu'elle se fut blottie davantage contre mon corps encore, elle lâcha la bombe. Et en voilà une qui était carrément explosive. Je me figeai à cette annonce et demeurai silencieux durant un bon moment. Un très long moment. D'accord. C'était bel et bien aussi horrible que tout ce que j'avais commencé à me foutre en tête. Et en effet, j'étais énervé et je n'aimais pas du tout l'idée que ma meilleure amie ait pu avoir à faire à de tels connards.

« Ca va Orf. Tout va bien maintenant. » Soufflai-je doucement, dans l'espoir de la calmer. Mais je n'étais pas très doué pour ça. Donc pas très sûr de moi. J'osais espérer qu'elle se sentait quand même un tant soit peu rassurée à être ainsi chez nous, avec moi, contre moi. Qu'elle se rendait compte que personne ne pourrait venir ici pour s'en prendre à elle, d'aucune façon que ce soit. « Où est-ce que c'est arrivé ? » Lui demandai-je doucement, avant de glisser une main dans son dos pour la caresser en douceur. Encore un geste que je ne me pensais pas capable de faire avec qui que ce soit. Parce que ce n'était pas mon genre non plus. « Est-ce que tu as besoin de soin ? » M'inquiétai-je ensuite. Sait-on jamais, s'ils l'avaient sérieusement blessée.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 16 Déc - 15:52

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Tout était comme un brouillard épais dans ma conscience. Je ne sais plus ce que je dois faire, ce que je dois dire, tout est si flou. Je voulais à la fois leur en parler, parce qu'ils ont toujours été là pour moi, mais je ne voulais pas non plus les alourdir d'un poids, je ne voulais pas être un fardeau pour eux. Mais, comment porter une telle douleur seule ? Je ne m'en sentais tout bonnement pas capable. Alors, afin de trouver la force de parler, je me retrouve encore plus contre lui. Et je lui avoue tout, enfin tout ce que je peux. Je le sens se raidir, je fronce les sourcils, me demandant bien ce qu'il se passe, je m'hasarde à lever ma bouille pour voir son visage. Il était en colère, c'était un fait indéniable. Je recommence donc à mordiller ma lèvre tout en retournant fourrer ma tête dans son cou.

Je sais qu'il essaie de me rassurer, et je lui en suis reconnaissante. Mais, je ne me sentirait en sécurité nulle part, pour le moment, je sais très bien qu'il en a conscience. Je souffle avant de lui annoncer quelque chose qui ne va certainement pas lui plaire. « Dans la ruelle à deux rues d'ici. ». Je sens la main dans son dos, je frissonne, il ne fais jamais ce geste. Et si je n'allais pas si mal, je pourrais interprété ce geste, ou bien même tout simplement en profiter, mais j'en étais totalement incapable en ce moment, tout comme je n'avais pas de pensées cohérentes. Je secoue négativement la tête, « non ça devrait aller ! Enfin, j'ai un peu mal à mes côtes, mais c'est supportable ». Je soupire, essayant de chasser toute angoisse de mon corps. Le fait d'avoir parlé m'avait fait le plus grand bien !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 16 Déc - 22:48




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

J'avais beau ne pas être un homme très tactile, tout était différent avec Orf. Et j'oubliais totalement ce trait de caractère dans ma propre personnalité, alors qu'elle semblait aller si mal. Je n'aimais vraiment pas la voir ainsi et étais vraiment prêt à tout pour lui remonter le moral et l'aider à se sentir mieux. Raison pour laquelle j'allai même jusqu'à caresser doucement son dos. Geste tendre et doux, parfaitement sans double sens. « Dans la ruelle ? Pourquoi te trouvais-tu dans une ruelle ? » La questionnai-je l'air de rien. Je n'allais pas non plus m'énerver contre elle, pour une raison pareille. Pour aucune raison même. Parce qu'elle n'avait vraiment pas besoin que je m'énerve. Elle semblait aller bien assez mal comme ça. Inutile d'aller plus loin en ce sens. Mon but et mon rôle, était celui de la rassurer. Pas du tout de l'enfoncer. J'étais son meilleur ami tout de même !

Je hochai doucement la tête quand elle m'affirma n'avoir qu'un peu mal aux côtes. Ce n'était pas si grave que ça. Quoi qu'elle en avait peut-être une abîmée. Mais ce serait à surveiller au fil des jours, voir si la douleur passait ou si pas du tout. Dans le cas contraire, il faudrait quand même qu'elle fasse vérifier ça. Mais elle saurait tirer son épingle du jeu, comme d'habitude. Je la savais nettement capable de cela ! « Bien, c'est déjà ça. Je pense qu'il te faudra quand même quelques jours de repos. Pourquoi ne pas rester ici le temps que ça aille mieux ? » Aussi bien physiquement, qu'émotionnellement, bien sûr. Parce que les deux étaient vraiment importants. Et l'idée de l'avoir sous mon toit pour quelques jours, ne me dérangeait pas le moins du monde. Ce n'était pas comme si ça n'avait jamais été le cas. Quand elle était arrivée à New-York, nous l'avions hébergée pendant des semaines !

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 16 Déc - 23:54

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
« Ils m'y ont attiré lorsque je revenais chez moi... Je rentrais d'une journée de shooting.. J'ai tout perdu... ». Je soupire profondément, dépitée d'avoir perdu une journée entière de boulot, qui allait me couter un bras. Car je ne me fais aucune illusion, je en retrouverais jamais ma carte ou mon appareil photo. Je ne sais même pas comment je vais arriver à me repayer tout le matériel adéquat. Mais je ne voulais pas y penser, pas maintenant. Son calme apparent me rassure, m'apaise. Je souffle un bon coup, il allait falloir que j'apprenne à passer au-dessus de cela. Et je sais que les jumeaux m'aideront pour cela. « Je … Je ne sais même pas comment je vais faire pour continuer mon boulot... ». Je secoue la tête, je devais retrouver l'espoir, sinon je ne me relèverais jamais.

Je sais que j'aurais pu avoir des blessures plus grave, surtout si un bruit ne les avait pas fait détalé aussi rapidement, ça aurait pu être nettement pire. Je n'ose même pas imaginer, de peur qu'une nouvelle crise d'angoisse pointe le bout de son nez. J'avais également connu pire qu'une simple douleur dans les côtes. Et je détestais les médecins, alors moins je les voyais, mieux je me portais. Et là, je me convainquais que je n'avais pas besoin de le voir. Je le regarde à sa proposition avant d'opiner de la tête. « Oui... Pourquoi pas... Va falloir prévenir Gof... ». Je fis une moue plutôt dubitative, je n'étais guère enchantée de le tenir au courant, mais je ne le vois pas débarquer et me voir cohabiter avec eux simplement parce que j'en avais envie. Je le faisais rarement maintenant, passant le plus clair de mon temps à faire du traitement photo, je ne pouvais guère squatter plus de deux jours chez eux. « Quelle galère... ». Je secoue la tête, me redressant et m'éloignant ainsi de ses bras. Je me lève dans l'intention d'aller à la salle de bain.. « Tu m'excuses un petit moment ? ». Je n'avais pas l'intention de faire quoique ce soit à part essayer d'arranger mon visage, qui ferait certainement peur à un zombie.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyMar 17 Déc - 16:52




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Elle avait tout perdu ... D'accord, je pouvais complètement comprendre son désarroi. Il m'était moi même arrivé de perdre une tonne de boulot que j'avais fais. Et le moins que l'on puisse dire, c'était que ça faisait vraiment un mal de chien de se dire qu'il faudrait tout refaire. Mais ça pouvait arriver à tout le monde. Le plus gros problème dans tout ça, c'était quand même les circonstances dans lesquelles s'était arrivé. Qu'elle se soit faite agresser, c'était une toute autre affaire. Et je n'acceptais vraiment pas l'idée pour ma part. Même si je n'irais pas jusqu'à m'en prendre moi même à ses agresseurs. Contrairement à Gof qui n'hésiterait sans doute pas. « Ce n'est vraiment pas un problème ça. Tu sais qu'on pourra toujours te dépanner au besoin. » Lui fis-je remarquer, quand elle mentionna son boulot. Parce que je comprenais bien qu'elle s'inquiétait pour le côté finances. Parce qu'elle n'avait sans doute pas de quoi racheter tout son nécessaire. Or, pour ma part, avec tous les emplois que j'avais, on ne pouvait pas dire que j'étais sur la paille. Loin de là même. Alors je pourrais bien la dépanner, sans aucune hésitation.

Et tant qu'à l'aider, autant le faire jusqu'au bout. Et c'était bien par envie de lui rendre pleinement service, que je lui proposai de l'héberger quelques jours, le temps qu'elle aille mieux et soit de nouveau sur pied. Sa réponse me fit sourire et lever les yeux au ciel. Comme si Gof allait pouvoir dire quoi que ce soit de négatif à ce sujet. Comme s'il pourrait refuser de lui rendre un tel service. Pour moi, il allait de soit qu'elle n'avait aucun souci à se faire à ce sujet. « C'est pas comme si ça allait le déranger ... » Remarquai-je avec amusement. Ce serait même tout le contraire. Le trio réuni. Il n'y avait rien de meilleur que ça ! En tout cas, c'était ce que moi je trouvais. Je hochai positivement la tête quand elle se redressa pour filer en direction de la salle de bain. Et profitai de son absence pour lui préparer une boisson chaude. Sa préférée, bien sûr. Tant qu'à faire, autant faire les choses vraiment bien.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyMer 18 Déc - 11:39

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je n'avais pas les finances pour racheter tout ce qu'il me fallait pour le prochain shooting, qui avait lieu .. Dans moins de deux semaines. Je n'avais vraiment pas besoin d'avoir à subir un pareil stress. Encore, ça aurait té un problème technique, je pourrais réellement finir par l'accepter. Mais là, tout mon boulot était aux mains d'inconnus, pourquoi je n'avais pas retiré la carte mémoire de mon appareil ? Ca m'aurait sauvegarder mon travail, et la perte aurait été peut-être un peu moins difficile. L'agression que j'avais subite, je sais que je ne suis pas la seule à la subir, mais ça fait vraiment un mal de chien. Mais, j'ai la chance dans cette situation d'avoir les jumeaux, qui seraient toujours là pour moi. Je soupire et secoue la tête " Ca va aller, je vais réussir à me débrouiller ". Je ne voulais pas qu'il me vienne en aide financièrement, je voulais bien accepter toute sorte d'aide, mais la financière non merci. Je sais que ça leur ferait plaisir à tous les deux, mais j'étais indépendante financièrement, et je tenais vraiment à le rester. J'avais ma petite fierté sur cela. "Je passerais voir mon banquier demain et la police pour porter plainte.. Même si ça ne mènera sûrement à rien." Cette aspect de mon agression était également douloureuse, savoir que ceux qui m'ont fait cela, pourrait recommencer sans même être inquiété, j'avais vraiment du mal à l'accepter.

Par contre, je n'étais pas du tout contre l'idée de rester en leur compagnie. L'idée de rester seule, m'angoisser encore. Mais, comme toujours, j'avais peur de les gêner. Je sais au fond de moi que ça ne les dérangerait pas outre mesure, mais on m'avait éduqué comme cela, alors je ne changerais jamais. "On ne sait jamais...". Je hausse les épaules avec un sourire en coin. "Des fois que vous ayez prévu de ramener une fille ici..." répondis-je avec le même ton amusé. Je laisse un rire m'échapper avant de filer dans la salle de bain. Je me rince le visage et, remarque que mon haut est tâché, je soupire avant d'aviser un tee-shirt qui semblait appartenir à Suile. "Suile, je peux t'emprunter ton tee shirt ? Le mien est tâché. " m'écriais-je pour qu'il m'entende. L'odeur d'un bon chocolat chaud me parvient aux narines. Je souris pour moi-même. Je connaissais la meilleur des thérapies : les jumeaux.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyMer 18 Déc - 20:55




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Evidemment qu'elle refusait catégoriquement l'idée que nous l'aidions financièrement. C'était tout elle ça. Pas forcément une question de fierté pour le coup. Mais tout simplement parce qu'elle devait trouver que ça ne se faisait pas. Pourtant, si je lui proposais ça, c'était parce que j'en avais véritablement envie. Je voulais lui rendre un tel service. Ca comptait pour moi, de pouvoir l'aider par tous les moyens possibles. Pour ma part, je partais du principe qu'il ne fallait aucune limite ni aucune gêne au sein de notre trio amical. "Tu sais qu'on peut te faire un prêt, que tu nous rembourseras plus tard, hein ?" La questionnai-je sur le ton de la conversation. Ce serait mieux que de faire un prêt à la banque, où elle aurait des conditions bien définies et des intérêts à payer en plus. Ce qui ne serait évidemment pas le cas si elle nous empruntait à nous. Je ne comprenais même pas qu'elle refuse. A croire que c'était tabou tiens. En revanche, elle accepta quand même de demeurer chez nous pour au moins quelques jours. C'était toujours mieux que de tout refuser en bloc ! Encore un peu et j'aurais du la séquestrer pour ça.

"Si j'avais décidé de ramener une femme, et Gof un mec, ne penses-tu pas qu'on aurait annulé pour toi ?" La questionnai-je en lui lançant un regard entendu. Parce que moi, ça me semblait évident que si, on aurait fait ça. Il ne pouvait même en aller autrement. Pour la simple et bonne raison qu'elle comptait plus que tout et tout le monde pour nous. On se faisait toujours passer, les uns les autres, avant toute autre obligation ou promesse faite à quelqu'un d'autre. La question ne se posait même jamais, c'était dire. Quand elle s'éloigna pour passer un moment dans la salle de bain, je profitai de son absence pour lui préparer un chocolat chaud. Bien chaud, bien chocolaté et bien sucré. Parce que je savais qu'elle adorait ça et qu'il n'y avait même rien de mieux pour lui remonter le moral. "Bien sûr, je t'en prie." Lui répondis-je quand elle me questionna au sujet de mon tee shirt, abandonné dans la salle de bain. A côté de ça, je me préparai un café avant de ramener nos deux tasses dans le salon et les poser sur la table basse. Avant de reprendre moi même place sur le canapé.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyJeu 19 Déc - 13:21

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je ne voulais pas changer comme ça, et puis sinon je ne serais plus la même. J'étais devenue indépendante rapidement, et je comptais bien le rester pour un long moment. Et puis on dit toujours que les bons comptes font les bons amis. Alors le meilleur moyen de ne pas avoir de souci était encore de ne pas en emprunter. Et puis, de toute façon, j'avais contracté une assurance pour mon matériel, autant voir si elle me serait utile. J'appréciais réellement le fait qu'il me propose son aide, ça me touchait. Je le savais, bien entendu, que je pouvais totalement compter sur lui, sinon je ne serais pas là actuellement. "Je le sais, mais je te dis, je vais me débrouiller déjà avec l'assurance de la banque, autant qu'elle serve à quelque chose.". Et puis, si cela ne marchait pas, j'y réfléchirais de nouveau à sa proposition. "Promis, je reviens vers toi si l'assurance ne prend pas en charge." De quoi le rassurer. J'avoue que de passer autant de temps avec eux, et bien.. cela me manquait! J'avais bien l'intention d'en profiter, et de savoir un peu ce qui se passait dans leurs vies à tous les deux, les derniers temps, nous faisions que de nous croiser.

"Vous n'aurait pas à faire ça. Et puis quoi encore. Je suis peut-être votre meilleure amie, mais ça ne me donne pas le droit de poser des problèmes dans votre vie privée". Bon d'accord, pas si privée que ça pour moi, puisqu'on se racontait tout, absolument tout. "Si jamais vous avez un rendez-vous, vous me le direz, hein ? Histoire que je retourne dans mon appartement pendant quelques heures. J'y tiens vraiment...". Pour parler franchement, je n'avais pas du tout, mais vraiment pas du tout envie de croiser les conquêtes de Suile. Gof, ça me dérangerait beaucoup moins, j'y serais même indifférente, du moment qu'on ne le fasse pas souffrir. Mais Suile, je ne saurais pas expliquer pourquoi je n'aimerais pas croiser une de ses copines. Rien que d'y penser, ça ne me plaisait pas. Ce n'était pas comme ça avant, mais je ne saurais pas dire depuis quand je ressens cela. Et je refuse de dire que c'est de la jalousie. Ce n'est que mon meilleur ami... Je ne veux pas qu'on lui fasse du mal... C'est tout. Quoi ? Bon d'accord, je suis jalouse, content ? Mais il n'avait pas le droit de le savoir, pas maintenant. Pas alors que j'étais complètement incertaine de ses sentiments. Je ne sais pas combien de temps j'allais tenir comme cela. C'est sur ces pensées que je m'éclipse dans la salle de bain pour me refaire une beauté. J'enfile, après son approbation, son tee-shirt avant de nouer grossièrement mes cheveux en une queue de cheval. Je ressort de la salle de bain et l'odeur du chocolat chaud empli mes narines. "Qu'est-ce que ça sent bon !" m'exclamai-je tout en retournant m'asseoir sur le canapé, à ses côtés. "Tu es un amour !" déclarai-je tout en déposant un baiser sur sa joue.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptySam 21 Déc - 1:31




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Elle promettait de revenir vers moi si jamais, vraiment, l'assurance ne fonctionnait pas comme elle le souhaitait et que le besoin se faisait finalement ressentir. Mais je ne savais si je devais ou non la croire. Parce que je ne doutais pas qu'elle ne voudrait pas et n'oserait pas me faire pareille demande, de sitôt. Quoi qu'elle dise et tente de me faire croire. Elle essayait surtout de noyer le poisson. En tout cas, c'était ainsi que, moi, je percevais les choses. Et puis je la connaissais trop également. Ca ne pouvait qu'y jouer pour que je me mette une telle pensée en tête. "Croix de bois ..." Commençai-je en lui lançant un regard entendu, pour qu'elle complète avec le fameux "croix de fer, si je mens, je vais en enfer". C'était un truc complètement idiot et même puéril ... Que nous faisions tous les trois depuis que nous étions gosses. Et généralement, quand on promettait à ce point, on s'y tenait pour de vrai. Parce que ce serait trahir la confiance que nous avions les uns en les autres. Et ça, c'était tout bonnement impossible. Interdit. Même impardonnable, carrément ! Et nous n'avions donc jamais rompu une promesse. Après que je lui eus proposé de passer quelques jours chez nous, elle mentionna la visite d'éventuelles personnes, femmes pour moi, hommes pour Gof.

Je ne pu m'empêcher de rire en songeant que nous n'aurions eus aucun scrupule, l'un comme l'autre, à annuler tout éventuel rendez-vous si vraiment on avait eut un truc de prévu, pour le bien d'Orf. Notre meilleure amie était toujours passée avant tout et tout le monde. Et ça n'allait pas changer de sitôt. "Ne dit pas de bêtise Orf. Tu sais bien que tu passeras toujours avant. Surtout en situation de crise ! Si on se retrouvait dans la situation inverse, ne mettrais-tu pas tout le reste en pause, pour nous ?" La questionnai-je le plus sérieusement du monde. Parce que pour le coup, j'étais sûr de moi et du fait que, oui, elle en ferait de même pour nous. Ou du moins, j'osais vraiment l'espérer. Ne manquerait plus que je me trompe lourdement. Mais j'en doutais. On passait trop de temps ensemble, pour que je puisse ne pas la connaître. Preuve en était le fait que je venais de lui préparer un chocolat chaud, exactement de la façon dont elle le préférait. Et elle ne tarda pas à me rejoindre et à me remercier grandement. Je souris à son baiser sur ma joue et hochai la tête. "Evidemment que je le suis !" Ton purement ironique. Parce que je n'étais pas du tout un "amour" comme elle le disait si bien. J'étais même plutôt un enfoiré fini. Sauf avec elle. Il n'y avait même qu'avec elle que j'étais assez proche et tactile, pour venir m'asseoir contre elle et enrouler un bras autour de sa taille pour l'attirer à moi. Façon de la faire se sentir en sécurité.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 22 Déc - 12:18

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
En réalité, elle ne faisait pas ce genre de promesse, surtout pas avec les jumeaux. C'est pour ça que je commençais sérieusement à douter du fait que Suil me croit. Mais je ne pourrais pas attendre indéfiniment que l'assurance me débloque les fonds, alors oui, je leur demanderais. Je devais apprendre à mettre ma fierté de côté, et surtout, d'accepter quand on a besoin d'aide. Je souris pleinement quand il commence cette promesse que je ne connais que trio bien. Elle est un peu notre cheval de troie depuis les débuts. On se faisait cette promesse rarement et seulement quand on était incertain que l'autre pourrait la tenir. Mais généralement nous n'avions pas besoin de cela pour tenir notre parole. Je sourit tout en hochant énergiquement ma tête afin d'approuver mes dires "Croix de fer, si je mens je vais en enfer !". Et voilà, j'espère qu'il serait rassuré maintenant. En même temps, il était impossible que je défaille à la parole que je leur promettait. Par contre, si c'était une autre personne que les jumeaux, je ne leur faisais jamais ce genre de promesse. Il n'y a qu'à Suil et Gof que j'ai mis ma toute confiance. Et il n'y à qu'eux qui ne me décevront jamais, je le sais. Je ferais tout pour eux, quitte à mettre même ma vie en danger. Mais ça, je ne leur dirais pas, je ne  veux pas subir leurs colères. Je sais très bien qu'ils refuseront catégoriquement que je mette ma vie en danger pour eux. tout comme je sais très bien qu'ils le feront si c'est le contraire.

Je sais très bien que je passe avant tout le monde, comme ils passent également avant tout pour moi. C'est d'ailleurs une des raisons que ma vie sentimentale est totalement platonique. Mais ce sont les seuls, avec ma famille, que je fais passer avant ma vie professionnelle. C'est pour eux que j'accorde le peu de mon temps libre. Mais je ne voulais pas, et je n'avais pas le droit, de les empêcher d'avoir une vie sentimentale. Enfin surtout pour Gof. " Je sais.. Mais... Oui, mais à la différence, c'est que moi je n'ai rien qui me retient, à part vous." Je le regarde et le voit me dévisager d'une manière très... sévère ? Je lève les mains en signe de résignation " C'est bon j'me tais, tu as raison !" Je lui tire la langue, avant de me renfoncer dans le canapé, en croisant les bras. J'avais l'air d'une gamine qui n'avait pas obtenu ce qu'elle voulait, mais je m'en contrefichait totalement. Je ne pouvais cependant pas empêcher un sourire de faire son apparition tout en le regardant du coin de l'oeil. Cet air sérieux lui donne un air un peu plus sauvage, indomptable. Et sexy. Quoi ? Je suis bien en train de penser qu'il est sexy ... Non, non faut que j'arrête, rapidement, je n'ai pas envie de voir mon esprit dériver encore. T'es mal barrée ma pauvre fille ! Un peu d'eau fraîche me permit de reprendre mes esprits. Je reviens m'installer tout en le remerciant. Je n'avais pas réfléchis à la portée de mes paroles, que, quand il affirma qu'il était un amour, je faillis avaler de travers ma gorgée de chocolat. J'étais définitivement mal barrée. Et encore pire quand il me ramena contre lui. Complètement foutue.. L'agression était encore dans mon esprit, mais je la chassais les minutes passant. Je ne savais pas depuis quand j'avais compris que j'étais passé d'une amitié profonde à une attirance physique et des sentiments amoureux, mais toujours est-il que tout est devenu compliqué pour moi. Je ne pouvais pas m'éloigner de lui, sinon je sais qu'il va se douter de quelque chose, mais je ne pouvais pas rester ainsi à ses côtés trop longtemps de peur de déraper et de tout gâcher.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyDim 22 Déc - 23:48




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Bien ... Au moins, elle avait fini par la faire cette promesse. Même si tout laissait croire qu'elle n'allait pas me la faire. Mais soit, elle venait donc de me détromper en la faisant, et j'en étais grandement heureux. Ca aurait difficilement pu ne pas me faire plaisir dans le fond. Avec d'autres gens, une promesse n'aurait pas représenté grand chose. Mais de la part de ma meilleure amie, ça signifiait justement tout. Je savais qu'elle ne ferait jamais une promesse en l'air. Pas même juste pour me faire plaisir. C'était un truc que nous partagions tous les trois. Ca appartenait à notre trio. Et qu'elle me fasse donc cette tant attendue promesse, me fit sourire. J'étais ravi. Vraiment ravi. Parce que nos promesses n'étaient jamais faites en l'air. Elles avaient toujours un sens. Comme notre relation elle même en avait un. Raison pour laquelle j'étais vraiment prêt à tout pour elle. Preuve en était le fait que j'aurais annulé tout éventuel rendez-vous avec une femme, pour son bien à elle. Même si elle semblait vouloir me faire entendre raison à ce sujet. Je ne comprenais pas bien pourquoi à vrai dire. Depuis quand Gof ou moi, accepterions-nous de voir quelqu'un quand elle même avait plus que jamais besoin de nous ? Ce n'était pas nouveau qu'elle était et resterait toujours plus importante que tout et tout le monde. Elle était un peu comme notre soeur en fin de compte. " Je sais.. Mais... Oui, mais à la différence, c'est que moi je n'ai rien qui me retient, à part vous."

Au regard que je lui lançai, elle se récria aussi rapidement. Sans doute pour éviter toute remarque sévère de ma part. Mais ce n'était pas parce que je ne disais rien ce coup ci, que j'en pensais moins. Je souris d'un air suffisant, avant qu'elle ne disparaisse dans la salle de bain. J'eus le temps de préparer un chocolat pour elle et un café pour moi, avnat son retour. Et quand elle fut là, nous primes tous les deux places sur le canapé. Où j'enroulai un bras autour d'elle comme pour la protéger du monde extérieur. C'était un peu ça d'ailleurs. Et j'espérais qu'elle se sentait maintenant en sécurité. Suite à son agression, ça n'était pas une mince affaire. Je me redressai faiblement pour la faire venir un peu plus contre mon torse, de sorte à loger mon menton sur son crâne et enrouler mes deux bras autour de sa taille délicate. J'en formai une prison, en croisant mes mains devant moi, à hauteur de mon ventre. "Ca va mieux ?" Demandai-je d'une voix douce, avant de déposer un bref baiser sur ses cheveux, dont j'humai ensuite le parfum en un geste des plus naturels. C'était une chose que j'aimais bien faire ça. Sentir sa peau ou ses cheveux. Tout simplement parce que son odeur m'était familière. En quelques sortes, j'en avais même le besoin pour me sentir bien. Elle était ma maison, elle, Orfhlaith. La seule femme de laquelle je savais être proche.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 23 Déc - 0:49

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je ne lançais jamais une promesse dans le vent, surtout à Suile. Et puis, je voulais lui montrer également que je savais très bien qu'il était là pour moi, de toutes les manières que ce soit. Et puis, je dois bien avouer, qu'en y réfléchissant, la proposition n'était pas du tout négligeable, mais ça je n'allais pas lui avouer, en tout cas pas maintenant. De petits riens, c'était justement les bases de notre amitié, on faisait attention à l'autre, oui, mais pas que dans sa généralité, mais aussi dans les détails. Et c'est ce qui fait que l'on se connaît sur le bout des doigts, je pouvais anticiper le moindre de ses faits et gestes, et la moindre de ses réactions. Bien sûr, je ne pouvais pas tout connaître parfaitement mais le fait est que je ne me trompais que rarement. Et je pouvais dire exactement pareil pour Gof'. Lors de mon adolescence et de mes études, j'avais eu le loisir de voir combien les autres pouvaient être jaloux de notre relation à nous trois. Mais jamais je n'en avais tenu compte. Tout ce qui comptait, c'était eux. Je me stoppe vite de parlais de leurs éventuelles conquête, de toute façon on ne changera pas d'avis tous les deux, alors pas besoin de s'entêter.

Je m'étais renfoncer dans le canapé, boudant comme une petite fille. Je le vois sourire, je lève les yeux au ciel en tapant dans son torse. "Arrête avec ce sourire...". Il savait très bien que le détestais et je l'adorais. Je lui avais tiré la langue avant de filer à la salle de bain. J'étais revenue rapidement, profitant donc du chocolat chaud qu'il m'avait fait. Je profitais de son étreinte, en y enfouissant mon visage sur son torse, enfermait par ses bras. Je pousse un long soupire, je m'y sentais bien, en sécurité. J'avais beau avoir tous ses sentiments mitigés en moi, je ne pouvais qu'en profiter. Je passe mes bras autour de sa taille, fermant les yeux. Je commençais à ne plus penser à mon agression, mais à tout ce que Suile pouvait m'apporter. Je souris, hochant la tête, tout contre son torse. "Je vais mieux... Grâce à toi." Je me permis de sourire, toute ma vie tournait autour des jumeaux, alors je commençais sérieusement à penser que ce n'était guère étonnant que je développe des sentiments autre qu'amicaux envers un des deux jumeaux. Ca aurait peut-être pu être Gof, si celui-ci n'avait pas été homosexuel, mais même s'il avait été attiré par les femmes, la situation serait la même. J'avais toujours été plus proche de Suile que de Gof, même s'il ne fallait pas toucher à gof', il était un peu comme mon frère jumeau... Tandis que Suile, il y a eu toujours quelque chose en plus. Je resserre mon étreint, mouvant mes mains en de lentes caresses. "Assez parlait de moi, que me racontes-tu ?". Je n'aimais guère être le centre du monde pendant plus de cinq minutes, j'avais besoin de savoir que tout allait bien dans sa vie, de voir que tout n'allait pas mal.
Code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 23 Déc - 12:40




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Je ne pris pas la peine de lui répondre quoi que ce soit, quand elle m'ordonna d'arrêter avec 'ce sourire'. C'était plus fort que moi. Elle était juste tellement drôle. Un peu à ses dépends, certes. Mais drôle quand même. Et c'était tout ce qui importait ! Elle fut même encore plus hilarante, quand elle tira la langue comme une gamine boudeuse. Si j'arrivais à la dérider suite à sa petite mésaventure, c'était tout ce qui comptait. Je préférais la voir taquine de la sorte, plutôt qu'effrayée et désemparée comme à l'instant même où elle avait mit le pied chez moi. C'était forcément une expression que je n'aimais pas voir sur son adorable minois. Je ne répondis donc rien et la laissai s'en aller dans la salle de bains. A son retour, je la pris doucement dans mes bras. Difficile de savoir si c'était pour la réconforter elle, ou si c'était parce que j'avais moi même le besoin d'avoir un tel contact physique avec elle. C'était réconfortant et plaisant au possible. Ce n'était pas une nouveauté que j'appréciais autant d'être aussi proche d'elle. Simplement, je n'étais pas une personne très tactile à la base. Il n'y avait qu'avec elle que je l'étais. Et si ça pouvait lui permettre de se sentir mieux et en sécurité, ce coup ci, c'était vraiment une très bonne chose. Ainsi fus-je pleinement rassuré, quand elle m'affirma qu'elle allait beaucoup mieux, et ce grâce à moi. J'étais ravi d'entendre cela, pour sûr. Et tout ce que j'avais besoin d'entendre.

Un lent soupir d'aise m'échappa alors qu'elle entreprenait de lentes caresses sur mon torse et je fermai les yeux. J'étais pour le moins détendu et me sentais bien comme rarement je m'étais senti bien. L'un des nombreux effets positifs de ma meilleure amie sur moi. Pas étonnant que je me sente aussi bien en sa compagnie. Et finalement, sa question me fit sourire. Ca ne m'étonnait vraiment pas de sa part. Le fait qu'elle soit dans le besoin de changer le sujet de conversation, pour que l'on cesse de parler d'elle. C'était bien son genre tiens. Raison pour laquelle je ris doucement. Chose que je ne faisais que fort rarement pourtant. "Ce que je raconte ? Hum rien. Pas grand chose. De quoi veux-tu que je parle ?" Oui parce que tout comme elle, je n'étais vraiment pas doué du tout pour parler de moi. Ce n'était pas une chose que j'aimais forcément faire. Je n'aimais pas être le centre de tous les intérêts. Même si ça ne faisait pas de moi un mec timide, le moins du monde. "Tu sais, à part le travail, il n'y a pas grand chose qui bouge de mon côté ..." Remarquai-je en haussant vaguement les épaules. Et ça, c'était véridique. J'étais incapable d'avoir une relation amoureuse de longue durée, à cause de mon incapacité à me confier à qui que ce soit. Je ne parlais véritablement, qu'à mon frère et à ma meilleure amie. Jamais aux personnes extérieures à notre trio.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyLun 23 Déc - 16:29

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Je dois bien avouer qu'avec lui j'avais l'impression de garder cette âme d'enfant. Il arrivait parfaitement à me faire oublier tous les tracas de la vie quotidienne. Alors oui, je finissais toujours pas arriver à positiver avec lui, de quelques manières que ce soit. Et puis, je ne pouvais pas ignorer, que j'y arrive à force de sa volonté. D'ailleurs dans ses bras, je m'y sentais comme chez moi. Comme si c'était là que je serais le mieux protéger. Alors c'est tout naturel que je passe mes bras autour de ses hanches. Il y avait quelque chose qui avait changé mais je n'arrivais pas encore à mettre le doigt dessus. Et je voulais justement savoir qu'est-ce qui avait changé. Je sais que ce n'est pas le fait qu'il soit tactile avec moi, il l'a toujours été plus ou moins. Et je sais aussi que je suis la seule qui peut se permettre d'en profiter. J'ai déjà vu d'autres filles vouloir être aussi proche physiquement que moi avec lui, et qui se sont faites rembarrées. Je ne peux pas nier, que je jubilais intérieurement de voir que j'étais la seule à pouvoir me permettre autant de choses avec lui. Je me disais que moins les filles l'approchaient plus j'avais mes chances un jour. Un jour, parce que je sais très bien que je ne pourrais pas rester indéfiniment dans cette position délicate. Il allait bien falloir que je me jette à l'eau et que je lui dise ce que je ressente, je sais que je me prendrais certainement un râteau, mais j'avais tellement peur que ces déclarations gâche tout que j'attendais le bon moment, s'il y en avait un un jour.

Mais pour le moment je profitais simplement de ses bras, je fermais les yeux tout en continuant mes caresse, je l'entendais soupirer, il avait l'air d'apprécier, je ne vois pas pourquoi j'arrêterais. Je frotte mon visage contre son épaule. Je n'avais pas envie de quitter ses bras. Mais, j'étais curieuse de savoir ce qui se passait pour lui en ce moment. Et puis on avait assez parlé de moi, il fallait bien que je prenne un peu de ses nouvelles. J'aimais entendre son rire, surtout quand c'est moi qui le provoquait. "De toi. Tiens ta vie amoureuse, on en parlait justement avant. tu as quelqu'un en vue?". J'avais un grand sourire, je n'étais pas du genre à tourner en rond, si je voulais savoir quelque chose je lui demandais. C'était aussi simple que cela, sauf quand il s'agit de savoir ce qu'il ressent réellement pour moi. "Oh, allez je suis sûre qu'il y a au moins quelque chose qui a changé !!" Je me redresse, brisant l'étreinte, mais passant à califourchon sur lui, pour l'emprisonner, empêchant ainsi la fuite. Je le regarde, et soudain une lumière se fit dans mon cerveau, je venais de trouver ce qui avait changé chez lui. "Toi, tu as changé de parfum !" . C'était une constatation, j'en étais certaine, il n'y avait pas de doute possible. " C'est... plus sucré... Ca te va bien !! C'est quoi ? " J'affiche un grand sourire, heureuse d'avoir trouvé cela. Preuve que l'on se connaissait parfaitement encore une fois. Je pose mes mains sur son torse et penche ma tête, je sais qu'il ne résiste pas quand je fais ça. " Je peux dormir avec toi ce soir ?" Non je n'avais pas demandé à ce que ce soit les deux qui dorment avec moi, mais bien que lui. Je sais que je joue avec le feu et que je risque de m'y brûler mais c'est plus fort que moi.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyMar 24 Déc - 0:01




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Je ne comprenais même pas pourquoi Orf insistait autant pour en savoir plus au sujet de mon activité depuis quelques temps. A croire qu'elle ignorait le fait qu'associable comme je l'étais, je ne pouvais pas avoir de grandes nouveautés à lui annoncer. Pas de nouveaux amis, puisque je ne me liais tout simplement pas. A personne. Jamais. Pas de femme dans ma vie, non plus. Plus depuis la dernière du moins. Celle qui m'avait largué parce qu'elle ne supportait pas que je parle si peu de moi. Elle m'avait largué, comme elles le faisaient toutes au bout d'un moment. Quand elles finissaient par se rendre compte du fait que j'étais bien incapable de me confier à qui que ce soit d'autre qu'aux deux personnes qui étaient les plus chères pour moi. Non, personne ne me changerait. Aucune femme autre qu'Orf, n'avait un tel pouvoir sur moi. C'était un truc dont j'étais conscient et qui ne changerait tout simplement jamais. Et oui, bien sûr, j'assumais pleinement cela. Même si je ne le disais pas à voix haute. Je ne pensais pas ça véritablement utile non plus de toute façon. Pour la simple et bonne raison qu'Orf me connaissait bien assez pour s'en douter. C'était l'évidence même. Depuis plus de vingt ans que nous nous connaissions, il était heureux qu'elle me connaisse à ce point. Sans doute même plus que je ne me connaissais moi même. C'était dire combien elle pouvait me connaître. Même Gof ne me connaissait très certainement pas autant.

"Non, toujours aucune femme en vue. Mais j'envisage sérieusement de faire une pause de ce côté là. J'ai l'impression de les cumuler et ça fini toujours de la même façon." Marmonnai-je de mauvaise grâce. Avant d'être prit par surprise, quand elle vint s'asseoir à califourchon sur moi. Sourcils arqués, je la laissai faire sans broncher. Venant d'elle, plus rien ne me surprenait. Et aucun contact physique ne me dérangeait véritablement. Alors qu'une autre qui m'aurait fait un truc pareil, ça m'aurait forcément gêné. Sans doute parce que la connotation n'était pas le moins du monde la même. Quoi qu'il en soit, un sourire s'afficha sur mes traits quand elle s'exclama que mon parfum avait changé. Elle était très observatrice dans son genre. Ou avait un bon nez. Ou, non, en fait ça témoignait juste du fait qu'elle me connaissait véritablement par coeur. Et oui, pour être honnête, j'adorais ça. "Tu vas me prendre pour un barge ... Mais ce coup ci, j'ai fais confiance à Gof. C'est le dernier Gucci. Il a dit qu'il m'irait. " Oui, faire confiance à Gof pour un truc comme ça, c'était dingue. Il avait des goûts tellement ... Radicalement différents des miens, que c'était forcément un truc dingue que de s'en remettre à lui d'une telle façon. Mais soit, lui aussi me connaissait sans doute assez pour m'aider dans des choix aussi simples. De toutes évidences, le choix avait été judicieux. "Bien sûr que tu peux. Pourquoi ne le pourrais-tu pas ? Ceci dit, ne compte pas sur moi pour inviter également Gof. Mon lit n'est pas un King Size." Et on prenait de la place tous les deux. Avec notre mètre quatre-vingt trois respectif et les kilos -de muscles- qui allaient avec.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyJeu 2 Jan - 12:05

Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Le connaissant parfaitement, je sais que si je ne lui tire pas les vers du nez, je ne saurais rien de sa vie, si ennuyante soit-elle comme il le dit si bien. Et puis, je dois bien l'avouer, j'aimais l'entendre parler de tout et de rien, et de me confirmer pratiquement à chaque fois que ça ne marchait jamais avec ses conquêtes. En même temps ce n'était guère étonnant, il n'aimait pas se livrer à qui que ce soit, alors généralement ça se terminait quand elle essayait de percer son mystère. Et surtout quand elles se rendaient compte qu'il se confiait beaucoup plus à moi et à son frère, elles étaient naturellement jalouses, et je ne leur en voulait pas, j'étais même plutôt compréhensive, mais ça n'empêche que ma haine était grandissante envers ces conquêtes qu'il ramenait. Déjà, parce qu'elle le blessait un peu plus chaque fois, je le remarquais bien, même s'il ne m'en parlait jamais. Et puis, parce qu'à chaque fois, j'avais l'impression que je ne serais jamais rien d'autre qu'une simple meilleure amie pour lui, et je voulais garder espoir qu'un jour, je pourrais devenir plus que ça. Peut-être même sa plus grande histoire d'amour. Ok, c'est bien beau de rêver, mais si je voulais concrétiser cela j'allais devoir en parler, or je sais très bien que si je lui en parle, cela gâcherait énormément de choses, et notamment notre amitié, vieille d'une vingtaine d'année... Et ça, je n'y étais pas encore prête.

"Elles ne sont pas assez bien pour toi, c'est tout." J'avais un grand sourire en disant cela, surtout que je le pensais vraiment. Mais j'étais plutôt ravie de savoir qu'il allait faire une pause, au moins je ne verrais plus cette petite étincelle de douleur qui passe dans ses yeux quand elles le larguent comme un vulgaire chiffon. Et puis, je l'avais enfin que pour moi, et ça j'aime énormément. Et me voilà à califourchon sur lui, m'asseyant sur ses cuisses. Je lui offre un large sourire à son regard interrogateur. Et puis, j'étais la seule à me permettre autant de choses, et personnellement je me contentais déjà de tout cela. J'allais devoir peser les avantages et les inconvénients avant de savoir si je devais lui parler de ce que je ressentais. Parce que je sais très bien qu'à un moment ou un autre, je ne pourrais plus faire semblant, ça devenais déjà bien assez difficile pour cela. Mais, cela ne m'empêchait pas de trouver qu'il y avait un changement chez lui, et je dois bien avouer que je suis assez fière d'avoir trouvé le changement. " Et bien tu as eu raison pour une fois. Il te va parfaitement bien." C'était assez étonnant qu'il se fie à son frère pour cela, d'habitude, c'était plutôt le contraire. Mais, je savais très bien que Gof connaissait parfaitement son frère, quoiqu'en dise Suile. Et souvent quand Gof n'obtenait pas gain de cause avec Suile, il venait souvent quémander mon avis et mon aide. Et souvent cela passait plus facilement quand c'était moi. J'avais besoin de prolonger la soirée avec lui, et de ne pas me sentir seule. Alors c'est tout naturellement que je lui fais ma demande. "Chouette. Non, juste nous deux". Je n'avais pas envie d'être serrée comme une sardine, et puis là.. il n'y avais que Suile qui était là. Et j'avais envie d'être seule, dans ses bras. Je soupire, avant d'enfouir ma tête dans son cou et d'entourer sa nuque avec mes bras. Je le serrais contre moi dans une étreinte, comme j'en faisais peu, et qu'avec lui seulement. Je voulais le remercier à ma manière, les mots n'exprimant pas assez toute la tendresse, tout le bonheur qu'il pouvait me procurer.
Code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyJeu 2 Jan - 21:29




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Ca tournait en boucle. Toujours la même chose. Une relation brève, une séparation rapide. Je n'étais pas certain de pouvoir un jour me poser dans une relation amoureuse, sérieuse et durable. Je n'étais peut-être pas fais pour ça dans le fond. Quoi qu'à la vérité, on ne pouvait pas dire que j'avais réellement essayé de faire les choses bien. Il était donc peut-être temps que je prenne de bonnes résolutions pour l'année à venir. Puisque la nouvelle année arrivait justement à grands pas. C'était l'occasion de prédire un avenir un tant soit peu plus ... Beau. Enfin ... Il ne le serait pas si je n'étais vraiment fais pour une vie de couple. Or, ça, je ne pouvais pas encore en juger par moi même. Ca restait à venir. Puisque ma première résolution serait donc celle de m'ouvrir un tant soit peu plus, aux femmes qui partageraient ma vie. Autre qu'Orf elle même évidemment. Puisqu'elle connaissait déjà tout de moi, dans les moindres détails. Pour ma seconde résolution, peut-être celle de travailler un peu moins. Histoire d'avoir un peu plus de temps pour tout le reste. Ca aussi, ça ne serait pas une mauvaise idée. Me lâcher un peu plus donc. Etre un peu moins collet monté ne me ferait pas de mal pour cette nouvelle vie que je comptais m'offrir. Mais ce n'était pas pour autant que je comptais m'éloigner de l'une des personnes qui comptaient le plus pour moi : Orfhlaith elle même. Elle était toujours là pour moi et j'osais espérer qu'elle le serait toujours à l'avenir. "Tu penses de cette façon, uniquement parce que je suis ton meilleur ami ..." Lui fis-je remarquer avec amusement.

J'eus la confirmation du fait qu'Orf était vraiment la personne qui me connaissait le mieux, avec mon jumeau, quand elle remarqua mon changement de parfum. Elle me surprendrait donc toujours. J'adorais qu'elle soit capable de se rendre compte de pareils détails. Elle était incroyable. En même temps, ce n'était pas ma meilleure amie sans raison. "Ah oui ? Il me va mieux que l'ancien ? Celui que j'avais moi même choisis ?" Demandai-je avec un brin d'ironie. Parce que l'idée que mon frère me connaisse mieux que moi même je ne me connaissais, était assez amusante dans le genre. Bizarre. Mais également amusante. Et pas non plus super dérangeante. Juste amusante pour résumer la chose. Je souris légèrement quand elle se moula plus encore contre moi, m'emprisonnant entre ses bras enroulés autour de ma nuque et son visage enfouit dans mon cou. Je ne me fis pas prier pour lui rendre son étreinte, en enroulant mes propres bras autour de sa taille menue et en posant ma joue contre ses cheveux. "Quant à toi ... Toujours le même parfum légèrement fleurit, et les mêmes shampoing et gel douche, parfum amande." Remarquai-je avec douceur. Parce que oui, moi aussi je connaissais par coeur tout ça. Assez pour y faire grandement attention, comme elle même de son côté. Parce que oui, je pensais pouvoir me vanter de mieux connaître Orf, que quiconque. Sans doute même plus que mon propre frère. Mais je ne pouvais pas être tout à fait certain de ça.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyVen 3 Jan - 19:09


Welcome to the new age
Suileabhan & Orflaith
Il méritait mieux que ça, nettement mieux. Et je ne me gênais pas pour le lui dire. Ca tournait souvent en chamaillerie. Mais je lui souhaitais de tout coeur de connaître le bonheur. enfin tant que c'est pas sans moi. Car je sais bien, que même s'il n'en dit rien, il n'est pas heureux. Et j'aimerais le voir rayonner de joie. Il est tellement beau quand il est comme ça. Mais faut pas le dire, ni même que je le surnomme nounours en secret ...

Oh il parait que c'est la nouvelle année qui arrive, avec son tas de bonnes résolutions que personne n'arrivera à tenir. La mienne : La plus difficile de toute.. Avouer à son meilleur ami que l'on a des sentiments plus qu'amicaux. M'ouais plus facile à dire qu'à faire, heureusement j'ai toute une année pour m'y tenir. Toute une année pour bouleverser toute une amitié, et donc ma vie. Pas sûre que j'y arrive. Je le regarde et hausse les épaules.. "Peut-être mais je le pense sincèrement. Elles sont toutes trop nunuches pour toi.." Je me laisse à sourire, je ne pouvais pas m'empêcher de les juger, elles était trop superficielles pour lui ou alors pas assez intelligentes, voire même les deux parfois... Aucune ne méritaient l'amour de Suil', et de toute façon, je ne pourrais jamais penser qu'une femme puisse le mériter, car cela conviendrait à dire que je le laisserais s'en aller et que je ne pourrais jamais le serrer dans mes bras.

Je le regarde et lui lança d'un ton qui se voulait assez taquin " Nettement ! Il te va à la perfection même !" Je lui tire la langue avant d'approcher mon visage de son oreille et de lui souffler "Mais tu es la perfection à toi tout seul..." Je sais que mes allusions vont finir par lui mettre la puce à l'oreille, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Je profite de son étreinte, ne pouvant m'empêcher de frissonner à ses mots. "Effectivement, et je n'en changerais pas..." Sauf s'il le demandait... J'enfouis ma main droite dans ses cheveux, dont j'enroule des mèches autour de mes doigts. Je souris dans son cou, juste parce qu'il me laissait faire ça.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil EmptyVen 3 Jan - 23:43




ORFHLAITH & SUILEABHAN
Lost in paradise.

Je n'avais jamais réellement compris la raison pour laquelle Orf semblait autant s'inquiéter pour moi et mes relations amoureuses. Ca ne datait pas d'hier qu'elle m'en faisait des remarques de temps à autre. Elle semblait réellement vouloir me faire entendre raison au sujet de mes relations généralement trop brèves -certaines ne passaient même pas le cap du premier verre bu-. Est-ce qu'elle s'inquiétait vraiment à ce point pour moi ? Si tel était bel et bien le cas, alors elle s'inquiétait vraiment plus que moi même je ne le faisais moi même. Certes, c'était frustrant d'être si peu capable d'évoluer dans une relation amoureuse solide et sincère. Mais pour ça, sans doute qu'il faudrait déjà que je le souhaite. Or, je n'étais pas certain de la désirer assez fort pour ça. Je comprenais donc encore moins la raison pour laquelle Orf semblait autant s'en faire pour mes histoires de coeur. "Trop nunuches ? Parce que tu penses que c'est quel genre de femme qu'il me faut ?" La questionnai-je avec une grande curiosité et avec taquinerie. Ouais, je serais bien curieux de savoir le genre de femme qu'elle pensait être faite pour moi. Puisque, de toute évidence, aucune ne semblait être faite pour moi.

Selon l'avis d'Orf, précisons le. Du miens ... Eh bien, je devais bien reconnaître que j'étais tout simplement incapable de le savoir. Et c'était sans doute pour cette raison là que je ne parvenais pas à trouver celle qui serait la plus à même de me convenir. Et que ça finissait toujours aussi vite. Je ne pu m'empêcher de rire de bon coeur -ce qui n'était pas vraiment dans mes habitudes- quand elle me fit remarquer que j'étais la perfection. Ca, c'était quand même de l'abus non ? J'étais loin d'être parfait. Elle le savait. Je le savais. Tout le monde le savait. J'étais froid, insensible, pas franchement sociable et à tendance narquois et moqueur. Sauf avec Orf, il est vrai. "Parfait ? Tu te rends compte que tu exagères quand même, non ?" Demandai-je sur un ton justement moqueur. Avant de lui faire remarquer que contrairement à moi, elle n'avait pas changé de parfum. Toujours les mêmes senteurs. Même parfum et mêmes shampoings et gels douche. J'adorais. Vraiment. Sans doute parce que ces odeurs me rappelaient forcément à elle. "Et c'est tant mieux. Je crois que ça me ferait vraiment étrange si tu en changeais. Ces odeurs c'est toi en fait." Répondis-je d'une voix distraite, alors que ses doigts glissaient entre mes boucles brunes. C'était une caresse agréable. Mais qui ne l'était que quand c'était elle qui faisait cela.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lost in paradise || Orf & Suil Lost in paradise || Orf & Suil Empty

Revenir en haut Aller en bas

Lost in paradise || Orf & Suil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-