It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyJeu 2 Mai - 20:01

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

« Votre altesse, attendez, je n’ai pas fini votre coiffure pour le gala ! » Mais Anaé n’écoutait déjà plus son interlocutrice précédente. Son attention était désormais rivée sur l’écran plasma de son immense salon, tandis qu’elle s’était rendue pour quelques heures dans son hôtel particulier afin qu’on l’habille et la coiffe pour le gala de ce soir. Mais les informations parvenant à ses oreilles firent manquer plusieurs battements à son cœur… un feu avait éclaté dans un building, faisant de très nombreux blessés graves parmi les pompiers. En tant normal, Anaé tâchait de ne surtout pas être inquiète pour rien, gardant soigneusement ses craintes pour elle, mais là, c’était bien trop lui demander. Elle mit complètement de côté sa toilette et le fait qu’elle soit en corset et simple culotte pour enfiler une veste légère, une paire de baskets afin de se ruer dans la rue, sous les cris incessants de la responsable de sa styliste personnelle… au départ, elle voulut héler un taxi afin d’être rapidement à l’hôpital où les pompiers avaient probablement tous été transférés, mais elle n’en trouva pas un à cette heure de pointe. Elle dû se piquer par conséquent un petit sprint sans se douter une seconde de la tenue qu’elle arborait, et qui ne manquait pas d’attirer le regard. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’aucun paparazzi ne se trouverait sur son chemin, sans quoi elle était bonne pour faire la une dès le lendemain… et voilà qui donnerait du grain à moudre à Carl au cours de leur divorce ! Mais une fois encore, elle mit soigneusement de côté ce genre de détail pour se pointer à l’accueil des urgences, demandant si Shaun O’Connor avait été transféré ici et surtout si elle pouvait le voir. Anaé était à bout de souffle, mais par chance, son instinct lui avait considérablement bien servi puisqu’on lui indiqua l’immense salle d’observation où les pompiers aux blessures légères avaient été placés.

« Shaun !! » La jolie française fit une entrée fracassante en ouvrant les portes à la volée, le visage dégoulinant de sueur, en tenue particulièrement sexy sous les regards particulièrement intéressés des collègues du bel irlandais… « J’ai vu le building où tu étais en intervention aux informations… n’ose plus jamais me refaire une peur pareille, tu m’entends ?! » Sauf que ce fut le moment précis où elle se rendit compte de sa tenue, refermant grossièrement sa veste qui ne couvrait même pas son fessier parfait. « Oh bon sang… » Qu’importe, malgré la légère honte qu’elle ressentait et le fait qu’elle soit littéralement à bout de souffle… il était entier et c’est avec cette idée bien ancrée dans son esprit qu’elle s’approcha de lui doucement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyVen 3 Mai - 14:34

Le feu nous entourait et la situation devenait de plus en plus précaire. De toute ma carrière, jamais je n’avais été sur un incendie d’une telle ampleur et pourtant j’en avais vu mais aujourd’hui, c’était comme si le feu était donné d’une vie propre et qu’il refusait de nous laisser partir. ❝ Où est Tanner ?? ❞ criais-je pour me faire entendre de mes co-équipiers mais personne n’arriva à me donner une réponse claire. ❝ Merde, il est encore à l’intérieur ce con ! ❞ grognais-je avec la ferme intention de retourner dans cet enfer mais une main ferme m’arrêta. C’était le capitaine, à son regard, je compris qu’il était hors de question qu’on aille chercher Tanner mais ça, c’était sans compter mon caractère de merde ni même mon sens de l’amitié. Tanner était comme un frère pour moi, mon meilleur ami en quelque sorte bien que ce rôle était réservé à un curé tout aussi buté que moi. ❝ Lâchez-moi, je dois y aller ! ❞ hurlais-je au visage du capitaine avant de le repousser et de courir en direction du feu pour m’y engouffrer. ❝ TANNER !! ❞ appelais-je mon co-équipier avant de m’enfoncer toujours un peu plus. C’est alors qu’allongé sous une poutre, je le retrouvais, inconscient. Son masque à oxygène s’était fait la mal et avec cette fumée, il était encore miraculeux qu’il soit encore en vie. Heureusement, Dieu semblait de mon côté car mon ami était encore vivant. Alors, faisant fi de toutes les mesures de sécurité, j’ôtais mon masque pour le lui mettre avant de dégager difficilement la poutre de sur lui. Mes muscles étaient bandés au maximum et me faisait mal mais peu importe, je ne le laisserai pas cramer comme une merde dans cet immeuble. Au bout de quelques minutes et d’innombrables efforts, je réussi à le dégager et le portais en dehors. La fumée commençait peu à peu à m’intoxiquer mais mon envie de le tirer de cet enfer me donnait comme des ailes. Aussi, au bout de ce qui me sembla une éternité, je réussi à sortir de l’immeuble, m’écroulant au sol dans un instant de faiblesse. ❝ Ils ont besoin d’oxygène ❞ hurla le capitaine. Ma vision se troubla et je perdis connaissance.

❝ O’CONNOR REFAIS MOI ENCORE UN COUP PAREIL ET JE TE BOTTERAI LE CUL SI FORT QUE MEME TA MERE NE LE RECONNAITRA PAS !!! QUAND APPRENDRAS-TU A OBEIR BORDEL DE MERDE ? ❞ Fut les douces paroles qui accueillirent mon réveil à l’hôpital. Je m’en sortais bien, une légère intoxication au monoxyde de carbone, rien de grave mais Tanner était toujours en soin intensif. ❝ Bien joué fiston ❞ me félicita-t-il avec ce qui semblerait de l’émotion au fond de la gorge avant de retourner auprès de mes autres co-équipiers. Mon cerveau refusait néanmoins de fonctionner tant mon inquiétude me rongeait mais quelques minutes plus tard, une tornade déboula dans la salle où on nous avait réunis. C’était Anaé et bordel elle était à moitié nue ce qui ne manqua pas d’arracher des sifflements appréciateurs de mes camarades. ❝ Vos gueules ! ❞ grognais-je avant d’attraper ma veste de pompier et la lui passer sur le dos. ❝ Ne me dis pas que tu as traversé tout New York dans cette tenue ??? ❞ grognais-je encore plus fort sans me soucier qu’elle ait pu s’inquiéter. Le danger faisait partie du métier, cela faisait longtemps que j’avais appris à ne plus m’en préoccuper. ❝ Princesse, espèce de petite folle ❞ soufflais-je d’un ton attendri. ❝Je vais bien ❞
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyVen 3 Mai - 22:46

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé se moquait bien de sa tenue et s’en serait voulu énormément si elle avait pris le temps et la conscience suffisante pour enfiler quelque chose de plus seyant alors que Shaun était potentiellement blessé. Elle haussa simplement les épaules face à sa réaction, se contentant de sourire face aux sifflements des collègues du pompier tout en s’étonnant qu’il lui mette sa veste de service, mille fois trop grande pour la fragilité de son corps. Effectivement, sa petite course avait été folle, mais n’en n’aurait-il pas fait autant à sa place s’il l’avait imaginée blessée ? Cela avait été le cas après sa violente altercation avec Carl, il n’avait pas hésité à trimballer une trousse de secours jusqu’à l’hôtel particulier de la demoiselle pour mieux lui prodiguer les premiers soins… certes, Anaé n’était pas l’infirmière du siècle et avait beaucoup de mal à supporter la vue du sang mais possédait un cran que beaucoup lui enviait et qui justement l’avait poussée à se trimballer en petite tenue dans les rues de New York au cours d’un sprint d’anthologie. « Mon honneur est sauf, j’ai traversé New York dans cette tenue car j’ai privilégié le fait de venir à toi plutôt que d’enfiler quelque chose de seyant » rétorqua-t-elle non sans un sourire malicieux sur les lèvres. Bien sûr, l’intégralité des pompiers blessés ne la quittaient pas du regard mais la jolie française n’hésita pas à faire fi de ce genre de détail pour pousser un gigantesque « ouf » de soulagement. « Folle ? Certainement ! Tu n’imagines pas à quel point ma styliste s’est époumonée pour tenter de me rattraper et il est fort probable que j’en entende parler pendant de très longs et pénibles jours… » Mais avant même qu’il ait l’idée de se moquer d’elle face à cet état de fait, Anaé prit le visage de Shaun en coupe pour mieux lier tendrement ses lèvres aux siennes. Aucune brutalité, juste un peu de douceur car la dernière chose qu’elle souhaitait c’était bien de lui faire mal !

« Tu vas pouvoir sortir quand ? Non pas que ma petite tenue ne soit pas d’une extraordinaire originalité mais… je ne pense pas que tu serais contre si je pouvais être ton infirmière, n’est-ce pas ? » La jolie française esquissa un petit sourire amusé avant de prendre délicatement ses mains dans celles de son pompier. Elle détestait les hôpitaux, à vrai dire, mais était prête à l’attendre des heures durant s’il le fallait… « Je vais prendre soin de toi, et si tu n’es pas d’accord pour cela, n’oublie pas que je connais très bien ton capitaine ! » Moyen de pression ? Peu probable. Une fausse menace plutôt, tout en sachant que Shaun ne serait sûrement pas contre l’attention de la jolie française.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMar 7 Mai - 3:06

« Oh bordel, tu sais que tu mets beaucoup de personne en danger en me disant que tu viens de traverser New York dans cette tenue qui n’en est pas une ? Ais-je oublié de te dire que j’étais du genre jaloux et possessif ? Par la sainte Irlande, je sens que je vais bientôt devoir aller me confesser à force d’avoir des envies de meurtre » plaisantais-je bien qu’une partie de moi restait focalisée sur le service des soins intensifs où mon ami et coéquipier Tanner y était. J’espérais de tout mon cœur que je n’avais pas sauvé un cadavre ambulant ou même un légume mais sur le moment, je n’avais pas réfléchi. Je ne pouvais pas le laisser crever dans cette fournaise, c’était impensable. « En même temps, je veux bien la comprendre, princesse, tu es en petite culotte… » Comme si cela pouvait tout expliquer. Au moins, ma veste d’uniforme couvrait ses formes qui me rendait fou amoureux –et la dissimuler aux regards de mes collègues. Il est vrai que cela m’ennuierait beaucoup de devoir leur crever les yeux –cela pourrait être un handicap dans l’exercice de leur fonction ; « J’attends que le médecin vienne me donner son feu vert mais j’attends de savoir si Tanner va s’en sortir. C’était un méchant incendie comme je n’en avais jamais vu. J’ai bien cru qu’il allait nous bouffer tous les deux mais on ne met pas à terre un irlandais aussi facilement » plaisantais-je bien que sur le moment, oui, je voulais bien le reconnaitre, j’avais eu peur. « Je dois encore ramener le camion et faire mon rapport. Tu n’as qu’à venir avec moi, Hopkins pourra te filer un jogging » lui proposais-je n’ayant pas envie de la renvoyer en petite culotte dans New York et puis, Hopkins qui était la seule femme de la brigade devait bien avoir une ou deux fringues de rechanges. Je l’attirais néanmoins à moi pour l’embrasser tendrement « Inutile de me menacer princesse, tu sais que je te suivrais jusqu’au bout du monde et puis.. J’ai quelque chose d’important à t’annoncer » et c’est ce que j’allais faire quand le médecin jugea bon de m’interrompre dans mon élan pour nous dire que nous pouvions déserter l’hôpital et que Tanner était sorti d’affaires bien qu’il restait en soins intensifs pour la nuit afin de surveiller son état. « J’ai une idée, on retourne tous les deux à la caserne, je fais rapidos mon rapport et après, je suis libre pour deux jours entiers. Que dirais-tu de prendre un sac, ma moto et de partir pour un camping sauvage rien que toi et moi ? » Repris-je une fois le médecin parti, gardant ma princesse dans les bras.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMar 7 Mai - 18:35

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé ne connaissait pas encore le tempérament de son pompier préféré sur le bout des doigts, mais quelque chose lui disait qu’il vaudrait bien mieux qu’elle évite de se trimballer en petite tenue dans les rues de New York à l’avenir. Mais quelle idée de lui faire une peur pareille aussi ! Shaun avait beau être tiré d’affaire, elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter. Il était le pilier le plus important de son existence désormais et elle ne pourrait pas survivre s’il venait à être blessé gravement, ou pire… à mourir. Elle esquissa néanmoins un petit sourire taquin, sans pour autant quitter ses bras d’une semelle, se rendant compte qu’ils étaient capables de renouer avec leur cocon protecteur où qu’ils se trouvent… qu’il soient dans le pub des parents de Shaun ou bien dans cet hôpital dont elle avait grande hâte de sortir, dès qu’ils se frôlaient, le monde environnant ne semblait plus avoir d’importance. Surtout pas alors que le bel irlandais venait de lui faire comprendre par a+b qu’il avait une grande nouvelle à lui annoncer. « J’espère que tu ne me feras pas l’affront de me dire que tu es enceinte » s’amusa-t-elle avant de lui mordre discrètement le lobe de l’oreille, finissant par embrasser chastement sa joue comme pour faire croire qu’elle n’était rien d’autre qu’une oie blanche sans vices, sans défaut aucun. « A ton tour, tu sais très bien que je te suivrais jusqu’au bout du monde… » Surtout pour une petite virée improvisée à bord de sa merveilleuse moto pour deux jours pendant lesquels ils n’auraient rien d’autre à faire que penser à eux, rien qu’à eux. Anaé laissa tout le loisir à Shaun de se lever sans aide –parce qu’elle était persuadée qu’il le pouvait, bien trop consciente qu’il l’aurait fusillée du regard si elle s’était amusée à le materner… et ce bien que l’envie soit forte. Autant dire qu’elle fut aussitôt emprisonnée par la fameuse Hopkins dès qu’elle eut mis un pied à l’intérieur de la caserne, comme si elle n’avait plus vu un membre de la gente féminine depuis des lustres…

Les deux demoiselles discutèrent longuement tandis que Shaun faisait son rapport. Anaé s’amusa à constater qu’elle était particulièrement sexy en jogging, avant de se souvenir brusquement qu’elle était attendue à un gala le soir même… tant pis, pour une fois, ils allaient devoir se passer de sa royale présence. La jolie française n’avait qu’une envie : se réfugier dans les bras de son pompier et ne plus en bouger quarante-huit heures durant. Elle salua respectueusement cette nouvelle connaissance tout juste faite avant d’attendre patiemment Shaun à l’entrée même de la caserne, s’amusant des nombreuses salutations dont elle fut la cible. Comme quoi, les nouvelles vont vite même chez les combattants du feu ! « Ma tenue est plus convenable à tes yeux ? » ne manqua-t-elle pas de le taquiner avant d’entourer son cou de ses bras « sache que j’ai dû annuler ma présence à un gala prévu depuis des mois, j’ose espérer que je vais nager dans le bonheur durant ces deux jours ! Bien que je n’en doute pas une seconde… avais-tu une idée de destination ? Oh non ne me dis pas ! Je serais ravie d’être surprise… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyJeu 9 Mai - 18:41

"Mince, moi qui allais t'annoncer que j'avais l'intention de changer de sexe pour pouvoir tomber enceinte ! Voilà, tu viens de gâcher ma surprise, j'espère que tu es contente de toi mais non, il faudra attendre notre week-end pour savoir" plaisantais-je avant d'éclater de rire bien que la situation ne s'y prêtait pas -et puis, j'avais besoin de rire, d'évacuer toute cette tension qui m'habitait alors qu'un de mes amis se trouvaient mal en point dans un lit d'hôpital ; mais rapidement, nous quittâmes les lieux pour nous rendre à la caserne où Hopkins kidnappa directement Anaé me faisant grogner de mécontentement. J'espérais pour son matricule, qu'elle n'allait pas raconter toutes les nos conneries de beuveries. Je préférais que les cadavres dans mes placards restent justement dans mes placards comme le jour où j'avais perdu un pari et que j'avais du porter une perruque et un string durant tout mon service. Cela faisait sérieux tient quand on débarquait sur le lieu d'une intervention. Comme il me tardait de la retrouver et d'oublier entre ses bras cette fichue journée et de passer le plus merveilleux des week-end surtout une fois que je lui aurais annoncé que nous avions réussi : j'avais décroché ma licence et nous allions rapidement pouvoir monter le dossier pour demander le divorce. Oh oui, j'avais hâte que ce Carl ne soit plus lié d'aucune façon à ma Anaé et surtout de voir son visage défait quand il me verrait le jour de l'audience. Il comprendrait qu'on ne se frotte pas comme ça au clan des O'Connor sans se piquer et se faire très mal. Il avait osé menacé ma famille et s'en prendre à Anaé. Il allait payer, foi de Shaun O'Connor. C'est donc déterminé que je retrouvais ma belle devant la caserne une fois la corvée de mon rapport effectuée. Elle était belle comme une fleur comme toujours "Très !" soufflais-je d'une voix rauque car déjà des envies peu avouables incendiaient le creux de mes reins. "Crois-moi princesse, cela sera une surprise de taille pour moi car je n'ai aucune idée où nous allons aller. On va juste se laisser porter par la route et on s'arrêtera quand on le souhaitera et tous les galas du monde te paraitront bien fades à côté de notre aventure" lui fis-je la promesse avant de lui prendre la main et de la conduire à ma moto où je lui tendis un casque. "On passe rapidement à la marina que l'on puisse se changer et après, rapide détour à la supérette du coin pour faire les provisions et nous mettons les voiles, qu'en penses-tu?"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyJeu 9 Mai - 22:50

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Un sourire ponctua les paroles de Shaun tandis qu’Anaé attrapait le casque qu’il lui offrait avant de grimper sur sa sublime moto, prête à le suivre jusqu’au bout du monde. Il n’avait pas menti, ils s’arrêtèrent un bref instant à la Marina pour se changer et embarquer des affaires plus adéquates en vue de leur petit weekend, avant de passer par la case ravitaillement. La jolie française pensait qu’il lui offrirait quelques indices afin de la faire patienter mais… il n’en fit rien. Sa fierté d’irlandais sans doute, ou son envie soudaine de lui faire la surprise du siècle, mais dans tous les cas, il mit considérablement à mal la patience pourtant angélique d’Anaé. Elle tâcha de ne pas laisser sa curiosité prendre le pas sur le reste mais ce fut une torture de tous les instants, jusqu’à ce qu’ils ne prennent effectivement la route cheveux au vent, la jeune femme serrée tout contre lui et impatiente de voir ce qu’il serait capable de lui concocter. « On verra bien si tu es capable de me surprendre » lui murmura-t-elle malicieusement juste avant de partir avant de ne se taire pendant un long moment, jusqu’à ce qu’ils n’arborent une magnifique forêt bordant la route qu’ils avaient empruntée pour quitter la banlieue de New York. Ce ne fut qu’à ce moment là qu’Anaé lui fit signe de s’arrêter, consciente qu’ils pourraient continuer leur périple par la suite car ils avaient tout le temps du monde… elle connaissait vaguement la région et savait que cela ne manquait pas d’auberges et autres hôtels de pointe dans le coin. S’ils ne voulaient pas dormir à la belle étoile, c’était l’option rêvée, mais bien qu’elle soit une princesse raffinée, cela ne lui faisait aucunement peur de dormir à l’extérieur pour marquer le début d’une ère nouvelle.

« Je suis déjà affamée, je suis désolée » se défendit-elle alors que son excuse était on ne peut plus vraie. Son estomac émit un bruit caractéristique comme pour ponctuer ses paroles avant que la jolie française n’enlève son casque, défaisant sa longue chevelure qui vint tomber en cascade contre ses épaules recouvertes d’une belle veste en cuir. « Mais avant toute chose… je crois que malgré toute la patience dont je suis dotée je ne serais guère capable d’attendre encore que tu ne me donnes au moins un indice ! Tu en as trop dit ou pas assez et je pense avoir mérité l’honneur d’être au courant de cette magnifique surprise… tu ne crois pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptySam 11 Mai - 15:26

"Oh crois-moi, je compte bien faire de chaque jour, une éternelle surprise princesse" rétorquais-je avec un sourire énigmatique mais avant tout, je devais la libérer du joug de Carl. S'il pouvait redevenir un crapaud, cela m'arrangerait mais nous n'étions pas dans un conte de fée et j'allais devoir me montrer brillant si je voulais rivaliser avec des avocats de métier. Néanmoins, j'avais quelque chose qu'ils n'avaient pas : la motivation du cœur. Eux, certainement, c'était celle du portefeuille mais d'aucun ne pouvait se targuer de se sentir presque dans une mission vitale. Obtenir ce divorce était bien pour moi une question de vie ou de mort. Il était hors de question que d'échouer car je ne voulais pas lire de tristesse au fond de ce joli regard qui me hantait depuis notre première rencontre. Aussi, j'étais remonté à bloc, prêt à la défendre de toutes mes forces même si pour cela, je devais me glisser dans la peau de David contre Goliath. Le combat serait forcément inégal mais je comptais sur ma fierté d'irlandais pour me guider sur la route de la victoire. Elle ne m'avait jamais fait défaut alors pourquoi le ferait-elle maintenant que j'en avais le plus besoin? Non, il n'y avait aucune raison. En tout cas, il me tardait de lui annoncer la nouvelle et Anaé, au bout de nombreux kilomètre avalés, me fit signe de m'arrêter. J'obéissais, appréciant de pouvoir me dégourdir les jambes car mine de rien, je venais, il y a quelques heures à peine, de combattre le plus grand incendie de ma carrière. "On peut faire une pause pour manger à moins que tu ne veuilles qu'on dorme à la belle étoile sinon, je connais des chambres d'hôte idéalement placées près d'un lac et entourées par la forêt. Moïra adore qu'on s'y arrête quand je l'amène faire un week end de rando" lui proposais-je tout en lui tendant un premier sandwich, attrapant pour ma part la bouteille d'eau pour me désaltérer mais bien vite, un sourire goguenard étira mes lèvres. Impatiente va pensais-je avec malice. "Des indices? Ok. Si je te dis : acceptation, je peux brûler mes bouquins? Tu penses quoi de tout ça ma belle princesse?" lui demandais-je avec un sourire bien taquin cette fois-ci bien qu'honnêtement, j'étais impatient de connaitre sa réaction et assez penaud de me sentir aussi fier de moi que je l'étais à l'idée de lui annoncer que j'avais obtenu ma licence après des jours et des nuits à bucher comme un taré.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptySam 11 Mai - 15:31

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

« Tout dépend si le choix est mien ou non » commença Anaé avant de mordre de façon concentrée sur son sandwich. En théorie elle ne mangeait pas ce genre de nourriture et détestait ne pas être armée de fourchette et couteau… mais malgré le fait que leur épisode McDonalds ait tourné au fiasco, la jolie française faisait énormément d’efforts pour ne pas paraître snob et tâcher de se fondre dans la masse de cette manière. Jusqu’ici, c’était plutôt un succès ! « J’avoue être moyennement fanatique du fait que mon séant soit picoté par des insectes en pleine nuit… je crois que je vais préférer l’hôtel. » Tant pis pour la rétorque qu’elle sentait arriver grosse comme une montre à Quartz Dora l’exploratrice. De toute manière, elle risquait de ne pas s’en offusquer avec ce qu’elle s’apprêtait à apprendre. Après la révélation de l’indice de Shaun, il ne fallut pas longtemps à Anaé pour manquer de s’étouffer avec sa bouchée tandis qu’elle écarquillait deux grands yeux surpris. « Oh mon dieu… c’est bien ce que je pense ? » La jolie française était habituée à ne jamais se réjouir trop vite mais cette fois… impossible de ne pas pousser un gigantesque cri de joie tandis qu’elle se ruait dans ses bras, secouée par cette folie passagère on ne peut plus logique. Plus question de regarder sans arrêt derrière elle par peur d’être agressée, plus de raison de craindre son futur ex-mari… plus de belle-mère à supporter non plus, et surtout l’abandon du protocole Suédois qu’elle n’avait jamais pu voir en peinture ! La jeune femme serrait son pompier dans ses bras comme si sa vie entière dépendait de cet instant précis. Il ne pouvait pas savoir à quel point elle avait l’impression de ne plus faire que frôler seulement son bonheur… désormais elle pouvait l’empoigner.

« Je vais enfin pouvoir respirer de nouveau à l’air libre… » Anaé laissa de longues larmes de joie s’écouler contre ses joues alors qu’elle refusait de lâcher Shaun d’une semelle. Il ne savait pas à quel point il lui sauvait la vie, bien qu’il ait eu conscience que celle-ci ait été en danger. « Je t’aime, Shaun O’Connor… sans m’avancer à dire que tu es un saint, tu es mon véritable sauveur. » Elle ne s’écarta que pour s’emparer de ses lèvres, trouvant qu’en prime le décor dans lequel ils se trouvaient était diablement paradisiaque… « Je vais reprendre le contrôle de moi-même, il ne s’agit que de larmes de joie ! Je ne pleure certainement pas ce si mauvais mari… ! » Anaé s’éloigna d’un pas pour effectivement essuyer ses yeux et joues, son sourire de la quittant pas d’une semelle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptySam 11 Mai - 15:45

« Crois-moi, cette nuit tu risques de craindre plus mes mains que les insectes sur tes fesses » plaisantais-je avant de reprendre un peu plus sérieusement « alors nous n’aurons qu’à reprendre la route pour nous arrêter chez les McArthy. Oui, je sais, encore des irlandais mais ce n’est pas de ma faute, on est un véritable clan. Tapes dans une poubelle et tu trouveras une vingtaine d’irlandais près à se serrer les coudes » rigolais-je avant de déposer un baiser sur sa joue, mordant de bon cœur dans mon sandwich tant j’étais affamé moi aussi après ma journée de boulot. Dommage qu’il ne reste plus de journée de congés à prendre sinon, je crois bien que je l’aurais amené jusqu’à en Irlande pour lui faire découvrir ma maitresse, mon pays. Je ne pensais plus ressentir ce besoin irrépressible de retourner sur mes terres natales mais Anaé me donnait cette envie. Celle de renouer avec mes racines et d’accepter de faire face à mes souvenirs les plus tristes mais aussi les plus heureux. Fiona me manquait et je savais qu’en Irlande, son souvenir serait partout autour de moi mais celle qui se trouvait à mes côtés désormais me donnait envie d’affronter les fantômes du passé et puis, ma terre me manquait. Je me sentais comme un marin parti depuis de trop longues années en mer et qui se languissait de voir la terre à nouveau. Avant cela, il était temps de mettre fin à ce petit jeu de suspens et j’hochais simplement la tête avant de lui confirmer de vive voix « Tu as devant toi, un pompier doté d’une belle licence d’avocat flambante neuve » lui souriais-je avant d’être ému de ses larmes de joie. Je ne pensais pas la rendre aussi heureuse avec cette nouvelle mais très vite, ces heures à bosser comme un arrache-pied, furent récompensées. Sa réaction valait bien tous les sacrifices de la Terre n’est-ce pas ? Je la serrais alors dans mes bras, lui caressant les cheveux, ému malgré moi comme si je ressentais la même sensation de voir la lumière au bout du tunnel alors que je n’avais pas vécu un centième de ce qu’elle avait subi en étant la femme du pire connard de l’univers. « C’est fini oui, dès lundi, je déposerai la demande de divorce auprès du tribunal et il me tarde de l’affronter pour qu’il comprenne à quel point, il va tout perdre en te perdant toi » lui confiais-je avec ferveur avant de l’embrasser « Je t’aime aussi ma princesse ! » lui avouais-je en toute tendresse avant de la décoller du sol pour mieux la faire tourner dans mes bras « On va être enfin libre d’être ensemble princesse ! » car oui, j’étais bêtement heureux à cet instant précis.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyLun 13 Mai - 20:56

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé se mit à rire comme une enfant lors d’un matin de Noël en sentant Shaun la soulever du sol tout en la serrant fort dans ses bras. Elle n’avait pas souvenir d’avoir été un jour aussi heureuse dans son existence toute entière… il faut dire que son mariage n’avait jamais provoqué chez elle de joie particulière, cette union étant avant tout une union de raison et non d’amour pur et véritable. Il serait dit que c’est une chose qu’elle ne connaîtrait sûrement jamais, Shaun paraissant aussi réfractaire au mariage qu’il semblait l’être du protocole… en faisant face à cette vérité, la jolie française avait évidemment sentit son cœur se serrer, comme si elle avait l’impression de manquer quelque chose de capital dans son existence déjà nettement tourmentée, mais elle parvint à faire fi de tout cela en croisant à nouveau le regard de son tendre pompier. Comment diable pourrait-elle éprouver le plus petit regret alors qu’elle vivait la plus belle histoire d’amour avec l’homme le plus aimant qu’elle ait jamais rencontré ? Qu’importe le mariage… surtout s’il ne l’obligeait pas à avoir des enfants comme sa future ex-belle mère ! « Shaun, tu te rends bien compte qu’il faudra très certainement que tes mains évitent de se montrer trop hardies si nous nous rendons auprès de tes précieux irlandais ? » Anaé ne connaissait pas vraiment l’Irlande mais Shaun lui faisait aimer cette terre si verte et précieuse. Elle n’était pas choquée en sachant qu’ils pouvaient se rendre chez un autre clan… mais elle avait sa fierté. Il n’était pas question que tout le voisinage puisse comprendre à quel point ils vivaient des étreintes passionnées !

« Je regrette que la machine à avancer le temps n’existe pas encore… » murmura-t-elle à l’oreille de son pompier unique et préféré alors qu’il lui exposait plus clairement son plan. « Je suis certaine que tu ne vas en faire qu’une bouchée mon irlandais… personne ne peut te résister pas même la France, j’en suis une belle preuve ! » Mais Anaé lui offrit aussitôt un baiser des plus passionnés dès lors que son discours eut pris fin, ne sachant guère comment lui exprimer toute la béatitude s’emparant de son être à cet instant précis. « Il n’y aura plus rien pour nous retenir et je suis on ne peut plus fière de ne redevenir que Duchesse… de France ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMar 14 Mai - 21:04

« Pourquoi ? Il suffit que tu évites de crier et nous serons discrets » la taquinais-je car il était impensable que je puisse passer une seule journée sans lui faire l’amour ou caresser ce magnifique corps. « Et puis, personnellement, cela me gêne pas du tout qu’on sache à quel point tu es une femme comblée entre mes bras » rigolais-je après lui avoir fait un clin d’œil complice accompagné d’un sourire goguenard. Si elle pensait que ce petit détail allait m’arrêter, elle se trompait lourdement. Je n'étais pas pudique pour un sou et montrer à quel point notre entente sexuelle était parfaite ne me posait aucun souci de conscience, bien au contraire. Ma fierté n’avait aucune limite faut croire mais j’avoue que dans un certain sens, l’idée de la mettre mal à l’aise, de la voir se retenir pouvait avoir son charme aussi. Cela devait être mon côté dominateur qui s’exprimait. Anaé me rassura quant à mes chances de victoire contre Carl et je lui en fus reconnaissant de croire autant en moi mais aussi en notre couple et apprendre qu’elle serait la duchesse de France m’arracha un sourire. « Tu resteras toujours ma princesse pour moi et puis duchesse, ça le fait moins quand même… A moins que je ne te surnomme ma dudu d’amour, ma dudu adorée.. Cela classe moins, on est bien d’accord ? » Plaisantais-je avant de terminer le sandwich. « Si on veut être à la maison d’hôte avant la nuit, on a intérêt à reprendre la route car il me tarde de me retrouver dans une chambre seul avec toi… » murmurais-je avant de prendre ses lèvres dans un profond et long baiser, ma main glissant au creux de ses reins pour mieux la garder contre moi mais le manque d’air me força à la relâcher. « Quand tu es prête on file ma belle » la prévins-je et en effet quelques minutes après, nous étions à nouveau sur les routes pour avaler une bonne ceinte de kilomètre. Fidèle à mes prévisions, nous arrivâmes un peu avant la tombée de la nuit si bien que la maison d’hôte qui était en réalité un immense chalet au bord du lac était nimbée d’une teinte orangée. Le spectacle était saisissant de beauté et je pris ma princesse par la main pour nous diriger vers la maison, poussant la porte avant d’être pris dans une étreinte somme toute masculine « O’Connor !! Fiston, quel bon vent t’amène !! Mais dites-donc, on se refuse rien… une pareille beauté ! Epouse là avant qu’elle te file entre les doigts. Un petit oiseau pareil ne se trouve pas à tous les coins de rue. Alors, vous restez combien de temps ? » Nous demanda le géant irlandais tandis que je me massais les côtes « Deux nuits » répondis-je en toussant avant de prendre une tape sur le dos « Va voir Morgana, elle va te filer les clés, je vais aller rentrer du bois, les nuits sont fraiches par ici ! Jeune femme, ravie d’avoir fait votre connaissance » et il partit aussi vite qu’il nous était tombé dessus. « Un jour, il va me tuer ! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMer 15 Mai - 2:08

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé évita bien évidemment de montrer à quel point elle était outrée à l’attention de Shaun mais la chose était pourtant évidente. Elle détestait être la cible de racontars et encore moins laisser sa vie privée être connue par qui que ce soit. Elle risquait de désapprouver grandement Shaun s’il osait lui faire du rentre dedans alors qu’ils seraient dans une maison d’hôtes n’ayant strictement rien d’insonorisé. Néanmoins, elle tut ce genre de pensée pour s’accrocher tendrement à lui, préférant garder à l’esprit que bientôt, elle serait une femme libre d’aimer et d’être avec qui elle voulait. Bien sûr, elle n’avait que son pompier en ligne de mire, bien que ses dernières paroles lui soient parues diablement déplacées, et elle l’aurait suivi au bout du monde s’il le lui avait demandé. Mais à la place, elle fut surprise de l’accueil on ne peut plus chaleureux qu’on leur réserva, mais aussi de la cascade de compliments qu’on lui fit alors qu’elle n’avait même pas encore eu le temps de se présenter au responsable leur faisant face. Il avait d’ailleurs disparut avant même qu’elle n’en n’ait le temps, la laissant à la fois amusée et curieuse… « Curieux personnage… mais j’apprécie, il sait parler aux femmes » nota-t-elle non sans une pointe d’ironie dont elle avait le secret. A croire que le monde entier ne soit pas un terrain de jeu assez grand et que chacune de leur rencontre ne cherche à faire comprendre à Shaun qu’il ferait mieux d’épouser Anaé avant qu’elle ne lui file entre les doigts… à commencer par la mère du bel irlandais, d’ailleurs !

La fameuse Morgana ne manqua pas de leur donner les clefs de la chambre voulue tout en complimentant leur couple qu’elle trouva particulièrement harmonieux, arrachant à nouveau un sourire flatté à la jolie française tandis que celle-ci pouvait prendre le temps de remercier son interlocutrice cette fois. Seule ombre au tableau, le fait qu’effectivement, la chambre ne soit aucunement insonorisée et la laisse diablement perplexe quant à leurs possibles ébats. Sans doute Shaun eut-il compris ses pensées car il lui lança un drôle de regard sitôt la porte refermée. « Oh non… il n’est pas question que tout le monde soit au courant de nos étreintes fougueuses ! Shaun, enfin ! Et ce n’est pas qu’une question de cris ou d’être discrets. L’épisode de la réserve était une exception. » Le protocole qu’on lui avait appris revenait parfois à la charge, comme quoi…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMer 15 Mai - 18:33

Pourquoi tout le monde me parlait de mariage avec Anaé ? Certes, nous faisions un couple charmant et nous étions même très bien assortis mais il fallait arrêter. Si je devais reprendre les paroles d’une bimbo écervelée, j’avais limite l’impression d’entendre : Mais allo quoi ? T’es avec une duchesse et t’es pas marié ? C’est comme si je disais que t’avais une bombe dans ton lit et que tu la touchais pas ! Ils allaient tous avoir ma peau si cela continuait. J’avais même limite envie de crier : Elle est mariée et je suis son amant alors foutez moi la paix avec le mariage, j’essaie déjà de la faire divorcer. Moui, pas certain qu’Anaé apprécie mon intervention alors je préférais sourire, hocher la tête et faire comme si je n’avais rien entendu. « Tu veux que je t’appelle mon petit oiseau ? » lui demandais-je sur le ton de la plaisanterie alors que nous étions en train de nous rapprocher de Morgana pour récupérer les clés. A nouveau nous eûmes droit à un florilège de compliment chose qui me fit grincer des dents. « Pourquoi quand je viens ici tout seul, j’ai pas le droit au même traitement ? » râlais-je tandis que Morgana me regardait avec l’air de dire, il peut pas s’empêcher de faire l’idiot « Parce que quand tu viens, c’est pour me piquer mes magazines de tricot et ma laine » Eh merde, j’aurais mieux fait de me taire car maintenant Anaé n’allait pas me lâcher avec cette histoire de tricot si bien que je lui attrapais la main pour la conduire à l’étage où nous attendait notre chambre. L’endroit était cosy et chaleureux et en effet, Morgana n’avait pas pu s’empêcher de mettre un panier avec tout le nécessaire pour tricoter. Je crois qu’elle ne s’attendait pas, quand j’avais pris la réservation que je serais accompagné. L’air de rien, la couverture du magazine que j’apercevais ne me disait rien et j’étais très tenté de voir quel nouveau modèle était présenté –oui, j’étais vraiment dingue de tricot ! Aussi, pour détourner la conversation et éviter cette douloureuse confrontation, je regardais ma petite-amie avec un air de dire : toi tu vas passer à la casserole maintenant que nous sommes seuls « Hey… Je t’assure les murs sont insonorisés et je te promets d’occuper tes lèvres comme ça tu ne pourras pas crier ton plaisir… Chérie… j’ai envie de toi moi ! » Et c’était vrai aussi. « Je ne me montrerai pas aussi fougueux que d’habitude mais faut fêter ma licence non ? » tentais-je de la faire plier.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyMer 15 Mai - 19:08

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé n’avait pas encore questionné Shaun au sujet de ce goût manifestement pour le tricot mais cela ne saurait tarder, bien évidemment. Il ne fallait pas oublier que sous ses airs de simple princesse, la jolie princesse avait une mémoire d’éléphant et retenait tout et n’importe quoi en un temps record… de nombreuses heures à s’user au théâtre y étaient pour beaucoup, sans doute. Mais pour l’instant, bien loin de s’intéresser au tricot, la jeune femme était littéralement paniquée à l’idée qu’elle puisse céder aux avances de son irlandais pour mieux être considérée comme une femme aux mœurs extrêmement légers… Anaé avait l’habitude d’être traînée dans la boue par la presse et avait décidé de mettre un point d’honneur à ne pas donner de grain à moudre à qui que ce soit en la matière. Cela commençait par une discrétion parfaite sur sa vie privée, bien qu’elle connaisse d’ors et déjà l’extraordinaire charisme de Shaun qui aurait pu même pousser un eskimo à acheter un congélateur. La jeune femme se tenait donc à distance, esquissant un pas en arrière pour chaque pas en avant de cet homme dans en pleine force de l’âge, aux muscles saillants qui lui donnait d’ors et déjà des sueurs froides. Leur dernière étreinte avait été des plus passionnées et la simple idée d’avoir été surprise par le père de son pompier l’étouffait de honte. On ne l’avait pas élevée comme ça, hélas… « Tu sais que tu es extrêmement vil et manipulateur, Shaun O’Connor ? » Anaé avait sa propre fierté et s’envoyer en l’air dans un lieu qu’elle considérait comme public… c’était aussi impensable que de manger un Mcdonalds régulièrement.

« Je n’ai jamais dit que je n’avais pas envie ! » se défendit-elle aussitôt, comme s’il était bon de le préciser, et ce bien qu’elle ne l’ait fait qu’à voix basse pour n’ameuter personne. « Je sais juste me tenir et la vie privée doit restée privée. Nous avons déjà manqué d’être surpris par ton père, si ma mémoire est bonne ! » Anaé gardait les bras croisés contre son corps, sa tenue la mettant diablement en valeur alors qu’elle ne faisait pourtant rien pour échauffer les sens de son pompier. « Nous pouvons tout à fait fêter ta licence tout de même… et puis d’ailleurs, ai-je une mauvaise ouïe ou cette charmante jeune femme à l’accueil a dit que tu appréciais lui chiper ses revues de tricot ? Serais-tu amateur ? » Ou comment changer de sujet par Anaé Beauharnais !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyJeu 16 Mai - 9:08

« Extrêmement vil et manipulateur et aussi le plus sexy » la taquinais-je en faisant toujours mine de m’approcher m’amusant de ce petit jeu du chat et de la souris mais très vite, je me rendis compte que je pouvais la blesser. Anaé semblait mettre un point d’honneur à contrôler son image, chose dont je n’avais pas l’habitude. Je me fichais bien du qu’en dira-t-on et puis, je n’étais pas un personnage public. En cela nos mondes seront toujours diamétralement opposés. Même le tricot n’arriva pas à me dérider car je prenais réellement conscience que j’avais peut-être été trop loin avec elle. Ce n’était pas mon intention, je ne désirais simplement que la faire rire et bien sûr accessoirement que nous nous livrions à une nuit de débauche car j’avais trop tendance à oublier qu’Anaé appartenait à un autre monde, avec ses propres règles. « Anaé, personne ne te jugera ici, personne n’ira rapporter tes moindres faits et gestes à la presse à scandale. Mon père t’adore et il en a vu et fait des biens pires. Ce n’est certainement pas lui qui te jettera la première pierre. Je suis désolé, je n’avais pas fait gaffe à ce que tu pouvais ressentir. Je n’ai jamais eu à faire attention à ce que je dis ou fais, j’ai toujours été moi-même qu’importe la situation. Tout ce que je veux, c’est t’apprendre qu’avec moi ou ma famille, tu peux être toi-même. Tu peux être tout ce que tu veux sans peur d’être jugée. Ce n’est pas parce que nous ferons l’amour que tu seras perçue comme une trainée bien au contraire. Il n’y a personne dans les alentours, pas une caméra rien ! Nous avons une règle dans la famille : le respect de la vie privée. Tu peux avoir confiance » lui expliquais-je ne sachant pas si mes mots auraient un effet quelconque car je me sentais un peu con là sur le moment avant de me dire que finalement, je devais illustrer mon propos « Je suis un passionné de tricot. J’ai même un abonnement mensuel à un magazine. J’adore ça et quand des mecs vont à la pêche ou draguer des nanas en boite, moi je tricote. Je sais que ça peut paraitre tout ce qu’il y a de moins viril mais j’adore créer des pièces de vêtements en partant de rien qu’un bout de laine. C’est là que tu es sensé dire que ça me rend sexy et que tu trouves ça tellement mignon que tu as furieusement envie de faire l’amour avec moi ou d’aller prendre un bain de minuit tout à l’heure » tentais-je sur la fin la carte de l’humour car je n’étais pas à l’aise dans mes baskets.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyJeu 16 Mai - 13:17

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

C’est une Anaé particulièrement surprise et confuse qui accueillit les propos de Shaun, tout en ayant l’impression d’avoir légèrement poussé le bouchon trop loin. Effectivement, il ne pouvait pas comprendre ce que cela faisait d’être constamment surveillé, de ne pas pouvoir faire un pas sans que celui-ci soit reproduit, analysé, critiqué… cela faisait partie de sa vie et la jolie française s’y était habituée avec le temps, mais elle se rendait bien compte que le quotidien du commun des mortels restait totalement inconnu à ses yeux et bien qu’elle veuille apprendre tout ce qu’il voulait bien partager avec elle, il y avait parfois certains réflexes difficiles à faire partir. Anaé allait d’ailleurs le rassurer là-dessus lorsqu’il embraya de lui-même sur le tricot, lui arrachant un petit rire franc tant elle trouvait cela à la fois inattendu et adorable. « Shaun mon amour si tu n’existais mais, je donnerais tout ce que je possède pour t’inventer ! » Il s’agissait d’une première preuve mettant en valeur le fait qu’elle n’était pas offusquée le moins du monde et qu’au contraire, elle trouvait absolument charmant ce trait de sa personnalité qu’il partageait enfin avec elle. « C’est drôle… je ne suis absolument pas douée pour la couture et tout ce qui touche aux travaux manuels en général. Mais il se trouve néanmoins que tu as en face de toi quelqu’un qui fait des compétitions de bowling de temps à autre. C’est moins fringant que le tricot, bien évidemment, mais je crois bien que j’aurais énormément de peine à t’égaler. »

La jeune femme se rapprocha de Shaun, mettant ainsi un terme à leur distance spatio-temporelle pour mieux entourer son cou de ses bras. Anaé n’alla pas jusqu’à l’embrasser mais elle caressait sa nuque du bout des doigts, ne perdant pas de vue qu’elle lui devait déjà beaucoup et que se refuser à lui de cette manière devenait… ridiculement prude. « Je crois que je préfère savoir que tu tricotes plutôt que tu n’ailles dans ces lieux de perdition que sont les boîtes de nuit… » reprit-elle sans quitter son sourire mais aussi sans rompre le contact visuel. « Je suis vraiment navrée… je n’ai aucune envie de l’on nous éclabousse et je crois que la paranoïa me guette ! Tu crois que la petite culotte en dentelle bordeaux que j’ai mise survivra à notre bain de minuit ? » Anaé avait sournoisement susurré ces mots à Shaun pour qu’il soit bien le seul à l’entendre mais qu’il comprenne également qu’il n’avait pas à être gêné face à elle… au contraire, elle voulait bien faire tous les efforts du monde pour qu’il continue à secouer son quotidien réglé comme une montre suisse. « Serais-tu audacieux au point de me tricoter quelque chose dans lequel tu me trouverais… attirante ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyVen 17 Mai - 19:27

Pourquoi étais-je un des seuls hommes de ma famille à vouer un culte au tricot ? C’est simple, j’étais raide dingue de tout ce qui était couture, tricotage, et autres activités de ce genre sans aimer la mode en elle-même. Je crois que tout simplement, j’appréciais l’idée de créer quelque chose de mes mains, de le voir naitre de rien qu’un peu de laines ou de fils pour finir par devenir quelque chose d’utile. Tous ceux qui me connaissaient, savaient à quel point j’étais susceptible sur le sujet car combien de fois m’avait-on asséné : c’est une occupation de fille ou je te savais pas gay. Sérieusement, s’il y a bien un homme 100% hétérosexuel sur Terre, c’était bien moi. Ok, j’aimais le tricot et alors ? Toutefois, je me demandais comment allait réagir Anaé face à cette découverte car le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne cadrait pas avec le personnage. « Si cela peut te rassurer, je ne suis franchement pas doué au bowling mais si tu m’apprends à devenir un as, je t’apprendrais à tricoter » lui proposais-je avec un sourire taquin avant de m’approcher d’elle, glissant mes mains sur sa taille pour la maintenir contre moi, gentiment, sans chercher plus loin. J’avais compris le message et je ne ferais rien qui puisse la mettre mal à l’aise bien que je ne comprenais pas réellement. Sur ce coup, je ne pouvais que m’incliner face à la différence d’éducation et de classe sociale. « Pourquoi, tu as peur que je parte avec une femme de peu de vertu ? » plaisantais-je en réponse à sa phrase sur ses préférences. « Aucune chance, j’ai la petite-amie la plus parfaite qui soit et qui peut rivaliser avec une duchesse de France ? Franchement, je ne vois pas » la taquinais-je en déposant de légers baisers sur ses lèvres avant d’éclater tout simplement de rire « Chérie, les bains de minuit c’est nu que ça se prend mais je vais dire oui. Elle résistera au bain mais pas à mes mains » lui assurais-je avec un sourire goguenard. Sourire qui s’agrandit à l’entente de ces derniers mots. Je la soulevais alors dans mes bras pour la conduire jusqu’à notre lit où je nous laissais tomber pour simplement rester enlacé. « Tu es attirante en toute occasion alors ça va pas être trop dur de trouver quelque chose mais je doute que des dessous en laine soient très confortables. Tu seras au chaud mais c’est tout » rigolais-je en m’allongeant sur le côté, déposant une main sur son ventre pour jouer avec la couture de son haut « Tu as de la chance que je sois raisonnable quand même » râlais-je pour la forme, un peu frustré de ne pouvoir lui faire l’amour-là maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyVen 17 Mai - 21:41

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

« Je crains en effet qu’une femme de peu de vertu accroche ton regard » avoua-t-elle sans pour autant perdre le moindre millimètre de son sourire. Après tout, Anaé avait oublié d’être idiote. Le fait d’être avec elle n’était pas nécessairement un cadeau. Non seulement son éducation impliquait quelle paraisse semblable à une vulgaire Sainte Nitouche –bien qu’elle n’en soit aucunement une– et cela faisait d’elle un personnage publique, donc constamment exposé aux oreilles et autres yeux indiscrets. La jolie française en était à la fois conscience et se désolait que ce soit le cas. Comment ne pas avoir la désagréable impression de ne pas être un cadeau ? Pourtant, Shaun s’armait de sa plus belle patience avec elle. Comme s’il s’avait qu’une fois divorcée, tout serait différent… et ce serait le cas, du reste. Anaé allait s’y employer fermement. « Te choquerais-je si je t’avouais ne jamais avoir pris de bain de minuit ? » La demoiselle était malheureusement sérieuse, cela faisait partie des nombreuses choses qu’elle ne s’était jamais permise de faire dans son existence. Mais pour l’heure, rester blottie contre son pompier lui suffisait. Oh elle voyait d’ici Shaun s’illuminer comme un sapin de Noël pour lui faire connaître la chose au moins une fois dans sa vie, voilà pourquoi elle se permettait de savourer ces quelques minutes de calme supplémentaires… « Chaud ? Cela tombe bien, touche mes mains comme elles sont glacées ! Je ne risque pas de m’enflammer donc tu n’auras pas besoin de m’éteindre. En revanche… pour ta raison, peut-être que l’on pourra y faire quelque chose. Il est criminel de contredire un irlandais, n’est-ce pas ? »

Anaé lui vola un simple baiser avant de l’allonger sur le dos et de se mettre au dessus de lui, sans même le toucher, se contentant de lui rendre un intense regard particulièrement énigmatique. « Si tu souhaites m’initier mon ange… il te faudra attendre minuit. Ta raison et ta fierté d’irlandais survivront-ils jusque là ? Il va falloir leur trouver une occupation dans le cas contraire et je pense que le tricot pourrait nous aider. Je crois qu’une initiation au bain de minuit est une bonne… façon de fêter ta licence qu’en penses-tu ? Nous serons seuls… je pourrais m’occuper personnellement de ton cas mon beau pompier irlandais. » Anaé s’encanaillait, décidément… heureusement que sa gouvernante ne la voyait pas !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyDim 19 Mai - 19:25

« Aucune chance, je t’ai trop dans la peau pour succomber à une autre que toi princesse » affirmais-je avec conviction tandis que nous étions allongés sur le lit, profitant d’un moment calme comme il nous était rarement arrivé depuis des semaines. Il faut dire que ma licence m’avait occupé un certain nombre d’heures où je n’avais que trop rarement pu m’occuper d’elle sans compter de tous les galas où elle avait dû aller. Seule. Je n’aimais pas ce genre de soirée et puis soyons honnête, il aurait été idiot de s’afficher publiquement sans donner des armes d’attaque aux avocats de Carl. Nous avions certes continué notre relation mais en faisant profil bas. Une obligation dont nous n’aurions bientôt plus à nous occuper. « Je crois que cela me choquerait pas le moins du monde » rétorquais-je avec un petit sourire « il n’y a pas de quoi avoir honte tu sais, je suis même fier à l’idée de t’initier » ajoutais-je peu après. Anaé s’amusa alors à me demander de lui tricoter quelque chose dans laquelle, je la trouverais attirante. Franchement, elle l’était en toute occasion et je le lui dis avant qu’elle ne rétorque quelque chose qui me fit éclater de rire. « Criminel, c’est bien le mot. Je vois que tu deviens une experte es-irlandais ma chérie. Je savais que je pourrais faire quelque chose de toi » la taquinais-je avant de déposer un baiser sur ses mains froides. Ma petite-amie vint alors se mettre sur moi, me surplombant sans même me toucher ce qui mit mes sens à feu. Diable qu’elle était belle ainsi et hautement désirable. Si elle voulait ma mort, elle n’avait qu’à me frustrer, cela reviendrait au même surtout que j’avais besoin d’évacuer tout le stress de cette journée. Normalement, après une telle intervention, j’allais courir au moins une heure mais je voulais bien changer mes habitudes si elle voulait bien m’y aider. « Jeune femme, seriez-vous en train de m’allumer ? Parce que si ce n’est pas le cas, je t’avoue que cela me fait le même effet fou. Par contre, je crains de n’être pas suffisamment concentré pour t’apprendre à tricoter, j’ai bien envie de prendre un peu d’avance sur le bain de minuit » répondis-je d’une voix rauque tandis que mes mains se glissaient sous son haut pour venir caresser sa peau douce, remontant doucement vers sa poitrine où je m’arrêtais au contact de son soutien-gorge « mais bon… tu préfères attendre donc ma raison et ma fierté d’irlandais vont patienter » lâchais-je en retirant mes mains pour croiser mes bras sous ma tête, la regardant avec un air moqueur et provocateur.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyDim 19 Mai - 19:49

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

« Si tu me promets d’être extrêmement discret on peut… prendre un peu d’avance » furent les derniers mots importants qu’Anaé prononça au cours de leur folle escapade. Non seulement elle avait compris qu’il valait mieux ne jamais contrarier un irlandais, mais elle se rendait compte qu’il ôtait une à une chaque barrière qu’elle n’avait pas eu le choix de mettre entre elle et le monde extérieur. Seulement voilà… Shaun ne pouvait pas être uniquement considéré comme le monde extérieur. Il était son souffle de vie, la meilleure partie de son âme, l’étincelle rendant lumineuse chaque seconde de son existence. La preuve la plus fabuleuse qu’il lui donna fut lorsqu’il lui obtint le divorce sans mettre relâcher la moindre goutte de sueur. C’est à peine si Carl s’opposa à lui tant il avait l’air de savoir qu’il valait mieux faire profil bas. Anaé en fut la première étonnée… et si elle fut en mesure de retenir ses émotions jusqu’à ce qu’ils ne soient réellement seuls, la Marina eut du mal à retenir un immense cri de joie dès lors qu’ils furent enfermés à l’intérieur du bateau de l’irlandais. Anaé n’avait pas manqué de lui sauter littéralement au cou, peinant à croire que ça y est, son cauchemar prenait fin, elle était divorcée… diable. C’était presque trop beau pour y croire. « Maintenant c’est officiel, je suis toute à toi » murmura-t-elle doucement avant le serrer dans ses bras comme si sa vie en dépendait.

La succession des jours lui parut toujours aussi lumineuse tandis qu’elle avait l’impression d’être de plus en plus acceptée par la famille O’Connor, la mère de Shaun allant jusqu’à lui proposer de très longues journées « entre filles » dès que son beau pompier partait en intervention, afin de garder sûrement son esprit occupé sur autre chose. Ce ne fut pas étonnant qu’elle soit LA première au courant de LA nouvelle qui allait bouleverser la vie de la jolie française. Après une après-midi usante en compagnie de la mère de l’irlandais et de la sœur d’Anaé, Lily, la jeune femme avait fait un malaise plutôt inquiétant en s’écroulant sans raison apparente au beau milieu du centre commercial. Résultat, après un bref passage à l’hôpital dont elle se serait foncièrement bien passée, Anaé avait été reconduite dans son immense hôtel particulier tandis que ses deux accompagnatrices refusaient de la laisser seule. On ne sait jamais ! « Putain de merde… » Cette expression eut raison du flegme habituel de sa gouvernante, mais fit éclater de rire Lily. Le pire, c’est que Shaun était en intervention depuis plus de deux semaines et qu’elle ne savait même pas quand il allait rentrer… ce fut sûrement ce qui inspira à Anaé une espèce de mission commando consistant à tapisser de post-it tout un mur du bateau de Shaun afin de former un seul immense mot : ENCEINTE. Quant à son oreiller, il ne manqua pas de subir un sort funeste puisqu’elle mit une quantité impressionnante de clichés de l’échographie montrant un fœtus plutôt développé… toute cette mission ne rassurait pas nécessairement Anaé, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cela l’avait occupée. « Lily, est-ce que tu serais un ange absolu en allant me chercher un menu chez McDonalds ? Je crois bien que je vais perdre mes nerfs si je ne mange pas quelque chose tout de suite… » Pour l’heure, la jolie française avait à peu près tenu ses nerfs mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cela risquait de ne pas durer. Elle s’écroula contre son immense lit à cette pensée, tentant d’éviter de songer au fait qu’en débit de tout ce qu’elle avait espéré, Shaun n’était toujours pas rentré…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyLun 20 Mai - 14:00

Deux semaines, c’était long et court à la fois mais cela me parut une éternité pour ma part. Tout avait commencé avec l’arrivée de l’été. Comme à son habitude, l’état de la Californie avait rencontré son lot de feux de forêt et cette année, comme l’année dernière, une bonne partie de ma brigade avait été réquisitionnée pour combler le manque d’effectif si bien que j’avais dû dire au revoir à ma petite-amie. Avant de partir, comme j’ignorais pour combien de temps j’en aurais, j’avais fait promettre à ma famille de ne pas lâcher Anaé afin qu’elle ne reste pas toute seule à la marina. Je savais combien mon départ l’attristait et l’inquiétait en même temps. En mon fort intérieur, je pensais simplement qu’Anaé devenait de plus en plus « une femme de » pompier. Elles attendent à la maison, prennent soin de enfants et espèrent que jamais, un officier supérieur viendra sonner à leur porte avec la mauvaise nouvelle qu’elles redoutent tant. Le mot femme me posait de moins en moins de problème même si je restais toujours réfractaire au mariage. Pour moi, je n’avais pas besoin d’aller dans une administration pour dire que je l’aimais et que je voulais lier ma vie avec la sienne et encore moins de recevoir un joli bout de papier attestant de notre démarche. Virgile avait bien sûr tenté de m’expliquer que c’était avant toute une démarche spirituelle, une preuve d’un attachement commun mais rien n’y faisait : cela me collait toujours de l’urticaire. « Merci de m’avoir déposé ! » remerciais-je mon collègue tandis que je le voyais repartir vers son propre domicile. La marina était calme ce soir-là, pas un bruit ni un chat dehors. Je baillais à m’en décrocher la mâchoire tout en me dirigeant vers mon bateau où j’espérais retrouver ma belle. Sans bruit, je me faufilais à l’intérieur, déposant mon sac et ma veste dans un coin, me déchaussant avant d’avancer à pas de loup dans la cabine. Elle était là, endormie, simplement éclairée par la lueur de la lune. Belle à damner un saint. Avec un sourire, je la soulevais pour l’allonger sur notre lit, me préparant à en faire de même quand ma main rencontra tout un tas de papier. Fronçant les sourcils, je les élevais à hauteur du hublot pour voir quand mon sang fit qu’un tour. Brusquement, j’allumais la lumière, m’apercevant au passage du mur plein de post-it et surtout du mot : « Oh bordel de merde ! » fut ma seule phrase alors que mon cerveau peinait à réaliser la chose. Toutefois, un fin sourire se dessina sur mes lèvres « papa » murmurais-je « je vais être papa »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyLun 20 Mai - 14:09

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé avait fini par s’endormir dans les bras de Morphée, épuisée à force de tourner la situation dans sa tête et de s’inquiéter sans cesse pour Shaun qui n’avait pas pu donner signe de vie depuis deux semaines. Deux semaines ! Quinze abominables jours pendant lesquels la jolie française avait l’impression d’être en apnée absolue. Ce fut presque étonnant qu’elle soit en mesure de trouver un sommeil calme tout en sachant ce qu’elle savait… mais elle y parvint par on ne sait quel miracle et le cours instant pendant lequel elle dormit fut particulièrement reposant. Ce qui la réveilla, ce fut une voix grave, qu’elle aurait pu reconnaître entre mille et qui la força presque à ouvrir les yeux. Disons qu’elle les ouvrit délicatement avant de ne se relever plutôt brusquement en découvrant que Shaun était rentré, en un seul morceau en prime… « Shaun ?! Mon dieu mais tu es rentré quand ? Tu n’es pas blessé ?! Dis-moi que tu vas bien !! » La panique d’Anaé voyait sa puissance décuplée à cause des hormones irradiant littéralement ses veines mais ce qui la frappa ce fut… le sourire ravi de son pompier. « Je ne sais guère comment je dois prendre ce sourire sur ton visage… » La jolie française déglutit avec difficulté avant que tout ne s’imbrique machinalement dans son esprit : il avait les clichés en main, son regard jonglait entre elle et la foule de post-it qu’elle avait mis un temps considérable à accrocher au mur… il devait avoir compris le message et s’il la regardait de cette façon, c’est qu’il devait être content. Du moins elle l’espérait bien qu’elle soit très loin d’en être persuadée…

« Tu… tu… tu… » articula-t-elle avec difficulté alors qu’elle se redressait fébrilement sur le lit, peinant à trouver quelque chose de spirituel à dire cette fois. « Pas de panique le fœtus a trois mois et il est en parfaite santé même si j’ai fais un déni de grossesse d’après leurs termes. Je ne m’en suis rendue compte uniquement car j’ai fais un petit malaise en présence de ta mère et de Lily… tu es content ? » Anaé avait encore beaucoup de mal à savoir si elle était contente car il s’agissait d’un enfant qui ne manquerait pas d’amour et qu’il avait justement été conçu au sein d’une histoire aussi folle qu’indestructible… elle ne se considérait pas comme exactement douée pour ce genre de choses. « Je ne sais même pas si je vais y arriver… » La jolie française en oublia complètement de lui donner le sexe du bébé avec ce petit accès de panique qui faisait trembler ses mains…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyLun 20 Mai - 17:11

J’allais être père, Anaé attendait un enfant de moi. Avec l’impression d’être un gamin le matin de noël, je regardais non je couvais littéralement du regard, les écographies que je tenais dans mes mains. Je n’en revenais pas. C’était sûrement la fatigue, je devais totalement délirer, cela ne pouvait qu’être ça mais la voix de ma petite-amie me ramena sur Terre. Me retournant vers elle, je l’attrapais dans mes bras pour l’embrasser longuement avant de déposer une multitude de baisers sur son visage tant j’étais heureux à la fois de la revoir mais aussi pour ce cadeau qu’elle me faisait. Je savais qu’elle ne voulait pas d’enfants ou du moins qu’elle était réfractaire à cette idée mais si elle me laissait lui montrer combien elle serait une merveilleuse mère, alors j’aurais tout gagné dans ma vie. Nous allions former la plus déjantée de toutes les familles mais surement aussi la plus unie et la plus chaleureuse. « Content ? Je suis le plus heureux des hommes princesse ! Tu m’as fait le plus merveilleux des cadeaux mon amour, comment pourrais-je être seulement content ? Borde de merde, je vais être père !!! » M’exclamais-je avant de froncer les sourcils. « Un malaise ? Mais tu n’as rien tu es sûre ? Comment ça se fait que tu sois toute seule ici ?? Mes parents, ils vont m’entendre et si tu avais fait un autre malaise ?? C’est de l’inconscience pure » râlais-je en fomentant des plans sur la comète pour leur faire comprendre ma façon de penser. Il était hors de question qu’on laisse mon Anaé de côté et surtout après un malaise. J’étais inquiet pour elle, pour notre enfant. « Peu importe, je suis là maintenant et je vais prendre soin de toi. Je suis rentré il y a à peine quelques minutes et je vais bien. Je suis juste crever, j’ai passé quinze jours a essayer de mater un incendie de forêt mais là, je pète une forme de feu de dieu. On va être parent, bordel je n’en reviens pas ! Tu es sûre que tu vas bien ? Tu as envie de quelques choses ? De fraises ? De milkshake au chocolat ? De carottes ? Je ne sais pas dis-moi et je vais te chercher ça dans la foulée. Peut-être que je devrais commencer à faire un stock de glaces, c’est quoi tes parfums préférés ? » Lui demandais-je avec enthousiasme, prêt à faire n’importe quoi pour lui faire plaisir « Demande moi ce que tu veux et je le fais ! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ EmptyLun 20 Mai - 17:23

Shaun & Anaé

❝ I can't keep up with your turning tables ❞

Anaé était à mi-chemin entre l’hilarité et la panique. Shaun faisait preuve d’une telle énergie qu’il lui donnait presque la tête qui tourne, mais une chose est sûre, sa joie se lisait littéralement sur son visage et s’entendait aux intonations multiples de sa voix. Il la couvait non seulement de baisers mais aussi d’attentions, chose dont elle avait cruellement besoin en cette seconde mais il ne fallait pas non plus qu’il s’en oublie au passage… ces quelques prochains mois allaient être éprouvants pour l’un comme pour l’autre, il valait donc bien mieux qu’ils gardent mutuellement leur énergie. « Je vais bien Shaun, il n’y a aucun souci à se faire… je pense simplement que l’inquiétude et le manque de sommeil ont été à l’origine de mon malaise mais ne blâme pas tes parents, ils ont été formidables avec moi. Crois-bien que ta mère a percé mes précieux tympans quand elle a appris qu’elle allait être grand-mère ! » A vrai dire, la jolie française avait besoin de se retrouver seule en attendant que son pompier ne lui revienne en un seul morceau. Elle avait donc demandé à ce qu’on ne la laisse tranquille, bien que Lily ait certainement oublié la petite course qu’elle l’avait envoyée faire… qu’importe, elle avait encore mieux entre ses doigts. « Du calme sinon c’est toi qui va me faire un malaise ! » Le bonheur de Shaun la rendait bien plus heureuse que tout ce qu’elle s’était permise d’imaginer jusqu’à lors.

« Je ne serais pas contre quelques hamburgers et un milkshake au chocolat mais avant que tu ne disparaisses de ma vue à nouveau j’ai surtout envie de profiter quelques minutes de toi ! Tu ne veux pas respirer à fond et… me serrer dans tes bras ? » Anaé éclata de rire alors qu’il se proposait ni plus ni moins de se plier en quatre pour lui faire plaisir… c’était tellement mignon qu’elle ne put s’empêcher de lui lancer un regard attendri, alors qu’elle caressait ses joues du bout de ses doigts. « Ce dont j’ai besoin c’est de savoir que tu ne vas pas repartir dans la seconde, pitié… j’ai vraiment besoin que tu sois avec moi. Avec nous. D’ailleurs tu ne veux pas plutôt savoir si c’est une fille ou un garçon plutôt que de t’inquiéter de ce que j’aimerais déguster ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞ Empty

Revenir en haut Aller en bas

shaun & anaé ❝ i can't keep up with your turning tables ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-