It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Let's go diner sweet face [Avery][HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyMer 26 Sep - 17:21

Longue journée. Épuisante journée, pouvais-je ajouter. Ma chemise Armani me collait à la peau et je détestais cette sensation. Des heures à passer au tribunal pour quelques...milliards de dollars. Je venais de faire économiser beaucoup d'argents à une multinationale et nous n'étions que lundi. Je pouvais voir la colère sur le visage des avocats de l'accusation. Je m'en délectais. Je m'en léchais les babines. Nous étions à New York. L'homme est un loup pour l'homme. Je raccompagnais mes clients et je me glissais dans ma limousine pour me laisser quelques minutes de répit jusqu'à mon appartement. J'avais absolument besoin d'une longue et dévorante douche. Je détestais ce goût et ce fumet salé sur ma peau. Une fois chez moi, je donnais sa soirée à Shane, je n'avais pas envie d'être dérangé si je ramenais quelqu'un. Je me déshabillais et je prenais cette douche tellement désirée. L'eau avait cet effet bénéfique sur ma peau et sur mes forces. Je sortais ensuite pour me sécher et m'habiller. Comme à mon habitude, je ne m'habillais que des plus beaux vêtements. Ce soir, j'optais pour mon costume D&G anthracite, une chemise blanche, une cravate noire, et mes chaussures en cuirs italiennes noires hors de prix. Je terminais de serrer ma cravate et d'attacher mes boutons de manchette en or blanc quand je décidais d'attraper mon portable et d'envoyer un sms à Avery.
    SMS DE KAIDAN G. ONASSIS - envoyé de son portable à 20h10 -
    Annule tes plans ou rendez-vous pour la soirée. Ce soir, je t'invite au restaurant. Ce n'est pas négociable ou discutable. Je passe te chercher. Je suis là dans dix-minutes. Et, ne met pas de mauvaise humeur...Tu sais ce qui arrives quand tu le fais ?

Je rangeais mon portable dans la poche de ma veste et je rangeais aussi quelques surprises pour plus tard dans la soirée, mais je préfère vous laisser le mystère. En tout cas, cela tient dans ma poche et cela ne la déforme pas. Tranquillement, je terminais de m'apprêter devant la glace dans mon immense salle de bain. Je détestais sortir débraillé, l'apparence était pour moi quelque chose de très important. Je n'étais pas superficiel, attention, je détestais simplement le relâchement de la nouvelle génération: jean qui tombe sous le caleçon, coiffure en pétard et autres accoutrement. J'étais un Dandy et je l'assumais. j'aurais rêvé de vivre dans les années 30. Je fermais la porte de mon appartement et je descendais jusqu'à celui de mon invité de ce soir. Il était ma distraction du moment, mon jouet et je ne le voyais pas autrement. Je lui avais offert quelque chose que je n'offrais qu'à très peu. Nous couchions ensemble. Cela pourrait surprendre, mais c'était un acte rare chez moi, un cadeau précieux. Je toquais à sa porte et j'attendais qu'il m'ouvre pour me lancer :

«  Bonsoir, jeune homme. »

Courte révérence avec mon plus grand sourire.

« J'espère que vous êtes prêt sinon les punitions vont commencer dés à présent. »


Dernière édition par Kaedan G. Onassis le Mer 3 Oct - 14:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyMer 26 Sep - 22:15


    Quel week-end ! Le week-end qui vient de se terminer a été long et fatiguant. Avery O'Connor ne pouvait en démordre. On pouvait penser qu'avec la fin de l'été ainsi que la reprise du travail et des cours, les choses se calmeraient et ralentiraient un peu. De plus, nous ne sommes pas censés être dans une conjoncture de crise où tout va mal ? Même si Avery ne travaille pas forcément dans un endroit où on peut voir les actes et les conséquences de la crise, il peut y avoir un petit aperçu vu qu'il s'agit du monde de travail, et où de l'argent circule. Avery est stripteaseur. Il est payé pour danser et se déshabiller. Nous avons en tête le cliché du stripteaseur dont le slip est rempli de billets et, vous savez quoi ? Ce n'est pas un mythe, ça arrive réellement. Donc, quand on dit que c'est la crise, Avery a un peu de mal à y croire quand il voit les billets venir autour de son bassin. Mais le sujet n'est pas là. Le week-end fut long, fatiguant mais payant. Aujourd'hui, nous étions lundi. Le Xquisite, le club où il travaille, était fermé. Il profita de cette journée et de cette nuit de libre pour dormir, courir, prendre une douche, dormir et manger un peu. Mais, ce n'est qu'aux alentours de 20h10 que sa soirée allait prendre une autre tournure. Il reçu un SMS de Kaedan Onassis, le propriétaire de son appartement et, disons, le plaisir sexuel du moment, du jeune océanien. L'avocat donnait rendez-vous au stripteaseur d'ici dix minutes pour aller manger au restaurant. Avery répondit rapidement et de façon affirmative au SMS. Puis, il se hâta de s'habiller. Il se doutait bien que Kaedan n'allait pas le faire manger au Mcdonald's du coin. Il s'habilla d'une chemise blanche, d'un pantalon noir et d'une veste de la même couleur. Il se mit du déodorant, mit en place ses cheveux et hésita à mettre une cravate ou pas. Il estima l’accessoire peut-être de trop et la posa sur son lit. C'est alors qu'il entendit quelqu'un sonner. Stressé de ne pas plaisir au suédois, mais quand même excité de le voir, il alla lui ouvrir. « Bonsoir, jeune homme. » dit alors Kaeden, en faisant une petite révérence. L'attitude très distinguée, voir même trop, de l'avocat a toujours plu et un peu gêné en même temps le surfeur. « Bonsoir ! » Il resta dans l’entrebâillement de la porte. Il n'invita pas Kaeden, étant donné qu'il avait dit de partir d'ici dix minutes. Il ne voulait donc pas perdre de temps avec lui, dans son appartement. « J'espère que vous êtes prêt sinon les punitions vous commencez dés à présent. » demanda Kaeden. Avery lui répondit par un sourire et un signe de la tête. « Est-ce que ma tenue vous convient-elle, ou pas ? » demanda ensuite Avery.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyJeu 27 Sep - 18:58

    « Bonsoir ! », me répondit mon jeune strip-teaseur. Je ne m'invitais pas. Je restais impassible, prêt à montrer mon agacement si on me faisait attendre. Je n'étais pas si méchant que cela. J'aimais juste jouer et trop en faire. Je portais mon attention bientôt sur l'accoutrement de celui que j'avais décidé de sortir ce soir. « Est-ce que ma tenue vous convient-elle, ou pas ? » Sa chemise blanche, son pantalon et sa veste noire me convenait très bien, mais je ne pu m'empêcher de m'approcher, le surplombant de ma taille de géant. Pourtant, Avery n'était pas petit. Je posais mes mains de chaque côté de sa veste et je l'époussetais avant d'ajouter avec mon plus grand sourire chafouin.

    « Si vouliez mon avis, il fallait m'appeler avant de vous habillez...Hum...sinon je dis que vous auriez pu faire mieux. Il faut qu'un jour je vous emmène chez mon tailleur. C'est très mal coupé ce que vous portez. »

    Je reculais et je laissais Avery me suivre. Nous descendirent ensemble dehors où une immense limousine noire nous attendait. Un chauffeur nous ouvrit la portière et je me glissais à l'intérieur du véhicule. Je m''installais en contre-sens dans l'immense banquette en cuir noire et je laissais Avery prendre place en face de moi. La limousine nous permettait d'avoir un grand espace entre nous. Je croisais les jambes et allongeais les bras de chaque côté de la banquette, mon regard qui n'avait pas quitté celui de mon invité. La voiture se mit en route et je me décidais à briser ce silence.

    « Je vais peut-être vous dire où je vous emmène. Nous allons dîner au " Chat Noir *". C'est le plus grand restaurant de New york. Le chef est français, je le connais personnellement. Il nous a reversé sa meilleur table. Tout le gratin et les célébrités de New-york y seront. Parlez vous français, Monsieur O'connor ?* »

* En français.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyJeu 27 Sep - 19:44


    Kaedan est un géant. Mesurant dans les deux mètres, il dépasse Avery d'une dizaine de centimètres. Ce dernier ne se sentait pas trop gêner de cette situation. Il n'a jamais eut de complexes, par rapport à sa taille : en même temps, il connait beaucoup de personnes qui sont plus petits que lui. C'est toujours agréable pour se sentir à l'aise donc. Mais, avec Kaedan, la différence de taille passait et ne dérangeait pas le stripteaseur. C'est tout juste, presque je dis bien presque, si il y accorde de l'importance. En fait, c'est sur sa tenue que Avery porta son inquiétude. Il ne savait pas si Kaedan allait aimer ou pas. Le jeune homme a toujours des doutes et des peurs, de ne pas convenir et plaire à son amant. Et ça, c'est bien une chose qu'il veut éviter. De plus, il a parfaitement conscience que Onassis peut le remplacer en un claquement de doigts. Avery ne voulait pas décevoir Kaedan : c'est un scoop ça, le jeune O'Connor attache de l'importance à quelqu'un. Enfin, une sorte d'importance, disons. « Si vouliez mon avis, il fallait m'appeler avant de vous habillez...Hum...sinon je dis que vous auriez pu faire mieux. Il faut qu'un jour je vous emmène chez mon tailleur. C'est très mal coupé ce que vous portez. » Avery leva un peu ses bras, afin que Kaedan puisse lui palper ses hanches et ses côtes. Il le regarda et eut un petit sourire charmeur au visage. « Je vais prendre ça pour un '' oui ''. » Quand le contrôle fut terminé, le stripteaseur referma la porte de son appartement et la ferma ensuite à clefs. « La prochaine fois, je vous envoie une photo et vous me dites votre avis. » proposa Avery. Ce dernier ne parlait pas de façon sarcastique (pour une fois). Il était sincère : la prochaine fois, il enverra une photo de la tenue qu'il veut porter à Kaedan. Mais, au fond de sa tête, il ne pouvait s'empêcher de penser '' Bouffon ! Tu crois que j'ai les moyens de me payer des costumes venant de chez le tailleur ? '' Kaedan le laissa passer et ils descendirent les escaliers. Ils sortirent du bâtiment et arrivèrent devant la voiture. Une limousine avec chauffeur, qui leur ouvrit la portière. Kaedan entra en premier, suivi d'Avery qui sourit et remercia le chauffeur. Il n'était cependant pas habitué au milieu de son amant et des employés travaillant pour lui. Avery prit place, face à Kaedan qui avait l'air d'un pacha par excellence avec ses bras sur la banquette. Il lui expliqua alors : « Je vais peut-être vous dire où je vous emmène. Nous allons dîner au " Chat Noir *". C'est le plus grand restaurant de New york. Le chef est français, je le connais personnellement. Il nous a reversé sa meilleur table. Tout le gratin et les célébrités de New-york y seront. Parlez vous français, Monsieur O'connor ?* » Avery connaissait le restaurant dont parler Kaedan. Il n'y était jamais aller manger, mais connaissait la réputation de l'établissement. C'est alors qu'une pression naquit sur les épaules du jeune homme. Il répondit dans un français parfait : « Je pense me débrouiller en français. Vous voulez que je me présente là-bas comme étant qui ? » Parce que dire qu'il est stripteaseur, ça ne le fait pas trop dans le beau monde de New-York.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptySam 29 Sep - 21:49

    « Je vais prendre ça pour un '' oui ' », me répondit mon jeune strip-teaseur. Je laissais apparaitre mon immense sourire narquois. J'aurais pu jouer cela toute la soirée si j'avais voulu. Mais, je trouvais qu'Avery avait beaucoup de gouts et déjà il avait beaucoup de choses que j'aimais chez le jeune O'connor. Je ne m'intéressais qui et je détestais perdre mon temps. Peut-être qu'il avait des milliards de strip-teaseur comme le jeune brun face à moi à New York, mais il avait réussi à attirer mon attention et c'était déjà beaucoup. C'est pour cela que je terminais par répondre et clore le sujet si j'aimais ce qu'il portait par un simple :

    « Vous pouvez. »

    « La prochaine fois, je vous envoie une photo et vous me dites votre avis. » ajoutait le jeune homme face à moi. Je le regardais de la tête au pied. Quelle bonne idée que voilà. Je hochais la tête et je répondrais presque aussitôt.

    « Très bonne idée. Je vous prends au pied de la lettre. Je veux une photo chaque matin avant que vous sortiez et je veux que vous attentiez ma réponse pour savoir si vous pouvez le porter. Nous sommes d'accord ? »

    Je reculais, tout en passant mon doigt sur la joue du jeune éphèbe que je trouvais toujours aussi délicieux à regarder. Je pense pas que c'était ce qu'il impliquait quand il parlait de prendre une photo. Mais, je trouvais ce nouveau jeu tout à fait passionnant et j'avais hâte de voir ce qu'il donnerait. Je terminais par un clin d’œil malicieux car je savais qu'il se voulait sarcastique. Je descendis les escaliers jusqu'à l'immense limousine où nous prirent place. Je m'étais posé dans le siège qui me permettait de regarder Avery droit dans les yeux. Je le jaugeais. Il faut dire que j'avais tout un programme prévu pour lui. Après, lui avoir parlé de notre sortie. Je faisais monter la pression en parlant du restaurant français très côté dans lequel je l'emmenais ce soir. « Je pense me débrouiller en français. Vous voulez que je me présente là-bas comme étant qui ? » Je le regardais avec mes grands yeux. Je me penchais en avant. Je posais mes coudes sur mes genoux et mon menton entre mes mains.

    « Présentez-vous comme vous le souhaitez. Avez-vous honte d'être un strip-teaseur ? Sachez, que je me moque des rumeurs et de ce qu'on peut dire sur moi. Vous devriez faire de même...Mais assez de discussion futile...Si je vous ai invité ce soir, c'est que j'ai un jeu à vous proposez...Êtes-vous joueur, monsieur O'connor ? »

    Très lentement je plongeais ma main dans l'intérieur de ma veste, faisant durer cela interminablement comme si j'allais sortir une arme et le tuer de sans-froid. Je scrutais la moindre de ses réactions. Je m'y abreuvais. Puis, je sortis mon chéquier dans sa poche en cuir, je le déposais sur mes joues et j'allais chercher - cette fois plus vite - mon stylo Mont Blanc hors de prix. J'en faisais sortir la bille et avec mon plus grand sourire, je demandais.

    « Donc, pour commencer...Combien gagnez vous par mois, monsieur O'connor ? Dans les meilleurs mois ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyDim 30 Sep - 17:33


    Avery ne pensait pas que sa proposition de se prendre en photo allait être prise autant au sérieux par Kaedan. En fait, il avait dit ça pour leurs sorties ensembles. Pas pour tous les jours. Avery hésita à signaler à Kaedan qu'il l'avait mal compris : après tout, on ne sait pas le genre de réactions qu'il peut avoir. Côtoyer un homme comme Onassis, c'est un peu comme marcher sur des charbons ardents, O'Connor a toujours peur de se tromper, de faire une boulette comme on dit. « Très bonne idée. Je vous prends au pied de la lettre. Je veux une photo chaque matin avant que vous sortiez et je veux que vous attentiez ma réponse pour savoir si vous pouvez le porter. Nous sommes d'accord ? » En attendant ça, le stripteaseur ne pouvait s'empêcher de sourire. Cette action risque d'être amusante, il se sent partant pour le faire. Il pourra avoir quotidiennement des nouvelles (pour ainsi dire) de Kaedan, avoir son avis et d'un autre côté, rentrer dans son jeu. « Je parlais surtout de quand nous sortions ensembles. Mais, je suis d'accord, ça peut être ... Amusant. » Avery insista sur ce dernier mot, en regardant le propriétaire de son appartement, dans les yeux, avec un sourire au visage. Reste à savoir s'il suivra les indications de Kaedan : il peut lui faire la surprise de venir le voir, afin de s'assurer en personne qu'il a respecté son avis, ou même envoyé quelqu'un. Une petite voix, dans la tête du néo-zélandais, lui dire de faire un peu attention, à l'avenir. A présent dans la voiture, le suédois expliqua qu'ils allaient diner dans un restaurant français, fréquenté par le gratin de la ville. Avery voulait voir s'il devait cacher ou pas son métier de stripteaseur. « Présentez-vous comme vous le souhaitez. Avez-vous honte d'être un strip-teaseur ? Sachez, que je me moque des rumeurs et de ce qu'on peut dire sur moi. Vous devriez faire de même... » Quand Kaedan parlait de se moquer des rumeurs, Avery se retient de répliquer. Il ne le connaissait pas tant que ça, il ne savait pas que le stripteaseur se moquait, totalement, de ce qui pouvait se dire sur son dos, depuis de très nombreuses années déjà. « Je n'ai pas honte de mon métier. C'est juste que nous allons dans un endroit prisé, et sûrement que parmi les clients, il y a des gens qui peuvent devenir vos futurs clients. Je ne veux pas vous faire honte, d'une quelconque façon, c'est tout. » Avery termina sa phrase par un sourire ironique. Puis, il se calma, disant que cet homme pouvait aussi bien arrêter leurs petits jeux sexuels, mais aussi et surtout le virer de son appartement sans le moindre état d'âme. « Mais assez de discussion futile...Si je vous ai invité ce soir, c'est que j'ai un jeu à vous proposez...Êtes-vous joueur, monsieur O'connor ? » Après avoir poser cette question, Kaedan chercha longuement dans sa poche. « Si le jeu en vaut la chandelle, disons ... » La première pensée d'Avery, quand il regarda Kaedan fouiller dans sa poche, fut de se dire qu'il ne trouvait pas ce qu'il cherchait. Ensuite, il se dit qu'il voulait faire durer un quelconque suspens pour faire monter une sorte de peur. Avery regarda son hôte de façon un peu prudente ... Pour le voir sortir un chéquier. « Donc, pour commencer...Combien gagnez vous par mois, monsieur O'connor ? Dans les meilleurs mois ? » finit par lui demander le beau blond. Il sortit, ensuite, un stylo Mont Blanc (Avery ne comprendrai sûrement jamais cette passion des stylos) et regarda le jeune surfeur. « Tout dépend ... On va dire ... 2000 dollars par mois ... » Où voulait donc en venir Onassis ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyDim 30 Sep - 19:34

    « Je parlais surtout de quand nous sortions ensembles. Mais, je suis d'accord, ça peut être ... Amusant. », ajouta mon jeune stripteaseur. Je terminais sur le sujet des photos avec mon petit sourire en coin, tout en passant une main dans mes cheveux impeccables peignés.

    « Tout peut-être amusant avec moi Monsieur O'connor. Je vous le prouverez. »

    Je ne me vantais pas. Je n'aimais pas le quotidien, peut-être pour cela que je ne m'étais jamais mis en couple. Je ne me voyais pas rentrer dans le train-train quotidien et les mêmes gestes répétitifs. J'aimais l'aventure. Je pensais aussi que le jeune O'connor devait l'aimer. Il n'avait pas froid aux yeux. Il me l'avait déjà prouvé et c'est pour cela que je m'étais attaché à lui. Mais, assez parlez de sentiment, nous voilà en direction du restaurant français dans lequel j'ai réservé une table pour deux. Il était hors de question de prendre le métro. Nous prenions ma limousine, ce qui allait nous permettre de discuter. « Je n'ai pas honte de mon métier. C'est juste que nous allons dans un endroit prisé, et sûrement que parmi les clients, il y a des gens qui peuvent devenir vos futurs clients. Je ne veux pas vous faire honte, d'une quelconque façon, c'est tout. » Je sautais directement sur les derniers mots prononcés par mon beau brun. Il n'avait pas à parlementer plus, pas besoin de réfléchir à ce que j'avais à dire. Je parlais toujours avec franchise et sans langue de bois.

    « Alors, sachez, que ce n'est pas mes clients qui me choisissent mais moi. Effectivement, une mauvaise réputation peut tuer un Homme à New York, mais même si même beaucoup connaissent mes...déviances...et qu'ils peuvent s'en inquiéter. Sachez que je suis le meilleur avocat de la ville et ça cela fait plier toutes les bonnes consciences de cette ville. Donc, vous ne verrez pas honte, je vous rassure. »

    Je terminais par chercher quelque chose dans ma poche demandant au jeune Avery s'il aimait jouer. Il me répondit: « Si le jeu en vaut la chandelle, disons ... » J'en profitais pour sortir mon chéquier et un stylo. Puis, je demandais combien le jeune homme gagnait. « Tout dépend ... On va dire ... 2000 dollars par mois ... » Après sa réponse, je commençais à griffonner sur mon chéquier. Je rangeais mon stylo dans ma poche avant et déchirais rapidement le bout de papier. Je me penchais et je déposais le chèque sur les genoux du jeune strip-teaseur. Puis, je reprenais place sur ma banquette, mes deux mains de chaque côté, attendant sa réaction, je rajoutais avec mon immense sourire de requin affamé.

    « Voilà, un chèque de 20 milles dollars...A votre nom...Vous pourrez l'encaissez dés demain...Si...à partir de maintenant et jusqu'à minuit...vous obéissez à mes moindres demandes...et que vous obéissez sans poser aucune question...Bien sûr, je ne vous demanderais rien qui pourrait mettre votre vie ou votre santé en danger. Vous pouvez compter sur moi là-dessus, après tout je suis avocat. Alors, qu'en pensez-vous ? Vous pouvez réfléchir...Vous avez jusqu'à qu'on arrive au restaurant. Et, posez toutes vos questions maintenant, après il n'y aura plus aucun retour en arrière si vous acceptez. »


Dernière édition par Kaedan G. Onassis le Lun 1 Oct - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyLun 1 Oct - 19:11


    « Tout peut-être amusant avec moi Monsieur O'connor. Je vous le prouverez. » Avery n'avait pas à douter de ce dernier point. Jusqu'à présent, même si ça ne faisait pas très longtemps qu'il fréquentait Kaedan, il avait vu que le beau blond était du genre '' amusant ''. Pas amusant dans le sens vulgaire '' se fendre la gueule à coup de hache '', mais disons que les moments que le brun passe avec son amant n'ont jamais été synonyme d'ennui ou bien encore de monotonie. Mais quelque chose dit que l'avocat n'a pas encore dévoilé toutes les facettes de sa personnalité et que, donc, il réserve encore des surprises. Le stripteaseur avait très hâte de voir ce qui allait lui arriver. Déjà, il pourrait en avoir connaissance pour cette soirée. Mais, la conversation prit une tournure un peu '' tendue '' disons. Kaedan avait conseillé, de façon gentille, à Avery de ne pas avoir honte de son métier de stripteaseur. Sauf que ce dernier, justement, n'en a absolument pas honte, il ne le cache absolument pas. La pseudo leçon de morale du suédois, bien qu'elle part d'un bon sentiment, n'a pas lieu d'être et lui a fait plus gaspiller de la salive qu'autre chose. « Alors, sachez, que ce n'est pas mes clients qui me choisissent mais moi. Effectivement, une mauvaise réputation peut tuer un Homme à New York, mais même si même beaucoup connaissent mes...déviances...et qu'ils peuvent s'en inquiéter. Sachez que je suis le meilleur avocat de la ville et ça cela fait plier toutes les bonnes consciences de cette ville. Donc, vous ne verrez pas honte, je vous rassure. » Avery hocha d'un signe de tête, alors. Si aucun d'eux n'avait honte de la profession de stripteaseur. Les deux hommes ont l'air d'avoir le même point de vue, là-dessus, et aussitôt, la tension disparut comme quand elle a fait son apparition. Avery plaisanta même en osant dire : « Avoir un stripteaseur à vos côtés peut, également, vous donner une certaine image sulfureux et, même, sexy. Ça peut devenir un avantage. » Le néo-zélandais ponctua sa phrase par un clin d’œil tandis que la conversation changea et se dirigea vers le salaire d'Avery, pendant les bons mois. Ce dernier l'estima dans les 2 000 dollars, ce qui est la vérité. Il lui est arrivé même de faire 2 500, ça dépend vraiment des périodes en fait. Mais ça arrive plus souvent 2 000 quand même. « Voilà, un chèque de 20 milles dollars...A votre nom...Vous pourrez l'encaissez dés demain...Si...à partir de maintenant et jusqu'à minuit...vous obéissez à mes mes moindres demandes...et que vous obéissez sans poser aucune question...Bien sûr, je ne vous demanderais rien qui pourrait mettre votre vie ou votre santé en danger. Vous pouvez compter sur moi là-dessus, après tout je suis avocat. Alors, qu'en pensez-vous ? Vous pouvez réfléchir...Vous avez jusqu'à qu'on arrive au restaurant. Et, posez toutes vos questions maintenant, après il n'y aura plus aucun retour en arrière si vous acceptez. » Kaedan tendit alors un chèque. Il était au nom d'Avery et il y avait bien écrit dessus la somme de 20 000 dollars. Avery n'eut pas les yeux ronds. C'est tout juste presque s'ils sortirent de leurs orbites. Il regarda Onassis, mais resta silencieux pendant quelques longues secondes. La seule question qu'il posa, alors qu'il aurait dut en poser plus d'une dizaines, ce fut : « Pourquoi ? Vous êtes sérieux ? Mais je ne peux pas accepter cette somme ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyLun 1 Oct - 21:25

    « Avoir un stripteaseur à vos côtés peut, également, vous donner une certaine image sulfureux et, même, sexy. Ça peut devenir un avantage. » me répondit mon stripteaseur préféré avec un clin d’œil. Je dois dire que j'avais un peu parfois à saisir le second degré. Peut-être par pure machiavélisme, je prenais généralement tout ce qu'on me disait au premier degré. C'était ma façon d'être et le jeune O'connor en avait déjà fait les frais, ce soir je ne dérogerais pas à la règle. J'ai jamais dit que j'étais un ange. Je tapotais mes doigts sur mes genoux pour marquer mon énervement, mon visage changeant du tout au tout. Il était soudainement froid et sans expression notable. Je lançais sans détour, tout en faisant claquer les mots sous ma langue acerbe.

    « Un moment vous êtes une honte et un autre vous être un avantage. Il faut vous mettre d'accord monsieur O'connor, ou cela s'appelle être bipolaire. Mais, cela est un problème mental et je ne peux rien faire pour vous. Je suis avocat et pas psychologue, tenez-le vous pour dit ! Et, avez-vous un problème avec votre oeil ? »

    Si mon invité connaissait mes colères froides, il savait aussi qu'elles pouvaient passer rapidement. Je l'ai vite oublié, pour enfin parler de mes plans pour la soirée pour le jeune stripteaseur. Je ne l'avais pas invité dans le plus grand restaurant New-Yorkais pour ses beaux yeux (pas uniquement) J'avais envie de jouer ce soir et Avery était mon jouet du moment. Celui avec lequel, je me lassais jamais pour l'instant. Mais, pour le jeu de ce soir, je posais un prix pour son obéissance. Je lui proposais un chèque de 20 milles dollars. Un long silence s'installa. J'attendais des questions de sa part, sa première fut : « Pourquoi ? Vous êtes sérieux ? Mais je ne peux pas accepter cette somme ! » Je récupérais le chèque et je le mettais devant ses yeux. La réponse à sa question était simple et ne me demandait pas de réfléchir bien loin.

    « Pourquoi ? Car je le peux et que cela m'amuse. Mais, surtout car la décence à un prix. Cela me plait...Cela m'excite de savoir que vous devrez m'obéir aux moindres de mes ordres...de mes demandes. Ne voulez vous pas savoir jusqu'à où vous êtes prêt à aller, monsieur O'connor ? »

    Sans aucune honte pour mes propos, je me déplaçais pour me mettre à côté de mon invité. Je passais un bras autour de ses épaules et je collais mon torse de géant contre son bras. Avec beaucoup de plaisir, j'allais effleurer son visage avec le bord (non coupant) de mon chèque et je descendis jusqu'à son entre-cuisse tout en ajoutant à ma plaidoirie.

    « Vous savez très bien que je ne prends aucun plaisir à juste...faire l'amour...Et, je sais que vous prenez beaucoup de plaisir avec moi...Nous nous sommes bien amusés jusqu'à là. Ce soir, je veux mettre la barre plus haut...car je sens que vous êtes prêt à lâcher prise et à vous faire dominer entièrement...Me donnerez-vous tord, mon très jolie et envoutant apollon ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyMar 2 Oct - 18:22


    Avery fréquente Kaedan depuis quelques mois déjà. Ils se connaissent, disons plutôt, depuis quelques mois et commencent à savoir comment l'autre '' fonctionne ''. En particulier en ce qui concerne leurs réactions réciproques. Et, il faut bien l'avouer, malgré les qualités de Kaedan (car il ne faut pas abuser non plus, il en a des qualités), il est du genre à prendre les choses au sérieux. La dérision, le second degré, il ne connait pas. Contrairement au stripteaseur, l'avocat est très terre-à-terre. Sûrement cette attitude vient de la vie, du passé de Onassis, mais aussi de sa maturité et de son emploi, qui l'ont rendu moins ouvert. La réplique de Kaedan, en tout cas, vexa pour ainsi dire Avery. « Un moment vous êtes une honte et un autre vous être un avantage. Il faut vous mettre d'accord monsieur O'connor, ou cela s'appelle être bipolaire. Mais, cela est un problème mental et je ne peux rien faire pour vous. Je suis avocat et pas psychologue, tenez-le vous pour dit ! Et, avez-vous un problème avec votre oeil ? » D'un coup, la poignée de la portière de la voiture était devenu très intéressante à ouvrir, même si la voiture en question roulait sur une route de New-York. Le visage froid et l'attitude distante, Avery répondit donc : « Mon œil va très bien, inutile de vous en soucier. » Là, O'Connor hésita à rajouter que le beau blond devrait plus se soucier de savoir si le loyer sera payé et s'il ne fera pas trop de bruits lors d'une soirée, par exemple. En gros, se soucier de choses normales entre un propriétaire et son locataire. La conversation s'orienta vers la proposition de Kaedan, pour la suite de la soirée. « Pourquoi ? Car je le peux et que cela m'amuse. Mais, surtout car la décence à un prix. Cela me plait...Cela m'excite de savoir que vous devrez m'obéir aux moindres de mes ordres...de mes demandes. Ne voulez vous pas savoir jusqu'à où vous êtes prêt à aller, monsieur O'connor ? » L'avocat avait proposé au danseur la somme de 20 000 dollars, en chèque, en échange de l’obéissance aux moindre de ses ordres, jusqu'à Minuit. Avery fut tellement surpris (pour ne pas dire, sur le cul) qu'il demanda des questions comme Pourquoi ? Le jeune homme était cependant encore remonté contre son partenaire et il se disait que c'était vraiment pourri la façon dont on peut gaspiller de l'argent, quand on en a. Après, un côté plus vénale chez le jeune néo-zélandais se réveilla et lui dit d'accepter. « Vous savez très bien que je ne prends aucun plaisir à juste...faire l'amour...Et, je sais que vous prenez beaucoup de plaisir avec moi...Nous nous sommes bien amusés jusqu'à là. Ce soir, je veux mettre la barre plus haut...car je sens que vous êtes prêt à lâcher prise et à vous faire dominer entièrement...Me donnerez-vous tord, mon très jolie et envoutant apollon ? » Kaedan savait comment prendre, comment agir avec Avery. Le beau blond s'était rapprocher du brun, avait mis un bras autour de son épaule, et lui caressait le visage, le torse, puis l'entre-jambe avec le chèque. Il lui donna aussi le surnom d'apollon. Bizarrement, Avery fut plus enclin à rester dans la voiture, à passer la soirée avec Kaedan et accepter son offre. Les 20 000 dollars n'y sont pas forcément pour quelque chose. « Avant d'accepter, je veux un exemple de ce que vous pourrez me demander, afin de savoir ce qu'il m'attend. J'avoue que les surprise, j'ai un peu de mal avec. » Surtout avec vous, hésita de rajouter, mais ne fit pas, Avery.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] EmptyMer 3 Oct - 14:34

    « Avant d'accepter, je veux un exemple de ce que vous pourrez me demander, afin de savoir ce qu'il m'attend. J'avoue que les surprise, j'ai un peu de mal avec. » Je secouais mes lèvres et mon nez comme un sorcier du dimanche, légèrement perplexe par ce que mon très beau et séduisant strip-teaseur venait de me demander. Moi, si proche à présent, je plongeais mes yeux dans les siens, remontant le chèque pour jouer avec mon propre menton. J'avais la réponse à sa question, bien-sûr et je m'empressais de lui répondre. Il n'y avait encore pas à réfléchir, mais je prenais quelques secondes pour tout bien mettre en ordre dans ma tête et être le plus clair possibe.

    « Voyez-vous, le problème, c'est que je suis un aventurier et si je vous donne un exemple, il n'y a plus de surprise, plus de mystère, de vous l'avoir exposé...Donc, si je vous expose une possibilité...sachez que celle n'arriva donc pas et c'est bien dommage... »

    Mais, je comprenais sa question et elle était justifié. Nous nous connaissions à peine. Nous nous amusions ensemble comme deux adultes consentants, mais c'est tout. Après tout, je pouvais être un détraqué (et j'en étais un d'un côté) qui pourrait lui demander de danser tout nu sur une table ou de se poignarder avant de se jeter par la fenêtre. Dans son cas, j'aurais fait comme lui, donc je décidais de commencer à réfléchir. Je retombais dans la banquette à côté du jeune O'connor, me détachant de lui. Ma tête en arrière, rêveur, je commençais à penser aux multiples choses que je pensais lui demander. Je décidais de lui exposer les choses que je ne serais pas déçu de ne voir pas arrivé, car je l'avais précisé à mon inventé, en lui exposant, mon exemple ne se déroulerait pas ce soir. Terminant de refléchir, je laissais retomber et je frappais délicatement son épaule avec mon chèque.

    « Par exemple...Ce soir, je pourrais vous demander de faire exprès de faire tomber votre serviette quand nous serons à table. Je vous demanderais d'aller la chercher sous la table couverte par un grand drap. Puis, d'essayer de me faire durcir avec votre bouche...Vous savez que je suis plutôt difficile de ce côté là...Cela peut prendre du temps et je ne vous permettrais pas de remonter avant d'avoir rendu la bête toute droite et fière...Personne ne vous verra, mais tout le monde autour de nous serra...Il y aura des toussotements gênés, surement des passages et l'image que tout le monde dans le restaurant nous regardera...mais personne n'osera rien dire...car les gens sont si coincés. Bien sûr, moi je mangerais comme si de rien n'était... »

    La limousine venait de s'arrêter, je tournais la tête pour vérifier, mais je savais déjà. Nous venions d'arriver à destination. Le restaurant était droit devant nous, un voiturier était prêt à nous accueillir. Il ne manquait plus que la décision de mon beau brun. Je n'essayais pas de le brusquer ou de l'influencer. Je le regardais plus intensément pour savoir si ma réponse lui convenait au moins.

    « Voyez-vous mieux ? Alors, que décidez-vous ? »

    Je plaçais le chèque entre mes deux et je me glissais prêt de son visage comme pour l'embrasser. Nos corps face à face. J'attendais de voir ce qu'il allait me dire. Je caressais sa lèvre inférieure avec le bout (non coupant) du bout de papier qui portait quand même la belle somme de 20 milles dollars. Une somme qui serait à lui si Avery décidait d'être mon esclave jusqu'à ce soir, minuit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Let's go diner sweet face [Avery][HOT] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Let's go diner sweet face [Avery][HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-