It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez|

rosalie & lys ~ no title²

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: rosalie & lys ~ no title² Mer 29 Aoû - 18:44

Chez Rosalie. C’était là-bas qu’elle avait besoin d’aller maintenant. Elle avait besoin de voir son double parce que c’était la seule à qui elle se voyait parler de tout ça pour le moment. Mais avant, elle devait se donner un air un peu moins pitoyable. Lys observa son reflet dans le miroir avec un œil critique, c’était loin d’être gagné ça. Ca tenait de l’exploit même et elle était loin d’être humeur à réaliser des exploits, aussi petits soit-ils. Elle finit donc par quitter la salle de bain après avoir tenté au mieux de cacher ses cernes mais c’était loin d’être convainquant. Elle alla récupérer ses chaussures et sa veste dans sa chambre et s’aventura ensuite un peu plus loin dans l’appartement. Normalement, il était vide, elle en était à peu près convaincue. C’était seulement cette quasi-certitude qui l’avait décidé à se bouger enfin, elle ne voulait plus être là mais jusque là, sa crainte de croiser quelqu’un, peu importe qui, l’avait découragé. Elle ne voulait voir personne. Surtout pas s’il s’agissait de Lloyd. Elle arriva au salon et put constater que ce qu’elle avait pensé s’était avéré exacte, il n’y avait bien personne dans l’appartement. C’était une chance pour elle. Elle quitta alors son appartement sans plus tarder.

Elle prit la direction de l’appartement de Rosalie à pieds. La blonde n’habitait pas très loin et elle ne mettrait pas bien longtemps à y arriver comme ça. Elle espérait seulement que son double ne travaillait pas et était bien chez elle. Elle aurait sûrement dut l’appeler pour vérifier mais de toute manière, il fallait qu’elle bouge donc tant pis. Au pire, elle irait juste… ailleurs. Elle ne savait pas encore où exactement mais n’importe quel endroit serait mieux que son propre appartement de toute manière. Arrivée à destination, elle sonna à l’appartement tout en espérant vraiment que Rosalie viendrait lui ouvrir… ce qu’elle fit. Lys pensait n’avoir jamais été aussi ravi de voir Rosalie qu’en cet instant. Elle était tellement ravie que la première chose qu’elle fit fut de serrer son double dans ses bras. Elle finit par s’écarter de la blonde, quand même. « Je ne savais pas si je pourrais te trouver chez toi à cette heure-là. Enfin c’est cool que tu sois là. » dit-elle finalement. Elle avait l’impression de ne pas avoir vu la blonde depuis une éternité en plus de ça, ni pris de ses nouvelles d’ailleurs. Ca tombait bien qu’elle passe ici donc.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Jeu 30 Aoû - 2:39

Rosalie était enfermée dans sa chambre. La porte verrouillée deux fois plutôt qu’une. Ses derniers jours, elle s’était mise à détester son appartement plus que tout. En plus de Shanti qui squattait toujours, Artemis c’était invité disant d’avoir besoin d’une place ou dormir le temps qu’elle fasse construire sa nouvelle maison. Elle avait beau aimer les deux filles plus que tout au monde, elle ne pouvait plus les voir en peinture. Depuis quelques jours, elles ne faisaient que se prendre la tête à chaque fois qu’elle se croisait dans une pièce et avant de dire quelque chose qu’elle pourrait amèrement regretter, la blonde avait décidé de les éviter le plus possible. Son Ipad ouvert, elle se cherchait un hôtel à New York, où elle pourrait souffler quelques jours loin des deux autres. Elles allaient surement râler, ne serait-ce que pour la forme, mais elle finirait pas comprendre et se taire. Peut importait de toute façon, elle serait à l’hôtel et ne les entendrais plus.

Elle était en train de comparer les services du four season et du loews quand elle entendit la sonnette d’entrée. Elle l’ignora un moment, pensant, qu’une des deux filles irait réponde, mais après quelques secondes, la porte sonnait toujours et la blonde dut se résoudre à se lever. Elle arriva devant l’ascenseur au même moment où Lys en débarquait. Elle eut un léger pincement au cœur quand elle vu son double. La dernière fois qu’elles s’étaient vues remontait à quelques jours déjà, et Lys quittait l’hôpital après leurs agressions. Pas le plus heureux des souvenirs. La Française se jeta dans ses bras et Rosalie la serra contre elle un moment, se demandant ce qui pouvait bien provoquer ce débordement d’affection. Pas que l’affection entre eux deux était rare, seulement différent et moins… spontanée. « Je ne savais pas si je pourrais te trouver chez toi à cette heure-là. Enfin, c’est cool que tu sois là. » Elle la regarda en clignant des yeux légèrement et hocha la tête de gauche à droite, comme si Lys venait de dire une bêtise. « T’as qu’à m’appeler tu sais, si j’étais au boulot, je serais venue te rejoindre. » Elle replaça une mèche de la blonde et pris son menton entre ses doigts pour examiner son visage un moment donnés. Elle connait la tête de Lys par cœur,normal comme elle avait la même, et pouvait facilement voir quand quelque chose la dérangeait. Or, c’était le cas juste maintenant. « Viens. » Elle la prit par la main et la fit traverser l’appartement, évitant de faire trop de bruit pour ne pas attirer l’attention de Shan et Artemis. Les deux filles étaient discrètes et ce n’était surement pas bon signe, mais tant pis, elle allait en profiter. Elle laissa Lys entré dans sa chambre et re-verrouilla la porte derrière elle. « Ça va mon cœur ? » La question était pour la forme, évidemment, elle savait que trop bien que ça n’allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Jeu 30 Aoû - 15:40

Lys avait cruellement besoin de sentir qu’elle n’était pas seule. C’était pour ça qu’elle était venue jusqu’à chez Rosalie et c’était aussi pour ça qu’elle l’avait serré dans ses bras en arrivant. Pour ça et pour lui parler évidemment aussi, parce que c’était inévitable. Lys finit par dire à Rosalie qu’elle était contente de la trouver là et la blonde la regard comme si elle avait dit quelque chose de stupide. Evidemment. « T’as qu’à m’appeler tu sais, si j’étais au boulot, je serais venue te rejoindre. » Oui c’est vrai. Elle aurait pu faire ça aussi. « Hmm. » Mais comme elle voulait bouger de toute manière et qu’il était hors de question qu’elle reste à son appartement, ça n’aurait pas servi quelque chose qu’elle l’appelle avant. « Non, c’était mieux comme ça. » finit-elle par dire en secouant la tête.

Son double replaça une mèche de ses cheveux et Lys baissa les yeux. Elle sentait que les maigres efforts qu’elle avait faits pour se donner une contenance n’avaient servi à rien. Rosalie allait bien voir que quelque chose clochait, elle la connaissait suffisamment pour ça. Elle l’avait peut-être déjà remarqué d’ailleurs. « Viens. » La blonde la prit par la main et la fit entrer dans l’appartement, Lys la suivit sans rien dire. Elles arrivèrent finalement à la chambre de Rosalie et Lys alla s’assoir sur le lit tandis que Rosalie verrouillait la porte derrière elle. La blonde ne put pas s’empêcher de froncer les sourcils, ça c’était étrange quand même, même venant de Rosalie. Elle n’eut néanmoins pas le loisir de se demander plus longtemps pourquoi son double agissait si étrangement parce que celle-ci lui parla. « Ça va mon cœur ? » Lys soupira avant de secouer la tête. « Non pas vraiment. » répondit-elle alors. Pas vraiment, c’était un euphémisme, elle ne pensait pas s’être déjà senti aussi mal. C’était bien pour ça qu’elle était venue ici après tout. Oui, juste pour ça. Lys réalisa à ce moment-là qu’elle se montrait affreusement égoïste sur ce coup-là. La dernière fois qu’elle vu Rosalie, c’était juste après l’agression et elle n’avait quasiment plus eu de nouvelles d’elle depuis et là elle venait pour elle et non pour se soucier de son double. « Je… et toi ? Je suis désolée, j’ai pas vraiment pris le temps de prendre de tes nouvelles et je ne venais même pas pour ça en fait là non plus mais... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Ven 31 Aoû - 13:50

Rosalie ne put s’empêcher de prendre des mesures de ‘sécurité’ et fermer la porte à clef derrière elle. Elle ne voulait surtout pas imaginer les bêtises que Shanti et Artemis pourraient sortir si une d’elles ouvrait la porte et se trouvait face à face avec deux ‘Rosalie’. Et comme Lys n’avait pas l’air d’humeur à jouer… Enfin, elle non plus tant qu’à faire. Elle vit bien son double la dévisager un moment, mais se contenta de faire un signe de la main qui lui disait de laisser tomber. Elle expliquerait plus tard l’histoire de ses deux colocs dangereuse.

Elle lui demanda comment elle allait à la place et alla grimper sur son lit à côté de Lys et s’adossa dans ses coussins, jouant avec l’un d’eu en attendant que la blonde déballe tout. « Non pas vraiment. » Ce n’était pas vraiment une surprise et Rosalie se contenta de tendre le bras et lui passer les doigts dans les cheveux. Ce qu’elle pouvait être compatissante quand il s’agissait d’elle-même n’empêche. « Je… et toi ? Je suis désolée, j’ai pas vraiment pris le temps de prendre de tes nouvelles et je ne venais même pas pour ça en fait là non plus, mais... » La blonde hocha la tête. Ce n’était pas vraiment important, elle aussi aurait pus prendre des nouvelles de Lys, mais elle se sentait mal à l’aise de le faire. Les évènements de leurs dernières rencontres remontaient beaucoup trop facilement dans sa mémoire quand elle pensait à son double, qu’elle voulut attendre que le tout s’estompe un petit peu. « Ça va, je crois. » Enfin, c’était une manière de parler évidemment. Elle ne pourrait pas aller parfaitement bien tant que sa sœur était à l’hôpital. Mais Elena était sous contrôle maintenant et elle ne pouvait rien faire de plus. Et bon, il avait toujours les deux autres dans son appartement, mais sa sœur et Artemis n’était pas si pire que ça, elle les aimait trop pour réellement être affectée. « T’inquiète pas pour moi, je suis une grande fille. On y repassera. » Elle haussa les épaules. Elle était capable d’en prendre après tout, elle n’avait pas vraiment le choix. « Qu’est-ce qui se passe chérie ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Ven 31 Aoû - 23:15

Comme ça, aller voir Rosalie pouvait avoir l’air d’être un choix étrange. Il était vrai que, aux premiers abords, Rosalie n’avait pas l’ait d’être la personne la plus compatissante au monde et pour cause, elle ne l’était pas. Mais Lys savait qu’avec elle, elle le serait, elle savait qu’elle pouvait compter son double et qu’elle l’écouterait. Elle n’avait pas besoin de plus maintenant. Elle s’était adosser à un coussin sur le lit de la blonde et quand celle-ci lui demanda si ça allait, Lys lui fit la seule réponse logique vu son état : non. Mais avant de continuer de parler d’elle, Lys décida de retourner sa question. Rien qu’avec l’agression, la question valait bien la peine d’être poser. Et puis, même si Lys ne venait pas pour ça, elle voulait vraiment le savoir. « Ça va, je crois. » Lys hocha la tête. Même si le je crois laissait bien entendre qu’il y avait quand même quelques choses qui clochaient, Lys allait se contenter de cette réponse. « T’inquiète pas pour moi, je suis une grande fille. On y repassera. » Lys regarda un moment Rosalie avant de à nouveau hocher la tête. « Ok, si t’as besoin hein … » finit-elle par dire.

« Qu’est-ce qui se passe chérie ? » Lys se mit à jouer nerveusement avec une de ses mèches de cheveux en attendant de savoir quoi dire. Elle était venue pour ça pourtant, parce qu’elle avait besoin de tout compter à Rosalie mais là… Elle ne savait même pas par où commencer du reste. Enfin si, elle savait mais elle savait aussi que dire les choses ainsi ne ferait que les rendre plus réelles pour elle. « C’est Lloyd… » commença-t-elle. « Il va être papa. » Ca avait l’air si simple à dire comme ça et pourtant elle avait du batailler dur pour dire ça. « Il a mis une de ses amies enceinte, avant qu’on soit ensemble. » Oui parce que cette précision avait toute son importance aux yeux du jeune homme, bien sûr. Pour elle, ça ne changeait rien franchement, le résultat était le même. « Il m’a annoncé l’autre soir, il s’était bourré la gueule pour fêter ça. » Lys sentit une nouvelle vague de colère l’envahir en pensant à ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Sam 1 Sep - 2:10

C’était très dur pour la blonde de compatir avec qui que ce soit qui ne partageait pas son nom de famille. Mais il lui était tout simplement impossible de résister à Lys. Peut-être parce qu’elle avait la même tête qu’elle, peut-être parce qu’elle avait appris à connaitre la blonde de tous les côtés depuis deux ans déjà, mais soi. Elle était capable, ou en tout cas essayait, de se mettre en deuxième dans ses moments là et l’écoutait toujours quand elle avait besoin. C’était naturel après tout, enfin, pour certains... Surement. Et elle avait beau être la plus jeune des deux, ça ne faisait aucune différence dans la majorité des cas, Rosalie avait une sagesse digne du Dalaï-Lama et Lys se conduisait comme une filette la plus part du temps, ce qui annulait le coup. « Ok, si t’as besoin hein … » Elle hocha la tête pour dire non. Déjà qu’elle n’aimait pas vraiment parlée de ses malheurs, elle voyait très bien que Lys s’en foutait éperdument en ce moment. Pas pour être méchante évidement, mais elle avait vraiment l’air troublée par ce qu’elle vivait que la blonde n’en prît même pas compte. Et puis, qu’est-ce qui avait à dire d’autre ? Sa sœur était malade, vraiment malade. Elle avait du aller supplier une fille qui pouvait mettre en danger tout son ‘équilibre’ familial, Shanti était mariée et dans le pétrin, elle devait rencontrer son frère en cachette pour tout régler. Artemis c’était fait mettre dehors par sa faute et maintenant, elle dormait dans sa chambre d’ami. Elle avait toujours l’impression qu’on la suivait dans la rue et avait tellement compté de mensonge à sa famille ses dernières semaines qu’elle commençait à s’embrouiller. Elle aurait vite fait le tour et elle se contenta de sourire gentiment. « T’inquiète pas, ce n’est pas important. »

Elle s’inquiétait pour Lys à la place et son double eut le mérite de ne pas tourner autour du pot très longtemps. « C’est Lloyd… » Rosalie se redressa, prête à aller flamber leur appartement de Park Avenue s’il fallait. « Il va être papa. Il a mis une de ses amies enceintes, avant qu’on soit ensemble. Il m’a annoncé l’autre soir, il s’était bourré la gueule pour fêter ça. » Il y avait tellement d’information dans sa phrase que Rosalie resta bouche bée un moment. « Lys… » Elle se rapprocha de la Française et la prit dans ses bras pour la bercer un peu. « Je suis tellement désolée mon cœur… » Elle aurait aimé dire que c’était un taré, un pauvre con, qu’il méritait la pendaison, etc. Mais ce n’était pas sa place de le faire, si la blonde voulait l’insulte, elle le faisait, Rosalie ne commençait pas. Son double avait des sentiments pour l’homme, peu importe ses fautes et elle ne voulait pas aller trop loin non plus. De plus, elle ne savait que Lloyd n’était pas vraiment un connard, qu’il avait sans doute pas voulue la blesser. Elle pensait déjà a aller lui dire tout le contraire en pleine face, et lui crier un peu dessus, seulement parce que personne, PERSONNE, n’avait le droit de rendre Lys dans un état pareille, mais c’était pour plus tard. Elle savait que c’était un type bien dans le fond et en fait, et bon, elle avait qu’a regardé sa famille pour dire que ce genre de truc arrivait sans doute plus souvent qu’on pensait. Mais la manière que Lys racontait ça… Qu’il lui avait annoncé encore bourrer de sa petite fille, la blonde trouvait sa tellement dégueulasse qu’elle aurait pus en vomir. « Tu veux que je lui casse la gueule ? Un mot et je le fais promis. » Elle se mit à jouer dans les cheveux de la blonde pendant un moment, la gardant serrée dans ses bras. « Il t’a dit quoi exactement ? » Elle voulait savoir toute l’histoire pour juger convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Sam 1 Sep - 17:47

Rosalie n’était pas au top de sa forme non plus, Lys n’avait pas mis longtemps avant de le comprendre. Alors elle avait fait la seule chose qu’elle pouvait faire maintenant, lui dire qu’elle était là si jamais elle avait besoin. Elle n’allait pas poser de questions ni rien, elle connaissait son double, elle savait qu’elle n’appréciait pas vraiment de parler de ses problèmes alors Lys n’allait pas aller chercher plus loin. « T’inquiète pas, ce n’est pas important. » Lys acquiesça. Si ça affectait Rosalie, ça devait être quand même important mais bon. C’était comme la blonde voulait. « Comme tu voudras. » souffla-t-elle alors.

Lys avait décidé d’aller directement au but. Rien ne servait de palabrer pendant des heures à ce sujet. Néanmoins, ça n’avait pas été facile pour autant. Elle avait eu l’impression que chacune de ses paroles lui faisait encore un peu plus mal. Après qu’elle se fut tut, le silence s’installa quelques instants, jusqu’à ce que Rosalie prenne la parole. « Lys… » Rosalie la prit dans ses bars et Lys sentit que les larmes lui montaient. Elle essaya d’empêcher ça, elle ne voulait pas pleurer. Jamais. Mais pour ça, pas pour lui. « Je suis tellement désolée mon cœur… » Lys ne répondit rien. Que pouvait-elle bien répondre à ça de toute manière ? Rosalie pouvait bien être aussi désolée qu’elle le voulait, ça ne changeait rien aux choses. Elle était néanmoins heureuse que son double soit là pour elle et qu’elle l’écoute. En quittant son appartement, elle avait su qu’elle pourrait compter sur Rosalie et elle ne s’était pas tromper. « Tu veux que je lui casse la gueule ? Un mot et je le fais promis. » C’était tentant, plus que tentant, tellement tentant que Lys ne pouvait vraiment pas refuser ça. « [color=indianred]Vas-y je t’en prie, amuse toi. » Parce qu’elle n’avait pas pu faire ça, elle. Elle avait fait de son mieux pour rester calme et faire disparaître la fâcheuse envie de le tuer qu’elle avait. Pourquoi ? C’était une bonne question. Ca l’aurait sûrement soulagé. Enfin pas de le tuer bien sûr mais de lui donner la gifle qu’il avait grandement mérité. Rosalie serrait toujours Lys dans ses bras quand elle lui posa une nouvelle question. « Il t’a dit quoi exactement ? » Lys garda le silence plusieurs minutes tout en réfléchissant, elle ne savait plus exactement les termes qu’il avait utilisé ni dans quel ordre. Elle avait été vraiment furieuse, hors d’elle et tout été très vague à ses yeux maintenant, elle n’avait retenu que l’essentiel et c’était largement suffisant déjà pour elle. « Je n sais plus exactement. On se disputait, enfin j’étais furieuse parce qu’il avait disparu toute la soirée sans même donner une explication et je lui ai reproché et puis, il m’a dit que j’allais le détester. Enfin non, d’abord il a essayé de m’acheter en m’offrant un collier. » Lys fronça les sourcils, oui c’était bien ça. « Et après seulement il a dit ça alors je lui ai demandé pourquoi et là… » Lys observa une courte pause. « Là, il m’a dit qu’il avait mit cette fille enceinte. » Oui c’était exactement comme ça que ça c’était passé. Mais le pire était venu après, quand elle lui avait demandé très ironiquement s’il était heureux et qu’il lui avait répondu oui. C’était ce qui l’avait achevé, définitivement. Il avait le droit de l'être bien sûr mais il n'avait pas celui de lui dire comme ça, pas à ce moment-là. « Il est content tu sais, il me l’as dit. Comme si c’était ce que j’avais besoin de savoir à ce moment-là en plus. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Dim 2 Sep - 3:01

Rosalie avait toujours appris à se défendre. Avec Sofia constamenent sur le dos, elle n’avait pas eu de choix. Elle s’était créé des griffes et des crocs d’acier et donnait toujours plus de coups qu’elle en recevait. Elle n’avait pas peur de se salir les mains et était beaucoup plus bagarreuse qu’on pourrait le croire en la regardant. Cependant, pour elle, elle utilisait que les mots et les mesquineries. Elle devait vraiment violente que quand quelqu’un d’autre était en jeu. Elle n’aimait pas beaucoup de gens dans la vie. Les gens étaient stupides et inutiles, la terre se porterait mieux avec quelques milliards de cons en moins, mais ceux qui faisait partie de son ‘cercle’, ceux qu’elle aimait vraiment, elle les gardait à l’œil et était toujours prête à aller au front pour eux. Elle n’acceptait pas que l’un doit se fasse blesser ou soit malheureux, elle devait toujours être là quelque part à taper sur quelqu’un et assembler les morceaux. Or, le couple de Lys restait privée à son double et elle ne voulait pas s’en mêler plus qui faut, elle devait donc avoir recours à la deuxième solution. Littéralement frappée là où ça faisait mal. C’est en dire, en plein milieu de la tête de Lloyd. Question d’éthique, elle demanda quand même la permission à Lys avant. C’était son jouet qu’elle abimait après tout. «Vas-y je t’en prie, amuse toi. » Rosalie hocha la tête et se cacha le visage dans les cheveux de la blonde. « Promis, je le ferais, pour toi. »

Elle demanda tout de même à la blonde de lui donner un peu plus d’information, pour se permettre de juger (et bitcher) convenablement. « Je ne sais plus exactement. On se disputait, enfin j’étais furieuse parce qu’il avait disparu toute la soirée sans même donner une explication et je lui ai reproché et puis il m’a dit que j’allasse le détester. Enfin non, d’abord il a essayé de m’acheter en m’offrant un collier. » Rosalie eut une grimace de dégout. La grande classe. « Très romantique. Vraiment. Tu lui as fait avaler ? » Cette histoire était déjà ridicule et elle n’avait pas encore commencé. « Et après seulement il a dit ça alors je lui ai demandé pourquoi et là… Là, il m’a dit qu’il avait mit cette fille enceinte. Il est content tu sais, il me l’as dit. Comme si c’était ce que j’avais besoin de savoir à ce moment-là en plus. » « Oh chérie… Je vais lui défoncer le crâne. » Elle lui donna un bisou sur la joue. Elle pouvait être en colère contre Lloyd alors, elle avait vraiment de bonnes raisons. C’est pas seulement le bébé, limite, c’était pas vraiment important, c’était comment il avait traité Lys dans cette histoire. « Tu ne lui as pas reparlé depuis ? » Non, évidemment que non, question idiote. « Tu peux rester ici autant que tu veux mon ange, enfin non pas ici. » Elle venait de se souvenir des deux vipères dans les pièces à côté « Je partais pour l’hôtel. T’as qu’a m’aider à choisir une suite et on part allez. » Elle se détacha de Lys un moment et lui passa une main sur la joue tendrement. Elle aurait voulu lui dire quelque chose pour l’aider et la réconforter, mais elle allait attendre un moment. Pour le coup, son double cherchait surtout à se plaindre et à se défouler. Elle fit approcher son Ipad et montra les deux suites qu’elle étudiait tout à l’heure. « Tu préfère laquelle ? Entre celle-ci » elle fit glisser son index pour montrer la suivante. « Ou celle-là. » Puis une idée brillante lui vient. « Tu sais te servir d’une arme ? » Elle ne connaissait pas de meilleur moyen pour se défouler que le champ de tire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Lun 3 Sep - 0:37

Lys avait frappé à la bonne porte. Non seulement Rosalie l’écoutait mais en plus elle lui proposait bien gentiment d’aller casser la gueule de Lloyd. Elle était vraiment une amie exceptionnelle, il n’y avait pas à dire ! Suite à la proposition de son double, Lys n’avait pas pu faire autrement que d’accepter. Evidemment, elle était dans un tel été de colère qu’elle voulait simplement que Lloyd souffre, peu importe comment et elle faisait confiance à Rosalie pour ça. « Promis, je le ferais, pour toi. » La blonde hocha la tête. Tant mieux, ça la réconfortait sûrement un peu, quelque part, au très très profond d’elle-même.

Rosalie lui demanda ensuite ce qu’il lui avait dit exactement et, aussi douloureux que ce soit pour elle, Lys s’exécuta et lui raconta tout dans les détails. Enfin, avec les détails qu’elle se souvenait quoi. Elle raconta d’abord son arrivée et l’histoire du collier. Superbe idée ce collier, il avait vraiment été stupide s’il avait cru que ça changerait quelque chose. « Très romantique. Vraiment. Tu lui as fait avaler ? » Lys secoua la tête. « [color=indianred]Hmm, non, j’aurais du ? » Elle réfléchit plusieurs secondes avant d’apporter la réponse elle-même. « Oui, j’aurais sûrement du en fait. Dommage… » La blonde continua ensuite son récit. Palpitant. Elle se demandait pourquoi Rosalie lui demandait de faire, elle détestait repenser à tout ça. Elle avait été à l’essentiel tout à l’heure et ça avait déjà été suffisamment difficile pour elle mais là, c’était pire encore. « Oh chérie… Je vais lui défoncer le crâne. » La blonde avait de la chance, avec la réponse qu’elle lui faisait là, Lys arrivait à ne pas lui en vouloir de l’avoir fait entrer autant dans les détails. « Vas-y, fais toi plaisir. » répondit-elle simplement. « Je partais pour l’hôtel. T’as qu’a m’aider à choisir une suite et on part allez. » A l’hôtel… Lys fronça les sourcils. Qui aurait envie de partir à l’hôtel en habitant un appartement comme celui de Rosalie ? Ca lui rappelait le comportement étrange de la blonde tout à l’heure aussi. « Mais pourquoi tu pars à l’hôtel ? Pour la même raison que tu fermes ta chambre à clé ? T’as des rats Rosalie ? Enfin je sais pas, des rats, des parasites ou des monstres quoi. Parce que c’est bizarre ça. Encore plus bizarre que tout ce que tu peux faire d’habitude. » Et ce n’était pas peu dire en tout cas. Rosalie approcha alors son ipad et demanda à Lys laquelle des deux suites elle préférait. La jeune femme n’y accorda une attention que mineur avant de répondre d’un ton évasif. « Hum, la deuxième. » Une suite était une suite après tout et elle se moquait bien de savoir dans laquelle elle se rendait du moment qu’elle savait qu’elle n’aurait pas à rentrer chez elle ce soir. Rosalie lui posa alors une autre question. « Tu sais te servir d’une arme ? » Elle n’essaya même pas de se demander où la blonde voulait en venir avec sa question. « Non, pas vraiment. » Ce n’était pas le genre de choses qu’on lui avait apprise.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Lun 3 Sep - 2:04

Rosalie avait écouté Lys sagement. Elle allait se rappeler de tous les détails et en reparler à la blonde plus tard, quand elle serait moins… À froid. Ça ne servait à rien d’essayer de discuter maintenant, qu’elle veuille l’admettre ou non, Lys était beaucoup trop touché pour garder une tête froide et logique et Rosalie n’avait pas envie de se battre avec elle. À la place, elle allait l’aider à se sentir mieux d’abord et lui changer les idées. « Mais pourquoi tu pars à l’hôtel ? Pour la même raison que tu fermes ta chambre à clé ? T’as des rats Rosalie ? Enfin je sais pas, des rats, des parasites ou des monstres quoi. Parce que c’est bizarre ça. Encore plus bizarre que tout ce que tu peux faire d’habitude. » Elle sourie un peu à elle-même, se demandant quelle tête shan et Artemis pourrait bien tiré si elles entendaient Lys parlé d’elle comment était rats, parasite ou monstre. Ce qu’elles étaient bien entendues, mais il n’y avait qu’elle qui avait le droit de leur dire. Et même là, ce n’était pas sans risque. « En quelque sortes, j’ai des sœurs qui squattent et j’en aie un peu marre d’elles, donc hôtel. » Elle commença par lui proposer deux chambres d’hôtel, pour leurs petits séjours. Et quand son double choisit le Loews, elle fit les réservations en quelques cliques. Ça c’était fait. Elle prit, son téléphone en envoya, un message à sa bonne, lui demandant de bien vouloir préparer deux valises avec ses vêtements et ses chaussures et les faire portée à leurs chambres. C’était l’avantage de Lys, tout lui faisait de la même manière.

Elle avait l’idée parfaite pour changer les humeurs de la Française. Elle allait toujours se défouler au stand de tir et puis, après la dernière fois, elle était certaine que Lys pourrait bénéficier de quelque leçon. « Non, pas vraiment. » Elle haussa les épaules, c’était pas très important. « Je te montrais alors. Viens, mais ne fais pas de bruits jusqu’à ce qu’on soit dehors. » Elle guida Lys hors de son appartement et partie sans dire au revoir. Elle enverrait un message au filles plus tard, quand elle serait en sécurité et loin, très loin d’elle. « Tu vas voir, c’est génial. Et si tu as une photo de Lloyd sur toi, tu peux même demander à ce qui la colle sur la cible et puis t’as qu’à viser. » Il fallait payer un peu plus quoi, parce que ce n’était pas vraiment ‘correct ’, mais c’était très drôle selon elle. Elle s’installa au volant et se mit en direction du parc. « Et ne pense pas que tu t’en sors si facilement en passant. On va en reparler tantôt, mais là. Fusil. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Mer 5 Sep - 0:29

Lys ne pouvait qu’être intrigué par le comportement de Rosalie. Maintenant qu’elle avait dit à son double ce qu’elle devait lui dire, elle pouvait se permettre de poser une question à ce sujet. Parce que quand même, fermer les portes à clé comme ça et aller à l’hôtel quand on vivait seul, c’était pire que bizarre comme attitude. « En quelque sortes, j’ai des sœurs qui squattent et j’en aie un peu marre d’elles, donc hôtel. » La blonde hocha vaguement la tête. Ca expliquait bien des choses. Enfin non pas vraiment. « Tu ne penses pas que… ce serait sûrement plus simple de les foutre à la porte ? Ou est-ce que ce sont vraiment des monstres pour que tu ne veuilles pas faire ça ? » Ca pouvait tout à fait s’expliquait comme ça aussi hein.

Elles avaient donc choisi un hôtel (enfin Lys avait choisi un hôtel un peu au hasard en fait en ne prêtant pas vraiment attention) et Rosalie demanda alors à Lys si elle savait se servir d’un fusil. Ce genre de question, venant de Rosalie, ne l’intriguait même plus. Elle se contenta donc de répondre non tout en sachant bien que son double allait bien finir par lui dire tout naturellement pourquoi elle demandait ça. « Je te montrais alors. Viens, mais ne fais pas de bruits jusqu’à ce qu’on soit dehors. » La blonde hocha la tête avant de suivre Rosalie sans trop faire de bruits, comme elle le lui avait ordonné. Sûrement à cause des monstres (enfin des sœurs) qu’elle avait chez elle. Elles arrivèrent bientôt au dehors de l’appartement, sans avoir croisé personne. Elles pouvaient donc partir en paix maintenant et faire autant de bruit qu’il leur dirait. « Tu vas voir, c’est génial. Et si tu as une photo de Lloyd sur toi, tu peux même demander à ce qui la colle sur la cible et puis t’as qu’à viser. » Voilà qui était vraiment chouette alors. « Dommage que j’en ai pas alors. » fit Lys en haussant les épaules. Ouais parce que bon en ce moment, elle n’avait pas vraiment envie de se balader avec une photo de Lloyd sur elle quoi. « Et ne pense pas que tu t’en sors si facilement en passant. On va en reparler tantôt, mais là. Fusil. » Lys roula des yeux. Il n’y avait pourtant plus rien à dire là-dessus. Elle avait fait le tour du sujet, vraiment. « Je ne m’en sors pas si facilement. » Elle avait du tout raconté dans les détails quand même hein, Rosalie n’avait quand même pas déjà oublié. « Et ce n’est pas de ma faute si on a épuisé le sujet. » Loin de là. « Enfin soit, allons-y, j’ai hâte ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Jeu 6 Sep - 15:08

« Tu ne penses pas que… ce serait sûrement plus simple de les foutre à la porte ? Ou est-ce que ce sont vraiment des monstres pour que tu ne veuilles pas faire ça ? » Rosalie dévisagea son double pendant quelques secondes, clignant à peine d’yeux. Dans sa bouche, tout ça avait l’air très simple, mais en même temps, tout devait être très simple quand on ne connaissait pas Shanti et Artemis. « Non, ce sont juste… Mes sœurs quoi. » Elle pencha la tête un moment, essayant de voir ce que Lys ne comprenait pas. « Je ne peux pas les mettre à la porte, elles sont dans le pétrin, je ne suis pas comme ça. » Enfin, si. Elle était exactement comme ça… Mais ça dépendait pour qui, quoi. Et elle ne voulait vraiment pas essayer* de mettre les filles dehors. Elles étaient deux contre elle, et complément fou, Rosalie était certaine que ça allait mal finir. Pour elle en tout cas.

Rosalie finie par régler ses affaires et poussa, le plus silencieusement du monde, Lys hors de son appartement sans qu’aucun incident fâcheux ne se soit produit. Elles sautèrent dans la voiture, où elle dit tout simplement à son double qu’elle n’avait pas oublié ses problèmes et que tout ça était juste un interlude. « Je ne m’en sors pas si facilement. » Elle leva les yeux au ciel. « Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. » Elle savait que ce que Lys vivait ne devait pas être facile, mais bon, elle n’allait pas la laisser s’apitoyer sur son sort quand même. « Et ce n’est pas de ma faute si on a épuisé le sujet. » « On n’a rien épuisé du tout. » En même temps, il n’avait pas plus grande gueule qu’elle. Elle trouverait toujours de quoi à dire sur n’importe quoi. Un talent. « Enfin soit, allons-y, j’ai hâte ! » Rosalie eut un sourire en coin et démarra. Sa mère lui avait appris à se servir d’une arme vers ses seize ans, pour qu’elle ne soit jamais prise sans défense. Et depuis, elle en avait eu la piqure. Elle essayait d’aller dans un ranch au moins une ou deux fois par mois et se défoulait sur des cibles quelconques, oubliant tout le reste à ce moment-là. Il n’y avait que le sexe qui était mieux, et encore ça dépendait du partenaire, son arme ne l’avait jamais lâché au dernier moment.

Elles arrivèrent au stand de tir quelques minutes plus tard et Rosalie fut la première sortie de la voiture, et dans le ranch. Elle se dirigea aussitôt vers le comptoir, habituée et sortie sa propre arme pour l’enregistrer. Elle en fit sortir quelqu’un pour montrer à Lys. « Tu préfères quoi ? Petit, moyen, grand… » Elle fit monter deux cibles et attendit que Lys ait fait son choix avant de l’amener vers les stands. Elle se mit à côté de la blonde et lui montra rapidement comment tenir son fusil et comment s’en tirer. « Quand tu es prête chérie… » Elle lui visa les amortisseurs de bruit sur les oreilles et lui fit signe d’y aller.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Sam 8 Sep - 23:05

Lys demanda alors à Rosalie pourquoi elle ne mettait pas ses sœurs à la porte. Vu qu’elle prenait tellement de soin pour les éviter, ça aurait certainement été le plus simple. Enfin, c’était son avis. L’hypothèse la plus valable était alors que ses sœurs devaient être quelque chose comme des montres. « Non, ce sont juste… Mes sœurs quoi. » Ca voulait tout dire ça. Ca revenait plus au moins ou même que des monstres en fait. Enfin Lys aimait beaucoup Rosalie, avec elle, elle était très bien mais bon, voilà quoi. « Je ne peux pas les mettre à la porte, elles sont dans le pétrin, je ne suis pas comme ça. » La jeune femme hocha la tête. « Ouais, je comprends. » Enfin non, pas vraiment, il y avait peu de personnes qu’elle aurait été capable d’endurer comme ça.

Elles quittèrent alors l’appartement et une fois dans la voiture, Rosalie laissa entendre qu’elles allaient reparler des problèmes de Lys et que la jeune femme n’allait pas s’en sortir si facilement. Lys ne trouvait pas qu’elle s’en sortait facilement déjà, elle ne pouvait donc qu’être en désaccord avec ce que lui disait son double. « Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. » Ouais, sûrement. Lys haussa les épaules, si ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire alors. Enfin, elle s’était franchement mal exprimée pour le coup si c’était le cas. Enfin soit. Il n’y avait tout de même pas plus à dire. Lys avait déjà dit, tout ce qu’il y avait à dire là-dessus. « On n’a rien épuisé du tout. » Bien sûr que si. Lys fronça les sourcils. « Si, un peu. » Et de toute manière, même s’il n’était pas épuisé, elle n’avait plus envie de parler de tout ça. Ca la fatiguait.

Elles arrivèrent bientôt là où elles devaient tirer. Rosalie fit enregistrer son arme avant d’en faire montrer quelques une à Lys. « Tu préfères quoi ? Petit, moyen, grand… » La jeune femme fronça les sourcils. C’était comme la question pour l’hôtel, elle n’en savait rien. Alors, elle fit comme plus tôt, choisit une arme au hasard et rejoignit Rosalie qui avait fait monter deux cibles. Rosalie lui expliqua alors comment se servir de l’arme et tout ce que la blonde avait à savoir d’autres. « Quand tu es prête chérie… » Rosalie lui fit signe et Lys se mit à tirer. Ca lui faisait beaucoup de bien en fait, ça lui donnait une bonne occasion de se défouler en fait. Quand elle eut fini, elle se tourna vers Rosalie en souriant. « Je devrais vraiment faire ça plus souvent. »

Vraiment très très honte de ça ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Dim 16 Sep - 18:57

Rosalie laissa Lys s’amuser pendant un moment, la regardant se doufouller sur une cible de zombie un peu plus loin. Elle ne s’en tirait pas si mal, la blonde corrigea sa position une ou deux fois, mais dans l’assemblée, son double n’était pas totalement inapte avec une arme dans les mains. Et elle pouvait lire sur son visage que ça lui faisait un peu de bien, au moins. Rosalie veilla sur elle pendant un moment et alla dans le stand à côté pour jouer à son tour. Elle sortit son arme (dessiner par tiffany’s, rien de moi) et visa sur la cible. Le cœur, la tête, l’entrejambe, elle atteignait presque toujours son coup. Sa mère lui avait appris très jeune et elle avait officiellement reçue son premier fusil à ses 16 ans. ‘Pour se protéger ’, elle n’avait jamais été en danger à Boston, passant le plus clair de son temps sur le campus, mais bon. Ses parents avaient dans l’idée qu’elle était toujours une gamine, petite princesse qui devait a tout pris savoir ce défendre contre les monstres à l’extérieur. C’était pas plus mal en soi, un peu pesant par moment, mais elle vivait avec. Elle rejoint Lys qui finit ses munitions à son tour. Elle souriait et Rosalie ne put s’empêcher de lui sourire à son tour. Même si sa ne durait pas, c’était déjà mieux. « Je devrais vraiment faire ça plus souvent. » La blonde rigola un moment avant d’hocher la tête pour confirmer ses dires. « Même pas besoin de te faire une carte de membre, t’as qu’à emprunter la mienne. » Pourquoi se casser la tête quand la solution était si simple quoi. « Tu veux y aller encore un coup, ou ça va ? C’est ma tournée! » Ça lui faisait vraiment plaisir de la voir sourire un peu, et pour une fois elle n’était même pas sarcastique.

Elles finirent quand même par revenir dans la voiture et direction vers l’hôtel. Rosalie cogitait un peu sur ce qu’elle avait à dire, elle ne voulait pas vexer Lys. Elle n’avait aucune limite à se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais quand même. Elle ne voulait pas l’énerver et se mettre son double à dos. Elles arrivèrent à l’hôtel, et trouvèrent leurs chambres déjà préparées avec leurs vêtements en place et des bols de fruits sur la table. Sa bonne s’était complètement dépassée. « Bienvenue chez toi chérie. » Elle lui fit une petite révérence et la laissa passer. Le calme et la tranquillité sans aucune peste qui menaçaient de cogner à sa porte et ruiner sa journée. Le paradis. Elle ne savait pas combien de temps elle avait prévu de rester, Shan et Artemis allaient probablement finir par la retrouver… ou lui manquer, un des deux. Mais elle ne laisserait pas Lys seule en tout cas. Elle se tourna vers Lys et la regarda un moment, penchant la tête sur le côté. « Donc miss, on est partie. On a la paix. Tu comptes faire quoi maintenant ? » Elle n’avait pas envie de la regarder pendant des jours se goinfré à re garder des comédies romantiques à la télé. C’était pathétique. « Tu veux qu’on descende au bar ce soir et qu’on se trouve un nouveau jouet ? Sa te ferais rire hm ? » Elle fit une petite tête pour essayer de la faire sourire encore un peu. Elle n’était pas vraiment sérieuse, enfin, elle le ferait si Lys le voulait, mais elle n’était pas certaine que ça soit une bonne idée quoi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Mer 19 Sep - 16:31

Tirer lui avait fait vraiment du bien. Elle avait put se défouler un peu comme ça au moins et elle se sentait un peu moins mal maintenant, ce qui représentait une très légère amélioration par rapport à tout à l’heure. En plus, elle n’était pas si nulle que ça, pour une première fois, elle était plutôt fière d’elle. Elle avait envie de refaire ça plus souvent maintenant, à chaque fois qu’elle aurait envie de tuer quelqu’un comme là quoi. « Même pas besoin de te faire une carte de membre, t’as qu’à emprunter la mienne. » La jeune femme hocha la tête. Evidemment, elles étaient tellement pareilles que personne ne verrait la différence. Enfin en tout cas, personne qui ne les connaissait pas un minimum. « Tu sais que t’es pas si bête toi en fait ? » répondit Lys avec un sourire légèrement moqueur. Rosalie lui demanda ensuite si elle voulait encore en faire un coup. La blonde réfléchit vaguement avant de hocher la tête. « Ouais, je veux bien. » Elle avait encore besoin de se défouler un peu et puis, elle savait aussi que pendant qu’elle tirerait, elle aurait encore la paix un peu.

Toutes les bonnes choses avaient toujours une fin et les deux jeunes femmes finirent donc par revenir à la voiture. Malheureusement. Elles prirent ensuite la route de l’hôtel et ne mirent pas bien longtemps à y arriver. Elles avaient beau ne pas être parties depuis bien longtemps de chez Rosalie, leurs chambres étaient déjà prêtes et pour le coup, Lys devait avouer qu’elle était plutôt impressionnée. « Bienvenue chez toi chérie. » Lys entra et alla s’étaler sur le lit qui était plus que confortable. Elle était très bien là, elle ne voulait plus jamais bouger. « C’est parfait. » souffla-t-elle. Elle avait bien choisi finalement, même si elle avait fait ça complétement au hasard. « Donc miss, on est partie. On a la paix. Tu comptes faire quoi maintenant ? » C’était une bonne question, une très bonne question même. Mais Lys n’était pas capable de fournir une réponse à ça pour le moment. « Euh… rien ? » hasarda-t-elle en regardant Rosalie l’air interrogateur. Que voulait-elle qu’elle fasse de toute manière ? Se cacher et ne rien faire, c’est tout ce que Lys avait prévu maintenant. « Tu veux qu’on descende au bar ce soir et qu’on se trouve un nouveau jouet ? Sa te ferais rire hm ? » Lys secoua la tête. Il lui en fallait plus pour la faire rire, beaucoup plus même. « Non c'est bon, je veux juste rester là et… » Et quoi en fait ? Elle ne savait pas trop. « Ouais non en fait, descendons au bar ce soir, ce sera sûrement le mieux. » finit-elle par dire en haussant les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Dim 23 Sep - 2:17

Quand elle y pensait vraiment, sa ressemblance avec Lys était tellement épeurante qu’elle lui donnait des frissons dans le dos. Toutes les deux, elles pourraient tout faire. Crée tellement de problèmes, s’enfoncer dans l’illégalité, voler l’identité de l’autre. Certes, les personnes de leurs entourages directs avaient développé certains trucs pour les reconaitres, mais Rosalie était certaine que si elles se foraient vraiment, elle pourrait se jouer d’eux tout aussi facilement que les autres. À deux, elles pourraient être dangereuses. Mais ni l’une, ni l’autre, n’avait ce genre de motif et toutes les deux préférais largement s’amuser et rire de tous ceux qui croisaient leurs chemins. Une opportunité de perdue sans doute, mais soit. Elle eut quand même le réflexe de lui proposer sa carte d’identité. « Tu sais que t’es pas si bête toi en fait ? » La blonde leva les sourcils. Si elle savait qu’elle n’était pas ‘bête’ ? Elle était très loin d’être bête, le terme génie ne s’appliquait même plus pour elle. Soit, tout ça, c’était sur papier. Quand ses parents avaient remarqué son don particulier, ils l’avaient encouragé, certainement, mais c’était aussi assuré qu’elle ne devienne pas que ça. Résultat, elle était plus près d’Elle Wood dans blonde et légale, que de Sheldon Cooper. Et c’était tant mieux quoi, même les gens autour d’elle semblaient l’oublier, souvent, quand ils n’étaient pas en train de la traiter de miss je-sais-tout. « Évidemment que je sais, mortelle.» Quelle question idiote quand même. Elle proposa à Lys de tirer encore un coup, pour lui faire du bien et passer ses nerfs, ce que son double accepta. Au moins, elle n’aurait pas à se casser la tête sur son cadeau d’anniversaire.

Elles arrivèrent à l’hôtel, où sa bonne s’était apparemment fendue en quatre pour préparer sa chambre et disparaitres avant qu’elles arrivent. Lys se jeta immédiatement sur le lit et Rosalie alla la rejoindre. Elle grimpa à ses côtés et entoura son double de ses bras, nichant sa tête sur ses épaules. « Euh… rien ? » L’Anglaise soupira tranquillement. Elle n’allait pas la laisser rien faire comme un pauvre invertébré quand même, elle l’aimait trop pour la laisser s’apitoyer de la sorte. Elle lui proposa d’aller se trouver un nouveau jouet au bar, s’attendant à ce qu’elle refuse, mais Lys la surprit un peu. « Non c'est bon, je veux juste rester là et… Ouais non en fait, descendons au bar ce soir, ce sera sûrement le mieux. » Rosalie se redressa à peine et la regarda décourager. « C’était une blague. Je ne te laisserai pas devenir alcoolique et coucher avec la première venue. Tu vaux mieux que ça. » Elle se recoucha et fixa le plafond. « Enfin, si tu veux vraiment… » Elle l’avait proposé quand même, elle ne pouvait pas lui refuser maintenant. « Mais tu veux pas vraiment, si ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Jeu 27 Sep - 12:26

Rosalie venait d’avoir la meilleure idée du monde. Prêter sa carte de membre à Lys pour qu’elle puisse revenir quand elle voulait ici à l’avenir. Personne ne verrait jamais la différence entre elles-deux. Physiquement, elles étaient identiques. Et Lys était certaine qu’elle saurait très bien imiter Rosalie s’il fallait. Il suffisait d’avoir de prendre un air supérieur et de regarder tous les autres comme s’ils étaient des êtres inférieurs. Ca ne devait pas être bien difficile. Lys fit alors remarquer à quel point Rosalie n’était pas si bête. « Évidemment que je sais, mortelle.» Lys secoua la tête avant de faire un sourire amusée. C’était exactement ce à quoi elle pensait quand elle disait que Rosalie était très facile à imiter. « Je savais que t’allais dire un truc comme ça. » Elle était devin ou un truc comme ça. Non, en fait c’était juste qu’elle connaissait. Enfin soit, après ça, la blonde se remit à tirer un peu.

Les deux jeunes femmes arrivèrent ensuit à l’hôtel et Lys s’installa bien tranquillement. C’était tellement confortable et parfait ici. Enfin, ça l’était jusqu’à ce que Rosalie lui demande ce qu’elle comptait faire maintenant. Comme si Lys savait ce genre de choses. Elle avait eu raison de se méfier de son double. Pour le coup, elle regrettait presque d’être venue la voir. Lys répondit qu’elle ne voulait rien faire. C’était plus simple de dire qu’elle ne savait pas. Evidemment, Rosalie soupira suite à ça. Mais que voulait-elle lui entendre dire au juste ? Son double proposa alors d’aller trouver un nouveau jouet au bar et Lys accepta. Elle était vraiment très en colère. « C’était une blague. Je ne te laisserai pas devenir alcoolique et coucher avec la première venue. Tu vaux mieux que ça. » Ce fut au tour de Lys de soupirer. Elle ne savait pas vraiment si elle valait mieux que ça ou non en fait. Elle ne savait plus grand-chose. « C’était vraiment nul comme blague. » se sentit-elle obligée de préciser. Terriblement nulle oui, une des plus nulles au monde. « Tu préfères peut-être que je reste ici à déprimer ? » Parce qu’elle trouvait que c’était loin d’être préférable. « Enfin, si tu veux vraiment… » La jeune femme hocha la tête. Rosalie l’avait proposé après tout, elle ne pouvait pas lui dire non maintenant. « Mais tu veux pas vraiment, si ? » Lys se mit à réfléchir et secoua la tête au bout d’un moment. « Bien sûr que si ! Enfin… » C’était faux, elle le savait bien. « Non, je ne veux pas non mais… je me disais que peut-être je me sentirais mieux après. » La jeune femme fronça les sourcils. Elle trouvait ça un peu ridicule maintenant qu’elle disait ça mais soit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Sam 13 Oct - 6:54

Rosalie sut immédiatement que le séjour à l’hôtel allait être long et très peu reposant. Veiller sur un Lys déprimé n’était pas aussi drôle qu’elle l’aurait souhaité en fait. N’empêche, plus la blonde observait son double et ses drôles d’air, plus elle était certaine de sa décision : Elle ne serait jamais en peine d’amour. C’est fou ce que ça faisait au look et au sens de l’humour quand même. Elle se préférait dans son état normal et avait déjà hâte que Lys passe à autre chose. « C’était vraiment nul comme blague. » Elle leva les yeux au ciel, agacé. « Je ne pensais pas que tu dirais oui, c’est tout. » En même temps, elle savait qu’elle avait dit oui, là comme ça, mais deux pas dans le bar, elle serait en train de regretter son choix et c’est elle qui aurait eu à négocier avec ses humeurs demain matin. Non merci. « Tu préfères peut-être que je reste ici à déprimer ? » Bonne question. « Non. » Enfin, c’était évident non ? Quel genre de double elle serait si elle souhaitait sa déprime ? « Mais t’es une femme intelligente, je suis sure que tu peux trouver une autre option. » Elle n’allait pas lui donner toutes les réponses quand même. Elle était couchée près de Lys et la regardait toujours (le moins possible de travers) et s’inquiéta pendant un moment sur ses intentions. Elle avait peur d’avoir allumé une flamme de stupidité chez l’autre. « Bien sûr que si ! Enfin… Non, je ne veux pas non, mais… je me disais que peut-être je me sente mieux après. » Hmm. Rosalie se laissa retomber sur le lit et glissa les doigts de Lys dans les siens. « Je ne crois pas non. »

La léthargie de la Française déteignait un peu sur l’Anglaise et elle laissa un silence confortable s’installer pendant un moment. Avec un sourire en coin, elle tourna la tête vers Lys, sur l’oreiller. « Je t’ai déjà dit que mon frère était un bâtard? » Elle adorait rappeler à James ce qu’il était vraiment, elle faisait simplement attention de ne jamais le dire devant son père. « Mon père a mis sa mère enceinte pendant que ma mère attendait les jumeaux. » Oui bon, ses parents n’étaient pas encore ensemble à ce moment-là, mais Lys n’avait pas besoin de savoir tous les détails de l’histoire. Et puis, le bâtard de Lloyd avait été conçue pré-Lys, à ce qu’elle avait compris. « Ça va faire 24 ans qu’ils sont mariés, bientôt tu sais. Tu comprends où je veux en venir ? » Non parce que parfois, les gens pouvaient être bête quoi. Elle sourie timidement et se pencha pour embrasser l’épaule de la blonde doucement, avant de se relever. « T’as pas envie d’écouter un film à la place ? Ça t’empêcherait de faire des bêtises et de m’influencer dans le mal, encore une fois ? »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Mer 17 Oct - 9:14

Maintenant qu’elles étaient rentrées à l’hôtel, Rosalie s’essayait à l’humour. Un humour vraiment spécial et pas drôle, à des années lumières de celui de Lys. La française était certaine que même s’il avait été mieux, elle n’aurait pas trouvé ça drôle. Loin de là même. La jeune femme se sentit alors obligé de faire savoir à Rosalie à quel point son humour était douteux. « Je ne pensais pas que tu dirais oui, c’est tout. » Lys leva les yeux au ciel. « Tu vois, tu pensais mal. Tu pense souvent mal en fait, on en a la preuve là. » répondit-elle alors un peu agacée. Après ça, elle ne trouva rien de mieux à faire que de demander à Rosalie si elle préférait vraiment la voir déprimer. Bien sûr, elle savait pertinemment que ce n’était pas le cas (enfin elle l’espérait en tout cas) mais soit. C’est donc sans grande surprise que Lys entendit d’abord son double lui répondre non. « Mais t’es une femme intelligente, je suis sure que tu peux trouver une autre option. » Mais encore. Lys garda le silence là-dessus. Il fallait croire qu’elle n’était pas si intelligente que ça parce qu’elle ne voyait pas d’autres options pour le moment. Il ne fallait pas trop lui en demander tout de suite. Rosalie chercha ensuite à se rassurer sur ses intentions, à savoir est-ce que Lys voulait vraiment ça. La jeune femme ne savait pas trop en fait. C’était sûrement non la réponse qui convenait le mieux même si elle aurait sûrement bien voulu essayer pour voir si elle ne se sentait pas mieux avec ça. « Je ne crois pas non. » Mouais, elle avait sûrement raison. Lys soupira et enfonça sa tête dans un coussin. « Dommage, j’aurais bien aimé que ça suffise pourtant. » fit-elle en soupirant.

Le silence s’installa un peu. Lys aimait bien ça, au moins, à ce moment-là, elle ne pouvait pas entendre Rosalie lui faire la leçon ou quelque chose d’autres dans ce genre-là. La blonde avait déjà pu remarquer que son double aimait bien faire la leçon souvent. Ca devait être son truc. Comme toutes les bonnes choses avaient une fin, Rosalie se sentit bientôt obligé de briser le silence. Evidemment, ça ne pouvait vraiment pas durer ça. « Je t’ai déjà dit que mon frère était un bâtard? Mon père a mis sa mère enceinte pendant que ma mère attendait les jumeaux. Ça va faire 24 ans qu’ils sont mariés, bientôt tu sais. Tu comprends où je veux en venir ? » Voilà, elles y étaient. Lys avait bien écouté ce que Rosalie avait dit et si elle voyait effectivement bien où son double voulait en venir, ce n’était pas pour autant que ça changeait quelque chose. « Je vois où tu veux en venir oui, tu l’as dis toi-même, je suis une femme intelligente. » La jeune femme marqua ensuite une pause avant de reprendre. « Mais ça m’est égal ok Rosalie, c’est cool pour eux c’est tout. » ajouta-t-elle par la suite. Finalement, Rosalie proposa qu’elle regarde un film et ajouta même que ça empêchera Lys se faire des bêtises et de l’influencer en mal. « Genre, je t’influence en mal ! C’est toi le diable hein, moi je suis un ange et je fais jamais de bêtises. » Enfin presque, à quelques exceptions près. « Et ok pour le film mais je veux un truc avec pleins de sang et de morts. »


Je t'avais prévenu, elles sont vraiment toutes ~ nases ces réponse :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title² Jeu 25 Oct - 16:54

« Tu vois, tu pensais mal. Tu penses souvent mal en fait, on en a la preuve là. » Rosalie soupira bruyamment. Pourquoi est-ce qu’elle avait amené Lys déjà ? Elle était sensée se reposer et de prendre du temps loin de ceux qui lui tapais sur les nerfs. Peut-être qu’il était pas trop tard et qu’elle pouvait prendre une chambre à part ? Mais elle avait qu’a levé la tête vers Lys pour s’empêcher de partir. C’était quelque chose de tellement étrange, voir son propre reflet avec un air si triste… Elle ne pouvait pas se résoudre à la laisser seule. Même si elle était très bête et était de très mauvaise compagnie. Ça faisait sans doute d’elle une sainte d’ailleurs, de rester malgré tout. « Dommage, j’aurais bien aimé que ça suffise pourtant. » La blonde hocha la tête. Enfin, ça lui suffisait à elle. Quand un mec l’énervait, elle allait en baiser un autre. Mais bon, elle n’avait jamais vraiment fait dans les relations sérieuses non plus. Quel drôle d’idée quand même. Entre Lys qui déprimaient dans la chambre d’hôtel et Sofia qui avait toujours mal pour Jackson, elle ne voyait pas l’intérêt de la chose. En toute subtilité, parce que c’était tout ce qu’elle savait faire apparemment, elle parla de ses parents à Lys. L’exemple infaible quoi. Surtout dans cette situation. « Je vois où tu veux en venir oui, tu l’as dit toi-même, je suis une femme intelligente. » « Tant mieux, tant mieux. » Elle allait finir par regret ce commentaire de femme intelligente, elle le sentait. « Mais ça m’est égal ok Rosalie, c’est cool pour eux c’est tout. » Elle se tourna sur le côté pour regarder Lys et froissa les sourcils. « Je te disais pas ça en te disais ‘tient ta solution miracle.’ juste… Prends ton temps, détruit la chambre d’hôtel si tu veux, lance les matelas par les fenêtres, mets le feu. Mais fait de bêtises, on ne sait jamais. » Elle finit par proposé un film, parce que quant à rien faire, aussi bien regarder d’autres gens avoir de l’action. « Genre, je t’influence en mal ! C’est toi le diable hein, moi je suis un ange et je fais jamais de bêtises. » La blonde éclata de rire. Et puis quoi encore, ce qui fallait pas entendre. « Je suis la plus jeune, de beaucoup. C’est toi qui devrais mettre l’exemple, je suis le résultat de tes bêtises Lys Maïa Lefebvre. » Enfin, ses bêtises et celle des autres, c’était les autres qui l’influençaient très mal. Elle en soit était un exemple de perfection. « Et ok pour le film mais je veux un truc avec pleins de sang et de morts. » « Okaaaaaaay….. » « Vas pour du Tarantino alors… Celui avec Brad Pitt. » Non parce que quant à faire, aussi bien ajoutée Brad.

the end
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rosalie & lys ~ no title²

Revenir en haut Aller en bas

rosalie & lys ~ no title²

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-