It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyMar 7 Aoû - 17:35

Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris 480588NINA2

Chris était encore et toujours accoudé à ce maudit comptoir, celui-là même qui l’avait vu s’enivrer au moment où il était au fond du gouffre. Mais aujourd’hui, tout semblait bien différent. Comme s’il ne s’agissait plus du même homme, le canadien tenait simplement un verre de bière entre ses doigts, et il n’avait plus du tout l’allure d’un alcoolique. Pourtant, Chris avait passé les dernières semaines, voire même les derniers mois à boire, fumer et trainer tout d’abord dans son appartement, puis dans une multitude de bars miteux. Mais au bout d’un moment, il avait opté pour celui-ci, et l’endroit était littéralement devenu son QG, là où il venait noyer sa peine et sa douleur dans l’alcool. Reproduisant le cliché parfait des pauvres types que l’on pouvait croiser dans les films et qui finissaient toujours mal, l’étalagiste passait la quasi-totalité de ses journées assis sur ce même tabouret. Celui qui était devenu le sien. Un jour il se tenait tranquille, restant totalement silencieux dans son coin et se contentant de regarder discrètement les autres clients autour de lui… Et le lendemain, il pouvait parler pendant des heures, raconter sa vie à des inconnus alors qu’il ne le faisait même pas avec ses frère et sœurs. Depuis le départ de Kat, Chris était devenu quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui aurait d’ailleurs certainement consterné et même dégouté l’ancien Chris. Le seul petit espoir qu’il avait nourri pendant un temps avait été de recevoir des nouvelles de son ex-petite amie. Cette dernière étant partie en Namibie pour le compte de Médecins Sans Frontières, la moindre petite lettre était désormais leur seul moyen de communication. Mais rien. Chris avait surveillé sa boîte aux lettres tous les jours, parfois même plusieurs fois par jour, et rien. Aucune trace de Kat sur sa boîte mail non plus. Si bien que Chris avait fini par se faire une raison. Son départ pour la Namibie avait été une excuse, un moyen de se débarrasser de lui, elle qui ne voulait visiblement plus entendre parler de leur histoire. Alors le seul moyen que Chris avait trouvé pour anesthésier cette douleur que l’amour qu’il lui portait toujours provoquait avait été l’alcool.

Mais à bien y regarder, aujourd’hui il était bien difficile de deviner qu’il n’y a pas si longtemps, Chris était une véritable épave. En effet, il avait ressorti son rasoir qui n’avait pas vu la lumière du jour depuis des lustres, ses cheveux étaient toujours emmêlés, mais tout de même un peu plus propre, et sa tenue laissait beaucoup moins à désirer qu’auparavant. Ses traits n’étaient plus tirés par la fatigue, et le fracas qui se jouait tous les soirs dans sa tête avait cessé. Bref, du mieux qu’il le pouvait, Chris revivait. Mais pour cela, il ne s’en était pas sorti tout seul. Non pas par manque de volonté : il avait essayé de passer à autre chose à plusieurs reprises. Mais ce changement d’état soudain était plutôt du à une rencontre… Une rencontre qu’il avait faite ici, accoudé à ce même comptoir quelques semaines plus tôt. Elle s’appelait Ana, et il lui avait déballé toute son histoire alors qu’il ne l’avait croisée auparavant. Mais au lieu de le prendre pour un fou et de fuir, la jeune femme était revenue, et leurs rencontres s’étaient multipliées. Peu à peu, se retrouver ici était devenu une habitude, et c’est pour cette raison précise que le visage de Chris s’illumina d’un sourire lorsqu’il vit la porte de l’établissement s’ouvrir sur Ana.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyMer 8 Aoû - 1:15

Ana ne s’aventurait pas souvent hors de sa précieuse île. Pas qu’elle soit snob ou quoi du genre, elle n’avait juste pas besoin de sortir de Manhattan pour faire ce qu’elle faisait chaque jours, shopping, médecin, les trucs de première nécessité… L’Awesome, l’endroit où elle travaillait et où elle sortait le plus souvent s’y trouvait aussi, ainsi que l’agence de mannequins pour laquelle elle travaillait de temps en temps. Quand elle allait autre part, c’était que sa moto l’y avait emmenée. Quand elle partait faire des tours en moto, son bébé la conduisait, et non l’inverse. Elle ne se posait jamais de questions sur l’endroit où elle irait, elle conduisait tout simplement. Un jour, il y a quelques semaines, sa moto l’avait menée tout droit à un bar dans le Queens. Elle ne savait pas pourquoi avait choisi de s’arrêter là plutôt qu’ailleurs, mais elle l’avait fait. Le bar était un bar tout ce qu’il y avait de plus classique. Elle aurait très bien pu ne plus revenir. Mais elle l’avait fait, Ana était revenue. Pas parce que l’endroit lui plaisait particulièrement, ou le quartier, mais parce qu’elle y avait rencontré quelqu’un qu’elle appréciait de plus en plus et qu’elle souhaitait revoir.

Elle avait rencontré Chris la première fois où elle était venue ici. Elle l’avait tout de suite repéré, en même temps il était impossible de ne pas le remarquer. Assis, affalé plutôt sur le comptoir du bar, il avait une apparence négligée. Il semblait porter tout le malheur du monde sur ses épaules, il était difficile de ne pas le remarquer. Il paraissait si malheureux que même tout l’alcool qu’il avait apparemment bu ne pouvait rien y faire. Comme si l’alcool pouvait arranger quelque chose en même temps. Intriguée, Ana était tout de suite allée le voir. Enfin, elle s’était d’abord assise sur le tabouret voisin au sien, avait commandé un verre et avait attendu de voir ce qu’il ferait, en l’observant. Il avait l’air d’avoir déjà pas mal bu et maintenant qu’elle l’avait vu, elle se sentait comme… responsable de lui. Elle aimait aider les autres, elle n’aimait pas voir quelqu’un souffrir, alors inconnu ou pas, elle faisait toujours de son mieux pour aider. La soirée avançant, ils avaient commencé à parler, continué à boire, un peu, et Chris s’était confié à elle sur les raisons de son malheur. Il lui avait vraiment tout dit, de A à Z. Elle l’avait écouté et avait essayé de le conseiller et de le rassurer, du mieux qu’elle pouvait. Ce manège s’était répété plusieurs fois après ça, et ils avaient commencé à se rapprocher progressivement.

Aujourd’hui, Ana revenait dans ce même bar. Elle ne venait plus par hasard, elle ne venait plus parce qu’elle était simplement intriguée par le jeune homme. Elle s’était prise d’affection pour lui et elle voulait savoir comment cela évoluait pour lui, elle voulait savoir s’il allait mieux. Dès qu’elle le vit, sitôt entrée dans le bar, la jeune femme en eut la confirmation. Il s’était rasé et peigné ! Il avait fait un effort sur son apparence et cela fit apparaitre un large sourire sur le visage de la demoiselle. Elle fut contente de voir qu’elle avait provoqué la même réaction chez le jeune homme. Ana se dirigea vite vers lui, qui était accoudé au bar. En arrivant vers lui, elle lui donna une tape amicale sur l’épaule en hochant la tête en un signe d’approbation. « Pas mal ! C’est pour moi que tu t’es fait si beau ? »


Dernière édition par Anastasia Leroy le Mar 21 Aoû - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptySam 11 Aoû - 14:54

Jour après jour, ce petit bar avait donc été témoin de la descente aux enfers de Chris. Malgré tout, malgré l’absence de celle qu’il aimait et la fin plutôt amère que lui avait laissé leur histoire, il avait fini par oser sortir, quitter son appartement devenu quasi-insalubre, et voir du monde… en quelque sorte. Depuis son tabouret en face du comptoir, le jeune homme avait oscillé entre un trop plein de sociabilité le poussant à raconter sa triste histoire à n’importe qui, et un mutisme des plus complets, faisant fuir la moindre bonne âme désirant l’aider. Mai si une personne était parvenue à l’apprivoiser, c’était bien Ana. Sans bien savoir par quel miracle, le canadien s’était laissé approché même après avoir déballé à la jeune femme la totalité de son histoire, lui démontrant ainsi qu’il n’était qu’un déchet peu fréquentable. Mais au lieu de le laisser se débrouiller seul, Ana avait été là pour lui. Et au lieu d’aller se cacher et de se terrer dans un silence gêné et coupable, Chris avait accepté sa présence. Soir après soir il la revoyait, allant même jusqu’à languir le moment où elle allait passer la porte d’entrée du bar. La jeune femme l’avait connu plein d’espoir, attendant impatiemment des nouvelles de Kat. Puis elle l’avait vu perdre pied, prendre peu à peu conscience qu’il était bel et bien seul et que plus rien ne le rattachait désormais à son ex-petite amie qui vivait une autre vie en Namibie. Et dans tous les cas, Ana avait été là pour écouter Chris. Elle avait même essayé de le conseiller, de lui rendre le moral et un peu d’espoir… et l’étalagiste avait fini par se raccrocher à ces bouées de sauvetage qu’elle paraissait lui envoyer.

Si Chris était souriant aujourd’hui et s’il s’était apprêté de la sorte, c’était en grande partie grâce à Ana. Et lorsqu’il découvrit l’expression de son amie qui s‘approchait, il ressentit une certaine forme de fierté. En réalité, cela faisait une éternité qu’on n’avait pas posé un tel regard sur lui. Depuis des semaines entières, Chris avait plutôt l’habitude qu’on le regarde de travers en chuchotant, qu’on se moque de lui ou qu’on évite même de croiser sa route. Cette soirée sonnait donc un peu comme une renaissance pour lui. Peu à peu l’ancien Chris reprenait ses marques, adoptait de nouveau un train de vie normal, délaissant par la même occasion les bouteilles de whisky vides qui avaient longtemps jonché le sol de son appartement.

« Pas mal ! C’est pour moi que tu t’es fait si beau ? » déclara Ana en arrivant à sa hauteur, lui flanquant au passage une tape sur l’épaule. Le jeune homme ne put alors s’empêcher de rire en répondant : « Va savoir ! » Son ton était faussement énigmatique, mais surtout beaucoup plus détendu que toutes les pseudo-conversations qu’ils avaient pu avoir auparavant. Sans se départir de son sourire, Chris l’invita à s’asseoir à côté de lui et reprit presque immédiatement : « Tu vas bien ? » Ce n’est qu’en engloutissant une gorgée de bière que le canadien s’aperçut qu’il en oubliant presque les bonnes manières. « Je peux t’offrir un verre ? » se rattrapa-t-il en haranguant du même coup l’un des serveurs qu’il connaissait désormais tous par leurs prénoms.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyJeu 16 Aoû - 0:44

Chris avait fait un réel effort pour être présentable. Depuis qu’elle le connaissait, quelques semaines, elle ne l’avait encore jamais vu rasé, sans cette barbe qui lui bouffait le visage. Rien qu’à ce changement d’apparence, on voyait qu’il commençait à aller mieux et qu’il commençait à remonter doucement la pente. Ce qu’il était en train de vivre n’était pas évident et au départ il avait totalement baissé les bras, s’était laissé emporter dans la spirale du mutisme et de l’alcool. Quand elle l’avait rencontré, sa douleur lui avait tout de suite sautée aux yeux et elle avait eu mal pour elle. Elle s’était tout de suite dit qu’il devait avoir une bonne raison pour se retrouver dans cet état-là et elle avait tout de suite voulu savoir ce qu’il lui était arrivé, et ce même si elle ne le connaissait ni d’Eve ni d’Adam. C’était Ana tout craché, elle ne pouvait pas fermer les yeux devant la détresse humaine. Et en l’occurrence, Chris était véritablement en détresse. Ça avait été alarmant. Ana s’était donc introduite dans sa « bulle » et avait essayé de le faire parler pour voir comment elle pourrait l’aider. Il lui avait tout déballé dès le premier soir : le fait qu’il avait trompé sa petite amie, qu’elle l’avait découvert, qu’elle l’avait en toute logique quitté et qu’à présent elle était partie en Afrique et qu’il était sans nouvelles d’elle. Ana avait toujours été là pour l’écouter et l’épauler depuis qu’elle l’avait rencontré, elle l’avait revu plusieurs soirs de suite dans ce même bar. Au départ, il était plein d’espoir… puis il avait semblé se faire une raison, en n’ayant pas de ses nouvelles. Elle l’avait vraiment vu dans un état lamentable et c’était ça qui l’avait poussé à rester auprès de lui. Elle ne pouvait pas se résoudre à le regarder s’enfoncer comme ça et à ne rien faire pour l’aider à remonter.

Le voir comme ça, beau et frais, ravit la jeune femme. Elle était fière de lui. Il avait fait des progrès et c’était bon signe quant à la suite. Peut-être qu’enfin il arrêterait de venir ici boire jusqu’à plus soif et qu’il arrêterait de broyer du noir. Peut-être même qu’il pourrait passer à autre chose et arrêter de souffrir. C’était tout ce qu’elle lui souhaitait, qu’il ne souffre plus. Son large sourire ne la quitta que lorsqu’elle se mit à parler. Elle plaisanta au sujet de son changement d’apparence si soudain. Ce n’était pas pour lui déplaire, au contraire. « Va savoir ! » Son ton était énigmatique et il semblait vraiment plus détendu. Ça faisait plaisir à voir. « Ça me flatte que tu te sois fait si beau pour moi alors. » répondit-elle avec un air malicieux. « Mais tu aurais pu me prévenir… Je fais tâche à côté de toi maintenant. » ajouta-t-elle en baissant son regard sur sa tenue : un simple jean, t-shirt, veste en cuir et baskets. Elle haussa les épaules. « J’aurais juste à batailler un peu plus avec les autres filles pour avoir ton attention… Ce n’est pas un souci. » Son air se voulait très sérieux mais en réalité elle plaisantait. Elle le charriait juste un peu mais en réalité elle était contente pour lui. « Tu vas bien ? » demanda-t-il alors qu’elle s’installait à côté de lui. « Oui mais on s’en fiche… Ce qui m’intéresse plutôt c’est de savoir comment tu vas toi. Que nous vaut ce relooking ? » demanda-t-elle d’un air interrogateur qui signifiait aussi qu’elle ne lâcherait pas le morceau. « T’es beaucoup mieux sans ta barbe en tout cas. Je suis fière de toi tu sais ? » ajouta-t-elle telle une mère fière de son fils. Chris lui proposa ensuite de lui offrir à boire et elle hocha la tête pour accepter. « Je vais prendre une bière aussi. » lanca-t-elle à l’intention du serveur qui venait d’arriver.



Dernière édition par Anastasia Leroy le Mar 21 Aoû - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptySam 18 Aoû - 19:37

Oui, Chris s’était fait beau, mais on ne pouvait pas non plus dire qu’il avait sorti le grand jeu. En temps normal, il avait toujours à peu près ressemblé à ça. Seulement voilà, comparé à ce à quoi le canadien avait habitué son entourage ces derniers temps… Oui, il offrait aujourd’hui à Ana un sacré contraste. Mais il était plutôt fier de lui, et il avait d’ailleurs ressenti cette sensation au moment même où il avait aperçu l’expression sur le visage de la jeune femme. Il avait frappé fort et visiblement, il était temps qu’Ana fasse la connaissance du « vrai » Chris. Celui qui, certes, n’avait pas pour habitude d’être très bavard, mais au moins il savait sourire, plaisanter, et surtout éviter au maximum de broyer du noir. Ces derniers temps, Chris avait même reprit goût au dessin. Cela faisait d’ailleurs un peu partie de son métier, et ça lui avait permis de dessiner de toutes nouvelles vitrines qui, il l’espérait, allaient emballer son patron et lui permettre de tirer un trait sur ces quelques mois un peu difficiles. En effet, le canadien avait tout lâché sans prévenir, et son manque d’inspiration ne lui avait pas permis de reprendre du service jusqu’à maintenant. Et aujourd’hui, il ne lui restait plus qu’à prier pour que la direction ne choisisse pas de le virer, et décide plutôt de lui faire passer un sale quart d’heure, ce qui du goût du jeune étalagiste était beaucoup plus facile à encaisser. Le jeune homme était littéralement en train de renaitre, de redécouvrir que finalement, il y avait aussi un monde sans Kat, et qu’il n’était en rien impossible d’y vivre seul. Et ça, c’était un pas énorme. Un pas que, contre toute attente, Ana avait été la seule personne capable de lui faire franchir.

« Mais tu aurais pu me prévenir… Je fais tâche à côté de toi maintenant. » Chris se mit alors à rire en la détaillant du regard, puis reprit avec toute la gentillesse qui le caractérisait lorsqu’il était à l’état « normal ». « N’exagère pas ! Tu es très bien comme ça, vraiment ! » En effet, la jeune femme n’avait besoin de rien d’autre pour être belle et pour qu’on la remarque. « J’aurais juste à batailler un peu plus avec les autres filles pour avoir ton attention… Ce n’est pas un souci. » Un peu gêné, Chris baissa immédiatement la tête en affichant un sourire timide. Il se mordit la lèvre inférieure en sentant ses joues s’empourprer, et finit par lâcher un petit rire discret avant de lui demander comment elle allait. Mais son amie sembla plus préoccupée par son état à lui que par son propre bien-être, et elle lui demanda aussitôt quelles pouvaient bien être les raisons de son « relooking ». « C’est pas un relooking ! » protesta-t-il avant de se souvenir qu’effectivement, Ana l’avait plus ou moins toujours connu habillé de la même façon, dans des vêtements peu gracieux. « Non, j’ai juste ressorti quelques affaires de mes placards. Et elles en avaient besoin… » ajouta-t-il en passant son doigt sur un énorme pli qui traversait sa chemise et qui le fit grimacer avec ironie. Lorsqu’elle lui avoua être fière de lui, le canadien afficha une nouvelle moue gênée et timide, qui se transforma bien vite en un sourire en guise de remerciement. Le jeune homme attendit alors que la commande d’Ana soit honorée, puis il leva son verre accompagné d’un regard brillant qu’il planta dans les yeux de la jeune femme. Habilement, il fit tinter leurs deux verres et esquissa un nouveau sourire. « A toi… Merci Ana… ».
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyDim 26 Aoû - 20:39

« N’exagère pas ! Tu es très bien comme ça, vraiment ! » dit-il pour la rassurer. Elle n’était pas vraiment insecure à propos de son apparence. Elle ne l’était jamais en fait, elle savait qu’elle était parfaite quelle que soit la tenue qu’elle portait, que ce soit un pyjama ou un vieux jogging informe. Elle s’était déjà fait draguer en rentrant d’une séance de sport : ses cheveux ne ressemblaient à rien, elle était toute transpirante et elle portait un survêtement de son frère. Elle avait quand même fait son effet. Alors là, avec son simple et jean et son simple t-shirt, elle était tout à fait désirable. Elle avait simplement dit ça par sympathie. C’était un compliment qu’elle avait voulu lui faire. Voilà pourquoi elle haussa les épaules tout de suite après. Ca la touchait qu’il veuille la rassurer par contre. Il était adorable et vraiment gentil, ça changeait des mecs qu’elle rencontrait parfois. « Merci. » dit-elle simplement en lui rendant son sourire. Elle appréciait le compliment. Elle continua à le flatter en disant qu’elle allait devoir fournir d’effort pour attirer son attention et batailler avec les autres filles qui seraient inévitablement attirées vers lui. Parce que c’était évident qu’avec ce changement de look il allait attirer les new-yorkaises comme la lumière attirait les moustiques. Son compliment sembla avoir fait son effet puisque Chris baissa immédiatement la tête et parut gêné. Il alla même jusqu’à rougir. Après tout ce qu’il avait vécu, il avait le droit à un peu de répit. Voilà pourquoi elle était si gentille avec lui, il fallait qu’il sache qu’il était quelqu’un de bien, qu’il valait la peine d’être connu et qu’il pouvait plaire aux gens. Ça passait aussi par le physique. Elle ne put s’empêcher de sourire face à cette vision

Chris lui demanda ensuite comment elle allait, après qu’elle l’ait rejoint au bar. Elle haussa une nouvelle fois les épaules et éluda rapidement sa question. Elle n’était pas là pour parler d’elle, ce n’était pas elle qui allait mal depuis plusieurs semaines. Elle lui posa la même question en retour tout en commandant sa bière. « C’est pas un relooking ! » La jeune femme le toisa en arquant un sourcil. « Comment ça c’est pas un relooking ? » demanda-t-elle, déconcertée. Elle fit aller son regard de haut en bas sur lui. Il avait changé d’apparence, s’était rasé, avait changé de fringues. C’était clairement un relooking. « On ne doit pas avoir la même définition du mot relooking. » Sa bière arriva, elle en but une gorgée. « Que nous vaut ce changement d’apparence alors, si tu préfères que ce soit dit comme ça ? » Peu importe le terme utilisé, l’idée était la même. Parce qu’après tout, elle ne l’avait toujours connu qu’avec une énorme barbe qui lui bouffait le visage et des vêtements pas vraiment séduisants. « Non, j’ai juste ressorti quelques affaires de mes placards. Et elles en avaient besoin… » Ana hocha vivement la tête. Elle ne pouvait qu’approuver. Elle lui dit ensuite qu’elle était fière de lui. C’était vrai. Il était passé d’une loque à un être humain semblant épanoui en peu de temps, c’était un véritable exploit. Surtout qu’elle l’avait vu tellement au fond qu’elle avait quelque douté le voir remonter. Il rougit et fut gêné de plus belle et elle le trouva une fois de plus adorable. Elle ne comprenait pas pourquoi les gens étaient gênés par des compliments. Elle, elle les acceptait sans problème et n’avait aucun mal à reconnaitre qu’ils étaient fondés. Elle était parfaite et l’assumait totalement. Ils trinquèrent. « A toi… Merci Ana… ». Elle fit une mini-révérence. « Ne me remercie pas, c’est avant tout à toi que tu le dois. Je n’ai pas forcé à faire tout ça, je t’ai juste soutenu un maximum. » La jeune femme laissa sa bière sur le comptoir puis posa sa main sur celle de Chris. Dans un geste qui se voulait tendre. « Je suis quand même contente de pouvoir assister à ça et d’y avoir participé tu sais. J’en avais marre de te voir souffrir comme ça. C’est bien que tu reprennes du poil de la bête. » dit-elle avec un sourire en le regardant dans les yeux. Maintenant il ne lui restait plus qu’à passer à autre chose.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyLun 27 Aoû - 19:48

Chris n’aimait pas spécialement recevoir des compliments, parce que ça le gênait. A vrai dire, il n’avait pas été particulièrement habitué à ce qu’on lui en face, et le fait que l’on parle de lui le mettait toujours mal à l’aise. Le seul moyen pour connaître sa vie en détail était en fait celui qu’avait « utilisé » Ana. A savoir, le rencontrer quand il était au plus bas, et que le trop plein d’alcool le faisait dérailler au point de s’adresser à tout le monde pour se lamenter sur son propre sort. Autant dire qu’il ne s’agissait en aucun cas du vrai Chris dans une telle situation. Mais Ana pouvait désormais se targuer d’avoir connu les deux Chris. L’insupportable qu’on ne peut plus faire taire une fois qu’il a commencé à vous parler, et le réel, timide mais adorable Chris qui avait appris à se raser et à changer de tenue tous les jours. Et même si le Chris esseulé et alcoolique avait été rebelle, et difficile à déloger, le canadien préférait cent fois celui qu’il était aujourd’hui. Kat avait laissé dans sa vie un tel chaos en le quittant, qu’il n’avait plus vraiment su qui il était, et avait forcément plongé du mauvais côté. Et sans elle, l’étalagiste ne s’était pas cru capable de pouvoir remonter la pente, de l’oublier et surtout de refaire sa vie sans elle. Certes, il n’en était pas encore là, mais Ana l’avait aidé à faire le plus dur. Comme elle le lui avait fait remarquer, il reressemblait enfin à quelque chose, et les regards que les filles du bar posaient sur lui étaient là pour témoigner de son succès. Et même s’il n’en avait pas grand-chose à faire, il se surprit à apprécier ce regain d’intérêt pour lui. Pour une fois, il se délectait presque avec plaisir des regards plus ou moins discrets qu’on lui lançait, et des sourires évocateurs qui naissaient ça et là autour de lui. Regonflé à bloc, Chris ne manqua donc pas de remercier Ana pour tout ce qu’elle avait fait pour lui. Et comme il aurait pu s’y attendre, elle se déchargea bien vite de tous ces honneurs, en lui assurant que s’il avait réussi, c’était plutôt grâce à lui.

La jeune femme glissa ensuite sa main sur celle de Chris qui, surpris, ne la retira pas pour autant. Au contraire, il adressa un grand sourire à sa voisine qui continuait ses éloges : « Je suis quand même contente de pouvoir assister à ça et d’y avoir participé tu sais. J’en avais marre de te voir souffrir comme ça. C’est bien que tu reprennes du poil de la bête. » L’étalagiste hocha la tête sans quitter son beau sourire. « Ca ne veut pas dire que je souffre plus du tout… mais, j’ai enfin décidé de penser à autre chose. De toute façon, ça ne sert à rien de s’acharner hm ? Elle ne m’a donné aucune nouvelle, alors cette fois je crois que j’ai compris le message ! » Et pour la première fois depuis des lustres, il n’eut même pas la gorge serrée en parlant de Kat. Elle lui manquait toujours, mais le fait qu’elle lui ait menti en ne lui écrivant pas une seule lettre l’avait clairement refroidi. Désormais, il ne se faisait plus aucune illusion, et c’était bien mieux comme ça. Dans un geste rempli de tendresse et d’amitié, Chris se redressa et s’approcha d’Ana pour la serrer dans ses bras. Après tout ce qu’elle avait fait pour lui, il lui devait bien ça ! Il la gratifia même d’un bisou sur la joue, sous l’œil déçu d’une des filles de la table voisine. En se détachant de son amie, le canadien haussa les épaules et se remit à sourire, comme s’il n’était plus capable de s’en empêcher. Et de ce côté-là, il avait du temps à rattraper ! « Bon ! Assez parlé de moi ! » s’exclama-t-il en reprenant son verre. « Quoi de neuf de ton côté ? «
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyJeu 30 Aoû - 18:24

Ana complimenta Chris pour la énième fois. Elle n’était pas avare en remarque positive. Surtout qu’il avait fait beaucoup d’efforts et elle tenait à le souligner. Elle refusait que Chris minimise son effort, comme si ce n’était rien d’exceptionnel. « Ça ne veut pas dire que je souffre plus du tout… mais, j’ai enfin décidé de penser à autre chose. De toute façon, ça ne sert à rien de s’acharner hm ? Elle ne m’a donné aucune nouvelle, alors cette fois je crois que j’ai compris le message ! » Il avait raison. Il devait surement souffrir encore. Beaucoup. On ne tirait pas un trait sur une si longue relation et on ne s’en remettait pas comme ça, en un claquement de doigt. On ne s’en remettait pas avec un peu ou beaucoup d’alcool, une nouvelle garde-robe, une nouvelle tête… Tout ça n’était que superficiel et quand bien même les personnes essayant de se remettre de ruptures voulaient se raccrocher à ces choses superficielles parce qu’elles pensaient que ça les guériraient, ça ne guérissait rien. Le problème était toujours beaucoup plus profond que ça et il n’y avait que le temps qui pouvait panser de telles blessures. Et encore parfois ce n’était même pas suffisant. C’était cependant très bien pour lui qu’il essaye d’aller de l’avant et de penser à autre chose. Il n’allait pas non plus guérir s’il restait enfermé dans ses souvenirs et dans des mauvaises pensées. Continuer de pensée à Kat de s’accrocher au souvenir de leur relation ne ferait que lui faire du mal, et du plus en plus au fil du temps. C’était vraiment mauvais. Elle augmenta la pression sur la main du jeune homme. « C’est bien. Ça ne sert à rien de t’enfermer dans le passé. Je n’ai plus envie de te voir malheureux tu sais ? Le look sans-abris alcoolique ça ne te va pas aussi bien que ce look-là. » La comparaison n’était pas franchement agréable mais c’était vrai. Et il fallait que Chris comprenne qu’il devait arrêter tout ça. Elle le regarda pleine de compassion. Elle était quand même peinée pour lui. Il avait attendu des nouvelles de son ex petite-amie avec plein d’espoir… Pour ne finalement rien avoir. « Arrête de te torturer avec ça, d’accord ? Peut-être qu’elle n’a pas eu le temps de t’écrire. Elle doit être occupée… » dit-elle pour essayer d’excuser Kat. Ça ne devait pas être évident pour la jeune femme non plus. Elle comprenait que sa position était difficile et elle devait au moins autant souffrir que Chris, si ce n’est plus. C’est alors que le jeune homme se leva pour la prendre dans ses bras. Ana se laissa faire et passa ses bras autour de lui à son tour. C’était un geste purement amical après tout. Il se détacha d’elle après quelques secondes. « Bon ! Assez parlé de moi ! » dit-il en souriant. « Quoi de neuf de ton côté ? « Il n’arrivait pas à arrêter de sourire, décidément. Ana but une gorgée de sa bière en se rasseyant. Elle haussa les épaules. « Oh, pas grand-chose. Ma vie est d’un ennui en ce moment ! Heureusement que j’ai l’Awesome. Et voilà, c’est tout. Passionnant hein ? » Elle finit son verre d’une traite et se leva. « Tu veux pas qu’on aille ailleurs ? Toutes ces filles qui te regardent, ça me met mal à l’aise, j’aime pas me sentir épiée comme ça, enfin pas trop, ce n’est pas vraiment sain. »dit-elle en montrant les autres filles du bar, presque toutes tournées vers Chris, d’un signe de tête. « On peut aller chez toi ? »



mouahaha c'est nul et très mal amené Laughing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptySam 1 Sep - 17:14

« C’est bien. Ça ne sert à rien de t’enfermer dans le passé. Je n’ai plus envie de te voir malheureux tu sais ? Le look sans-abris alcoolique ça ne te va pas aussi bien que ce look-là. » Surpris, Chris fronça les sourcils tout en souriant, et flanqua un petit coup de coude en direction des côtes d’Ana. A vrai dire, le canadien n’avait pas réellement prit conscience de son état, ou du moins pas de l’ampleur qu’il avait prit après sa rupture avec Kat. Mais effectivement, maintenant qu’il tentait de se remettre sur le droit chemin, il devait bien avouer que le look de sans-abri alcoolique qu’il s’était forgé avait quelque chose de malsain. Et même lui constatait aujourd’hui qu’il se préférait comme ça, rasé, et habillé à peu près correctement. Puis au fil de la conversation, et contre toute attente, la jeune femme se mit quasiment à défendre Kat. Sous prétexte qu’elle n’avait pas eu le temps de lui écrire pour lui donner des nouvelles, et qu’elle devait être très occupée. Forcément… Elle n’allait pas lui affirmer qu’elle l’avait bel et bien oublié et qu’elle avait bien mieux à faire que de penser à lui ! Chris aurait pu s’énerver, s’emporter et remettre toutes ses idées noires sur le tapis, mais il se contenta de hausser les épaules. Aujourd’hui, il s’était promis de passer à autre chose, et de ne plus se faire d’illusions. Rien ni personne ne lui ferait perdre son sourire retrouvé.

Puis, pour bien marquer le fait qu’il ne voulait plus parler de Kat, ni même de lui, le canadien demanda de ses nouvelles à son amie. Et visiblement, il ne se passait rien de particulièrement trépidant dans sa vie en ce moment, ce qui arracha un léger rire au jeune homme amusé. « Tu veux pas qu’on aille ailleurs ? Toutes ces filles qui te regardent, ça me met mal à l’aise, j’aime pas me sentir épiée comme ça, enfin pas trop, ce n’est pas vraiment sain. » lança-t-elle soudain. D’un regard circulaire, Chris passa en revue toutes les tables alentours en constatant qu’effectivement, un certain nombre d’yeux étaient figés sur lui. Son sourire s‘élargit, il se mit même à rire, puis se leva. « On peut aller chez toi ? » « Bien sûr ! T’as raison, on sera plus tranquilles chez moi. » répondit-il en posant une de ses mains dans son dos pour l’entrainer vers la porte de sortie. En se tenant tout près d’elle, il jeta un dernier regard plein de fierté aux filles autour de lui… avant d’éclater de rire une fois sorti de l’établissement. Il avait du causer énormément de désillusions en peu de temps, mais pour une fois, il en jouait.

L’appartement du jeune homme n’était pas très loin du bar, il ne leur fallut que quelques minutes à pieds pour le rallier. Et lorsque Chris ouvrit la porte d’entrée, son regard tomba sur son bazar, celui qu’il mettait à chaque fois qu’il travaillait chez lui. Du bois, du carton, de la peinture, des clous, des marteaux, des tournevis… Bref, un véritable magasin de bricolage étalé dans l’appartement. « Oula ! euh… vas-y, entre, et désolé, ne fais pas attention au bazar… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptySam 1 Sep - 23:24

Ana en avait marre de tous ces regards poses sur elle. En temps normal elle aimait plus que tout être le centre de l’attention. Elle aimait qu’on la regarde avec envie et admiration mais là, ce n’étaient pas des sentiments positifs qui se dégageaient de ses regards. Les autres filles du bar semblaient purement et simplement jalouses de la voir s’afficher aux bras de Chris, si on pouvait dire ça comme ça. Ils étaient simplement amis et elles n’avaient pas de quoi être jalouses. C’était malsain, c’était désagréable et elle n’aimait pas être mal à l’aise. C’est pourquoi elle s’empressa de demander à Chris s’ils ne pouvaient pas partir d’ici et aller chez lui, par exemple. Chez elle, c’était ubn peu loin. « Bien sûr ! T’as raison, on sera plus tranquilles chez moi. » La seconde d’après, il posa une main dans son dos pour la faire avancer jusqu’à la sortie. Chris semblait avoir repris confiance en lui à en juger par la façon dont il avait réagi à toutes ces filles qui le regardaient amoureusement. Ça aussi ça faisait plaisir à voir. Apparemment, l’appartement du jeune homme n’était qu’à quelques minutes du bar. Ça expliquait pourquoi il l’avait choisi comme repaire. Ana laissa sa moto sur le parking en veillant bien à ce qu’on ne puisse pas la lui voler. C’est qu’elle y tenait à son bébé ! Et elle espérait très fort pour que personne ne la renverse, ne la raye ou pire, ne monte dessus… Qui sait ce que feraient les piliers de bars ivres morts à la fermeture de l’établissement ? Elle eut un frisson à cette pensée mais se força à se focaliser sur Chris et continua d’avancer sans se retourner, casque sous le bras.

Ils arrivèrent rapidement chez Chris. La jeune femme avait hâte de voir à quoi son appartement ressemblait. La porte s’ouvrit sur un gigantesque bazar : le paysage était rempli de cartons, de bois, de peinture et d’outils en tout genre. Un véritable chantier. « Oula ! euh… vas-y, entre, et désolé, ne fais pas attention au bazar… »Ana ne put s’empêcher de penser que si on aurait dû faire une représentation de l’esprit de Chris, c’était à ça que ça ressemblerait… Même bordel peut-être pire encore. Elle hocha la tête tout en le suivant à l’intérieur. « Sympa la déco, j’aime beaucoup ! » lança-t-elle sur un ton moqueur. Elle avait bien le droit de le taquiner un peu, non ? Elle avança prudemment de peur de s’enfoncer un clou qui trainait par hasard dans le pied. Elle observa encore un peu autour d’elle, essayant de trouver un endroit où s’assoir. Elle trouva un fauteuil occupé par un carton qu’elle dérangeant et posa par terre. Puis, elle pris s’assit dessus sans attendre d’y être invitée. « Bon alors, dis-moi tout : qu’est-ce que c’est que tout ça ? » Elle était curieuse de savoir pourquoi il s’autorisait à vivre dans un tel bazar. Elle, personnellement, n’aimait pas quand quelque chose n’était pas à sa place chez elle. Puis elle vint planter ses yeux dans ceux du jeune homme. « Et tu vas m’offrir à boire rassure-moi ? » Sans gêne ? Comme si ça la dérangeait.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyMar 11 Sep - 19:53

Bien qu’un peu gêné de lui exposer tout le désordre qui régnait chez lui, Chris était tout de même heureux d’accueillir Ana. En réalité, c’était la première fois qu’il la recevait chez lui. Toutes leurs autres rencontres, aussi nombreuses étaient-elles, avaient eu lieu dans leur QG habituel : le bistrot du coin. Ils n’avaient jamais éprouvé le besoin d’aller voir ailleurs, et pour cause. Jusqu’à maintenant, Chris trouvait là-bas tout ce qu’il cherchait, et fuyait son appartement qui lui rappelait sans cesse les souvenirs qu’il avait avec Kat. Au bar, il pouvait boire en paix, parler s’il en avait envie, bref : il était libre. Mais grâce à tout ça, et à l’attention qu’Ana lui avait porté dans les moments difficiles, le jeune homme était pratiquement redevenu celui qu’il était avant. Quoi de plus normal, donc, que d’inviter celle qui était désormais sa meilleure amie chez lui, et de lui faire visiter le peu d’espace dont il disposait et qui lui servait également d’atelier ! La jeune femme ne se priva d’ailleurs pas de quelques moqueries, qui n’eurent pour seul effet que de le faire rire.

Chris observa d’un air amusé son amie avancer prudemment à travers le chaos du salon, et se débarrasser d’un énorme carton pour prendre sa place sur le fauteuil. Au moment où leurs regards se croisèrent, il ne put s’empêcher de rire mais haussa tout de même les épaules en affichant un une mine désolée. « Bon alors, dis-moi tout : qu’est-ce que c’est que tout ça ? » Chris se dirigea vers son canapé en ébouriffant ses cheveux déjà beaucoup moins bien coiffés qu’avant, et s’y installa après avoir poussé quelques outils. En réalité, il avait toujours un peu de mal à expliquer ce qu’il était en train de faire jusqu’à ce que son projet soit terminé. D’ailleurs, il n’était jamais sûr de rien, et ce jusqu’au jour d’inauguration de ses vitrines. « Hé bin… disons que j’essaye de convaincre mon patron qu’il doit me garder… Alors je veux sortir de le grand jeu ! » déclara-t-il en désignant le sol jonché de bouts de bois. « C’est pour une vitrine sur Park Avenue… »

« Et tu vas m’offrir à boire rassure-moi ? » Un nouvel éclat de rire s’échappa de la bouche de Chris en entendant la requête d’Ana. « Quoi, encore ?! » s’exclama-t-il en se relevant. Le canadien se dirigea néanmoins sans rechigner vers la cuisine, fouilla quelques instants dans son frigo, et finit par en ressortir une bière. Son stock était plus important, mais il en avait déjà bu une et ne comptait pas spécialement retomber dans cet état pitoyable qui l’avait caractérisé ces derniers temps tant l’alcool avait fait partie de son nécessaire de survie. « Tiens, je n’ai rien d’autre à te proposer… » lança-t-il à l’attention d’Ana en lui tendant sa bouteille, avant de regagner son canapé. Chris observa alors son amie avec plus d’attention et d’insistance, puis finit par soupirer. Sans trop savoir pourquoi il était soudain prit d’énormes doutes, il balbutia : « Dis… tu… on pourra encore se voir après ? Je veux dire… quand on s’est rencontrés j’étais pas tout à fait le même et… je sais pas, ça sera sûrement différent maintenant. Je… tu vas peut-être t’ennuyer si j’ai plus de raisons de me plaindre ou d’être complètement saoul… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris EmptyJeu 18 Oct - 23:35

L’appartement de Chris ressemblait à un véritable champ de bataille. Des cartons et des outils trainaient partout, sur les meubles et le sol, et la jeune femme eut un peu de peine à se frayer un chemin jusqu’au milieu de la pièce. Heureusement, aucun clou ne vint se loger dans ses chaussures et elle ne se prit aucun carton dans les jambes. Elle réussit à se faire une place sur le canapé en déplaçant une boite. Comme elle ne se gênait jamais, elle en profita pour lui demander à nouveau à boire. Il lui avait déjà payé une bière au bar mais une, ce n’était pas suffisant. Puis c’était la moindre des choses lorsqu’on accueillait quelqu’un chez soi de lui offrir à boire. « Quoi, encore ?! » Ana haussa les épaules et hocha la tête. « Bah oui, encore ! T’as pas envie que je me déshydrate, hein ? »

Après quoi, la jeune femme lui demanda ce que c’était que tous ces cartons et ces outils. C’était assez intriguant tout de même, elle ne connaissait pas beaucoup de gens qui aimaient vivre dans un tel environnement. La plupart de ses amis étaient en fait de véritables maniaques et chez eux chaque chose était à sa place et rien ne dépassait. Cela ne la dérangeait pas le moins du monde, elle n’allait pas le juger même si elle n’aurait pas supporté de vivre dans un tel capharnaüm. C’était de la pure et simple curiosité. « Hé bin… disons que j’essaye de convaincre mon patron qu’il doit me garder… Alors je veux sortir le grand jeu ! » Ah oui, son patron… Chris lui avait vaguement parlé de son travail, entre autres lamentations, regrets et choses à propos de Kat. Elle hocha une nouvelle fois la tête et le laissa continuer. « C’est pour une vitrine sur Park Avenue… » Cette fois-ci, un large sourire vint prendre possession de son visage. Un large sourire qui évoquait la joie et la fierté. Elle pensait que son travail pourrait être une bonne solution pour lui permettre de penser à autre chose qu’à ses erreurs et à son ex petite-amie, une autre façon d’avancer et de s’empêcher de broyer du noir. « Wow, Park Avenue ?! Mais c’est génial ! Je suis fière de toi ! » dit-elle sincèrement impressionnée. Elle passa ensuite une main sur son épaule. « J’espère que ça fonctionnera alors. Et tu me diras quand elle sera mise en place, que j’aille voir ça. »

Chris se leva ensuite, sans doute pour aller lui chercher la bière qu’elle avait réclamée. Elle le regarda s’éloigner et l’attendit sans bouger. Il revint peu de temps après. « Tiens, je n’ai rien d’autre à te proposer… » dit-il en lui tendant une bouteille qu’elle ne se fit pas prier pour attraper. Elle l’ouvrit et la tendit vers le jeune homme, comme si elle souhaitait trinquer avec lui. « Merci bien ! » Puis elle but une gorgée de sa boisson sans le quitter du regard. Il la regardait également, avec semble-t-il beaucoup d’insistance. Il avait l’air préoccupé et cela intrigua la jeune femme qui ne put s’empêcher d’arquer un sourcil, l’interrogeant silencieusement. Il soupira. « Dis… tu… on pourra encore se voir après ? Je veux dire… quand on s’est rencontrés j’étais pas tout à fait le même et… je sais pas, ça sera sûrement différent maintenant. Je… tu vas peut-être t’ennuyer si j’ai plus de raisons de me plaindre ou d’être complètement saoul… » Il semblait plein d’hésitations, peut-être un peu gêné même… C’était en tout cas assez déconcertant. Il pensait quoi, qu’il n’était qu’une œuvre de charité pour elle ? « Je t’avoue que j’ai du mal à te comprendre là… Tu penses que je vais te laisser tomber maintenant, que je ne vais pas vouloir assister à ta métamorphose, à te voir aller mieux ? Que tu n’étais qu’un moyen pour moi de me sentir mieux avec ma conscience parce que je faisais une bonne action en t’aidant ? » Elle n’était pas comme ça… Surtout qu’elle appréciait le jeune homme et sa compagnie et qu’elle voulait voir ce que ça donnerait de passer du temps avec lui ailleurs que dans un bar, autrement qu’avec de l’alcool et des pleurs de tous les côtés. « J’aime vraiment passer du temps avec toi et je n’ai pas envie qu’on arrête de se voir. J’ai envie de te voir heureux pour une fois, je n’ai pas fait tout ça pour ne pas voir l’effet bénéfique de ma personne sur la tienne ! »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris Empty

Revenir en haut Aller en bas

Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-