It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyMer 25 Juil - 17:56

C’était vraiment une sale journée. Un vrai cauchemar. Nora aurait dû rester couchée dans sa chambre, enfermée dans le noir. Tout aurait été beaucoup plus simple et beaucoup plus supportable pour elle. Là, elle avait juste envie de retourner s’y cacher. Pff mais, les gens s’étaient tous passés le mot ou quoi ? C’était sa fête ? La journée nationale de ‘On embête Nora Norwood’ et elle n’était pas au courant ? Ou encore une caméra cachée ? Tout ce que la jeune femme savait c’était qu’elle avait passé la journée à jouer à la cocotte-minute : sous pression à chaque instant, la colère n’avait cessé de monter, monter encore et encore au fil de la journée, et chacun de ses efforts avaient consisté à ne pas la laisser exploser. Déjà, au réveil, son père avait bien entamé ce jour si particulier en en remettant une couche quant à ses fiançailles avec Alec et son attitude vis-à-vis de ça. Il n’avait pas été particulièrement tendre avec sa fille qui n’avait rien trouvé à lui répondre, se contentant de fuir en zappant le petit déjeuner. Plutôt être sourde que de continuer à entendre ses reproches : elle essayait de tout subir sans rien dire avec lui mais c’était de plus en plus difficile et elle était de moins en moins disposée à ne pas se rebeller. Du coup, pour ne pas être désagréable avec son paternel, qu’elle aimait mine de rien et à qui elle ne voudrait manquer de respect pour rien au monde, elle fuyait et ne pipait mot. Après cet incident familial, c’était Lindsay sa meilleure amie qui en avait rajouté une couche. Elle n’approuvait pas les fiançailles de Nora, elle n’approuvait pas sa soumission et ne se gênait pas pour critiquer Jonathan Norwood dont elle n’appréciait pas les agissements. Le midi, un abruti lui était rentré dedans et avait renversé tout son plateau déjeuné sans s’excuser et l’aider à tout ramasser. Enfin, comme si le ciel avait quelque chose contre elle, elle avait croisé Alec et leur discussion n’avait pas été de tout repos, comme à chaque fois qu’ils se parlaient.

Du coup, là, elle en avait juste très marre. Elle avait fini les cours depuis un moment et avait trainé un peu au centre commercial. Maintenant qu’elle n’y trouvait plus d’intérêt, elle ne savait pas quoi faire. Rentrer chez elle n’était peut-être pas une si bonne idée que ça, elle risquait de tomber sur son père et elle n’avait pas envie d’une énième dispute. La jeune femme eut alors une idée : boire pour oublier. Elle n’était pas vraiment une grande buveuse d’alcool et les cuites qu’elle avait prises étaient très rares. Mais elle savait que cela faisait du bien parfois. Elle s’arrêta dans un bar au hasard et pris une place sur un tabouret devant le bar, commandant pour commencer une vodka framboise. Un homme était assis à côté d’elle et n’arrêtait pas de la regarder avec insistance. Elle n’y prêta pas attention jusqu’à ce qu’il ne s’adresse à elle, un sourire horrible aux lèvres. « Bah alors ma chérie, t’as pas l’air dans ton assiette ! Tu veux que je te console ? » Nora soupira bruyamment et leva les yeux au ciel. Seigneur, qu’avait-elle fait pour mériter ça ? Ce lourd était la goutte qui faisait déborder le vase : la jeune femme pris son verre auquel elle n’avait pas encore touché et en vida le contenu sur son voisin. « Non, ça ira. » ajouta-t-elle d’un ton sec. Puis elle se leva, commanda un autre verre, et s’installa à une table.


Dernière édition par Nora Norwood le Mar 21 Aoû - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyVen 27 Juil - 16:08

Nana avait passé une journée agitée et elle avait grandement besoin d'un remontant. Elle voulait un long island iced tea en fait, c'était ce qu'il lui fallait. Absolument. Tout avait commencé par son réveil qui n'avait pas sonné. Du coup, elle était arrivée au retard à son boulot car à cause de son retard, elle avait évidemment loupé son métro. Elle détestait ça, surtout que dans son empressement, elle avait quitté l'appartement sans prendre de douche, du coup, elle se sentait sale.

Une fois au boulot, elle avait eu une succession de boulet. Une femme l'avait fait poireauter 10 minutes avant de se décider à prendre un jus de tomate ! Elle détestait servir ces boissons, en plus, les verres étaient toujours difficile à nettoyer après. Mais elle avait serré les dents et avait fait un sourire à la cliente tout en la tuant intérieurement. Ensuite, un homme était arrivé pour lui commander un jack daniels. Il était déjà bourré mais la politique de la maison voulait que tant que l'homme payait, il pouvait être servi... il était parti 10 minutes aux toilettes après avoir bu cul sec sa boisson... il avait été vomir ses tripes dans les chiottes. Nana avait haï son patron, parce que payé ou pas pour cette fucking boisson, c'était pas lui qui en payait les dégâts après !

Une fois tout propre, il restait tout de même une odeur persistante qui dégoûtait la japonaise au plus haut point et elle avait le sentiment désagréable de s'en être imprégnée. En plus, pour couronner le tout, ses collègues la snobaient encore. Pour principe qu'elles étaient là avant et qu'elles étaient blanches et blondes (et accessoirement munies d'un seul cerveau), elles s'amusaient à jouer les petites chef avec elle qui était tout de même là depuis un an désormais. Elles les détestaient et les avaient surnommées Salope, Pouffiasse, Sans cerveau et Connasse. Que d'amour. Et elle les appelait comme ça de face. En japonais, du coup, les blondes ne comprenaient pas les insultes et répondaient à leur petit surnom affectueux. Heureusement, il y en avait deux/trois filles sympa sans oublier les mecs avec qui elle n'avait pas de soucis, elle s'était toujours mieux entendue avec les garçons de toute façon.

Elle servit une nouvelle cliente assisse au comptoir et parti nettoyer quelques verres. De loin, elle vit un de ses habitués s'approcher de la rousse. Elle grimaça, Walter était très lourd, le genre de type invivable qu'on avait envie de baffer après chaque phrase. La rousse ne se laissa pas faire et renversa son verre sur Walter. La chinoise éclata de rire et rapidement, elle se dirigea vers le bar pour refaire la vodka framboise à sa nouvelle cliente préférée. Celle-ci s'était mise à une table et Nana alla la servir. « Offert par la maison, si vous saviez comme j'ai toujours rêvé de faire ce que vous venez de faire ! » décréta-t-elle en toute honnêteté avant de déposer la boisson devant la rousse. « Vous êtes mon héroïne de la journée ! » ajouta alors la japonaise avec un clin d'oeil. Puis Nana prit le temps de regarder sa nouvelle cliente, elle jeta un coup d'oeil en direction du bar, il était encore tôt et il n'y avait pas beaucoup de monde. Le "Cerveau" (les 4 filles) se faisaient les ongles et lisaient des magazines... elle roula aussi tôt des yeux et plissa le nez, elles pouvaient bien se débrouiller sans elle 6 minutes ! « On dirait que vous avez eu une journée difficile... » nota-t-elle simplement, elle ne voulait pas non plus s'imposer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptySam 28 Juil - 0:20

Vu le degré d’énervement dont Nora faisait preuve, il était étonnant qu’elle n’ai fait que de renverser son verre de vodka sur le vieux lourd du bar. Elle avait réussi à se maitriser, il était préférable de ne pas créer un scandale et d’attirer le regard de curieux, la désapprobation des serveuses ou du patron du bar, et de se faire virer sans cérémonie. Elle avait besoin de remontant, elle avait besoin d’être dans ce lieu neutre pour reprendre ses esprits et évacuer sa rancœur. Bon il y avait peu de chances pour que quelqu’un la regarde, la juge ou la vire puisqu’il était encore relativement tôt et que par conséquent il n’y avait pas grand monde comme clients. La jeune femme regrettait quand même d’avoir gâché une si bonne boisson pour un homme si pathétique… Mais bon c’était la vie ça, très contrariante. C’était une fatalité, personne n’y pouvait rien. Elle n’avait eu d’autre choix que de commander un verre et de changer de place. Elle ne pourrait supporter d’être assise ici une seconde de plus. Elle s’était choisie une place un peu à l’écart. Elle serait tranquille pour ruminer ses mauvaises pensées ainsi. Il fallait tout d’abord qu’elle aille s’excuser auprès de son père pour avoir agi comme elle l’avait fait le matin même. Elle n’en avait pas envie, mais elle savait que c’était la bonne chose à faire. C’était son père, elle lui devait le respect et elle se devait de respecter les décisions qu’il prenait pour elle. Tout ce qu’il faisait c’était pour son bien, elle le savait. Il fallait également qu’elle aille s’excuser auprès de Lindsay, qu’elle prenne le temps d’écouter son point de vue et qu’elle accepte ses critiques, qu’elles aient une conversation posée, et que chacune écoute les arguments de l’autre. Pour le type du déjeuner ; elle avait envie de lui foutre une bonne baffe, c’était ce qu’elle aurait dû faire plutôt que de rester stupidement plantée sur place. C’était de sa faute à lui pour le coup. Et pour Alec… Elle préférait ne pas penser à lui.

Son deuxième verre ne mit pas longtemps à arriver. La serveuse qui l’avait servie plus tôt s’était approchée de la table. Elle avait ensuite posé le verre de vodka devant elle et dit : « Offert par la maison, si vous saviez comme j'ai toujours rêvé de faire ce que vous venez de faire ! »Nora la jaugea et hocha la tête en guise de remerciement quand elle la vit. Un sourire étira ensuite ses lèvres tandis qu’elle regardait la serveuse dans les yeux. « Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? » Puis elle réfléchit à ce qu’elle venait de dire. Sa question était stupide. « Bien sûr, vous ne pouvez pas sinon vous risqueriez de perdre votre travail. » s’empressa-t-elle d’ajouter. Il était vrai que renverser un verre sur un client, même sans qu’on l’ait fait exprès, était plutôt mauvais quand on voulait garder son job. « Vous êtes mon héroïne de la journée ! » A cette remarque, Nora leva son verre. « Eh bien, à moi ! » Puis elle but une gorgée de sa boisson. La serveuse lui était très sympathique. Enfin, elle lui semblait sympathique. Elle ne la connaissait pas et elles n’avaient pas échangé beaucoup de paroles. Mais elle appréciait le fait qu’elle ne lui ait pas reproché son attitude de plus tôt. « On dirait que vous avez eu une journée difficile... » Nora la regarda. Elle était observatrice, elle avait vu juste. Bon en même temps ça ne devait pas être très difficile à deviner. La jeune femme semblait être prudente. « Assez difficile oui… J'espère que la votre a été meillure que la mienne. » La rousse ne savait pas si elle avait envie d’en parler mais… peut-être que c’était une bonne idée après tout. Avoir un regard inconnu et objectif sur ses problèmes ne ferait pas de mal. C’est pourquoi elle lui demanda : « Vous voulez vous assoir ? »


Dernière édition par Nora Norwood le Mar 21 Aoû - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyLun 30 Juil - 19:45

« Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? Bien sûr, vous ne pouvez pas sinon vous risqueriez de perdre votre travail. » Nana haussa un sourcil à la première partie de la phrase de la rousse, même si c'était pas un super méga boulot, Nana l'aimait vraiment bien quoi ! Elle finit par opiner la tête, approuvant la fin de la phrase de la jeune femme. « On dirait pas comme ça mais c'est un chouette boulot ! » finit-elle par avouer en regardant les deux serveuses qui étaient ses amies. Après, son regard glissa sur les 4 autres et une grimace se dessina sur ses lèvres qu'elle pinça. « Enfin, pas les clients lourds... et quelques autres petites choses mais bon... on fait avec » avoua alors la japonaise avec un sourire franc.

Lorsque Nana avoua à l'inconnue qu'elle était sa nouvelle héroïne, celle-ci leva son verre en guise de remerciement. « Eh bien, à moi ! » « Kanpai » lança alors Nana sans pouvoir s'en empêcher, il était dur de perdre les réflexes de sa langue d'origine. Quoiqu'il en soit, son héroïne du jour semblait fatiguée, limite exténué, ça se voyait qu'elle avait eu une lourde journée derrière elle et Nana compatit intérieurement, oh gosh, comme elle la comprenait sur le coup ! « Assez difficile oui… J'espère que la votre a été meilleure que la mienne. » Nana hésita avant de serrer le plateau qu'elle avait pour transporter les verres aux clients. Elle n'aimait pas mentir mais bon, une serveuse devait savoir faire bonne mesure non ? Elle glissa encore une fois un regard vers ses collègues. Les tepus se mettaient du vernis ! Elle roula des yeux. « Journée affreuse, j'ai envie de balancer des gens dans une cage de lion dans le premier zoo qui vient ! » finit-elle par lâcher, craquant finalement devant une parfaite inconnue. « Vous voulez vous assoir ? » Nana hésita encore un peu avant de s'exécuter. Elle se fit toute petite sur sa chaise, un peu mal à l'aise. « Je suis Nana au fait » finit-elle par dire en réalisant qu'elle ne s'était pas présentée. « Et j'ai aussi eu une journée épouvantable » soupira-t-elle de façon dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyMar 31 Juil - 15:13

Une serveuse était venue apporter son nouveau verre de vodka à Nora après que celle-ci ait malencontreusement renversé son contenu sur quelqu’un. La serveuse lui avait semblé immédiatement sympathique. Elle ne lui avait pas reproché son geste de colère et l’avait plutôt félicitée, l’appelant son « héroïne. » La jolie rousse lui avait offert un large sourire pour la remercier. Après ça, la brune lui avait confié qu’elle avait rêvé de faire ce qu’elle avait fait des centaines de fois sans qu’elle n’ait pu le faire. Ce à quoi Nora répondit en lui demandant pourquoi elle n’avait jamais franchi le pas. « On ne dirait pas comme ça mais c'est un chouette boulot ! » Sa nouvelle « amie » tourna la tête et la jeune femme suivit son regard. Deux serveuse. Leurs regards glissèrent quasi simultanément sur quatre autres serveuses. La jeune femme en face d’elle devait moins les porter dans son cœur puisqu’elle fit la grimace. Nora allait lui demander ce qui clochait avec elle mais déjà, elle enchainait. « Enfin, pas les clients lourds... et quelques autres petites choses mais bon... on fait avec » En y réfléchissant bien, c’était certes un travail comme un autre, et ça pouvait très bien plaire à tout un tas de gens, mais Nora n’aurait jamais pu être serveuse. Pas qu’elle n’aime pas servir les autres, c’était juste qu’elle n’aurait pas supporté les clients lourds du genre de celui qu’elle avait rencontré plus tôt. Elle ne perdait pas facilement son sang-froid d’habitude mais en présence de ce genre d’énergumène et elle ne répondait plus de rien. Elle hocha la tête pour signifier qu’elle comprenait.

Les deux jeunes femmes trinquèrent ensuite à la santé de la rousse puis elles se mirent à parler de leur journée. Sans aucune surprise sans doute, Nora avoua qu’elle avait passé une des pires journées de son existence. La serveuse semblait hésiter, comme si elle se retenait de se livrer à une inconnue, une de ses clientes, alors qu’elle devait travailler. « Journée affreuse, j'ai envie de balancer des gens dans une cage de lion dans le premier zoo qui vient ! » Elle finit par tout lâcher. Un sourire compatissant vint étirer les lèvres de Nora. « Oh quelle bonne idée ! Je ferais bien la même chose. Si vous voulez je vous attends jusqu’à ce que vous ayez fini le boulot et on y va ! » dit-elle en plaisantant. Bien sûr, elles ne le feraient jamais. Même avec de parfaits inconnus, parce qu’il était évidemment exclu qu’elle jette son père, Lindsay ou même Alec dans une cage aux lions. Mais c’était quand même une idée séduisante, qu’elle pourrait réaliser au moins en pensée. Nora l’invita ensuite à s’assoir. Elles pourraient toujours parler et se plaindre l’une à l’autre, se serait toujours plus agréable que de broyer du noir ou de ruminer des mauvaises pensées seule dans son coin. « Je suis Nana au fait » « Enchantée Nana, moi c’est Nora. » Les présentations étaient faites maintenant, elles étaient déjà presque amies, non ? Elles n’en étaient pas loin. « Et j'ai aussi eu une journée épouvantable. » Nora but une gorgée de sa boisson. « J’ai cru comprendre ça ! » Elle jeta un regard circulaire dans le bar. Il n’y avait toujours pas énormément de clients. « Vous voulez en parler ? Je vous raconterai la mienne après. C’est toujours mieux de pester à deux. Enfin c’est seulement si vous voulez et si vous ne risquez pas de vous attirer quelconque problème, bien sûr. » Elle avait remarqué son hésitation avant de s’assoir et ses regards aux autres serveuses.



Dernière édition par Nora Norwood le Mar 21 Aoû - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyMar 31 Juil - 21:26

Nana ouvrit son coeur à cette inconnue, elle lui semblait sympathique, ouverte et aussi désespérée qu'elle. Elle se reconnaissait en elle et éprouvait donc une certaine empathie naturelle. En plus, elle semblait tellement gentille. Même son physique démontrait une certaine douceur. Cela dit, Nana avait compris qu'il fallait se méfier de sa nature douce parce qu'elle avait tout de même un certain caractère, il suffisait de voir son pauvre habitué. Au souvenir du pauvre type tout trempé, Nana sourit de façon sarcastique. Oui non, cette rousse lui était totalement sympa. « Oh quelle bonne idée ! Je ferais bien la même chose. Si vous voulez je vous attends jusqu’à ce que vous ayez fini le boulot et on y va ! » Nana pouffa de rire sans pouvoir s'en empêcher. « Yeah ! Tous dans la cage aux lions ! » ironisa-t-elle quelque peu. Si seulement c'était si facile de jeter toutes les personnes qu'on n'aimait pas là-dedans... mais Nana avait tout de même une éthique, puis franchement, elle pensait à la santé des pauvres lions, personnes ne méritaient de manger de la merde comme ça ! Même pas les animaux !

Evidemment, comme toutes personnes normales qui partageaient désormais une table, elles finirent par se présenter l'une & l'autre. « Enchantée Nana, moi c’est Nora. » Nora, c'était court et circoncis, c'était bien, Nana aimait bien, elle avait du mal à retenir les long prénoms de toute façon. Trop compliqué. Nana finit par lui avouer qu'elle aussi avait eu une journée assez épouvantable. « J’ai cru comprendre ça ! » Nana sourit, il ne fallait pas non plus être une fine observatrice pour le remarquer. « Vous voulez en parler ? Je vous raconterai la mienne après. C’est toujours mieux de pester à deux. Enfin c’est seulement si vous voulez et si vous ne risquez pas de vous attirer quelconque problème, bien sûr. » Nana balaya d'un geste de main les dernières paroles de Nora. « Le patron n'est jamais là aussi tôt donc bon. C'est plus vis-à-vis de ma conscience, je n'aime pas laisser les filles travailler sans les aider ne serait-ce qu'un peu. M'enfin, y a toujours les quatre glandeuses qui sont là donc bon, je pense qu'elles peuvent gérer assez bien sans moi là. » finit par avouer Nana tout en plissant le nez au moment de parler des 4 autres, ce qu'elles pouvaient les mépriser et les détester celles-là ! « C'est surtout au boulot où j'ai eu du mal. Enfin, et au réveil aussi, il a décidé de ne pas sonner. Et les clients ont décidé d'être tous chiant, du coup, c'est pas facile d'être de bonne humeur... mais je suis serveuse, sourire permanent qu'importe la situation. » dit alors Nana en servant son plus beau sourire à Nora comme pour lui prouver qu'il était facile de sourire peu importe ses états d'âme. « Et donc vous, votre journée ? » demanda alors Nana en se mettant bien au fond de sa place. Elle était curieuse d'en apprendre un peu plus sur Nora.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyMer 1 Aoû - 4:18

« Yeah ! Tous dans la cage aux lions ! » C’était décidé, si Nora voulait un jour exécuté ce plan et aller jeter des personnes qu’elle n’arriverait plus à supporter aux lions, elle appellerait Nana. Ça avait été son idée avant d’être la sienne puis elles s’entendaient bien, enfin elles semblaient tomber d’accord sur plusieurs points. La serveuse était donc la personne toute indiquée pour ça. Surtout qu’elle lui était très sympathique. Elle était chaleureuse, elle l’avait félicité pour son geste, c’était un très bon point, elle avait un beau sourire et elle semblait profondément gentille. Oui, c’était définitivement elle qu’elle choisirait en tant que complice d’un éventuel crime. Elle ne ferait pas ça avec Lindsay par exemple. La rousse entendait déjà sa meilleure amie se plaindre du travail que c’était et surtout lui répéter que c’était mal ce qu’elle faisait, qu’elle devrait vivre avec ça sur sa conscience toute sa vie, etc. Ouais, c’était tout à fait Lindsay ça.

Maintenant que les présentations étaient faites, et que Nana s’était enfin décidée à s’assoir, elles pourraient discuter. Nora continuait de boire et ne tarderait surement pas à commander un autre verre, mais il y avait d’autres serveuses dans le bar et très peu de client, elle n’aurait donc pas à déranger la belle brune. La jeune femme était bien partie pour se livrer totalement. Si elle était dans la retenue tout le temps, quand l’alcool entrait en jeu, on ne pouvait pas en dire autant. Vrai dés-inhibiteur, sous son effet elle devenait une autre personne. Enfin, la même, mais en plus affirmé, en plus drôle, en plus agressif aussi. Elle se voyait donc déjà lui raconter sa journée en entier, mais aussi toute sa vie, tous ses problèmes. Elle l’avait fait une fois, avec un parfait inconnu. Elle ne souvenait plus de ce qu’elle lui avait dit exactement, elle ne se souvenait même pas lui avoir parlé, mais quand elle l’avait revu par hasard quelques jours après, lui se souvenait parfaitement d’elle et de détails qu’elle seule connaissait, qu’elle lui avait donc raconté. C’est pour ça qu’elle évitait au maximum de boire, parce qu’elle détestait perdre le contrôle de ce qu’elle faisait. Mais aujourd’hui, il s’agissait d’un cas de force majeure.

Elle s’avançait peut-être un peu en se disant qu’elle s’ouvrirait totalement à Nana, mais elle était en confiance. Puis elles semblaient assez proches en ce moment, à cause de leurs deux journées merdiques. Comme si elles étaient unies par une sorte de lien invisible. (Oui, bon, peut-être pas à ce point mais quand même.) Il fallait juste que la serveuse accepte rester à là à l’écouter. Nora était prête à le faire en tout cas, et c’est ce qu’elle lui proposa. Coup de chance, apparemment, Nana avait le temps de parler un peu avec elle. C’est donc tout sourire mais le verre vide qu’elle l’écouta. Elle leva son verre en direction du bar pour signifier qu’elle en voulait un nouveau et une fois qu’elle se sut compris, reporta son attention sur la brune en face d’elle.

« C'est surtout au boulot où j'ai eu du mal. Enfin, et au réveil aussi, il a décidé de ne pas sonner. Et les clients ont décidé d'être tous chiant, du coup, c'est pas facile d'être de bonne humeur... mais je suis serveuse, sourire permanent qu'importe la situation. Et donc vous, votre journée ? » Effectivement, sa journée semblait avoir été aussi chiante que la sienne. C’était rassurant en un sens de ne pas se sentir complètement seule. « Oh oui je vois… Pas marrant en effet. Vous avez beaucoup de courage. Si vous ne travailliez pas, je vous aurais payé un verre. Mais c’est l’intention qui compte non ? » Son verre arriva : une des quatre serveuses que sa nouvelle amie ne semblait pas apprécier le lui apporta. Elle lui lança un faux sourire pour la « remercier » et attendit qu’elle soit suffisamment éloignée pour reprendre la conversation. « Si j’ai bien compris, votre plus gros problème ici, ce sont ces quatre filles ? Vous voulez m’en dire plus ? Peut-être que je pourrais les détester avec vous aussi. » Elle haussa les épaules, but une gorgée de sa boisson, et continua. « Sinon, ma journée… Je me suis disputée avec mon père dès le réveil, enfin disputé, je l’ai juste écouté me faire tout un tas de reproches comme à son habitude, je me suis ensuite pris la tête avec ma meilleure amie qui ne sait que me critiquer moi et ma famille en ce moment, un abruti a renversé mon plateau déjeuner à midi sans s’excuser ou m’aider et enfin j’ai eu une conversation éprouvante avec mon « fiancé. » » Elle avait volontairement insisté sur le mot fiancé pour qu’elle comprenne que quelque chose clochait. Puis pour conclure son résumé en beauté, elle soupira assez fort.




Voilà je tenais à le souligner, mais en postant ce rp, JE SUIS TOTALEMENT A JOUR Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. 1656269883


Dernière édition par Nora Norwood le Mar 21 Aoû - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyVen 3 Aoû - 23:10

Nana en avait gros sur le coeur depuis ce matin, elle se sentait mal, elle avait le sentiment que plus sa journée avançait et plus les choses empiraient, elle avait également le sentiment qu'elle n'allait jamais rejoindre son lit tellement la journée l'épuisait, l'instant où elle pourrait rejoindre enfin les bras de Morphée était si loin... enfin, heureusement qu'elle avait rencontré Nora, c'était sa lumière du jour, son vent d'air frais, elle se sentait un peu mieux depuis l'arrivée de la rousse dans son bar. Elles allaient de confidences en présentation, Nana trouvait Nora très gentille, elle semblait avoir une nature douce et sincère. Et elle semblait avoir besoin de se défouler, ce que Nana comprenait tout à fait, elle aussi avait le besoin d'exprimer tous les sentiments contradictoires qu'elle ressentait. Après, Nora semblait avoir le même besoin, du coup, elles étaient totalement sur la même longueur d'onde. « Oh oui je vois… Pas marrant en effet. Vous avez beaucoup de courage. Si vous ne travailliez pas, je vous aurais payé un verre. Mais c’est l’intention qui compte non ? » Nana ricana et hocha simplement la tête, elle comprenait, elle vit Salope s'approcher pour servir le verre, elle lui lança un regard noir et la jeune japonaise lui fit un sourire rayonnant. Bien fait pour sa gueule à celle-là ! « Si j’ai bien compris, votre plus gros problème ici, ce sont ces quatre filles ? Vous voulez m’en dire plus ? Peut-être que je pourrais les détester avec vous aussi. » Nana prit alors le temps de réfléchir, elle eut une petite moue un peu intimidée. « Vous êtes sûre de vouloir savoir ? Parce que si je commence sur elles, j'ai peu de chance de savoir m'arrêter » finit par avouer la nippone en toute honnêteté.

« Sinon, ma journée… Je me suis disputée avec mon père dès le réveil, enfin disputé, je l’ai juste écouté me faire tout un tas de reproches comme à son habitude, je me suis ensuite pris la tête avec ma meilleure amie qui ne sait que me critiquer moi et ma famille en ce moment, un abruti a renversé mon plateau déjeuner à midi sans s’excuser ou m’aider et enfin j’ai eu une conversation éprouvante avec mon « fiancé. » » Nana grimaça, en effet, ça ne devait pas être très agréable tout ça. ça n'avait rien d'une journée reposante. Cela dit, une partie de la phrase de la rousse l'intrigua quelque peu. « Vous êtes fiancée ? » souffla-t-elle surprise. Il était rare de voir des gens d'un âge si jeune déjà engagé dans quelque chose d'aussi... sérieux... enfin, la façon dont elle l'avait dit restait tout de même un peu étrange. Puis Nana finit par se racler la gorge. « Enfin, je compatis pour votre journée, pas agréable, je comprends votre besoin de boire. Vraiment ! Je suis contente pour ça de ne pas avoir de parents » finit par dire Nana avec un petit sourire compatissant. Elle n'avait jamais aimé devoir rendre des comptes à quiconque et de ne pas avoir de parents, au moins, on lui foutait la paix et en voyant Nora, elle ne le regrettait toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyMer 8 Aoû - 22:21

Les deux jeunes femmes avaient semble-t-il passé une mauvaise journée, et elles avaient tout subi jusqu’ici sans sourciller. Nora n’avait pu se confier à personne jusqu’ici et pouvoir le faire à présent sonnait comme une délivrance. Elle n’avait plus la force de garder ce qui la taraudait en elle, ça finirait par sortir tout seul à un moment ou un autre, ça aurait sans doute l’effet d’une bombe. Elle voulait à tout prix éviter ça et quel meilleur moyen pour le faire que de se confier à un inconnue ? Elle n’avait jamais compris pourquoi les gens ressentaient le besoin de parler de quelque chose qui les tracassait parce qu’ils se sentiraient mieux après, jusqu’à aujourd’hui. Là, elle saisissait parfaitement le but de la manœuvre. Après avoir été servie d’un nouveau verre, Nora encouragea Nana à se confier. Elle semblait avoir mis le doigt sur une des choses qui avaient contribué à faire de sa journée une mauvaise journée. « Vous êtes sûre de vouloir savoir ? Parce que si je commence sur elles, j'ai peu de chance de savoir m'arrêter » Nora balaya son inquiétude d’un revers de la main et haussa les épaules. « Sure. Ne vous en faites pas, j’ai tout mon temps. Et ça me fait plaisir. » répondit-elle avec un sourire. Peut-être qu’écouter les problèmes de quelqu’un d’autre et détester d’autres personnes lui changerait les idées et lui permettrait d’oublier un peu ses propres problèmes. En tout cas, elle avait sincèrement envie d’écouter la serveuse toujours assise en face d’elle.

Nora fit ensuite le récit de sa journée, ponctué de soupirs de temps à autres. En le disant à voix haute, elle constata qu’elle avait quand même dû faire un gros effort pour ne pas tout envoyer valser à un moment donné. Parce qu’elle avait dû supporter pas mal de choses pas évidentes, et elle se trouva assez fière d’elle, même si on ne la connaissait pas pour péter les plombs à tout bout de champ. Elle était plutôt du genre à tout garder pour elle. « Vous êtes fiancée ? » La surprise pouvait ce lire dans son ton. Nora soupira et hocha doucement la tête, avant de boire une nouvelle gorgée de son verre. « Je suis « fiancée ». » répéta-t-elle tout en mimant le geste des guillemets avec ses doigts. « C’est la raison principale de ma discorde avec mon père. Il m’a fiancé avec le fils d’un de ses amis très haut placé et je n’ai pas eu mon mot à dire. » En réalité c’était plus compliqué que cela mais elle n’avait pas le cœur de tout expliquer. Elle avait accepté la situation malgré tout, même si elle aurait pu refuser, du coup c’est un peu de sa faute aussi, mais elle décida qu’elle avait le droit d’être de mauvaise foi aujourd’hui. « Enfin, je compatis pour votre journée, pas agréable, je comprends votre besoin de boire. Vraiment ! Je suis contente pour ça de ne pas avoir de parents » Un sourire reconnaissant se dessina sur ses lèvres. « Je compatis pour la vôtre aussi. » répondit-elle avec un mouvement de tête. « Et désolée pour vos parents. ».»


Dernière édition par Nora Norwood le Mar 21 Aoû - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyJeu 9 Aoû - 22:55

Il était certain que Nora ne savait absolument pas dans quoi elle se lançait. Si elle laissait Nana parler sur les quatre putes, il était certain que la nippone n'arriverait pas à s'arrêter. De sa place actuelle, elle lança un regard dédaigneux aux autres et renifla avec dégoût à leur encontre. « Sure. Ne vous en faites pas, j’ai tout mon temps. Et ça me fait plaisir. » Si c'était ça, elle pointa alors de la tête celle qui était la plus à l'extrême gauche. « Elle, c'est la Queen des Salopes, je la déteste, Sue. C'est une des plus vieilles du bar, du coup, elle se prend pour la reine, elle est juste... belle, elle travaille pas si bien que ça... et elle manque sérieusement de conscience professionnelle, elle rentre presque tous les soirs avec un nouveau gars, un nid à MST. » lâcha froidement Nana sans la moindre hésitation. « Les autres, ce sont plus des pestes et des suiveuses sans aucune cervelles » trancha alors la nippone avec un sourire content, heureuse d'avoir pu lâcher ce qu'elle pensait, ça faisait du bien tout de même. « Y a vraiment qu'avec elles que j'ai un soucis, pour les autres ça va, les filles se prennent pas la tête et elles font leur boulot, les mecs... sont des mecs, ils déconnent surtout mais ils sympa » finit-elle par dire en se passant la main dans les cheveux. Elle fit un léger signe de main à une des filles qu'elle appréciait et lui envoya un baiser de sa main avant de rajouter un clin d'oeil. Elle aimait bien son boulot, la solidarité qu'il y avait les uns avec les autres. Dommage que les Pestes étaient là en somme.

Quoiqu'il en soit, ce fut au tour de Nora de décrire sa salle journée et Nana opinait de la tête, elle comprenait et était pleine de compassion pour sa nouvelle amie du jour. Cela dit, elle était surprise qu'elle soit déjà fiancée, elle semblait de son âge, voir un tout petit peu plus jeune (ce qui était toujours surprenant car beaucoup la voyait comme une sorte d'adolescente encore), du coup, elle répéta la question... histoire d'être sûr de bien avoir entendu la chose. « Je suis « fiancée ». » Cette fois-ci, Nana perçut nettement la nuance, il était clair qu'elle n'était pas fiancée de bon coeur, n'empêche, elle semblait tout de même jeune, pourquoi s'encombrer d'une relation si difficile à un âge encore si jeune ? Nana préférait ne pas poser de questions, ça n'avait pas l'air d'être un sujet que la brune portait dans son coeur de toute façon... finalement, elles finirent d'énoncer l'une et l'autre leur journée qui avait semblé mouvement d'un côté comme de l'autre. « Je compatis pour la vôtre aussi. Et désolée pour vos parents. » Nana haussa les épaules avec indifférence, elle ne les connaissait pas ses parents donc bon. Elle n'allait pas non plus les regretter. « C'est le genre de journée qui s'arrose tout de même ! » Nana fit une petite moue, et puis après tout, pourquoi pas ? Les autres se le permettaient de boire avec certains clients (de préférence les beaux garçons). « Je reviens ! » annonça alors la japonaise avant de se diriger vers le bar, elle servit deux nouvelles vodka et les pointa à une nouvelle table, elle les payerait plus tard elle-même ceux-là. Elle revint vers Nora avec un plateau et lui tendit un nouveau verre et prit le second pour elle. « A cette rencontre ! Sans vous, j'aurais fini par péter un câble et j'aurais sans doute tenter de foutre le feu à quelque chose ! » avoua Nana sur le ton de la moquerie, elle adorait dramatiser quand ça lui prenait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. EmptyJeu 16 Aoû - 18:23

Nana se mit donc à raconter à Nora ce qu’elle avait contre les quatre serveuses auxquelles elle faisait allusion depuis tout à l’heure. Apparemment, elle les détestait plus que tout et la jeune femme se ferait un plaisir de les détester avec elle. La serveuse était sa nouvelle amie et elle l’aimait bien, elle serait de son côté quoiqu’il arrive. « Elle, c'est la Queen des Salopes, je la déteste, Sue. C'est une des plus vieilles du bar, du coup, elle se prend pour la reine, elle est juste... belle, elle travaille pas si bien que ça... et elle manque sérieusement de conscience professionnelle, elle rentre presque tous les soirs avec un nouveau gars, un nid à MST. » La brune écouta attentivement et en resta presque bouche bée. Nana ne mâchait pas ses mots et vu ceux qu’elle utilisait, cette Sue ne donnait pas très envie d’être connue. Elle hocha la tête, réalisant et comprenant pourquoi elle ne l’aimait pas, puis la laissa continuer. « Les autres, ce sont plus des pestes et des suiveuses sans aucune cervelles » Visiblement, sa nouvelle amie n’était pas plus tendre avec les autres. Nora soupira. Elle n’aurait pas aimé être à la place de Nana et devoir travailler dans un tel environnement. Vu comme elle en parlait, elle se serait crue dans une école primaire. « Charmant ! Ça donne envie de les connaitre tout ça… En tout cas, ça ne fait qu’à en ajouter à votre mérite, pour supporter tout ça. » Nana n’avait pas fini et elle continua. « Y a vraiment qu'avec elles que j'ai un souci, pour les autres ça va, les filles se prennent pas la tête et elles font leur boulot, les mecs... sont des mecs, ils déconnent surtout mais ils sympa » . Nora hocha une nouvelle fois la tête et retrouva le sourire. Bon, elle n’était pas toute seule pour supporter ça, c’était tant mieux. Qui aurait pu supporter ça seul ? On était toujours plus fort à plusieurs, il était toujours mieux d’avoir des alliés.

Ce fut ensuite au tour de Nora de raconter sa journée. Elle insista sur le fait qu’elle était fiancée et que cela ne lui plaisait pas du tout, du coup Nana répéta sa question. Elle lui expliqua alors un peu plus en détail ce qui se cachait sur ce manque d’enthousiasme. Son attitude pouvait être étonnante parce qu’en général, quand on se fiançait, c’était parce qu’on l’avait choisi et qu’on en était heureux. On ne venait pas broyer du noir dans un bar lorsqu’on allait se marier. « C'est le genre de journée qui s'arrose tout de même ! » Nora échappa un rire sarcastique et hocha la tête. « Pourquoi croyez-vous que je suis venue boire ? » demanda-t-elle en montrant son verre déjà à moitié vide d’un signe de tête. Les fois où elle venait noyer son désespoir dans l’alcool étaient rares et ça l’était assez pour être noté. En petite fille propre sur elle qu’elle était, elle ne pouvait pas se permettre de perdre le contrôle de ses actes. Elle avait peur de ce qu’elle pourrait faire si c’était le cas. On dit souvent que l’alcool révèle ce qui se cache véritablement en nous… Ça pouvait donc être tout à fait le cas avec Nora. « Je reviens ! » Elle regarda Nana s’éloigner puis revenir avec deux nouveaux verres. La jeune femme apprécia le geste et la regarda s’assoir en haussant un sourcil. « A cette rencontre ! Sans vous, j'aurais fini par péter un câble et j'aurais sans doute tenté de foutre le feu à quelque chose ! » avoua Nana sur le ton de la moquerie, elle adorait dramatiser quand ça lui prenait comme ça. Nora s’empara finit son précédent verre d’un seul coup et s’empara du nouveau qui était posé devant elle. « A nous, alors ! » dit-elle avant de boire une gorgée de sa boisson. Foutre le feu à quelque chose… Voilà qui était tout à fait séduisant, comme idée. C’était le genre de chose qu’elle ne pourrait pas faire en étant sobre mais avec encore quelques verres, elle pourrait tout à fait foutre le feu à n’importe quoi, si Nana le voulait. « On peut quand même aller foutre le feu à quelque chose… Je suis sûre que ça nous ferait du bien ! Et puis, nous le méritons, nous avons supporté beaucoup de choses horribles aujourd’hui. »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres. Empty

Revenir en haut Aller en bas

Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-