It's New York City bitches ! And it's my motherfucking dream

Partagez

i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptyLun 2 Juil - 22:37

Un énorme bouton avait fait son apparition sur le front de Bonnie. Quand je dis énorme, je ne mâche pas mes mots. Bien en vue, presque au milieu du front, il était rouge et faisait mal. Bien évidemment, la jeune femme ne savait pas comment il était apparu. C’était quand même étrange… Elle avait la peau parfaite, elle se faisait des soins de peau matins et soirs et elle ne se souvenait pas avoir vu de moustiques lui tourner autour. Elle l’observa avec une mine dépitée pendant quelques secondes, puis se mit à le frotter comme s’il allait miraculeusement disparaitre. Comme si. Voyant que c’était peine perdue, elle s’arrêta et soupira. Heureusement, aujourd’hui elle n’avait aucune sortie de prévue. Sweva devait juste venir passer la soirée avec elle et elle savait que son amie ne la jugerait pas. Mais quand même, savoir qu’une telle chose avait élu domicile sur son front l’agaçait, c’était un détail auquel elle n’allait pas arrêter de penser et qu’elle n’arriverait pas à chasser de son esprit avant de l’avoir caché. Elle s’empara de son tube de fond de teint lorsque quelqu’un sonna. C’était Sweva sans aucun doute. Elle se dirigea donc aussi rapidement qu’elle le pouvait avec son ventre de six mois et demi et alla ouvrir. « Sweva. Entre je t’en prie !» dit-elle le sourire aux lèvres. La jeune femme laissa à peine le temps à son amie d’entrer dans l’appartement qu’elle la prit dans ses bras et la serra aussi fort qu’elle le pouvait. Elle était pleine d’amour ces temps.

Bonnie accompagna la péruvienne au salon, prit sa veste et son sac et alla les poser sur un fauteuil. Elle la fit ensuite asseoir. « Tu veux boire quelque chose ? Manger un truc ? » L’américaine était peut-être un peu trop enthousiaste, mais dans son état, elle avait de moins en moins envie de sortir de chez elle et voyait un peu moins de gens. Du coup dès que c’était le cas, elle était toute excitée. Elle enchaina, ne lui laissant pas le temps de répondre. « Regarde ce que je me suis offert l’autre jour, sur internet. Je l’ai reçu ce matin. » Elle lui tendit l’objet. « Eh oui, la saison 7 de Grey’s Anatomy. Tu meurs d’envie de faire un marathon hein ? » Grey’s Anatomy était une de leurs séries préférées à toutes les deux, et elles se voyaient de plus en plus souvent pour regarder des épisodes. Elles avaient déjà vu tous les épisodes plusieurs fois, mais elles aimaient les revoir. Tout ceci, elles allaient le faire devant une pizza. Tout un programme. « Enfin, je te laisse respirer, je reviens tout de suite. » Bonnie s’engouffra une nouvelle fois dans la cuisine.


Dernière édition par Bonnie Fitzgerald le Dim 7 Oct - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptyMar 17 Juil - 14:46

Alors que la jeune femme venait d'échapper des pièces qu'elle était en train de compter, penchée par terre pour les ramasser, elle sentit une présence derrière elle. « Joli. » entendit-elle en se relevant. Elle haussa un sourcil en se retournant. L'homme était un véritable apollon. Une chevelure châtain claire, en bataille, des yeux d'un vert éclatant, on devinait sous son tee-shirt serré des abdominaux très bien dessinés. Un dieu grec arrivé par erreur sur terre. Il n'était guère poli de faire une telle remarque, mais de la part d'un aussi beau jeune homme, elle acceptait le compliment. Hypnotisée par ses yeux, quand il lui proposa ensuite un rendez-vous, elle accepta aussitôt. Un dîner aux chandelles, musique romantique et après s'être vu deux ou trois fois, il la demanderait en mariage. Etc, etc, etc.... C'est ce qui se serait passé dans une comédie romantique à l'eau de rose. En réalité, c'était un vieux, crasseux, le sourire édenté, à odeur douteuse qui avait lorgné sur ses fesses. Pourquoi fallait-il qu'elle tombe toujours sur des vieux pervers ? « Déguelasse répliqua-t-elle en fronçant les sourcils avant de s'éloigner. » Quand elle fut au bout de l'allée, elle vérifia qu'il ne la suivait pas et comme ce n'était pas le cas, elle continua ses courses tranquillement.
Elle avait acheté des glaces, puis du chocolat en prévision d'une soirée avec Bonnie. Arrivée devant chez elle, Sweva frappa à la porte qui s'ouvrit assez rapidement sur une Bonnie toute ronde, qui la serra fort dans ses bras. « Waow t'es... ronde. » C'était la réflexion intelligente du jour. « Tu veux boire quelque chose ? Manger un truc ? » Sweva n'eut pas le temps de répondre que déjà son amie enchaînait, lui montrant quelque chose qu'elle avait reçu le matin même. « Eh oui, la saison 7 de Grey’s Anatomy. Tu meurs d’envie de faire un marathon hein ? » La jeune péruvienne ouvrit grand la bouche, soudain toute excitée. Cette série était à la fois super cool et absolument horrible. On passait du rire aux pleurs en une fraction de secondes et elle avait brisé le cœur de Sweva si souvent qu'elle se demandait comment il faisait pour tenir encore. « Oh super ! S'exclama-t-elle en guise de réponse. Je ne pars pas d'ici tant qu'on a pas fini de tout voir !» Il faudrait sûrement toute la nuit, puis encore une grosse partie de la journée du lendemain, mais elle ne travaillait pas alors il n'y avait aucun problème. « Enfin, je te laisse respirer, je reviens tout de suite. » Bonnie était pour le moins surexcitée. Sweva s'était toujours imaginée les femmes enceintes allongées sur leur lit, à se goinfrer de choses bizarres comme des cornichons plongés dans du nutella, puis à vomir tripes et boyaux à cause des nausées. Elle était contente que ce ne soit pas le cas. « N'hésite surtout pas si tu as besoin d'aide... Elle allait s'asseoir sur le canapé quand elle se rappela de la poche qu'elle tenait dans la main. Oh et j'ai apporté de la glace, je vais la mettre dans le frigo... » La jeune femme suivit finalement son amie et rangea les glaces avant de se tourner vers Bonnie. « Tu es vraiment en pleine forme, tu ne te surmènes pas au moins ? » Elle ne voulait pas que son amie tombe de fatigue ou quoi que ce soit dans le genre. Surtout qu'elles avaient maintenant une mission à accomplir de la plus haute importance : Grey's anatomy avec interdiction formelle de s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptyVen 20 Juil - 22:02

« Waow t'es... ronde. » Ca, pour être ronde, elle l’était. A son grand désespoir. Elle ne rentrait plus dans aucun de ses vêtements, avait des difficultés à marcher avec ses talons hauts qu’elle affectionnait tant et qui n’étaient de toute façon pas conseillés lors d’une grossesse, avait également des difficultés à se déplacer sans être essoufflée au bout de trois pas ou avoir tellement chaud qu’elle se croyait en plein milieu du Sahara. Cette grossesse, c’était l’enfer, et elle avait vraiment hâte d’en avoir fini avec ça. L’échéance se rapprochait, il ne restait plus que deux mois à tirer, plus ou moins. Bonnie soupira à la remarque de son amie. « C’est terrible, je n’en peux plus. J’ai l’impression que si je tombe je vais rouler sans jamais m’arrêter. » Elle avait déjà fait ce rêve étrange, une fois, en plus. Enfin, ça avait plus relevé du cauchemar que du rêve puisqu’elle avait fini sa course dans l’Hudson. Perturbant.

La jeune femme avait à peine laissé le temps à la péruvienne le temps d’entrer qu’elle lui avait sauté dessus et l’avait assaillie d’informations. Voulait-elle boire ou manger ? Elle devait absolument voir le coffret dvd qu’elle venait de recevoir ! Bonnie faisait surement peur comme ça mais comprenez… elle n’avait presque plus de vie sociale, elle passait le plus clair de son temps dans son appartement, le plus souvent seule, quand elle ne sortait pas manger une glace ou voir son frère au bureau, ce qui n’arrivait pas si souvent que ça. En tout cas, elle espérait ne pas trop avoir effrayé son amie. Imaginez si elle ne voulait plus venir la voir… Elle virerait folle pour sûr. Il ne semblait pas que cela soit le cas. Au contraire, Sweva semblait contente et toute excitée par ce qui allait être une soirée pleine de larmes à cause de leurs séries préférées. Si ça c’était pas du sadomasochisme… « Oh super ! Je ne pars pas d'ici tant qu'on a pas fini de tout voir !» Ça, ça lui plaisait ! Bonnie fit un large sourire, enchantée par l’idée. Bon il n’était pas sûr qu’elle réussisse à rester éveillée toute la nuit et qu’elle survive durant le début de journée qui allait suivre, mais elle allait essayer. Parce que ça allait leur en demander du temps pour visionner les vingt-deux épisodes de plus ou moins quarante-cinq minutes chacun. C’était cependant un challenge qu’elle avait toujours voulu relever, elle n’avait peut-être pas choisi le bon moment pour ça, mais soit. « Challenge accepted ! Heureusement que tu as amené des provisions, ça aurait été difficile autrement. » ajouta-t-elle en faisant allusion aux glaces que la jolie brune avait amené.

Sweva l’avait rejoint dans la cuisine, pendant qu’elle préparait un plateau de nourriture et de boissons. Il fallait que tout leur soit à portée de mains et qu’elles n’aient pas à se relever durant leur marathon. « Tu es vraiment en pleine forme, tu ne te surmènes pas au moins ? » Bonnie se mit à rire, tout en se mettant à fixer son amie dans les yeux. « Me surmener ? Oula non, j’aimerais bien mais non, malgré tous mes efforts je n’y arrive pas, ça en demande beaucoup trop justement. » Elle continua avec un sourire. « C’est pour ça que je te remercie d’être venue jusqu’à moi. Ça me touche beaucoup, beaucoup. » finit-elle avec un air faussement dramatique.



Dernière édition par Bonnie Fitzgerald le Dim 7 Oct - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptyMer 15 Aoû - 3:53

« C’est terrible, je n’en peux plus. J’ai l’impression que si je tombe je vais rouler sans jamais m’arrêter. » A la vue du ballon qu'elle se trimbalait, elle voulait bien la croire... Elle lui adressa un sourire qui se voulait compatissant. « Regarde bien où tu mets les pieds alors, lui dit-elle ensuite avec sagesse, comme si c'était le conseil de l'année. » S'il faut avec son ventre elle ne voyait même pas ses pieds. Arrivait-elle à faire les lacets de ses chaussures ? Le mieux était sûrement d'en mettre sans lacets, ou alors il fallait être un peu contorsionniste... Il y avait des fois des problèmes absolument existentiels qui vous occupaient l'esprit pour rien, un peu comme à ce moment là. Sweva avait fini par suivre son amie dans la cuisine pour ranger les glaces qu'elle avait apporté – ce serait un malheur si elle fondait – annonçant ensuite qu'elle ne comptait pas partir d'ici tant qu'elle n'auraient pas fini de tout voir. « Challenge accepted ! Heureusement que tu as amené des provisions, ça aurait été difficile autrement. » Sweva pensait toujours à tout. Non c'est faux, elle pensait toujours à la nourriture. Il ne fallait pas se fier à sa frêle silhouette, la madame appréciait la nourriture. Surtout le chocolat parce que c'était bon pour les cuisses. « Me surmener ? Oula non, j’aimerais bien mais non, malgré tous mes efforts je n’y arrive pas, ça en demande beaucoup trop justement. » Tant mieux. Sweva se contenta de faire un petit hochement de tête satisfait. Elle n'était pas contente de son état mais tant qu'elle ne se surmenait pas, c'était le principal. Elle n'avait pas envie qu'elle s'endorme au bout d'un épisode. De toute manière, d'un, il était impossible de s'endormir devant Grey's Anatomy, de deux, elles allaient sûrement papoter tout le long et comme Sweva avait toujours des choses absolument intéressantes à dire, on ne pouvait que l'écouter avec la plus grande attention.
« C’est pour ça que je te remercie d’être venue jusqu’à moi. Ça me touche beaucoup, beaucoup. » Sweva lui sourit avec affection puis dit sur le même ton que son amie : « Je ferais n'importe quoi pour toi tu le sais bien mon amour. » Elle attendit que Bonnie est finie de préparer le plateau puis elle l'aida à tout transporter dans le salon. Elles étaient enfin prête pour leur super mission. « D'ailleurs mon cœur, commença Sweva alors qu'elle s'asseyait sur le canapé, même si tu es enceinte, j'espère que tu ne m'as trompé avec personne d'autre. J'ai déjà eu du mal à accepter que tu sois enceinte... » Elle prit un air faussement peinée, tirant la moue. Apprendre qui était le père avait plutôt été un choc sur le moment, puis elle avait fini par trouver ça très amusant. Le monde était petit, même dans une ville aussi grande. Enfin, elle était surtout curieuse d'avoir des nouvelles de la vie amoureuse de sa meilleure amie – une manière comme une autre d'aborder le sujet. Elle songea quelques secondes après, qu'elle n'aurait peut-être pas du amener ce sujet là, n'ayant pas particulièrement envie de parler de la sienne mais elle pourrait toujours détourner le sujet dès qu'elles commenceraient à regarder la série.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptySam 18 Aoû - 17:21

Grey’s Anatomy, de la glace, des pizzas… Voilà qui promettait ! Une soirée agréable était en perspective, et Bonnie l’avait attendue toute la journée. Il n’y avait qu’avec Sweva qu’elle se sentait si bien et avec qui elle pouvait autant se changer les idées. « Regarde bien où tu mets les pieds alors » Son ventre était tellement énorme qu’elle n’arrivait même plus à les voir, ses pieds. C’était un très bon conseil mais pas vraiment approprié. Elle se retint de dire à son amie que c’était facile à dire qu’à faire. Elle ferait comme elle pourrait, et si elle devait tomber, elle tomberait. Ce ne serait pas la fin du monde… Sauf si bien sûr elle n’arrivait effectivement pas à s’arrêter de rouler. Il faudrait qu’elle pense à soumettre l’idée qu’elle venait tout juste d’avoir à des spécialistes des inventions, ou de la technologie, ou tout autre truc du genre auquel elle ne comprenait absolument rien : certaines voitures avaient des radars à l’avant et à l’arrière qui bipaient quand un obstacle se présentait sur le chemin de l’engin. Et bien là, il fallait pareil, pour les femmes enceintes ! Il suffirait d’accrocher ces trucs à la ceinture et le problème serait réglé ! Bonnie ne ferait plus de cauchemars, ainsi. Puis comme elle n’était certainement pas la seule à avoir ce genre de problèmes, les concepteurs se feraient plein de fric, c’était tout bénef’ pur tout le monde. Comme elle en avait eu l’idée la première, elle récupèrerait un petit pourcentage dessus. Enfin, bon, comme elle allait bientôt accoucher, ça ne lui serait plus très utile, d’autant plus qu’elle ne comptait pas retomber enceinte tout de suite. Ah ça non, elle avait donné et elle était vaccinée. Elle ferait bien plus attention à l’avenir. « Promis mon capitaine ! »
Une fois que les glaces furent bien à l’abri dans le congélateur et qu’elles ne risquaient plus de fondre, Bonnie prépara le plateau de nourriture et de boissons et l’emmena jusqu’au salon avec l’aide de Sweva. Des fois qu’elle se prenne les pieds dans un tapis ou un meuble, et que tout tombe, c’était plus prudent. Une fois le plateau posé, la jeune femme se mit en tête d’aller mettre le dvd numéro un dans le lecteur. Elles étaient fin prêtes pour commencer leur marathon et elles ne devaient pas trop tarder si elles voulaient tenir. Elles auraient bien l’occasion de discuter devant la série de toute façon. « D’ailleurs mon cœur, » Bonnie releva la tête alors que le lecteur était en train d’avaler le disque, haussant un sourcil et attendant ce que Sweva allait lui dire. « même si tu es enceinte, j'espère que tu ne m'as trompé avec personne d'autre. J'ai déjà eu du mal à accepter que tu sois enceinte... » Devant la moue faussement triste de son amie, la jeune femme fit la moue elle aussi et se dépêcha d’aller la rejoindre sur le canapé. Là, elle posa une main sur l’épaule de la péruvienne et secoua la tête. « Je ne pourrais jamais te faire une chose pareille. » Elle prit un air très sérieux et toujours aussi mélodramatique. « Je t’aime trop pour ça. Puis… » Elle soupira. « Les hommes ne sont pas très fans des femmes enceintes. Surtout enceintes comme je le suis. » La musique du menu du dvd coupa leur moment et Bonnie tourna brusquement la tête vers l’écran pour mettre en route le premier épisode. Après quoi elle attrapa une chips et s’enfonça dans le canapé. « Et toi alors ? » Le visage du docteur Mamour apparu à l’écran et elle esquissa un sourire. « Tu me trompes ? » ajouta-t-elle en tournant la tête vers son amie. Sweva lui avait parlé d’un garçon une fois… Elle ne lui avait pas dit grand-chose sur lui mais comme le sujet était lancé, c’était l’occasion rêvée pour se montrer curieuse. « Tu vois toujours ce gars-là ? Le mec dont tu m’avais parlé… C’est quoi son nom déjà ? Phoenix ? »




Dernière édition par Bonnie Fitzgerald le Dim 7 Oct - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva EmptyMer 12 Sep - 19:02

« Promis mon capitaine ! » Sweva hocha la tête en bon petit commandant satisfait. En revanche elle n'était pas sûre d'être contente si jamais elle apprenait que sa Bonnie chérie l'avait encore trompé. Elle avait déjà eu du mal à digérer le bébé. Ou non elle l'avait plutôt bien pris. Dire qu'elle avait été surprise ça, ce n'était pas vraiment étonnant, mais elle s'était rapidement faite à l'idée. Puis elle ne comptait pas garder le bébé. Au final, elle aura juste eu à voir son amie devenir un ballon, passer par divers états émotionnels, puis pouf, plus rien. Enfin ça semblait simple comme ça mais Sweva était persuadée que ce n'était pas le cas. Il n'y avait qu'à voir le mammouth ballon tout mignon qu'elle était devenue. « Je ne pourrais jamais te faire une chose pareille. » Sweva eut un sourire tout content. Elle savait qu'elle pouvait faire confiance à Bonnie. « Je t’aime trop pour ça. Puis… Les hommes ne sont pas très fans des femmes enceintes. Surtout enceintes comme je le suis. » Tant mieux. En même temps ça paraîtrait un peu bizarre un mec attiré par une femme enceinte. Enfin avec les fous qu'il y avait dans cette ville, plus rien ne la surprendrait... Mais si on embêtait pas sa Bobo, elle était contente. « C'est bien. Puis on ne sait jamais hein, je préférais m'en assurer. En plus tu es toujours super sexy, enceinte ou non. Donc si quelqu'un t'embête, tu me préviens et j'irais lui botter les fesses. » Elle contracta ses biceps pour montrer toute la force imaginaire qu'elle avait dans les bras. Force ou pas de toute manière, elle saurait défendre son amie, Sweva était une jeune femme pleine de ressource...
« Et toi alors ? Tu me trompes ? » Tadadadam. Prévisible à vrai dire. Elle ne devrait pas s'étonner. Elle n'avait que ce qu'elle méritait.: sisi: « Tu vois toujours ce gars-là ? Le mec dont tu m’avais parlé… C’est quoi son nom déjà ? Phoenix ? » Elle baissa la tête puis jeta un regard sur le côté vers Bonnie. Elle ne pouvait pas vraiment lui mentir, elle s'en rendrait rapidement compte. « Oui... » C'était déjà difficile d'avouer ça pour la jeune femme, qui n'avait pas vraiment l'habitude de faire durer ses relations... Passer deux nuits ensemble c'était déjà un miracle en soit, mais quatre... Surtout quelque chose d'aussi intense. Elle n'avait encore jamais ressenti ce genre de chose. Elle était à la fois prise au dépourvue par ses propres sentiments, et étrangement contentes d'expérimenter tout ça. Elle n'arrivait plus à se le sortir de la tête, elle avait l'impression d'être une adolescente complètement paumée. « Mais c'est compliqué... Finit-elle par ajouter. Tu vois il m'énerve tellement parfois... Vraiment il m'a déjà mise dans des rages folles et à côté de ça... dès que je suis près de lui, je ne me contrôle plus vraiment... » Elle se mordilla la lèvre. Ça faisait du bien d'un côté d'en parler. Elle se passa une main dans les cheveux puis avec un regard un peu apeuré elle parla à nouveau, baissant d'un ton la voix, comme si chuchoter rendait la chose moins réelle. « Quand il est pas là, il me manque. » Elle tourna ensuite son regard vers l'écran. Elle était là pour regarder Grey's anatomy après tout. Le premier épisode se passait quelques mois après l'horrible fusillade de la saison précédente. « Meredith doit dire à Derek pour sa fausse couche. lâcha-t-elle en changeant complètement de sujet. » Elle aimait bien passer du coq à l'âne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva Empty

Revenir en haut Aller en bas

i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i have a dream ::  :: Archives :: Anciennes Archives-